Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par William le Jeu 12 Mai 2011 - 22:28

Tout est dans le titre, chaque mot a été choisi à dessein.

Ma modeste expérience me fait dire que certains élèves, avec la meilleure volonté du monde (de la part des deux parties), avec la plus grande diversité d'explications possible, voire avec une certaine forme d'intérêt pour l'école, n'arriveront jamais à percuter le "truc". Ils peuvent être très intelligent par ailleurs dans d'autres domaines, mais il y a définitivement quelque chose dans l'apprentissage de savoirs scolaires qui ne passe pas, qui n'imprime pas. La connexion là haut ne se fait pas. Je ne veux pas débattre du pourquoi, simplement savoir si certains partagent cet avis. A mon sens, on n'est -et on ne naît- pas tous égaux devant les études.

Je sais que cette question n'aboutit pas à grand chose, mais j'aurais aimé savoir si certains partagent cet avis et si non pourquoi.

William
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par caperucita le Jeu 12 Mai 2011 - 23:17

je pense aussi comme toi William, de là à savoir pourquoi, je l'ignore, mais cela me semble évident. Bon, c'est pas très optimiste tout ça !

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Finrod le Jeu 12 Mai 2011 - 23:22

Il y a deux questions distinctes. Intellect/rythme d'apprentissage et éducation, au sens de la capacité à appréhender la notion de nécessite, le concept d'effort et à trouver une fin logique à sa présence à l'école.

Comme cela se mélange avec des problématiques familiales, sociales, ou sociétale, c'est vite un le b****l (et on appelle ça l'EN).

Mais bon, non, il n'existe pas d'individu incapable d'apprendre, évidemment. Ils peuvent être limité dans leur faculté d'abstraction, lents, mais ça n'empêche pas d'aller à l'école.

Par contre, certaines problématiques s'imposent à des enfants qui n'ont rien demandés et sont de fait liés à des situations qui rendent cet apprentissage difficile voir impossible.
Parfois même, la vie en société en devient impossible. Je veux dire par là que certaines maladies mentales adultes / troubles mentaux sont attribués, en parti, a des comportements familiaux très pathogènes subis lors de l'enfance. (Ce n'est pas déterministe bien entendu)

edit : pour rebondir sur la société actuelle : L'éducation telle qu'elle est pensé actuellement, accompagné de la société de consommation, est un facteur qui agit sur le développement des enfants. Cela touche tous les enfants, ou presque, et statistiquement, cela affecte de manière visible une petite proportion, qui elle même par effet rétroactif, affecte d'autres élèves qui y avaient échappés la première fois etc...

C'est donc la même logique, appliquée à une cause plus insidieuse, dont les conséquences sont tout aussi insidieuses. En gros, c'est comme si on vaccinait un certain pourcentage d'enfants contre l'école, l'effort, le travail, la politesse... On a déjà connu des vaccins moins efficaces.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par caperucita le Jeu 12 Mai 2011 - 23:43

@Finrod a écrit:

Mais bon, non, il n'existe pas d'individu incapable d'apprendre, évidemment. Ils peuvent être limité dans leur faculté d'abstraction, lents, mais ça n'empêche pas d'aller à l'école.


Je n'ai pas voulu parler d'individus incapables d'apprendre en général, mais bien d'apprendre des choses purement scolaires, abstraites.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par User5899 le Ven 13 Mai 2011 - 0:39

L'école est aussi là pour mettre en présence de savoirs que l'enfant ou l'adolescent pourrait très bien ignorer toute sa vie. Même s'il ne retient pas, je soutiens que ça lui est profitable.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Reine Margot le Ven 13 Mai 2011 - 6:51

l'école est une école de masse, on fait cours pour un élève moyen, c'est un moule dans lequel tout le monde ne rentre pas...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par MarieL le Ven 13 Mai 2011 - 14:39

Si on parle de "l'école", je ne suis pas du tout d'accord. Je crois profondément que tous les enfants sont capables d'apprendre, au moins jusqu'à 14, 15 ans. D'ailleurs, il arrive tous les ans qu'un/une élève se réveille brusquement sans que l'on n'arrive jamais à savoir exactement ce qui a enfin provoqué le déclic.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Finrod le Ven 13 Mai 2011 - 17:45

+1 aux deux derniers messages, l'école est loin de maîtriser toute l'équation de l'apprentissage.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par olivier-np30 le Ven 13 Mai 2011 - 18:30

Bonjour,

je pense que oui mais si on peut se consacrer entièrement à l'individu. Une fois que les choses se déclenchent, cela devient ensuite plus facile.

Ma soeur qui avait de mauvais résultats en maths n'a eu besoin que de 3 heures d'aide de ma part en première pour largement inverser la tendance. La dimension affective, de reconnaissance (intérêt/valorisation) est fondamentale, c'est pareil entre les élèves ou en entreprise, il n'y a pas que le niveau ou le potentiel qui entre en jeu. Des gens médiocres pourront abattre des montagnes s'ils s'entendent, alors qu'à l'inverse des gens brillants sans atome crochu se tireront dans les pattes et échoueront.

C'est pareil avec un élève et son environnement.

Après bien sûr pour l'agrégation, tout le monde ne peut pas la passer mais c'est pareil en sport il y a tous les niveaux de là à dire qu'un élève n'est pas fait pour le sport : je n'y crois pas. Chacun peut être valorisé : piscine, endurance ... C'est la même chose pour les autres disciplines.

A+

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Malaga le Ven 13 Mai 2011 - 18:36

Est-ce que tout le monde peut apprendre, travailler à l'école aujourd'hui? Non, malheureusement. Car les élèves qui ont besoin d'apprendre différemment, plus lentement... n'ont pas réellement les moyens de voir leurs besoins pris en compte.
Car lorsque l'on a 29 élèves dans une classe, on bosse surtout pour l'élève "moyen", en laissant un peu plus de côté tel élève qui a besoin qu'on lui ré-explique chaque exercice, tel élève qui a des problèmes psychologiques et qui a besoin d'un attention constante de l'adulte... Et Dieu sait que c'est frustrant d'agir ainsi mais pour le moment, je n'ai encore trouvé une manière efficace de faire autrement.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Anna de Noailles le Ven 13 Mai 2011 - 18:41

@William a écrit:Tout est dans le titre, chaque mot a été choisi à dessein.

Ma modeste expérience me fait dire que certains élèves, avec la meilleure volonté du monde (de la part des deux parties), avec la plus grande diversité d'explications possible, voire avec une certaine forme d'intérêt pour l'école, n'arriveront jamais à percuter le "truc". Ils peuvent être très intelligent par ailleurs dans d'autres domaines, mais il y a définitivement quelque chose dans l'apprentissage de savoirs scolaires qui ne passe pas, qui n'imprime pas. La connexion là haut ne se fait pas. Je ne veux pas débattre du pourquoi, simplement savoir si certains partagent cet avis. A mon sens, on n'est -et on ne naît- pas tous égaux devant les études.

Je sais que cette question n'aboutit pas à grand chose, mais j'aurais aimé savoir si certains partagent cet avis et si non pourquoi.

C'est évident! Nous ne sommes pas égaux devant l'apprentissage et les connaissances. C'est triste mais c'est pourtant vrai.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par doublecasquette le Ven 13 Mai 2011 - 19:13

@William a écrit:Tout est dans le titre, chaque mot a été choisi à dessein.

Ma modeste expérience me fait dire que certains élèves, avec la meilleure volonté du monde (de la part des deux parties), avec la plus grande diversité d'explications possible, voire avec une certaine forme d'intérêt pour l'école, n'arriveront jamais à percuter le "truc". Ils peuvent être très intelligent par ailleurs dans d'autres domaines, mais il y a définitivement quelque chose dans l'apprentissage de savoirs scolaires qui ne passe pas, qui n'imprime pas. La connexion là haut ne se fait pas. Je ne veux pas débattre du pourquoi, simplement savoir si certains partagent cet avis. A mon sens, on n'est -et on ne naît- pas tous égaux devant les études.

Je sais que cette question n'aboutit pas à grand chose, mais j'aurais aimé savoir si certains partagent cet avis et si non pourquoi.

Oui, cela existe.
Dès la Petite Section de maternelle. Des tout-petits qui n'apprennent pas au même rythme que les autres. Ce que les autres découvrent seuls entre deux et quatre ans, ils l'atteindront peut-être vers cinq ans, huit ans ou même jamais, hélas.
D'autres décrochent au niveau du Cours Préparatoire, incapables de faire le saut dans l'abstrait que représentent lecture, écriture et calcul. Là, même chose, pour certains, il suffira d'un ou deux ans de plus pour passer ce cap alors que pour d'autres, ce sera plus long et plus aléatoire. Certains n'y arriveront jamais vraiment.
Et puis... la même chose se répétera plus tard pour l'apprentissage de l'orthographe, la compréhension de textes moins au ras des pâquerettes, la résolution de problèmes mathématiques ou les lois de la physique, par exemple.

Donc oui, nous ne naissons pas tous égaux devant les études (comme devant tout le reste) et il est des domaines où, avec la meilleure volonté du monde, nous ne réussissons pas.
L'important est que l'École permette à chacun de progresser au plus haut de ses limites et offre à tous un "menu riche et varié" pour que chacun y trouve son compte, non ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Dhaiphi le Ven 13 Mai 2011 - 22:07

@doublecasquette a écrit:
Donc oui, nous ne naissons pas tous égaux devant les études (comme devant tout le reste) et il est des domaines où, avec la meilleure volonté du monde, nous ne réussissons pas.
L'important est que l'École permette à chacun de progresser au plus haut de ses limites et offre à tous un "menu riche et varié" pour que chacun y trouve son compte, non ?

un "menu riche et varié"... mais d'activités scolaires que certains rejettent ou n'ont pas la possibilité d’appréhender comme tu le dis toi-même juste au-dessus. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par doublecasquette le Ven 13 Mai 2011 - 22:33

@Dhaiphi a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Donc oui, nous ne naissons pas tous égaux devant les études (comme devant tout le reste) et il est des domaines où, avec la meilleure volonté du monde, nous ne réussissons pas.
L'important est que l'École permette à chacun de progresser au plus haut de ses limites et offre à tous un "menu riche et varié" pour que chacun y trouve son compte, non ?

un "menu riche et varié"... mais d'activités scolaires que certains rejettent ou n'ont pas la possibilité d’appréhender comme tu le dis toi-même juste au-dessus. Wink

Avant, il y avait les classes d'adapt et les classes de perf, en élémentaire, où ces gamins-là étaient peu nombreux et encadrés par du personnel formé.

Quand je vois mon neveu, autiste, je ne vois pas un enfant qui rejette quoi que ce soit, je vois un enfant qui a la chance de ne pas être en France où il serait abandonné dans une classe à trente sous prétexte d'intégration à pas cher.

Que je me souviens de mon Kéké, trois ans et demi d'âge mental à presque six ans, des parents braves comme tout mais c** comme la lune, je vois un gosse que la société rejette en lui jouant le sale tour de l'envoyer au casse-pipe au CP sous prétexte d'égalité des chances.

Quand je me souviens de L, onze ans et demi, toujours pas très capable de résoudre un problème soustractif, multiplicatif ou de division, pour laquelle il a fallu que le médecin fasse un certificat médical attestant d'un état dépressif pour que l'Ed Nat accepte une orientation en SEGPA parce que, connaissant les quatre techniques opératoires, elle était "trop bonne élève pour cette orientation", je ne vois toujours pas un enfant qui rejette l'école, mais une société qui nie les différences pour des histoires de gros sous.

Le rejet vient après, à force de passer "petits parleurs" en MS, "non-dessineurs" en GS", "non-compreneurs" au CP, "non-lecteurs" au CE1, toujours "non-lecteurs" mais aussi "dyscalculiques", "dysorthographiques" et "dyscompreniques" au CE2, et ainsi de suite...

Et toi, Dhaiphi, pour ceux qui ont de la peine à ingérer le menu riche et varié en PS, tu fais quoi ? Tu abats ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par Dhaiphi le Ven 13 Mai 2011 - 22:47

@doublecasquette a écrit:
Et toi, Dhaiphi, pour ceux qui ont de la peine à ingérer le menu riche et varié en PS, tu fais quoi ? Tu abats ?

Je ne dirai rien qui puisse être retenu contre moi. Laughing

Plus sérieusement, je disais simplement que l'école ne peut proposer que des exercices scolaires (lapalissade)
et il faut alors recréer d'autres "écoles", d'autres structures que tu évoquais et dans lesquelles en effet je n'ai pas ma place car elles sont affaires de spécialistes face à des petits groupes si on veut qu'elles soient efficaces.


_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout un chacun a-t-il la faculté d'étudier à l'école ?

Message par doublecasquette le Ven 13 Mai 2011 - 22:56

OK, merci.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum