Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Filnydar le Mer 11 Mai 2011 - 22:49

L'attitude du gamin est une chose, mais celle du directeur de SEGPA est beaucoup plus grave.

Quoi qu'il en soit, courage.

Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 22:51

Oui... c'est exactement ce que je pense, et ce que mon meilleur ami pense aussi...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Serge le Mer 11 Mai 2011 - 22:51

Ces anecdotes sont adorables, ces élèves sont tout en spontanéité, frais, raffraichissants, plein de fougue de la jeunesse. Quelle chance nous avons parfois de faire ce si beau métier si stimulant, et de se sentir soutenu par une administration reconnaissante woohoo

J'espère que tu dormiras bien Audrey, et que tu n'as pas un noeud au ventre de contrariété, te bile pas pour ça. Bonne nuit Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 22:54

Là, ça va mieux, Serge..merci...
Mais la journée fut rude. Et c'est jamais drôle de devoir raconter tout ça à un parfait inconnu, et de lire noir sur blanc (en plus des fautes de français! lol) le récit ahurissant des faits, et le constat imposé de la dégradation de notre métier.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 22:54

Merci à tous en tout cas...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Rikki le Mer 11 Mai 2011 - 23:30

Ne pas se laisser intimider, surtout.

De tout cœur avec toi. Le jour où on baisse les bras, on ne rend pas service aux gamins, bien au contraire !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 23:34

Une copine, prof de maths (qui vient avec moi en italie, youpi!), me disait ce matin, effarée après mon récit, que ce n'était pas pour rien que je m'en prenais tant dans les dents si souvent... elle a dit que si moi, je n'étais pas tenace et rigoureuse, personne ne l'était au bahut, et que je pâtissais malheureusement du renoncement et de l'usure des autres, qui faisaient passer mon attitude pour "anormale"...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Rikki le Mer 11 Mai 2011 - 23:36

@Audrey a écrit:Une copine, prof de maths (qui vient avec moi en italie, youpi!), me disait ce matin, effarée après mon récit, que ce n'était pas pour rien que je m'en prenais tant dans les dents si souvent... elle a dit que si moi, je n'étais pas tenace et rigoureuse, personne ne l'était au bahut, et que je pâtissais malheureusement du renoncement et de l'usure des autres, qui faisaient passer mon attitude pour "anormale"...

Il n'empêche qu'il faut que tu tiennes bon, pour toi, pour les gamins, pour tout le monde.

C'est dur à dire comme ça, mais c'est indispensable.

Sinon, on va finir en "Journée de la jupe" géante !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Mer 11 Mai 2011 - 23:38

Oui, et je tiens bon, crois-moi... même si ce soir...c'est dur.
Je suis vidée..et je sais pas comment je vais faire pour corriger mes copies de brevet blanc, à rendre après mon voyage en italie...
pppfffff....


Quel job de con.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Invité5 le Mer 11 Mai 2011 - 23:58

Allez courage Audrey
fleurs2 fleurs2 fleurs2

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Avatar des Abysses le Jeu 12 Mai 2011 - 5:41

@Audrey a écrit:Oui, et je tiens bon, crois-moi... même si ce soir...c'est dur.
Je suis vidée..et je sais pas comment je vais faire pour corriger mes copies de brevet blanc, à rendre après mon voyage en italie...
pppfffff....


Quel job de con.

Si tu as un escalier de 20 marches, j'ai une méthode rapide et efficace... Razz

Sinon ce qui t'arrive est hallucinant, on voit clairement qu'il n'y a pas de structures pour ces élèves en perdition complète. Il recherche clairement des limites ce gamin, il va finir par les trouver... en prison.

_________________
Il y a 10 catégories de personnes ceux qui connaissent le binaire ... et les autres.
N'écoutez pas les bruits du monde, mais le silence de l'âme. ( JCVD )

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Lornet le Jeu 12 Mai 2011 - 6:00

@Audrey a écrit:je vais faire un rapport, bien sûr... ce sera mon deuxième depuis la rentrée....2 rapports en 3 jours... pfff...

C'est peu.
J'ai dû en faire plus d'une vingtaine...concernant quatre élèves, en tout. Rolling Eyes

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Invité31 le Jeu 12 Mai 2011 - 7:50

Audrey fleurs2

Je serais moi aussi dans le même état que toi. Plein de courage.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par caperucita le Jeu 12 Mai 2011 - 8:55

@Lornet a écrit:
@Audrey a écrit:je vais faire un rapport, bien sûr... ce sera mon deuxième depuis la rentrée....2 rapports en 3 jours... pfff...

C'est peu.
J'ai dû en faire plus d'une vingtaine
...concernant quatre élèves, en tout. Rolling Eyes

Tu parles depuis la rentrée des dernières vacances ou depuis la rentrée de septembre ?

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par roxanne le Jeu 12 Mai 2011 - 9:45

@Audrey a écrit:Une copine, prof de maths (qui vient avec moi en italie, youpi!), me disait ce matin, effarée après mon récit, que ce n'était pas pour rien que je m'en prenais tant dans les dents si souvent... elle a dit que si moi, je n'étais pas tenace et rigoureuse, personne ne l'était au bahut, et que je pâtissais malheureusement du renoncement et de l'usure des autres, qui faisaient passer mon attitude pour "anormale"...
Et oui , celui ou celle qui réagit , qui estime qu'il n'est pas normal de tout laisser faire , c'est celui-là qui devient le problème ..plus facile que d'aller chercher à la source ..Courage !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Jeu 12 Mai 2011 - 11:36

Merci à tous...


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par LM le Jeu 12 Mai 2011 - 13:33

Ouh làlà! Je viens de tout lire!
Je t'envoie tout mon soutien Audrey! Ce genre de "discrédit" m'est déjà arrivé...et je suis passée pour la rebelle de service...bref...

Courage! fleurs2

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Pseudo le Jeu 12 Mai 2011 - 14:30

En fait, l'erreur de l'adjoint, c'est de t'avoir dit ce qu'il t'a dit devant l'élève. A sa place, j'aurais demandé au gosse de s'asseoir et je t'aurais invité à entrer rapidement dans mon bureau pour m'expliquer les choses, histoire de calmer le jeu et de faire le point. Les sanctions contre le gosse étant à prendre plus tard, à froid.

Je vais aller un peu à contre courant, désolée, mais si un élève n'a pas a se conduire comme ce corniaud là, il est inutile, à mon sens, d'aller à l'affrontement. Sauf si on est sûr de remporter, c'est à dire être capable de se battre avec le gosse s'il nous saute à la gorge.
Le gosse était visiblement hors de lui, menaçant, la première des choses est de calmer le jeu. Et d'y revenir une fois les esprits apaisés.

Il s'agit, de fait, de se montrer plus intelligent que le gamin. Au moment du conflit, il est visiblement impossible de se faire entendre, mieux vaut lâcher du mou sur le coup.

Enfin, ce que j'en dis...



Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Capessou le Jeu 12 Mai 2011 - 15:03

Tu as raison Pseudo, parce que souvent ça monte tellement en pression qu'on peut en arriver à des incidents hyper graves (on m'a balancé une chaise la 1ere année et menacée, j'ai aussi fini au commissariat... l'an passé on a menacé de me "saigner" de me "planter", j'aurais dû retourner au commissariat, je ne l'ai pas fait, c'est couillon). Maintenant je tente de faire retomber la pression assez rapidement, malgré cela ça ne fonctionne pas toujours.
Mais c'est facile à dire et pas toujours facile à faire.

Disons, Audrey, que tu aurais pu envoyer un de tes élèves infomer la vie scolaire (donc juste les surveillants... super) de cet incident grave. Juste de sorte à ne plus être en face à face avec ce sale gosse.

Maintenant ça ne change rien au fait que
1) il y a un souci si le bahut est sans CDE, Adjoint, CPE
2) les propos et l'attitude du môme sont inacceptables
3) l'attitude du directeur de segpa est vraiment hallucinante...
4) tu as très bien fait de faire au moins une main courante
5) tu as vraiment raison de ne pas laisser les choses ainsi et en discuter fermement avec le principal pour demander une sanction sévère vis-à-vis de l'élève (oui ça mérite un conseil de discipline... et tu peux argumenter en disant que même si c'est la fin de l'année et que ça ne changera pas grand chose ni pour lui ni pour vous, les sanctions permettent aussi de montrer aux autres élèves où est la limite... elle a été dépassée) et tu as raison de parler de l'attitude du directeur de segpa avec le principal pour qu'il lui en touche un mot...

Je compatis et t'envoie plein de bisous.
Le 11 avril 2010, 1er anniversaire de ma ptite puce, je l'ai passé à pleurer à cause de ce conna** d'élève qui avait menacé de me planter... Sachant bien que ce n'étaient que des paroles, mais la violence des propos et même la violence du geste envisagé m'a retournée.
Pour l'anecdote, j'avais demandé aux élèves de 4eAS de me montrer leur agenda pour vérifier qu'ils avaient noté les devoirs et l'évaluation puisqu'ils me soutenaient qu'il n'y en avait pas... Seulement 5 ou 6 l'avaient noté... Et là, le preux chevalier a défendu 2 élèves absentes : "On n'a pas que ça à faire, téléphoner aux copains pour se renseigner sur les devoirs"... Je n'étais pas d'accord avec lui et là c'est parti en free style...
Point de départ ridicule...

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par User5899 le Jeu 12 Mai 2011 - 15:55

@Capessou a écrit:Pour l'anecdote, j'avais demandé aux élèves de 4eAS de me montrer leur agenda pour vérifier qu'ils avaient noté les devoirs et l'évaluation puisqu'ils me soutenaient qu'il n'y en avait pas... Seulement 5 ou 6 l'avaient noté... Et là, le preux chevalier a défendu 2 élèves absentes : "On n'a pas que ça à faire, téléphoner aux copains pour se renseigner sur les devoirs"... Je n'étais pas d'accord avec lui et là c'est parti en free style...
Point de départ ridicule...
Juste un mot. Discuter, c'est présupposer qu'il puisse l'emporter, même en ayant tort. On ne discute pas. C'est comme ça, point. Les absents doivent avoir rattrapé, et ils ont toujours tort. Ca c'est du concret en terme de formation à la vie professionnelle.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Garance le Jeu 12 Mai 2011 - 16:21

je viens de lire, c'est aberrant.
Courage ! fleurs2

Garance
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Capessou le Jeu 12 Mai 2011 - 18:39

Cripure a écrit:
@Capessou a écrit:Pour l'anecdote, j'avais demandé aux élèves de 4eAS de me montrer leur agenda pour vérifier qu'ils avaient noté les devoirs et l'évaluation puisqu'ils me soutenaient qu'il n'y en avait pas... Seulement 5 ou 6 l'avaient noté... Et là, le preux chevalier a défendu 2 élèves absentes : "On n'a pas que ça à faire, téléphoner aux copains pour se renseigner sur les devoirs"... Je n'étais pas d'accord avec lui et là c'est parti en free style...
Point de départ ridicule...
Juste un mot. Discuter, c'est présupposer qu'il puisse l'emporter, même en ayant tort. On ne discute pas. C'est comme ça, point. Les absents doivent avoir rattrapé, et ils ont toujours tort. Ca c'est du concret en terme de formation à la vie professionnelle.

En effet, mais j'ai la fâcheuse tendance à commencer par expliquer, puis stopper la discussion et enfin sanctionner si nécessaire.
Attention je ne me justifie pas, j'explique, je rappelle les devoirs d'un élève.
Je ne me vois pas supprimer cette première étape, même si elle peut créer discussion et donc conflit.
Mais sans celle-ci, il peut aussi y avoir conflit.
Bref... Pas simple les ados.

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Lornet le Jeu 12 Mai 2011 - 19:16

@caperucita a écrit:
@Lornet a écrit:
@Audrey a écrit:je vais faire un rapport, bien sûr... ce sera mon deuxième depuis la rentrée....2 rapports en 3 jours... pfff...

C'est peu.
J'ai dû en faire plus d'une vingtaine
...concernant quatre élèves, en tout. Rolling Eyes

Tu parles depuis la rentrée des dernières vacances ou depuis la rentrée de septembre ?

Septembre !
Sur les quatre élèves, un est parti, mais il m'en reste trois.
Or, tous mes rapports, toutes mes exclusions de cours...concernent ces trois-là.

Et finalement, "de moins pire en banal, on a fini par trouver ça normal"...
Projectiles, cris, horreurs proférées en plein cours ("J'entends ta mère depuis mon lit quand elle jouit !", "Salope !", "À Pâques, les putes, elles sont passées !", "Tu vas voir à la récré ! Je vais te casser ta gueule...", etc) mais voilà : tout le monde s'est habitué et on s'étonne que parfois je m'offusque encore alors que bon, on les connaît, ces élèves(de 6e)-là, on ne va pas les changer, n'est-ce pas ?

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Jeu 12 Mai 2011 - 19:27

Bon, alors deux-trois choses...
J'ai tente dès le début de calmer le jeu en lui disant que c'etait un incident mineur, qu'on pourrait régler ça en 5 minutes s'il me donnait son carnet rapidement. Il a refusé. Ensuite il est parti seul errer dans les couloirs alors qu'il était sous ma responsabilité. Je ne pouvais donc rien faire d'autre que le suivre, sinon j'aurais été en faute. Je ne risquais pas d'envoyer un élève chercher quelqu'un, nous étions dans le couloir, sans élève, et il n'y avait personne à prévenir, aucun surveillant n'étant dispo. J'ai tenté de calmer le gamin, lui ai dit à plusieurs reprises de s'asseoir. Pour autant , je n'allais pas le laisser me menacer juste pour qu'il se calme, hein pseudo... T'es bien gentille, mais là, je me passe allègrement de tes remarques. Je n'ai pas surenchéri, attisé le conflit, j'ai simplement tenu mon rôle d'adulte et d'enseignante.

Pour ce qui concerne les suites, j'ai trouvé du soutien, et une écouté de qualité auprès de mes collègues, de mon collègue PP de cet élève de la CPE et surtout de la principale. Je pense demander un conseil de discipline. Si je le fais je l'obtiendrai, mais je n'ai pas forcément l'intention de demander une exclusion définitive. J'ai également parlé, en scindant bien les choses, du directeur de la segpa. Il n'était pas la, mais avait redigé son rapport dès hier et effectivement a dit que j'avais perdu le contrôle de moi-même. J'ai évidemment dit que non, en citant mot pour mot mes propos d'hier. Elle a tout a fait compris, a bien perçu que j'étais restée pro, et a clairement reconnu le dérapage du collègue. J'ai également pu élargir le sujet et dire que c'était difficile dans ces moments- là de voir qu'il n'était fait aucun cas du stress et de la violence que nous devions encaisser dans ces situations justement afin de rester pros, et elle a reconnu que l'aspect "ressources humaine" était proche du zéro dans notre job, qu'eux-mêmes n'y étaient pas formes et que c'était un vrai problème, et qu'elle appréciait justement les échanges comme celui que j'avais avec elle.

Franchement, ce soir, je suis légère, et je mesure la chance que j'ai d'avoir rencontré cette écouté. Pour signifier clairement qu'on ne peut traiter un enseignant ainsi, une personne ainsi, tant à l'eleve qu'au ministère, je vais donc demander le conseil de discipline. Voilà!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par Audrey le Jeu 12 Mai 2011 - 19:29

Oh, ben depuis septembre, j'ai bien redigé une vingtaine de rapport aussi... Je dirais même que sur un an, souvent, j'en rédige plus de 20!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grosse colère: traitée comme une élève, et ce devant un élève!

Message par User5899 le Jeu 12 Mai 2011 - 19:30

@Lornet a écrit:
@caperucita a écrit:
@Lornet a écrit:
@Audrey a écrit:je vais faire un rapport, bien sûr... ce sera mon deuxième depuis la rentrée....2 rapports en 3 jours... pfff...

C'est peu.
J'ai dû en faire plus d'une vingtaine
...concernant quatre élèves, en tout. Rolling Eyes

Tu parles depuis la rentrée des dernières vacances ou depuis la rentrée de septembre ?

Septembre !
Sur les quatre élèves, un est parti, mais il m'en reste trois.
Or, tous mes rapports, toutes mes exclusions de cours...concernent ces trois-là.

Et finalement, "de moins pire en banal, on a fini par trouver ça normal"...
Projectiles, cris, horreurs proférées en plein cours ("J'entends ta mère depuis mon lit quand elle jouit !", "Salope !", "À Pâques, les putes, elles sont passées !", "Tu vas voir à la récré ! Je vais te casser ta gueule...", etc) mais voilà : tout le monde s'est habitué et on s'étonne que parfois je m'offusque encore alors que bon, on les connaît, ces élèves(de 6e)-là, on ne va pas les changer, n'est-ce pas ?
En tout cas, quelle fraîcheur ! Quelle spontanéité ! Ils ziront loin ces petits !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum