C'est en souffrant qu'on apprend !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est en souffrant qu'on apprend !

Message par Aredius le Sam 14 Mai 2011 - 15:34


Un ami m'écrit :

http://www.internetactu.net/2011/05/02/typographie-et-attention-vive-le-comic-sans-ms-bold/

Je lui réponds :


Les étudiants m'avaient dit qu'ils suivaient beaucoup mieux un cours en anglais qu'un cours en français car ils devaient faire attention. Vécu lorsque j'ai demandé à nos collègues de l'Université anglaise de xxx de leur faire cours en anglais lors de nos échanges.

Idem pour PowerPoint, c'est une catastrophe pédagogique. Mais quelle merveille pour la revue des financeurs (Conseil général, etc.) : mettre le wifi dans les amphis ! Et alors les étudiants peuvent jouer en réseau pendant que le "professeur" (le nom est alors usurpé) projette ses "slides" que personne ne regarde. Le "prof" hypocrite (j'espère !) fait comme si les étudiants étaient en train de mettre des notes sur ces fameuses "slides" (elles même en grande partie pompées sur la Toile. Chut !, rentabilité !).
Rien ne vaut la conf que l'on écoute avec le moins d'images possible. Ecouter une conf de Pierre Bergounioux - il revient à Nantes avec les cerises, la semaine prochaine nous parler de littérature et de ce dont nous parlons ici - par exemple ou de bien d'autres. Les images sont cependant nécessaires dans de nombreux cas. Je ne suis pas iconoclaste. Power-Point est orchidoclaste. Mais il est encore mieux de dessiner. La "géo" "graphie" où on donne des cartes toutes faites aux élèves est une catastrophe pédagogique !
http://www.internetactu.net/2011/05/02/typographie-et-attention-vive-le-comic-sans-ms-bold/

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est en souffrant qu'on apprend !

Message par User5899 le Sam 14 Mai 2011 - 22:13

On peut étendre cette réflexion, à lauqelle je souscris pleinement, aux documents tout prêts qu'on distribue aux élèves qui-ne-savent-pas-prendre-des-notes (et comment apprendraient-ils ?). Je me rappelle mon premier programme de français, en 1987, interdisant explicitement aux professeurs de lettres de distribuer des corrigés rédigés, et leur demandant de les élaborer pendant le temps de la classe. Oui, on apprend, peut-être pas en souffrant, mais en se forçant, en faisant des efforts. Le ludique a toujours été du pipeau. On s'amuse après, quand on sait. Demandez aux musiciens s'ils font des boeufs sans travailler en amont...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum