Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 10:11

Cela fait un moment que l'on tourne autour du pot dans différents sujets primaires concernant la différenciation (mais cela intéresse peut-être aussi les enseignants du secondaire. Dans le cas contraire, le sujet pourra sans doute être déplacé).[/font">

supprimé


Dernière édition par Mufab le Dim 13 Mai - 22:32, édité 7 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 11:54

Bof ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par doublecasquette le Dim 8 Mai - 12:15

@Mufab a écrit:Bof ?

Attends ! On cogite ! lecteur

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Sugnet le Dim 8 Mai - 12:29

Ben oui...Quand il y a d'abord un moment de silence après un spectacle c'est que ça a bien pris aux tripes.
Quand il y a un moment de silence après la lancée d'un débat dans "L'enseignement au quotidien" c'est que ça a bien pris aux neurones....Je secoue un peu la pulpe et j'essaie d'apporter une contribution (pour Mumu qui comprendra: même si je suis trop niaise pour penser et que je ne suis là que pour apporter ma personnalité à l'équipe et qu'heureusement mes collègues seront l pour apporter leurs connaissances à mon cerveau flétri )

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par profecoles le Dim 8 Mai - 12:52

Comme toi, je pense que nous faisons souvent classe pour l'élève moyen.
Toutes les études qui m'ont été présentées lors de ma formation arrivaient à la même conclusion : l'hétérogénéité des classes est un facteur de réussite.
Ma petite expérience et au moins une étude dont je vous citerai la référence dès que je l' aurai retrouvée dressent un constat inverse. Je ne pense pas que plus faibles soient tirés vers le haut par les plus forts (ou alors cela reste anecdotique : quelques mots de vocabulaire, quelques stratégies de calcul mental énoncées à voix haute à ma demande , un peu de tutorat ....). je pense au contraire que les mettre dans des classes où manifestement le niveau est trop élevé pour eux est un facteur d'aggravation de l'échec scolaire voire une véritable violence pour ces enfants.

Je vais prendre un exemple concret : au CM1, les élèves sont censés savoir déjà identifier le verbe et le sujet d'une phrase dans les situations simples (temps simple, sujet placé avant le verbe et proche de celui-ci). Même si j'ai revu ces bases pour les premières séances en début d'année, je suis vite passée aux situations du programme CM (d'autant que j'ai aussi des CM2) à savoir : temps composé pour le verbe, verbes d'état, puis inversion sujet-verbe, puis sujet loin du verbe et sujets commandant à plusieurs verbes. A force d'entraînement (dictée flash décortiquée au niveau grammatical chaque jour), cela a fini par rentrer ....pas pour tous , et surtout hélas pas pour ....deux.
Maintenant, j'en suis aux phrases complexes : même s'il leur arrive encore de faire des erreurs, l'identification du verbe étant acquise , tous les élèves se focalisent sur la tâche "retrouver les propositions (leur début, leur fin) et indiquer si elles sont juxtaposées ou coordonnées et pour les CM2 s'il y a une principale et des subordonnées". Eux deux, comme il pense que "régulièrement" est un verbe parce qu'il y a "ent" à la fin , ont un peu de mal avec la notion "simple, complexe"cry:

Que devrais-je faire ? Leur redonner le même travail sur le verbe qu'en début d'année ? Et de toutes façons, a priori, ils ne sauraient pas le faire puisqu'ils ne savent pas identifier un verbe conjugué...Refaire la leçon sur "Qu'est-ce qu'un verbe? " niveau CE1 ou CE2 que pour eux deux ? ça a été déjà repris en soutien avec eux et une autre élève en octobre..sans succès pour eux apparemment (ou alors ils ont déjà oublié ..). Pendant la classe, mais quand ?
A nouveau en soutien ? Ils sont déjà pris pour les maths ...Et comme on l'a déjà dit si justement , on n'est pas là pour faire de l'individualisation.

Je suis d'accord avec toi Mufab : il faut rester dans les programmes du niveau. Pour eux, ce n'est pas possible ....Et se retrouver dans une classe avec des élèves plutôt bons comme les miens , où j'ai pu avancer normalement dans le programme sans m'attarder trop sur des notions des années précédentes non acquises du tout pour eux, cela ne les a pas aidés du tout ....C e n'est pas parce que Jean-Eudes et Sue Ellen différencient sans problème phrases simples et complexes, et qu'ils les entendent me répondre "propositions indépendantes coordonnées avec la conjonction "mais" que cela va leur faire comprendre la notion ....

Une fois posé ce postulat sur l'hétérogénéité, comment le résoudre au quotidien ?

- Je reprends au maximum les "pré-requis" avant d'entamer une nouvelle notion pour donner une chance à ceux qui ne es avaient pas encore de "raccrocher les wagons".
- je différencie dans l'autre sens (pour les très bons) dès la 2e ou 3e séance sur une notion : exercices plus complexes tandis que leurs camarades restent sur des exercices d'entraînement (et l'écart se creuse effectivement, à force de faire des problèmes , ils deviennent vraiment bons) . J'"utilise" aussi les bons en tutorat pour aider les autres quand ils ont fini leur travail.
- je fais de moins en moins de corrections collectives où les bons s'ennuient et les autres prennent la correction en vert sans comprendre.
J'écris au dos du tableau tableau les réponses justes (3 élèves debout en même temps maximum).. Ceux qui ont fini peuvent aller valider. Les autres viennent me voir pour que je les aide s'ils n'y arrivent pas ou que je leur explique où sont leurs erreurs s'ils ont des réponses erronées.
- Je fais des corrections collectives seulement quand l'exercice a été raté par la majorité (et pendant ce temps les plus forts font des exercices plus complexes ou écrivent dans leur cahier d'écrivain ).
- je corrige beaucoup [[en expliquant l'erreur[sur les feuilles de classeur du jour (et ça me prend beaucoup dt temps ) et leur laisse un temps de relecture de leur feuille avant de passer aux exercices du jour. ça veut dire que je corrige systématiquement tout tous les soirs (et c'est usant !).

Ce que je ne fais pas :
- changer mes objectifs pour donner aux élèves en difficulté des objectifs à leur portée (s'ils ne le sont pas c'est qu'ils n'ont rien à faire dans le niveau concerné).
- retaper les textes et les consignes en plus gros pour faciliter leur lecture (il faut aussi que je dorme et que je m'occupe de ma famille ...de temps en temps). Mais il arrive qu'en soutien on décortique le texte avant de le lire avec les autres.
- laisser les autres en autonomie pour reprendre avec eux des notions non acquises des années précédentes.

J'ai conscience malgré cela de faire plus classe pour les moyens car c'est par rapport à eux que je cible mes objectifs et ma façon d'aborder les notions. Je sais que mes très bons pourraient aller encore bien plus vite et qu'ils s'ennuient dès le 3e exemple que je donne pour expliquer ...Je sais que certains ont déjà décroché dès le début de la séance car ma reprise des pré-requis est trop rapide. Mais à part faire des classes plus homogènes je ne vois pas de solution ....

Oui, je sais, c'est un long message ....qui n'apporte pas grand-chose pour résoudre le problème ....


Dernière édition par profecoles le Dim 8 Mai - 17:22, édité 1 fois

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 13:03

je fais de moins en moins de corrections collectives où les bons s'ennuient et les autres prennent la correction en vert sans comprendre.

Idem. Et même plus du tout.

Disons que comme, dans mon fonctionnement, ils doivent autocorriger systématiquement les erreurs qu'ils ont faites dans les exos de la séance précédente (que j'indique en rouge), je me contente d'une relance en début de séance, cahier fermé, et qui reprend exactement quelques phrases, calculs... (ayant majoritairement posé problème) des exos à corriger seuls ensuite. Un élève ne vient donc que les amorcer au tableau.


Dernière édition par Mufab le Dim 8 Mai - 13:05, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 13:04

Et merci pour ta réponse, Profecoles, c'est super intéressant.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par User5899 le Dim 8 Mai - 13:05

@Mufab a écrit:Bof ?
C'est surtout que c'est écrit très petit Shocked Shocked
Pour ma part, l'hétérogénéité n'est guère un problème. Quelle que soit la classe dans laquelle j'interviens, tout le monde a besoin du niveau n-2, donc, au fond, ce n'est pas si difficile. Ce qui est impossible, c'est de vraiment traiter le programme de l'année n.


Dernière édition par Cripure le Dim 8 Mai - 13:07, édité 1 fois

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 13:06

Cripure a écrit:
@Mufab a écrit:Bof ?
C'est surtout que c'est écrit très petit Shocked Shocked

Attends, je vais grossir la police pour nos aînés. Razz

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par User5899 le Dim 8 Mai - 13:07

@Mufab a écrit:
Cripure a écrit:
@Mufab a écrit:Bof ?
C'est surtout que c'est écrit très petit Shocked Shocked

Attends, je vais grossir la police pour nos aînés. Razz
fleurs fleurs

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Dhaiphi le Dim 8 Mai - 14:24

@Mufab a écrit:
- les enfants les plus à l’aise (qui maîtrisent à la fois les compétences graphiques et d’organisation, les attentes et le langage de l’école et de l’enseignant, qui savent rechercher ou demander les informations utiles à la réussite d’un exercice, qui en comprennent le sens…) s’ennuient ;

Pas trop car je fais cours niveau moyen/bon (avec digressions courtes pour les très bons).


- les enfants en difficulté n’ont pas le temps de terminer, la tâche est trop longue ou trop complexe, et les décourage… Ils ne comprennent souvent ce qu’on attendait d’eux qu’au moment de la correction collective. Même s’ils « prennent » la correction, ils se sentent en échec.

Ben oui.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 14:27

Pas trop car je fais cours niveau moyen/bon (avec digressions courtes pour les très bons).
Tu as une classe d'appli ?

Sinon, que font les autres ? Ils prennent ce qu'ils peuvent ?
(Ce n'est pas agressif, juste une question.)


Ben oui.
Et donc ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Dhaiphi le Dim 8 Mai - 14:51

@Mufab a écrit:Tu as une classe d'appli ?
Non.

Sinon, que font les autres ? Ils prennent ce qu'ils peuvent ?
Effectivement, ils s'accrochent... ou pas, à eux de voir.
Ben oui.
Et donc ?
Rien.
Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 15:14

@Dhaiphi a écrit:
Ben oui.
Et donc ?
Rien.
Very Happy

Ben c'est déjà ça.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Rikki le Dim 8 Mai - 18:43

Je suis étonnée de ce qu'écrit Cripure.

n-2 et tout roule ?

Bon, remarque, pour moi, ça voudrait dire faire le programme de moyenne section, mais ça n'est pas ça qui m'étonne, c'est qu'il ne dise pas avoir une classe hétérogène.

J'ai fait pas mal de conseils de classe en tant que déléguée de parents, et j'ai TOUJOURS entendu dire, à chaque début de conseil, "Cette classe est très hétérogène".

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Dhaiphi le Dim 8 Mai - 18:54

@Rikki a écrit:J'ai fait pas mal de conseils de classe en tant que déléguée de parents, et j'ai TOUJOURS entendu dire, à chaque début de conseil, "Cette classe est très hétérogène".

Parfois, elles est homogène... mais dans la médiocrité. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Finrod le Dim 8 Mai - 19:08

@Rikki a écrit:J'ai fait pas mal de conseils de classe en tant que déléguée de parents, et j'ai TOUJOURS entendu dire, à chaque début de conseil, "Cette classe est très hétérogène".

Au lycée, on dit ça essentiellement des secondes, dont certaines sont en effet homogène et faibles. La section européennes, lorsqu'elle existe étant homogène et forte.

Après choix d'une filière, les classes sont plus abordable.
Les S sont souvent homogène, avec la plupart du temps qq cas d'élèves passés au forcing (mais rien à avoir niveau hétérogénéité à ce qui se fait en 2nd et avant)
Les ES sont en général presque tous faibles, sauf dans quelques lycées ( J'ai vu un néo citer son lycée comme contre ex, Ruthven peut être, je ne me souviens plus.)
Les L sont les seuls à conserver parfois une certaine hétérogénéité, en temps que filière générale permettant d'échapper aux maths et aux sciences pour quelques élèves en difficulté.
Les Technologiques sont rarement valorisés. Dans mon lycée c'est bien simple, le projet sur trois ans c'est de remplir aux max les technologiques en évitant au possible les réorientations en pro ou les redoublements + avec les réorientations d'élèves de filières générales en échec soit par un redoublement, soit en cours d'année (privilégié pour éviter le redoublement).
S'il y subsiste qq hétérogénéités (à cause par exemple de la spé gestion avec un recrutement plus exigent), elles se tassent vite dans les classes et devrait disparaitre bientôt, au profit de classes poubelles (en tout cas dans mon lycée, mais les profs des matières technologiques n'ont pas dit leur dernier mot, ils se battent au jour le jour pour valoriser leur filière... quand ils peuvent)


Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 8 Mai - 19:18

au profit de classes poubelles (en tout cas dans mon lycée, mais les profs des matières technologiques n'ont pas dit leur dernier mot, ils se battent au jour le jour pour valoriser leur filière... quand ils peuvent)

J'étais dans une classe poubelle au lycée et je ne le savais même pas !

Ils faisaient bien de ne rien dire...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Finrod le Dim 8 Mai - 19:28

Je n'ai pas dit qu'ils l'étaient pour l'instant. Même si on rencontre quelques difficultés singulières parfois.

J'ai peur qu'elle ne le deviennent si l'on fait n'importe quoi (au niveau local)...

Les filières poubelles, ça existe dans certains lycée, c'est rarement la même filière. Juste une logique hypocrite qui s'installe.

Je ne souhaite pas, mais alors pas du tout que ça arrive chez moi !

D'ailleurs ma femme a suivi cette même filière (Technologique).


Dernière édition par Finrod le Mar 10 Mai - 20:46, édité 1 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Dhaiphi le Dim 8 Mai - 19:30

@Mufab a écrit:J'étais dans une classe poubelle au lycée et je ne le savais même pas !

Tu vois à quoi ça t'a mené : PE ce n'est pas un modèle de réussite sociale. Razz Laughing
D'ailleurs, combien ont une Rolleix à cinquante ans ? diable

@Finrod a écrit:Les filières poubelles, ça existe dans certains lycée, c'est rarement la même filière. Juste une logique hypocrite qui s'installe.

J'ai bien l'impression que ce sont certains établissements entiers qui vont devenir des "filières poubelles" (dans l'enseignement public, naturellement). Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Finrod le Dim 8 Mai - 19:43

Soit. Concluons cette digression sur ça.

Je voulais juste donner les information que j'avais sur l'hétérogénéité dans mon lycée et accessoirement, j'ai parlé du sort funeste que mon CDE a annoncé pour les technologiques il y a moins d'un mois, parceque je le rumine un peu.

Ps "rolex" (et non rolleix, vil gueux Laughing .)




Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Rikki le Dim 8 Mai - 19:46

Je parlais du collège, à propos des classes hétérogènes.

J'ai vite arrêté d'aller aux conseils de classe du lycée, j'ai vu comment les parents étaient reçus, ça m'a fait peur ! J'ai compris que j'étais persona non grata, et je suis restée chez moi.

J'ai juste une fois réussi à arracher un passage en S pour une gamine, ça a été mon dernier morceau de bravoure, et après, j'ai demandé à ne plus être sur les listes de parents.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Dhaiphi le Dim 8 Mai - 19:53

@Finrod a écrit:Ps "rolex" (et non rolleix, vil gueux Laughing .)

Laughing Déçu je suis : cinq lettres seulement, ça joue petits bras. Je préfère ma version.
D'ailleurs, c'est écrit comme ça sur la mienne que j'ai commandée directement en Chine sur ebay. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Rikki le Dim 8 Mai - 19:54

Cela dit, il est vrai qu'au lycée, on a obtenu une certaine homogénéisation des classes, à tel ou tel niveau.

Mais de la petite section à la Troisième, il nous reste quand même une petite douzaine d'années où l'hétérogénéité est le lot quotidien, non ?


...

Je donne la réponse concernant ma classe : en prenant un CP, avec zéro enfant déjà lecteur, j'ai pu m'offrir le luxe de ne pas différencier. Quand l'Enchanteur a fini, il sort sa BD de Léonard de son casier, ou fait un dessin dans son cahier de dessin, et basta.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par freche le Dim 8 Mai - 20:01

En collège, quand on fait les classes, on essaie de les faire les plus hétérogènes possible, mais sans trop faire le grand écart si on y arrive.
Par exemple, on distribue les casse-pieds qui ne fichent rien sur toutes les classes, histoire de ne pas concentrer toutes les difficultés au même endroit.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum