Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Dim 29 Mai 2011 - 12:01

Mais en musique, il faudrait je pense, comparer avec "l'hémiole" et non avec la syncope !

Peut-être.

Mais je parlais du rythme syncopé au début de chaque vers, puisque la première pulsation tombe sur la deuxième syllabe ("nez" par exemple), le déterminant se trouvant en l'air, par une rapide double (ou triple) croche suspendue juste avant.

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par User5899 le Dim 29 Mai 2011 - 12:20

@John a écrit:Le poids est une force.

Un vecteur, c'est un moyen de modéliser cette force.
Voilà, c'est ça. Doux souvenir Very Happy Merci !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par User5899 le Dim 29 Mai 2011 - 12:21

@frankenstein a écrit:
Cripure a écrit:
@doctor who a écrit:Mais Rikki, dans les vieux dicos, quand ils disaient pieds, ils ne parlaient pas de la même chose que quand on parle maintenant de syllabes. Ils se calquaient sur la poésie latine, cherchant à tout prix à voir dans notre vers français très plat les accents et le rythme romain.
+1
J'avais un vieux prof de français en 4e, qui expliquait "La mort des pauvres" de Baudelaire avec l'anapeste et la valeur de son rythme.
Et il disait quoi sur l'âne à peste ?
Que c'était un bouquet mystère.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par frankenstein le Dim 29 Mai 2011 - 12:32

@Mufab a écrit:
Mais en musique, il faudrait je pense, comparer avec "l'hémiole" et non avec la syncope !

Peut-être.

Mais je parlais du rythme syncopé au début de chaque vers, puisque la première pulsation tombe sur la deuxième syllabe ("nez" par exemple), le déterminant se trouvant en l'air, par une rapide double (ou triple) croche suspendue juste avant.
Ah, ben là, je comparerais avec une sorte "d'appogiature "! professeur lol!

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Dim 29 Mai 2011 - 12:36

Ah, ben là, je comparerais avec une sorte "d'appogiature "!

Non plus.

L'appogiature se justifie dans un morceau chanté, et non rythmé, et s'utilise surtout dans le cas d'une écriture polyphonique.

(C'est-à-dire qu'elle joue sur une rupture d'harmonie en terme de fréquences vibratoires des sons, et non en terme de régularité périodique.) Razz

):-)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par frankenstein le Dim 29 Mai 2011 - 13:01

@Mufab a écrit:
Ah, ben là, je comparerais avec une sorte "d'appogiature "!

Non plus.

L'appogiature se justifie dans un morceau chanté, et non rythmé, et s'utilise surtout dans le cas d'une écriture polyphonique.

(C'est-à-dire qu'elle joue sur une rupture d'harmonie en terme de fréquences vibratoires des sons, et non en terme de régularité périodique.) Razz

):-)
C'est vrai ! Je mérite :

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Dim 29 Mai 2011 - 13:03

C'est vrai ! Je mérite :

Mais non !

.setsisni't is fuaS lol!

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par val09 le Dim 29 Mai 2011 - 13:08

@zabriskie a écrit:Les/o/reil/les/bien/ou/vertes
Je n'ai pas lu toutes vos interventions, mais pour moi, ça fait 7.

Pour moi aussi !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par frankenstein le Dim 29 Mai 2011 - 13:18

http://poesis.forumactif.org/t1162-le-vers-francais

Le vers français


A. Définition

* Le vers est un " Segment d'énoncé constituant une unité d'ordre rythmique et phonique fondée sur des règles retenant soit la quantité, l'accentuation ; soit le nombre des syllabes; et marqué par une légère pause à la lecture et, dans le texte, par une disposition unilinéaire.
* Ensemble de mots qui forment l'une des unités du poème en accord avec les règles de la versification.

B . Le vers français est syllabique

* Le rythme du vers français est déterminé par le nombre de ses syllabes. Il est en outre défini par la rime et dans certains cas par la césure .
* La syllabe ( unité phonétique fondamentale) est l'unité prosodique du vers français. C' est le son produit par une seule émission de voix. Ce son peut-être représenté soit par une voyelle seule, soit par plusieurs voyelles, soit par un groupe de voyelles et de consonnes.
* Nb : En français ,on ne doit pas parler du nombre de pieds mais de syllabes d'un vers.// Le pied , dans certaines langues, est une unité rythmique constituée par un groupement de syllabes d'une valeur déterminée (quantité, accentuation).
.
C . Syllabique, métrique , rythmique

* La versification française est syllabique, c'est-à-dire qu'elle est fondée sur le nombre des syllabes ; elle diffère donc de la versification métrique, qui repose sur la quantité des syllabes longues et brèves (vers grecs et latins), et de la versification rythmique, qui dépend de la place des syllabes accentuées ou atones (vers anglais ou allemands).

+ - Du XVIIè siècle jusqu'à la fin du XIXè, le nombre de syllabes du ver est le plus souvent un nombre pair : 2 – 4 – 6 – 8 – 1 0 -12
- Les vers impairs de 3 – 5 - 7 syllabes, et même d'une (1) syllabe, ont cependant été parfois utilisés à toutes les époques littéraires.
- Les vers impairs de 9 – 11 - 13 syllabes ont eu leur place dans la poésie à la fin du XIXè siècle

D- Appellations des vers selon le nombre de syllabes
a) le monosyllabe = 1
b) le disyllabe = 2
c) le trisyllabe = 3
d) le tétrasyllabe = 4
e) le vers de cinq syllabes = 5 ( pentasyllabe)
f) le vers de six syllabes = 6 ( hexasyllabe )
g) l'heptasyllabe = 7
h) l'octosyllabe = 8
i) l'ennéasyllabe = 9
j) le décasyllabe = 10
k) l'hendécasyllabe = 11
1) le dodécasyllabe ou alexandrin =12
* Certains poètes, Aragon à titre d'exemple, ont écrit des vers de plus de 12 syllabes.


E – Comptons les syllabes
* Toute syllabe, muette ou sonore, entre dans la mesure du vers français, excepté l'«e» final devant un mot qui commence par une voyelle ou une «h» muette;ou à la fin du vers.
1 . Tout enfant, tu dormais près de moi, rose et fraîche . ( V.Hugo )
* Tout - en –fant- tu - dor-mais // près- de –moi - ro- se et- fraîche = 12
* rose et = 2 , élision ... ro – (se et = zé )
* fraîche =1 , e muet en fin de vers ne compte pas .... ( fraîch )

2 . C'est le grand jour tremblant de midi . ( P. Verlaine )
* C'est- le –grand- jour / trem-blant –de- mi-di = 9

3 . Comme un beau cadre ajoute à la peinture ( C.Baudelaire )
* Com - me un – beau – ca- dre a – jou - te à - la – pein –ture = 10
* 3 élisions : ( me un = mun ) , ( dre a = dra ) , ( te à = tà ); ( La voyelle qui suit un e muet prend sa place en diction .
* e muet en fin de vers ( peinture =2 syllabes : pein-ture ;et non 3 :pein –tu –re )

4 . Je renais pour aimer encore ! ( Lamartine )
* Je - re - nais – pour - ai – mer – en - core = 8

+ Le mot ( encore ) suivi d'une consonne ou h aspiré , à l'intérieur du vers , compte 3 syllabes ( en - co – re ).Si ce nombre ( 3 )fausse le mètre choisi , il est permis d'écrire ( encor) qui donne seulement 2 syllabes ( en – cor ) .
+ Le mot ( encore ) à la fin du vers est une rime féminine .Pour le faire rimer avec une rime masculine , on l'écrit ( encor ).

F - Complément : Syllabe ou pied ?

* Littré à l'article « Pied » => Terme de versification française: Un pied, deux syllabes ; ainsi notre alexandrin qui a douze syllabes, est un vers de six pieds, et le vers de sept syllabes est un vers de trois pieds et demi.

* En parlant de vers Grecs ou Latins, on appelle : « Pied », un certain nombre de syllabes qui entrent dans la compositions du vers, et qui en font la mesure. Les vers hexamètres sont de six pieds, chaque pied est un dactyle ou un spondée. Le spondée est un pied composé de deux syllabes longues, le dactyle un pied composé de trois syllabes, dont la première est longue, et les deux autres sont brèves.mettons(-) pour syllabe longue, et (0) pour syllabe brève, on a :
- spondée = - -
- dactyle = - 0 0

* G . Sorgel , dans son " Traité de Poésie Classique " écrit :
- Ce mot ( pied ) vient du latin « iambus » qui , dans le vers métrique ancien, désignait le « pied » de vers composé d'une brève et d'une longue.

=> pour schématiser cette définition , on a : - 0 ou bien 0 -

* L. Quicherat - On nomme « pied » la réunion de deux syllabes; ainsi le vers de douze syllabes a six pieds; celui de dix syllabes a cinq pieds. // puis , en marge, on lit : on dit qu'un vers n'est pas sur ses pieds quand il n'a pas le nombre exigé de syllabes.

* G .weigand , dans son « Traité de Versification Française » écrit :
- Les accents toniques constituent des temps forts qui semblent porter les autres syllabes. Il se forme ainsi un penchement des syllabes faibles sur les syllabes fortes; et, par conséquent, divers groupes de syllabes, qui reçoivent le nom de « pieds ».Chaque pied doit contenir au moins un temps fort.


*Depuis toujours, Certains poètes ont fait du mot « pied » un synonyme du mot « syllabe », alors que le premier, valable pour le vers métrique, ne l'est pas pour le vers français qui est syllabique. En arabe, p.ex, où le vers est rythmique, on parle de « cordelette lourde » ( = 2 consonnes actives, c-à-d voyellées ou accentuées = UU ) et de « cordelette légère » (= 2 consonnes, la première active , la seconde inactive , c-à-d ne portant pas de voyelle d'accentuation U0 , ce qui équivaut, en français, à une consonne suivie d'un e caduc ).


* Le français, en tant que langue à accent fixe ( = L’accent tonique ou d’intensité est toujours porté par la même syllabe du mot : la dernière si elle est accentuée; si elle est muette, cet accent frappe la pénultième syllabe ) ,bâtit ses vers sur le nombre des syllabes; parler de pied en lui conférant le sens de syllabe et dire, p.ex, qu’un alexandrin compte 12 pieds, risque de prêter à confusion. Cela relève, tout simplement, d’un abus de langage.

Références :
- Petit traité de versification
- poète.rebelle.free.fr/poétique
- Ecyclo. Encarta
-Trésor de la Langue Française.
- Petit Robert
- Poésie française / poésie.webnet.fr
-Traité de Sorgel, Quicherat , Weigand
-manuels divers...

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par frankenstein le Dim 29 Mai 2011 - 13:34

@val09 a écrit:
@zabriskie a écrit:Les/o/reil/les/bien/ou/vertes
Je n'ai pas lu toutes vos interventions, mais pour moi, ça fait 7.

Pour moi aussi !

C'est:
Les/ o/reilles/bien /ou /vertes = 6

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par V.Marchais le Dim 29 Mai 2011 - 13:35

Ici, oui. Mais si on ne lit pas le poème en entier, on ne peut pas le deviner.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Dim 29 Mai 2011 - 13:40

@V.Marchais a écrit:Ici, oui. Mais si on ne lit pas le poème en entier, on ne peut pas le deviner.

J'aurais dû le mettre dès le début... ( moi aussi !)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par frankenstein le Dim 29 Mai 2011 - 13:40

Il faudrait peut-être écrire ce poème différemment
Les oreil' bien ouvertes
Non ?

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Dim 29 Mai 2011 - 13:44

@frankenstein a écrit:Il faudrait peut-être écrire ce poème différemment
Les oreil' bien ouvertes
Non ?

Pour vous, si. Pour les élèves, j'aurais peur de l'imprégnation dysorthographique. D'autant que ça ne leur a posé aucun problème de scansion.
(Je posais la question, à l'origine, suite à un désaccord avec un collègue quant au dénombrement.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par frankenstein le Dim 29 Mai 2011 - 13:55

@Mufab a écrit:
@frankenstein a écrit:Il faudrait peut-être écrire ce poème différemment
Les oreil' bien ouvertes
Non ?

Pour vous, si. Pour les élèves, j'aurais peur de l'imprégnation dysorthographique. D'autant que ça ne leur a posé aucun problème de scansion.
(Je posais la question, à l'origine, suite à un désaccord avec un collègue quant au dénombrement.)
Mais...de nombreuses chansons sont écrites de cette façon . scratch

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Ven 24 Juin 2011 - 22:45

La production finale : le poème mis en musique par mes élèves (et merci à Stéphane, intervenant en musique, sans qui ça n'aurait jamais donné ça. C'est lui qui joue à la guitare.)

C'est drôlement long à télécharger... Mais ça vaut le coup ! yesyes

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Onésime le Slovène le Ven 24 Juin 2011 - 23:13

Trop bien ! Il ne manque que les images Smile .

_________________
"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit juste de dire ce que l'on pense" - Martin Luther King.

Onésime le Slovène
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Mufab le Ven 24 Juin 2011 - 23:19

Merci. Je suis super fière d'eux.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le nombre de syllabes dans un vers.

Message par Onésime le Slovène le Ven 24 Juin 2011 - 23:21

Il y a de quoi : on sent qu'ils aiment leur texte.

_________________
"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit juste de dire ce que l'on pense" - Martin Luther King.

Onésime le Slovène
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum