Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 13:51

Tout a commencé de façon banale...à la fin de mon cours de grec, un élève non-identifié dans le couloir a passé la main dans l'embrasure de la porte de ma salle de classe (je fais cours porte ouverte..) pour baisser les volets automatiques... résignée, je fais remonter les volets, et salue mes hellénistes, quand je reçois soudain un avion en papier, qui me frôle le visage pour ensuite atterrir par terre... je demande aussitôt aux élèves de 3è attendant dans le couloir qui a fait ça, et tous me donnent le nom du coupable, caïd et perturbateur notoire, qui s'est évidemment carapaté ensuite. J'attends donc l'avion à la main le début de leur cours, et m'avance alors vers l'élève pour lui demander son carnet, précisant que ce n'est pas mon rôle de ramasser ses détritus, et qu'il doit cesser ce genre de comportement. Il refuse de me donner son carnet, en appelle aussitôt à l'arbitrage de la principale, et de l'adjoint, et de la CPE... j'insiste, calmement, lui disant que ça peut se régler très rapidement et simplement avec seulement un mot, mais à la condition qu'il se calme et obtempère. Il me dit alors "Mais vous êtes barjot! Je m'en fiche, je donnerai rien, je veux voir Mme O.!".

Et me voilà partie à suivre dans les couloirs du collège l'élève qui, évidemment, a de son propre chef décidé de quitter sa salle de classe malgré l'interdiction de son professeur et les miennes. Il arrive au secrétariat, fait le tour des bureaux, et constate qu'il n'y a personne, hormis la secrétaire de direction et le directeur de la SEGPA, occupés à deviser calmement au comptoir.
Il commence alors à tourner comme un lion en cage, répétant qu'il veut parler à quelqu'un, que ça va pas se passer comme ça, qu'il n'a rien fait... Je lui dit que je n'ai besoin ni de la principale, ni de l'adjoint, ni de la CPE pour savoir ce qu'il a le droit de faire, et comment je dois agir face à son comportement. Il me dit alors "Mais d'abord vous êtes qui vous, j'vous connais pas, vous êtes même pas ma prof! Zavez rien à me dire!" Je lui réponds que ça ne change rien à l'affaire, qu'il doit faire ce qu'on lui dit, que l'on soit son prof ou pas, et lui rappelle que tout ça aurait pu se régler très calmement en classe. Il s'approche alors à 10 cm de moi, se dresse de toute sa taille (il est plus grand que moi) et commence à me dire, menaçant, "Ça ne se passera pas comme ça! Vous allez voir!", ce à quoi je réponds "Tu recules: je ne te veux pas à moins de 30 cm de moi. Tu n'as pas à me menacer. " Il recule alors de 3 mètres, en beuglant de plus fort, forcément, puisqu'il est plus loin, "Ça va là comme ça? Appelez ma mère, puisqu'il n'y a personne! Vous allez voir!" et répète cet ordre à la secrétaire, effarée de ce qui se passe. Je lui dis qu'il n'a d'ordre à donner à personne, et lui demande de s'asseoir. Il refuse, tente de quitter le secrétariat, je l'attrape du bout des doigts par la manche et lui indique un siège où s'asseoir pour se calmer, il s'énerve en disant "Oh, me touchez pas!", et là, MIRACLE, le directeur de la SEGPA (qui mesure bien 1m90...) intervient, et répète à H. de s'asseoir et de se calmer, et me demande de me taire. H. refuse, et repart dans le couloir, ne cessant de me menacer, en disant " Vous allez voir ce que vous allez voir! Vous verrez! Ca va pas se passer comme ça!", puis soudain, s'approche de moi, et me menace de ses deux poings serrés, rouge de colère, la bouche tremblante:" Tu vas voir ce qui va arriver! tu vas voir!". Je reste devant lui, sans bouger:" Tu ne me tutoies pas, et tu ne me menaces pas. Je n'ai rien à justifier ou à expliquer. Tu arrêtes." Le directeur de la SEGPA s'interpose alors entre H. et moi, me dit de me taire, et demande à H. d'aller se calmer. Je pars vers le bureau de la secrétaire, pour jeter l'avion en papier à la poubelle, et H. recommence alors à dire qu'il va prévenir sa mère, et qu'elle sera là demain soir, et qu'il me verra avec elle en rv. Je commence à parler, et me fait aussitôt rabattre le caquet par le directeur de la SEGPA. J'insiste en disant:" H n'a pas à me donner d'ordre, et c'est tout ce que j'ai à dire!", puis je me dirige vers la porte du hall.

Et là, ce connard d'adulte sans couille me balance: "Mais c'est pas possible! J'ai quoi là! deux caractériels?!?!".
Je m'arrête, le regarde dans les yeux et lui dis: "Vous pensez franchement que c'est ce qu'il faut faire, d'ajouter une insulte à celle que je viens déjà d'avoir, en plus des menaces, et ce, devant un élève?", et sa réaction a été: "Bah quoi?"...

J'en ai marre... marre...

Il aurait suffi qu'il dise dès le début au gosse: "Tu te tais, tu fais ce qu'on te dit et tu arrêtes de menacer Mme R!", et j'aurais pu fermer ma gueule tout du long et repartir tranquillement bosser, rassurée et soutenue professionnellement... mais non...il s'est contenté de dire au gosse de se calmer, comme si c'était simplement un choc psychologique à gérer pour ce pauvre bichon, pendant que moi, j'ai dû me taper les rappels à l'ordre et la lutte pour ma dignité et ma sécurité.

C'est déjà la deuxième fois que ce type me fait le coup de me laisser me démerder lors d'un incident grave avec un élève, en me reprochant ensuite d'avoir levé la voix, mais là, franchement, sa réaction me met hors de moi... il m'a mise au même niveau que cet élève, présentant tous mes propos, toutes mes réactions, comme simplement dues à mon supposé mauvais caractère, un manque de contrôle de ma part! Qui accepterait de se laisser insulter, intimider, menacer, en fermant sa gueule et en restant impassible? Merde...

Suis dégoûtée...en colère...fatiguée...j'en ai marre...


Dernière édition par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:06, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Violet le Mer 11 Mai 2011 - 13:55

Je comprends ta rage Audrey. Je serais dans le même état que toi.
Mais le comportement de ton collègue prouve juste une chose, c'est un c....

Fais attention, tu as gardé le prénom de l'élève dans ton texte.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Lo le Mer 11 Mai 2011 - 13:57

Audreynounette... fleurs2
Quel c*** ce type...
Avec la chaleur les élèves deviennent fous, respire un bon coup.
Ça va aller.

Cette infantilisation, c'est vraiment à gerber...

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Violet le Mer 11 Mai 2011 - 13:57

De plus, mais là, il faudrait l'avis des autres néos, ne serait-il pas envisageable de porter plainte pour menaces ?

Qu'un ado se comporte comme cela, c'est atroce mais...
qu'un collègue réagisse comme cela affraid affraid affraid

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Frisouille le Mer 11 Mai 2011 - 13:58

Mais quel co..... ce dirlo !! furieux

Ta colère est bien compréhensible...

Tu as fait un rapport sur l'incident ? Vu le CPE ? le Principal ?

Des bisous Audrey même si cela n'apaise pas la colère...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Lilypims le Mer 11 Mai 2011 - 13:59

Je trouve aussi que ton collègue a envenimé la situation en vous mettant sur un pied d'égalité, cet élève et toi.
A ta place, je ne suis pas sûre que j'aurais réussi à me contenir face à lui (au collègue).

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:01

J'ai pu voir personne, vous allez rire: ce matin, le collège était free style! Ni CPE, ni adjoint, ni CDE à la barre de l'établissement!

Juste ce pauvre nase de directeur adjoint de la segpa..

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Reine Margot le Mer 11 Mai 2011 - 14:01

encore une administration qui soutient ses profs... No

Audrey fleurs

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Invité5 le Mer 11 Mai 2011 - 14:01

Idem : c'est un gros c.. !
On peut uniquement porter plainte s'il y a menace de mort d'après ce que m'avaient dit les gendarmes.
Tu penses parler de l'incident à un autre membre de la direction ?

Allez courage, j'espère que tu te changeras un peu les idées cet après-midi fleurs2

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:02

je vais faire un rapport, bien sûr... ce sera mon deuxième depuis la rentrée....2 rapports en 3 jours... pfff...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:02

Je vais amener le rapport demain à la principale, et lui expliquer TOUT ce qui s'est passé.


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par La Jabotte le Mer 11 Mai 2011 - 14:03

Bonjour Audrey,

Tu as déjà tout écrit. Reprends ton texte et arrange-le, puis rends-toi chez ta principale dès qu'elle sera là, explique-lui que tu as très mal vécu / que tu trouves inadmissible (formulation à choisir en fonction de la manière dont elle la comprendra et l'interprètera) la manière dont le directeur SEGPA s'est comporté. Dis-lui que tu ne seras pas capable de rendre compte calmement des faits de façon orale, car la manière dont tu as été traitée par un élève et non soutenue par un adulte de l'établissement te met hors de toi, et transmets-lui ton texte. Qu'elle le lise devant toi.
Ensuite, rappelle que les élèves doivent respect et obéissance à n'importe quel adulte de l'établissement, y compris les agents, et que tu pensais que tout le monde dans l'établissement en était persuadé.
Enfin, demande à rencontrer l'élève et sa mère en présence de la cde, mais que ce soit ELLE qui CONVOQUE à la date et à l'heure qui VOUS convient.
Même chose avec le directeur SEGPA, un petit entretien avec une tierce personne serait peut-être pas mal. Et mets-lui les points sur les i à un moment que tu auras choisi TOI, c'est-à-dire où tu n'es pas en situation de faiblesse (colère, attitude déplacée d'un élève, etc.).

Courage courage,
comment peut-on comprendre que de jeunes gens désirent encore passer les concours ? ça me dépasse.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:12

Merci La Jabotte... d'accord avec tout, sauf une chose. Il est hors de question que je perde mon temps à rencontrer un élève auquel je n'aurai rien à dire de plus que ce que je lui ai déjà dit. je n'ai rien à justifier, rien à expliquer, rien à arranger, rien à débattre, et je ne suis pas là non plus pour éduquer les parents. Ce gosse est un chancre dans notre établissement, la principale voit sa mère tous les 4 matins, j'ai autre chose à faire que de perdre mon temps et de lui donner l'impression qu'il y a quoi que ce soit à discuter dans cette affaire!

Ce gosse intimide et menace tout le monde: quand j'ai dit que les élèves de sa classe l'avaient dénoncé (et ce sont de braves gamins... ils ne m'auraient pas menti, ils ne supportent plus ce que cet élève leur fait subir...), sa réaction a été aussitôt "Ah ben ok! Alors on va les voir, et on leur demande! vous allez voir!". Evidemment, j'ai refusé et dit qu'il n'avait le droit d'intimider personne, y compris ses camarades.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Derborence le Mer 11 Mai 2011 - 14:14

Audrey fleurs2
Je partage l'avis de La Jabotte.
A la fin du rapport, n'oublie pas de demander des sanctions. Il y a eu menace physiquement et verbalement : pour moi, ça mérite un conseil de discipline.
De plus, si j'ai bien compris, la secrétaire de direction a été témoin des faits (il est clair que tu ne peux pas compter sur le directeur de la segpa). Demande-lui de faire un rapport.
J'irais porter plainte aussi.
Courage.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par User5899 le Mer 11 Mai 2011 - 14:16

Et votre principal, il est où ? Au pieu ? En voyage scolaire ? Ce directeur de SEGPA, ils l'ont recruté par élection parmi les élèves ? Un bon résumé, Audrey, des raisons de la situation dans laquelle nous sommes. Je suis avec vous par la pensée, même si ça ne vous aide probablement guère.
fleurs

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par sand le Mer 11 Mai 2011 - 14:22

affraid

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:23

Ma principale était en réunion à l'extérieur, mon adjoint, en réunion à l'intérieur (enfin je crois...), la CPE n'est jamais là le mercredi...

Le directeur adjoint de la segpa... bah, je sais pas comment ils l'ont dégoté, mais ça fait des années qu'il me court sur le haricot avec ses blagues salaces, sexistes, et sa mollesse légendaire...

Porter plainte...conseil de disc... c'est un élève de 3è, pour lequel il n'y a aucune solution... même l'orientation pose problème... je crains fort qu'on ne me dise "Bah, à un mois de la fin des cours, à quoi sert un conseil de disc?"...
Vous auriez dû voir le premier courrier d'exclusion de 3 jours qui a été rédigé à son encontre... la liste des faits à elle seule méritait déjà un conseil de disc... intimidation, cigarette fumée dans la cour, insulte, refus d'obtempérer, pressions sur les autres élèves, harcèlement moral (à tendance sexuelle...) sur les filles de la classe...et il est toujours là.

Alors bon...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par La Jabotte le Mer 11 Mai 2011 - 14:26

@Audrey a écrit:Merci La Jabotte... d'accord avec tout, sauf une chose. Il est hors de question que je perde mon temps à rencontrer un élève auquel je n'aurai rien à dire de plus que ce que je lui ai déjà dit. je n'ai rien à justifier, rien à expliquer, rien à arranger, rien à débattre, et je ne suis pas là non plus pour éduquer les parents. Ce gosse est un chancre dans notre établissement, la principale voit sa mère tous les 4 matins, j'ai autre chose à faire que de perdre mon temps et de lui donner l'impression qu'il y a quoi que ce soit à discuter dans cette affaire!

J'aurais dû préciser : le rdv avec le gosse et la mère, ce n'est pas pour discuter, certes non : c'est pour qu'il se fasse remonter les bretelles en ta présence et devant sa mère, par ta principale, et qu'elle lui rappelle clairement et fermement sa place d'élèves, ses quelques petits droits restreints et ses nombreux devoirs. Ou alors, c'est convocation directe au conseil de discipline, après tout il doit avoir un bon dossier bien rempli, et il t'a menacée physiquement et oralement devant témoin.

Toutefois, je réagissais surtout à propos de l'attitude du directeur segpa : il faut que les choses soient remises au point, et que personne ne conserve le souvenir qu'on peut demander à un prof de se taire devant un élève. A moins que le professeur ne soit en pleine crise d'hystérie, ce qui ne semblait pas être ton cas...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par La Jabotte le Mer 11 Mai 2011 - 14:28

@Audrey a écrit:
Porter plainte...conseil de disc... c'est un élève de 3è, pour lequel il n'y a aucune solution... même l'orientation pose problème... je crains fort qu'on ne me dise "Bah, à un mois de la fin des cours, à quoi sert un conseil de disc?"...
Vous auriez dû voir le premier courrier d'exclusion de 3 jours qui a été rédigé à son encontre... la liste des faits à elle seule méritait déjà un conseil de disc... intimidation, cigarette fumée dans la cour, insulte, refus d'obtempérer, pressions sur les autres élèves, harcèlement moral (à tendance sexuelle...) sur les filles de la classe...et il est toujours là.

Alors bon...

A ce niveau là, je pense qu'il est largement temps de ne pas attendre qu'il fasse plus de mal qu'il en a déjà fait. Dépose au moins une main courante à la gendarmerie (ou commissariat si grande ville), si on t'assure (textes officiels en main) que tu ne peux porter plainte.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:29

Pour le directeur de la segpa, si, j'étais hystérique, "caractérielle", mais j'ai simplement refusé de me taire, et ai martelé ce que lui ne se décidait pas à dire: on ne peut menacer, insulter, tutoyer, un enseignant, ni lui donner des ordres. J'ai parlé fort, mais fermement, et sans perdre le contrôle, jamais. Lui aurait voulu que je me taise, que j'abandonne...pour que le gosse se calme, sans doute, mais merde.... et moi, qui se soucie de moi? C'est d'ailleurs exactement ce que je lui avais dit lors de l'incident précédent: "on s'occupe toujours de gérer les gosses, de les calmer, de les canaliser, mais qui s'occupe de moi, de ce que je subis, de ce que je ressens quand je me fais insulter, manquer de respect et menacer? Personne, y a personne dans ce bahut pour s'occuper de ça! (même configuration ce jour-là qu'aujourd'hui, pas de personnel de direction à part lui au collège)". De toute évidence, le monsieur a une dent contre moi depuis ce jour-là.


Dernière édition par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:39, édité 2 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Violet le Mer 11 Mai 2011 - 14:30

Et même en admettant que tu aies perdu ton calme (ce n'est pas arrivé mais cela peut nous arriver à tous), il n'avait pas à te désavouer ainsi; c'est inadmissible.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Derborence le Mer 11 Mai 2011 - 14:33

@Audrey a écrit:

Porter plainte...conseil de disc... c'est un élève de 3è, pour lequel il n'y a aucune solution... même l'orientation pose problème... je crains fort qu'on ne me dise "Bah, à un mois de la fin des cours, à quoi sert un conseil de disc?"...
Vous auriez dû voir le premier courrier d'exclusion de 3 jours qui a été rédigé à son encontre... la liste des faits à elle seule méritait déjà un conseil de disc... intimidation, cigarette fumée dans la cour, insulte, refus d'obtempérer, pressions sur les autres élèves, harcèlement moral (à tendance sexuelle...) sur les filles de la classe...et il est toujours là.

Alors bon...

Ben, justement, s'il est exclu par conseil de discipline, il ne reviendra pas dans ton collège l'an prochain.
En effet, vu le portrait que tu brosses de ton élève, il y a me semble-t-il de fortes chances de gros risques qu'il n'obtienne pas d'affectation et vous revienne en 3e à la rentrée. Enfin, je ne connais pas précisément sa situation et j'espère me tromper.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par La Jabotte le Mer 11 Mai 2011 - 14:34

@Audrey a écrit:Pour le directeur de la segpa, si, j'étais hystérique, "caractérielle", mais j'ai simplement refusé de me taire, et ai martelé ce que lui ne se décidait pas à dire: on ne peut menacer, insulter, tutoyer, un enseignant, ni lui donner des ordres. J'ai parlé fort, mais fermement, et sans perdre le contrôle, jamais.

Mais tu as un témoin de toute cette scène, qui pourra sans doute affirmer en cas de besoin que tu étais tout à fait maître de toi-même. Et puis tout le monde connaît le garçon, donc chacun sait dans quel état d'énervement il peut pousser les adultes... (à part le directeur segpa qui lui offre sans doute un chocolat chaud pour quatre heures, afin de le réconforter...)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:37

je crois qu'il a 16 ans passés, pas sûr... dans ce cas, s'il a rien, on ne le reprend pas...

Putain, ça me fatigue tout ça... j'ai 53 copies de brevets blancs, le voyage en italie à boucler, la valise et les courses à faire...l'agreg à bosser.... et là, beh je me retrouve à vider mon sac comme une pauvre loque qui n'arrive pas à passer par-dessus ça...

Notre secrétaire, un amour, a déjà pris des notes pour expliquer à la principale ce qui s'est passé dès ce midi... mais évidemment, elle ne dira rien contre le directeur de la segpa, ce serait délicat...je ne le lui ai pas demandé d'ailleurs, je lui ai juste dit que là, à la limite, j'avais plus envie de rédiger un rapport sur lui que sur le gamin...


Dernière édition par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:38, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 14:38

@La Jabotte a écrit:
@Audrey a écrit:Pour le directeur de la segpa, si, j'étais hystérique, "caractérielle", mais j'ai simplement refusé de me taire, et ai martelé ce que lui ne se décidait pas à dire: on ne peut menacer, insulter, tutoyer, un enseignant, ni lui donner des ordres. J'ai parlé fort, mais fermement, et sans perdre le contrôle, jamais.

Mais tu as un témoin de toute cette scène, qui pourra sans doute affirmer en cas de besoin que tu étais tout à fait maître de toi-même. Et puis tout le monde connaît le garçon, donc chacun sait dans quel état d'énervement il peut pousser les adultes... (à part le directeur segpa qui lui offre sans doute un chocolat chaud pour quatre heures, afin de le réconforter...)

Beaucoup de gens considèrent qu'on est hystérique dès qu'on lève la voix et qu'on parle vivement... c'est con, mais c'est vrai....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum