Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Dim 15 Mai 2011 - 18:17

Mufab, je viens de lire ton sujet avec un grand intérêt. Moi, je ne différencie pas les exercices, jusqu'à maintenant. Je propose une série pour l'élève moyen et effectivement ça peut poser un problème pour les autres.

Par exemple, en CE1: mes élèves font leur série d'exercices, de français par exemple, en autonomie (puisque je suis occupée avec un autre niveau). Les plus forts, sont aussi les plus rapides, gèrent leur temps gentiment, (ils ont bien compris qu'il ne fallait pas déranger la maitresse) en allant au coin ordinateur (jeux mathématiques ou jeux de français) en lisant ou en faisant une fiche clairement "occupationnelle" (col magique...). Les plus faibles n'ont pas le temps de finir et du coup, je les aide rapidement quand j'ai une minute (très rare) ou je les envoie au tableau pour la correction collective...... Laquelle correction est inutile pour les forts, puisqu'ils ont bien réussi... Mes élève sont mignons, ils s'en accommodent et restent calmes et je précise que je n'ai pas d'élèves en grande difficulté, mais si on y réfléchit bien, ce système est loin d'être satisfaisant.

Ce que tu proposes avec ton plan, est très intéressant. MERCI!

J'avais déjà lu des sujets sur la PEMV qui me tentait bien, mais ton organisation me parait plus simple à organiser. Le plus dur est de graduer les exercices par difficulté.

Je recherche une organisation qui ne me demande pas trop de prep'...j'ai largement assez de boulot comme ça.



(Je viens de me relire, et mon message n'apporte pas grand' chose à la discussion, hein? humhum )

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 15 Mai 2011 - 18:33

Je viens de me relire, et mon message n'apporte pas grand' chose à la discussion, hein?
Mais si, dans la mesure où tu dis que ce sujet est intéressant ! (Du coup je t'ai dit "merci", et tu es toute foncée, t'as vu ?)



Oui, j'ai lu pas mal de trucs sur la PMEV aussi, mais le fonctionnement ne me convenait pas totalement, surtout ce principe : on ne fait pas tous la même chose en même temps, mais on participe tous aux "bilans" sur des fiches qui n'ont rien à voir avec ce que l'on va/vient de faire.
C'est ce qui m'embête le plus dans cette pédagogie, le reste étant très intéressant, notamment la mise en lumière de l'effet vicariant (apprentissage impliqués par les explications ou l'observation des autres élèves).

Les plus faibles n'ont pas le temps de finir et du coup, je les aide rapidement quand j'ai une minute (très rare) ou je les envoie au tableau pour la correction collective...... Laquelle correction est inutile pour les forts, puisqu'ils ont bien réussi...
Ce sont ces mêmes constats qui m'ont poussé à organiser différemment les apprentissages, quitte à perdre en "angles d'attaques", comme le soulignait Rikki.

Je recherche une organisation qui ne me demande pas trop de prep'
En fait ça ne demande pas beaucoup plus de travail en préparation qu'un fonctionnement classique. Il n'y a qu'au niveau des corrections que c'est peut-être un peu plus chronophage, dans la mesure où l'on corrige plusieurs fois la même fiche ou exercice.


Quel(s) niveau(x) tu auras à la prochaine rentrée ? (les mêmes ?)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Dim 15 Mai 2011 - 19:22

@Mufab a écrit:

Quel(s) niveau(x) tu auras à la prochaine rentrée ? (les mêmes ?)

Ma classe a un profil vraiment particulier, comme j'ai 4 niveaux: MS GS CP CE1, je n'ai que peu d'élèves par niveaux, mais cela n'empêche pas l'hétérogénéité pour autant. Peut-être dans une moindre mesure car je peux assez facilement cibler et faire participer Untel ou Untel lors de mes moment de présence avec eux.
Je me pose des questions surtout pour les exercices d'application-entrainement de notions vues collectivement et cela concerne donc les CE1, qui sont 9 cette année et qui seront 5 l'an prochain. Le CP est quand même différent car tout le monde est dans l'apprentissage de la lecture, et les MS-GS sont épaulés par mon atsem dès qu'ils en ont besoin.

Pour info cette année: 3MS 6GS 5CP 9CE1, et l'an prochain: 4MS 4GS 7CP 5CE1.

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 15 Mai 2011 - 22:09

Je vais mettre le plan 1 le plus complètement possible -du moins ce que j'ai dans l'ordi- (qui correspond quasiment à un niveau Ce1, puisque j'ai une classe d'un niveau assez faible, pour des raisons multiples).
Tu me diras ce que tu en penses si tu as le temps d'y jeter un oeil.

Fichiers supprimés


Dernière édition par Mufab le Jeu 20 Oct 2011 - 18:02, édité 2 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 15 Mai 2011 - 22:17

Mais alors avec tes 4 niveaux... Diantre !

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Dim 15 Mai 2011 - 22:28

@Mufab a écrit:Je vais mettre le plan 1 le plus complètement possible -du moins ce que j'ai dans l'ordi- (qui correspond quasiment à un niveau Ce1, puisque j'ai une classe d'un niveau assez faible, pour des raisons multiples).
Tu me diras ce que tu en penses si tu as le temps d'y jeter un oeil.

Je viens de lire ta prep (quel beau boulot, et tu fais cela pour toutes les matières pour tous les jours? Wahou!!), alors si j'ai bien compris:
- tout le monde suit la partie collective (de maths ou de lecture),
- chacun suit ensuite le plan de travail pendant que toi, tu peux prendre quelques élèves sur ta longue table du fond (c'est bien cela?)

Mais alors...la différenciation réside dans le nombre d'exercices? Les plus lents ne font que N1 par exemple, et les plus forts/rapides en font plus?

Est ce que tu imposes un minimum? Est ce que chaque élève a une sorte de contrat "faire au moins x exercices" ?

Sinon, je ne comprends pas ta case en haut "Résultat au départ", tu fais une évaluation diasnostique préalable?

Bon, je te pose beaucoup de question, hein!!

J'ai déjà visité pas mal de blog proposant des plans (puis-je les citer?), le principe est tentant et apparemment, le fonctionnement plait aux protagonistes, car tout le monde est au travail et chacun mange à sa faim. Après...est ce que ce fonctionnement permet d'emmener chaque élève au maximun de ses capacités?

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Dim 15 Mai 2011 - 22:37

@Mufab a écrit:Mais alors avec tes 4 niveaux... Diantre !

Oui, oui ça fait toujours peur comme ça sur le papier, mais en vrai c'est suuuuuuuppppppppeeeerr!! J'adore! Very Happy

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Dim 15 Mai 2011 - 22:56

@Zaubette a écrit:

Je viens de lire ta prep (quel beau boulot, et tu fais cela pour toutes les matières pour tous les jours?
Non. C'était un élan aoûtien. Après c'est beaucoup plus calme...

alors si j'ai bien compris:
- tout le monde suit la partie collective (de maths ou de lecture), Oui.
- chacun suit ensuite le plan de travail pendant que toi, tu peux prendre quelques élèves sur ta longue table du fond (c'est bien cela?)
Au début je circule voir comment tous se débrouillent. C'est au bout de la 2ème ou 3ème séance sur la même notion que je prends ceux qui n'ont pas décollé. Et d'autres peuvent venir me voir aussi pour un problème sur les exercices plus avancés. Si débordée, je les renvoie à un tuteur que je sais avoir réussi.

Mais alors...la différenciation réside dans le nombre d'exercices? Les plus lents ne font que N1 par exemple, et les plus forts/rapides en font plus?
Le principe serait de réussir N1 avant de passer à N2. Dans l'idéal, il faudrait que je jette un coup d'oeil avant qu'ils n'aillent se précipiter sur N2 (découpé et disponible dans un coin). Dans les faits, je n'arrive pas à tous les voir. Donc ils se servent, et le soir, quand je corrige, je mets un point orange quand il y a une, ou des erreurs.

Et lors de la séance suivante, ils doivent d'abord se corriger (sachant que le moment collectif est sensé les y amener) avant d'aller chercher l'exo suivant.


Est ce que tu imposes un minimum? Est ce que chaque élève a une sorte de contrat "faire au moins x exercices" ?
Non, ça se fait tout seul : puisque j'étaye fortement ceux qui n'ont rien réussi. On fait quasi les exos ensemble, parfois, en petit groupe.

Sinon, je ne comprends pas ta case en haut "Résultat au départ", tu fais une évaluation diasnostique préalable?
ça c'est pour la prod (que j'essaie de rattacher au mieux à la lecture et à l'EDL, pas facile...) : je "teste" avant, sans aide, et je note. Ensuite -après tout le travail de lecture et de "structuration" (?) en prod, on fait une situation similaire (ou une réécriture dans le cas des textes), et je renote. Normalement ça progresse : on est contents.

Bon, je te pose beaucoup de question, hein!!

J'ai déjà visité pas mal de blog proposant des plans (puis-je les citer? ) je ne sais pas... pourquoi pas ?, le principe est tentant et apparemment, le fonctionnement plait aux protagonistes, car tout le monde est au travail et chacun mange à sa faim. Après...est ce que ce fonctionnement permet d'emmener chaque élève au maximun de ses capacités? J'y crois, pour le moment et avant de trouver mieux. Il me faut maintenant améliorer pour l'année prochaine le choix de mes outils -manuels- et la progressivité des exercices. Sachant qu'avec la fermeture de classe annoncée, j'aurai un double-niveau.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Lun 16 Mai 2011 - 7:16

@Zaubette a écrit:
@Mufab a écrit:Mais alors avec tes 4 niveaux... Diantre !

Oui, oui ça fait toujours peur comme ça sur le papier, mais en vrai c'est suuuuuuuppppppppeeeerr!! J'adore! Very Happy

Brrr... J'ai eu pendant 3 ans des doubles-niveaux (Ce2-Cm1 puis Ce1-Ce2), et j'avais beaucoup moins de temps pour l'aide individuelle, naviguant d'un niveau à l'autre.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Lun 16 Mai 2011 - 21:13

Merci Mufab d'avoir répondu point par point à toutes mes questions.

Pour moi, le plan idéal serait un plan "à aiguillage" dont le principe serait le suivant:
- Tout le monde fait l'exercice A.
- Si on réussit sans aide ou avec peu d'erreur l'exercice A, alors on passe à l'exercice B, de difficulté croissante.
- Si on échoue à l'exercice A, on fait un exercice A2 de même difficulté.
- et ainsi de suite.

Est ce que c'est faisable en classe? Je ne sais pas trop...mais c'est ce que j'aurais envie de faire.

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Lun 16 Mai 2011 - 21:24

Si on échoue à l'exercice A, on fait un exercice A2 de même difficulté.

Intéressant et sans doute faisable, mais je préfère perso l'auto correction (avec ou sans mon aide directe, selon les enfants) : justement à cause de ce sentiment d'échouer... et d'échouer encore...

Que se passerait-il si certains ne réussissaient pas A2 ? Ni A3...
Je tiens absolument à les mettre en position de réussir certains exos, même après plusieurs essais et erreurs.
(Et sacrifier un peu d'efficacité au renforcement positif).

Tu vois ce que je veux dire ?


_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Lun 16 Mai 2011 - 21:44

Je pense que ce n'est pas incompatible avec ton fonctionnement. Je n'ai pas préconisé qu'ils fassent leur exercice seul.
Simplement, ceux que tu as épaulés pourraient refaire un exercice de même difficulté, un A2 donc, en espérant (c'est la maitresse qui espère) qu'ils y arriveront seuls, avant de passer à quelque chose d'un peu plus compliqué de type B.
Ca rejoindrait que ce disait Rikki, qu'il est bien d'assoir un peu les compétences, de refaire avant de compliquer.

Il y aurait donc des élèves qui suivraient le parcours A, B, C, D en flèche, d'autres A, A2, B, B2 ou encore A, B, B2, C et peut-être même A, A2, A3, B.
Ca me semble comme ça, en théorie, le mieux adapté à chacun.
Mais bonjour le boulot pour classer les exercices par ordre de difficulté, puis de trouver 2 ou 3 entrées pour chaque niveau de difficulté...

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Lun 16 Mai 2011 - 22:01

Je vais y réfléchir. (Mais ça ne demanderait pas plus de séances ? Et y aurait-il en définitive l'assurance de réussites ?)
Il faudrait que j'essaie ton fonctionnement sur un de mes prochains plans, sur une matière par exemple, pour voir en pratique ce que ça donne.

Le manuel Interligne (de mémoire) propose 2 parcours différenciés par leçon. Peut-être qu'en faisant des passerelles de l'un à l'autre...


_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Zaubette le Lun 16 Mai 2011 - 22:27

@Mufab a écrit: Mais ça ne demanderait pas plus de séances ?

Le nombre de séance peut être déterminé à l'avance, comme tu dois déjà le faire j'imagine. Rien ne t'empêche de continuer à aider ou à faire les exercices en petits groupes .

@Mufab a écrit: Et y aurait-il en définitive l'assurance de réussites ?

L'assurance de réussite...C'est bien là toute la difficulté de notre métier je trouve...
Ou l'on enseigne pour l'Eleve moyen, on boucle le programme, on évalue et on a l'illusion que dans l'ensemble, ils réussissent (ce que je fais finalement...et ça me pose problème).

Ou on commence à s'intéresser de près à chaque élève, (ce que tu fais) et on a envie de l'emmener au maximum de ses capacités. Pour réussir, il aura peut-être fallu à Untel plus d'exercice A qu'à un autre ou il aura fallu à Untel plus d'aide de la maitresse avant de réussir à faire seul.
Et là une question se pose: que faire des programmes? Faut-il les considérer comme un idéal à atteindre? (je ne pense pas), comme un minimum à de compétences à acquérir?
En formation de directeurs cet hiver, on nous a dit que les programmes visaient "un niveau de maitrise des compétences moyen". Exemple en CE1 pour la compétence "identifier le verbe": Niveau 1:dans des phrases de type pronom personnel + verbe + complément. Niveau 2: dans des phrases de type: GN+verbe+complément. Niveau 3: dans des phrases de type: Adverbe+GN+verbe+complément ou où le sujet est inversé. L'Education Nationale viserait le niveau 2.




Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Rikki le Lun 16 Mai 2011 - 23:43

En même temps... si on commence à s'intéresser de près à chaque élève, est-ce qu'on va plus l'emmener au maximum de ses capacités qu'avec un traitement standard ?

Pendant longtemps, j'ai considéré la réponse comme une évidence : bien sûr qu'on va faire mieux si on fait plus personnalisé.

Maintenant, je n'en suis plus si sûre. Je ne sais pas si les effets négatifs de la personnalisation du programme ne l'emportent pas, au final, sur ses effets positifs.

Ce n'est pas une réponse : c'est un questionnement, j'en suis là pour l'instant.

Je ne parle pas des gamins complètement largués pour cause de décalage massif, je parle des gamins faiblichons, à la traîne, un peu lents, aux acquis fragiles, etc.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Mar 17 Mai 2011 - 7:11

Rikki, on ne parle pas d'individualisation, hein, ni de personnalisation des programmes (c'est justement cette question qui m'a poussée à ne faire qu UN plan de travail, le même pour TOUS, mais de la possibilité pour chacun de prendre plus de temps (le double, le triple si on veut) sur un entraînement.

@Rikki a écrit:En même temps... si on commence à s'intéresser de près à chaque élève, est-ce qu'on va plus l'emmener au maximum de ses capacités qu'avec un traitement standard ?
Justement, je ne m'intéresse pas à chaque élève (enfin si, mais pas comme tu l'entends Very Happy ), mais à chaque notion au programme : quelles attentes minimales et maximales peut-on raisonnablement, en ce2, avoir dessus ? Comment relancer -quelle séance ?- demain pour que ces 10 élèves qui n'ont pas répondu correctement à la consigne au départ puissent se l'approprier, et refaire sans erreurs ?

Pendant longtemps, j'ai considéré la réponse comme une évidence : bien sûr qu'on va faire mieux si on fait plus personnalisé.
Pas forcément si tu sacrifies l'unité et les interactions de la classe en proposant des parcours trop éloignés. Je ne perds pas de vue une seconde que les moments collectifs (maître--> élèves, ou élève--> élèves) sont l'essentiel des canaux d'appprentissage. La relation maître--> quelques élèves (=aide perso) doit arriver dans un second temps,en étayage du premier, mais en aucun cas s'y substituer. On est d'accord là-dessus : le fonctionnement par plan n'a rien à voir avec du préceptorat sur papier, et l'esprit de la PMEV encore moins, puisqu'elle s'appuie sur l'interaction modélisante des élèves entre eux.

Maintenant, je n'en suis plus si sûre. Je ne sais pas si les effets négatifs de la personnalisation du programme ne l'emportent pas, au final, sur ses effets positifs.
Bien sûr, il est hors de question de personnaliser le programme ! (sauf cas très extrêmes dont j'ai parlé tout là-haut).


Ce n'est pas une réponse : c'est un questionnement, j'en suis là pour l'instant.

Je ne parle pas des gamins complètement largués pour cause de décalage massif, je parle des gamins faiblichons, à la traîne, un peu lents, aux acquis fragiles, etc.
C'est justement pour ma collection de faiblichons que je mets ça en place, pas pour Ptitgénie (qui de toute manière se permet encore de squatter l'ordinateur car il a toujours terminé avant tout le monde.)
Dans ma pédagogie traditionnelle qui juxtaposait les tâches sans y revenir plusieurs jours de suite, ces enfants, non seulement étaient largués, mais en plus perdaient la motivation à entrependre un travail que, de toutes les façons, ils ne mèneront pas à terme. Ces enfants manquent souvent de confiance en eux. Si tu avances en difficulté sans les voir, tu les perds.



Dernière édition par Mufab le Mar 17 Mai 2011 - 8:14, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Mar 17 Mai 2011 - 7:50

Mais je comprends la méfiance naturelle envers toute tentative de différenciation : elle est trop connotée en délires pédagoliques qui consistent, après avoir savamment classé les élèves grâce à de loooonnnngues évaluations diagnostiques, à former des îlots qui feront des trucs complètement différents, le groupe A attelé à un projet qui devrait sous peu changer la face du monde de la cour de récré, alors que le groupe Z mesure des segments au double-décimètre, confiné à jamais dans toute l'étendue de son sentiment de vacuité.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Rikki le Mar 17 Mai 2011 - 7:59

Ce n'est pas de la méfiance, c'est des vraies interrogations.

A cela, ajoute une flemme de plus en plus aiguë : je ne travaille pas à la maison, ou presque. Je fais mes fiches de lecture (1 h par semaine), et d'ailleurs l'année prochaine plus la peine, elles seront faites. Et puis, c'est à peu près tout.

Pas de cahier journal, pas de progression, pas de programmation, pas non plus de plan de travail, pas d'évaluation diagnostique (sauf avec mon pifomètre intégré), bref, "no nothing", comme disait l'autre.

Du coup, j'ai un peu mauvaise conscience parfois. Tant que tout va plus ou moins bien, je me trouve des justifications théoriques, mais quand je lis ce que tu dis, je me demande si parfois je ne suis pas coupable d'abandon de limaçon !

(Je pourrais vraiment être membre du club de Volubilys, comme tu vois...)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Mar 17 Mai 2011 - 8:18

Je pourrais vraiment être membre du club de Volubilys, comme tu vois...

Adieu Rikki !
(Je t'aimais tant tu sais, je t'aimais tant !)

lol!

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Sapotille le Mar 17 Mai 2011 - 8:22

@Rikki a écrit:
Du coup, j'ai un peu mauvaise conscience parfois.

Cette année, c'était les fiches de lecture, l'année prochaine ce sera la Découverte du monde que tu bosseras à fond...
Et adieu la mauvaise conscience... angedemon

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Mar 17 Mai 2011 - 13:14

Du coup, j'ai un peu mauvaise conscience parfois. Tant que tout va plus ou moins bien, je me trouve des justifications théoriques, mais quand je lis ce que tu dis, je me demande si parfois je ne suis pas coupable d'abandon de limaçon !

C'était pas le but, non plus...en ouvrant ce sujet.
J'évoquais juste la mienne...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Rikki le Mar 17 Mai 2011 - 18:57

Non, je sais bien, mais en même temps, il faut bien le dire, bosser, le problème, c'est que c'est du boulot, comme disait le regretté Monsieur de La Palice.

Je suis sincèrement très intéressée par ton boulot, mais j'ai la trouille de m'engager dans un engrenage qui me donnerait du travail.

J'ai surtout peur, me connaissant bien, de m'engager dans des trucs que je n'arriverais pas à suivre sur le long terme. Là, mes petites fifiches, ça va, je suis plus ou moins le rythme. Les maths, j'ai à peu près ce qu'il faut, même si j'aurais dû faire les 20 et les 50 euros dès le début, car maintenant j'ai la flemme de ressortir la plastifieuse (demain, demain, je vais le faire).

Par contre, au niveau bons points, je n'ai pas tenu le rythme. En poésie, c'est faiblard aussi.

La découverte du monde, je n'en parle même pas, j'ai reporté ça à l'année prochaine, comme le dit fort justement Sapotille.

Alors, si je me lance dans des plans de travail, j'ai peur qu'ils durent 10 jours !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Dhaiphi le Mar 17 Mai 2011 - 21:04

@Rikki a écrit:Je pourrais vraiment être membre du club de Volubilys, comme tu vois...

Bienvenue du côté obscure de la Force ! topela

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par MisterAwesome le Jeu 26 Mai 2011 - 16:40

@Sapotille a écrit:
@Rikki a écrit:
Du coup, j'ai un peu mauvaise conscience parfois.

Cette année, c'était les fiches de fiches de lecture gratuite, l'année prochaine ce sera la Découverte du monde que tu bosseras à fond...
Et adieu la mauvaise conscience... angedemon
Tu crois vraiment que tu vas changer du tout au tout, ce n'est pas si facile, plus tôt tu t'y prendras, mieux ce sera pour toi Very Happy

MisterAwesome
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Sapotille le Jeu 26 Mai 2011 - 16:55

@MisterAwesome a écrit:
Tu crois vraiment que tu vas changer du tout au tout, ce n'est pas si facile, plus tôt tu t'y prendras, mieux ce sera pour toi Very Happy
Très mystérieux, ce message ou plutôt son auteur ...
Ici, on se présente, on entre par la grande porte parce que chacun a droit à une place d'honneur ...
yesyes topela

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre réellement en compte l'hétérogénéité dans sa pratique ?

Message par Mufab le Jeu 26 Mai 2011 - 17:16

C'est un gars je crois, Sap : sois plus accueillante, tu vas le faire fuir...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum