Pionnicat n'est pas vice!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pionnicat n'est pas vice!

Message par kiwi le Mer 11 Mai 2011 - 14:37

Je dis toujours bonjour aux surveillants. Je parle et j'ai sympathisé avec une en particulier, très sympa. Elle est assistante scolaire en plus et j'ai déjà eu besoin de ses services pour encadrer des séances en salle info. Donc du coup, on a pu tisser des liens. Ceci dit, il y en a certains que vraiment je n'apprécie pas et que je ne trouve pas professionnels : plus d'une fois (je fais cours la porte ouverte, sauf l'hiver), j'ai failli me ruer dehors parce que j'entendais ricaner dans les couloirs... et c'était des surveillantes. Ils copinent avec les élèves : pourrissent les petits 6èmes, n'ont aucune autorité pour certains sur les 3èmes avec qui ils s'amusent. Là, dernière en date, un surveillant m'a court-circuitée : un élève devait venir en colle de 16h à 17h chez MOI (et non en perm où c'est tout sauf une heure de retenue...). Pourtant, l'élève voulait aller en perm de 15h à 16h. Je ne l'y ai pas autorisé, le chef ne l'y a pas autorisé, et la CPE, je doute qu'elle ait donné son accord. C'est donc un surveillant et j'ai l'idée de qui ça peut être. A creuser.
Ceci dit, je dit bonjour à tout le monde, par politesse.

Quant aux femmes de ménage, je dis bonjour et je papote avec la responsable de mon secteur et de ma salle. Elle est très gentille. Les autres : je les ignore maintenant la plupart du temps. Aucune ne me dit bonjour quand moi, je les salue. Pourtant je fais attention : je n'aime pas bosser dans une décharge et par respect pour l'agent qui fait ma salle, je passe donc régulièrement avec la poubelle.

Bref pour résumer : il y a toujours des gens c... . Que se soient les profs ou les autres personnels d'un établissement scolaire.
Ce qui peut jouer aussi sur le fait que personne ne salue ton ami, c'est le fait qu'il travaille dans un grand lycée. Là-bas, beaucoup de profs sont totalement anonymes (les TZR qui font peu d'heures, les vacataires etc), les surveillants ont un rôle plus minime dans la vie scolaire en général qu'en collège par exemple.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pionnicat n'est pas vice!

Message par lene75 le Mer 11 Mai 2011 - 15:14

Je n'ai pas tout lu mais ça dépend pas mal des établissements et/ou des circonstances. C'est la 1re fois cette année que je ne connais pas les surveillants (c'est mon 3e établissement et pas le plus gros des 3). Je leur dis bonjour quand je les croise ET que je les reconnais, parce qu'ils sont très difficiles à distinguer des élèves pour la plupart d'entre eux (baskets, etc.), je dis aussi systématiquement bonjour quand je passe devant leur bureau en arrivant au lycée... on a dû me répondre 2 ou 3 fois depuis le début de l'année, je ne sais pas si c'est parce qu'ils ne pensent pas que ça s'adresse à eux ou parce qu'ils ne répondent jamais (idem parfois quand je les croise dans les couloirs). Il n'y en a qu'une qui vient en salle des profs, uniquement pour faire des photocopies, et je n'ai jamais eu l'occasion de les voir à la cantine (l'année dernière je mangeais avec des surveillants à la cantine). Je sais aussi qu'il y a une méfiance profs/surveillants dans l'établissement parce que certains "copinent" avec les élèves, ne marquent pas leurs absences ou les marquent comme justifiées quand elles ne le sont pas, les aident pour leurs DS ou les laissent partir quand ils sont collés, il y a aussi eu des problèmes d'absences non justifiées des surveillants eux-mêmes, qui ont conduit la proviseure à en licencier. Il m'est aussi arrivé qu'un surveillant me ramène des élèves en cours en me disant que je DEVAIS les accepter (avec 30 min de retard) alors qu'en fait il n'y avait aucune raison à leur retard. Après, de mon côté, c'est vrai que j'ai aussi beaucoup moins le temps de m'attarder pour bavarder avec qui que ce soit cette année et que je suis dépendante des horaires des bus, je passe mon temps à courir, or si on veut les voir, il faut aller les voir exprès dans leur bureau qui est à l'entrée du lycée, toujours rempli d'élèves et où nous n'avons rien à faire, les bureaux des CPE étant ailleurs. Dans mes établissements précédents, la configuration spatiale n'était pas la même et nous étions de toute manière amenés à voir les surveillants pour les billets d'absence, ce qui n'est pas le cas dans mon actuel lycée.

Mais la taille du lycée ne joue pas, à mon avis : l'année dernière j'étais dans un collège/lycée de 3000 élèves et tout le monde se connaissait beaucoup mieux, même entre profs.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pionnicat n'est pas vice!

Message par cavecattum le Mer 11 Mai 2011 - 15:28

Eh bien, mon petit post donne lieu à des réponses nourries, j'avoue que je ne m'y attendais pas! Rien que sur ce forum, vous réparez les impolitesses commises par d'autres, merci à vous !
Je me doute que tous les AE ne sont pas comme mon ami. Ce sera d'ailleurs de moins en moins un boulot d'étudiant et de plus en plus un boulot tout court, et les profils vont changer, je crois...

cavecattum
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum