Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par John le Dim 15 Mai 2011 - 1:03

Lettre ouverte à tous ceux qui prennent nos mots, les retournent et leur donnent un tout autre sens.
Par Véronique Decker

Nous, militants pédagogiques et syndicaux, avons travaillé tout au long du XXème siècle à l’amélioration de l’école pour les enfants du peuple.

Pour en finir avec une école militarisée qui avait envoyé au front en 14 des milliers de jeunes français et des milliers de jeunes allemands et puis encore des milliers d’autres venant de nombreux pays se battre sans réfléchir et s’exterminer sans remettre en cause ni Krupp, ni Wendel.

Nous avons inventé des projets pédagogiques permettant d’emporter toute une classe vers des apprentissages qui faisaient sens pour tous, car ces projets partaient du groupe classe, enseignant et élève et constituaient les individus en groupe qui coopérait pour progresser.

Nous avons inventé des évaluations par compétence permettant à tous les élèves de savoir où ils en étaient, quel était le chemin qui restait à parcourir et comment trouver de l’aide pour aller plus loin.

Nous avons inventé un socle commun qui imposait pour tous une scolarité de plus en plus longue, de plus en plus partagée avec une scolarité en maternelle pour tous, la mixité de l’école, une orientation de plus en plus tardive, le passage du CET au lycée professionnel, et une avancée significative vers un niveau Bac pour l’essentiel des élèves.

Nous avons inventé des temps individualisés et de soutien en classe, comme avec l’aide des RASED, des psychologues scolaires, pour pouvoir réfléchir aux difficultés et trouver des remédiations dans l’école avec des personnels formés et compétents.

Mais voilà que les adeptes du capitalisme libéral débridé se sont saisis de nos mots et les a transformé en hydres répugnantes, au point même que des gens pensent que pour lutter, le mieux serait de revenir aux "bonnes vieilles méthodes d’avant guerre", bons points, blouses, classements et lignes à copier pour les punis .

Ils ont saisi le projet pour en faire un logiciel avec des cases à cocher par l’enseignant dans l’organisation d’une servitude informatisée à leurs décisions économiques et politiques.

Ils ont repris les évaluations par compétence pour constituer un fichage Orwellien des personnes, de la plus tendre enfance à l’âge adulte, avec l’aide de Base élève, de Sconet et de l’identifiant unique INE.

Ils ont créé des paliers de socle commun pour justifier d’un retour de l’orientation des enfants dès la fin de l’élémentaire, puis au milieu du collège qui en a fini d’essayer d’être unique et ont créé des logiciels Afflenet 6 ème, 3 ème, Admission Post Bac, …pour achever ce qu’il restait de la carte scolaire et de l’idée même d’une mixité sociale au sein d’un même quartier.

Ils ont utilisé à leur profit la notion de temps individualisé et de soutien pour en finir avec les RASED et imposer le "soutien" en classe, sans aide et sur un temps volé aux autres élèves, et reprendre des postes et des postes en supprimant toujours plus de fonctionnaires, dans les postes d’aide, dans ceux destinés au remplacement des malades, dans ceux utilisés pour la formation des jeunes, dans ceux réservés aux associations complémentaires de l’Ecole Publique, et maintenant en chargeant et surchargeant les élèves dans les classes.

Derrière nos mots, il y a le sens de nos actions, celles de la construction d’une école publique, gratuite, seule à même d’apporter un progrès social qui nous concerne tous et pas une réussite individuelle au mépris des autres.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par frankenstein le Dim 15 Mai 2011 - 1:19

Intéressant ce point de vue... Rolling Eyes Comme quoi, au delà de la conception, il y a l'interprétation des mots ! professeur Mais rien n'oblige les "pédagogistes" à inventer sans arrêt des mots nouveaux ! Ils n'avaient qu'à appeler une leçon une leçon, un savoir un savoir, un chat un chat etc. on n'en serait pas là ! mdr

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Abraxas le Dim 15 Mai 2011 - 8:07

Et par illeurs…

"Mais voilà que les adeptes du capitalisme libéral débridé se sont saisis de nos mots et les a transformé en hydres répugnantes…"

Mais nous savions que les pédagos en prenaient à leur aise avec la syntaxe…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Schéhérazade le Dim 15 Mai 2011 - 8:11

@John a écrit:
Lettre ouverte à tous ceux qui prennent nos mots, les retournent et leur donnent un tout autre sens.
Par Véronique Decker

Nous, militants pédagogiques et syndicaux, avons travaillé tout au long du XXème siècle à l’amélioration de l’école pour les enfants du peuple.

Pour en finir avec une école militarisée qui avait envoyé au front en 14 des milliers de jeunes français et des milliers de jeunes allemands et puis encore des milliers d’autres venant de nombreux pays se battre sans réfléchir et s’exterminer sans remettre en cause ni Krupp, ni Wendel.

Nous avons inventé des projets pédagogiques permettant d’emporter toute une classe vers des apprentissages qui faisaient sens pour tous, car ces projets partaient du groupe classe, enseignant et élève et constituaient les individus en groupe qui coopérait pour progresser.

Nous avons inventé des évaluations par compétence permettant à tous les élèves de savoir où ils en étaient, quel était le chemin qui restait à parcourir et comment trouver de l’aide pour aller plus loin.

Nous avons inventé un socle commun qui imposait pour tous une scolarité de plus en plus longue, de plus en plus partagée avec une scolarité en maternelle pour tous, la mixité de l’école, une orientation de plus en plus tardive, le passage du CET au lycée professionnel, et une avancée significative vers un niveau Bac pour l’essentiel des élèves.

Nous avons inventé des temps individualisés et de soutien en classe, comme avec l’aide des RASED, des psychologues scolaires, pour pouvoir réfléchir aux difficultés et trouver des remédiations dans l’école avec des personnels formés et compétents.

Mais voilà que les adeptes du capitalisme libéral débridé se sont saisis de nos mots et les a transformé en hydres répugnantes, au point même que des gens pensent que pour lutter, le mieux serait de revenir aux "bonnes vieilles méthodes d’avant guerre", bons points, blouses, classements et lignes à copier pour les punis .

Ils ont saisi le projet pour en faire un logiciel avec des cases à cocher par l’enseignant dans l’organisation d’une servitude informatisée à leurs décisions économiques et politiques.

Ils ont repris les évaluations par compétence pour constituer un fichage Orwellien des personnes, de la plus tendre enfance à l’âge adulte, avec l’aide de Base élève, de Sconet et de l’identifiant unique INE.

Ils ont créé des paliers de socle commun pour justifier d’un retour de l’orientation des enfants dès la fin de l’élémentaire, puis au milieu du collège qui en a fini d’essayer d’être unique et ont créé des logiciels Afflenet 6 ème, 3 ème, Admission Post Bac, …pour achever ce qu’il restait de la carte scolaire et de l’idée même d’une mixité sociale au sein d’un même quartier.

Ils ont utilisé à leur profit la notion de temps individualisé et de soutien pour en finir avec les RASED et imposer le "soutien" en classe, sans aide et sur un temps volé aux autres élèves, et reprendre des postes et des postes en supprimant toujours plus de fonctionnaires, dans les postes d’aide, dans ceux destinés au remplacement des malades, dans ceux utilisés pour la formation des jeunes, dans ceux réservés aux associations complémentaires de l’Ecole Publique, et maintenant en chargeant et surchargeant les élèves dans les classes.

Derrière nos mots, il y a le sens de nos actions, celles de la construction d’une école publique, gratuite, seule à même d’apporter un progrès social qui nous concerne tous et pas une réussite individuelle au mépris des autres.

Ils ont beau pleurer, on juge l' arbre à ses fruits (leur "amélioration de l' école") et un auteur à la langue qu' il emploie. Et, comment dire? ce texte est loin d' être exempt de la langue de bois terrifiante des I.O, et de ses scies :"apprentissages qui font sens", "groupe classe", "projet", "remédiations"; allez, on les compte?

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par doctor who le Dim 15 Mai 2011 - 8:48

Mais qu'est-ce que c'est que cette matière ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Chocolat le Dim 15 Mai 2011 - 9:58

Est-il normal que la lecture de cette lettre me fasse... rire? Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par doublecasquette le Dim 15 Mai 2011 - 10:29

http://www.jdlf.com/lesfables/livreviii/leratetlhuitre

yesyes yesyes yesyes

Ceci dit, pour ceux qui pensent que la "rénovation" ne passe pas par le retour aux "bonnes vieilles méthodes d’avant guerre, bons points, blouses, classements et lignes à copier pour les punis", je trouve que cette prise de conscience est finalement une très bonne chose.
Je vais continuer à écrire chez Cédelle et sur les Cahiers Pédago quand j'en aurai l'occasion !

On ne sait jamais, maintenant qu'ils ont fait le premier pas, ils vont peut-être se rendre compte que, pour sauver le monde, ils ont assez essayé l'ignorance et qu'il est temps maintenant d'en revenir à la connaissance et à la culture pas plurielle pour un sou.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par doctor who le Dim 15 Mai 2011 - 10:35

Le problème est que c'est biaisé. Il ne semble pas que le mot "compétence" (puisqu'ils regrettent le détournement de leurs mots) soit d'abord un mot de pédagogue, mais justement un mot de manager.

Finalement, ils se regardent dans un miroir fidèle et condamnent le miroir.

C'est plutôt celle-là qu'il faut citer :

http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/homimag.htm

(Et il faudrait vraiment avoir des textes sur le rapport entre 14-18 et la pédagogie, notamment la création de la ligue internationale pour l'éducation nouvelle, en 1921.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Chocolat le Dim 15 Mai 2011 - 10:39

@doublecasquette a écrit:http://www.jdlf.com/lesfables/livreviii/leratetlhuitre

yesyes yesyes yesyes

Ceci dit, pour ceux qui pensent que la "rénovation" ne passe pas par le retour aux "bonnes vieilles méthodes d’avant guerre, bons points, blouses, classements et lignes à copier pour les punis", je trouve que cette prise de conscience est finalement une très bonne chose.
Je vais continuer à écrire chez Cédelle et sur les Cahiers Pédago quand j'en aurai l'occasion !

On ne sait jamais, maintenant qu'ils ont fait le premier pas, ils vont peut-être se rendre compte que, pour sauver le monde, ils ont assez essayé l'ignorance et qu'il est temps maintenant d'en revenir à la connaissance et à la culture pas plurielle pour un sou.

Laughing Laughing Laughing

Tu es cruelle, c'est mal!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par doctor who le Dim 15 Mai 2011 - 10:54

Il faut absolument laisser des commentaires sur le site où c'est publié.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par User5899 le Dim 15 Mai 2011 - 11:13

Lettre ouverte à tous ceux qui prennent nos mots, les retournent et leur donnent un tout autre sens.
Par Véronique Decker

Nous, militants pédagogiques et syndicaux, avons travaillé tout au long du XXème siècle à l’amélioration de l’école pour les enfants du peuple.

[...]
Nous avons inventé des projets pédagogiques permettant d’emporter toute une classe vers des apprentissages qui faisaient sens pour tous, car ces projets partaient du groupe classe, enseignant et élève et constituaient les individus en groupe qui coopérait pour progresser.
Oui, eh bien vous auriez mieux fait de travailler un peu le français (vocabulaire et grammaire). Ca n'aurait pas fait moins sens.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par ADRIANA le Dim 15 Mai 2011 - 12:05

Cripure a écrit:
Lettre ouverte à tous ceux qui prennent nos mots, les retournent et leur donnent un tout autre sens.
Par Véronique Decker

Nous, militants pédagogiques et syndicaux, avons travaillé tout au long du XXème siècle à l’amélioration de l’école pour les enfants du peuple.

[...]
Nous avons inventé des projets pédagogiques permettant d’emporter toute une classe vers des apprentissages qui faisaient sens pour tous, car ces projets partaient du groupe classe, enseignant et élève et constituaient les individus en groupe qui coopérait pour progresser.
Oui, eh bien vous auriez mieux fait de travailler un peu le français (vocabulaire et grammaire). Ca n'aurait pas fait moins sens.
+1 :colere:

ADRIANA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Nielsen Rika Bell le Dim 15 Mai 2011 - 12:23

Nous avons inventé des évaluations par compétence permettant à tous les élèves de savoir où ils en étaient, quel était le chemin qui restait à parcourir et comment trouver de l’aide pour aller plus loin.

Nous avons inventé un socle commun qui imposait pour tous une scolarité de plus en plus longue, de plus en plus partagée avec une scolarité en maternelle pour tous, la mixité de l’école, une orientation de plus en plus tardive, le passage du CET au lycée professionnel, et une avancée significative vers un niveau Bac pour l’essentiel des élèves.

Nous avons inventé des temps individualisés et de soutien en classe, comme avec l’aide des RASED, des psychologues scolaires, pour pouvoir réfléchir aux difficultés et trouver des remédiations dans l’école avec des personnels formés et compétents.

aai

Quel excès...

Traduction possible :

Nous avons trouvé le moyen de faire croire aux enfants qu'ils ont un avenir.

Nous avons baissé le niveau Bac pour l'essentiel des élèves, et les moins scolaires restent à l'école plus longtemps, grâce à nous.

Nous avons inventé le placebo pour guérir les maladies que nous avons amenées.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Abraxas le Dim 15 Mai 2011 - 12:58

Tiens, j'ai un message ultra-matinal, juste après John, qui a sauté…

Donc, je reprends : les pédagos qui se plaignent de se faire doubler par les libéraux pur jus… Voilà trois ans que le SGEN et l'UNSA se font empapaouter par Chatel, et c'est maintenant qu'ils crient ?
Des années que certains clament qu'il y collusion entre libertaires fous et libéraux avisés. Mais bon…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par John le Dim 15 Mai 2011 - 13:02

Tiens, j'ai un message ultra-matinal, juste après John, qui a sauté
Dire cela en pleine affaire Strauss-Kahn, ça va faire jaser.
J'affirme donc haut et fort que je n'étais pas au Sofitel ce matin.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des "militants pédagogiques" qui ont "travaillé tout au long du 20e siècle" sont mécontents de voir leurs projets servir le "capitalisme libéral débridé".

Message par Thalie le Dim 15 Mai 2011 - 13:39

@John a écrit:
Tiens, j'ai un message ultra-matinal, juste après John, qui a sauté
Dire cela en pleine affaire Strauss-Kahn, ça va faire jaser.
J'affirme donc haut et fort que je n'étais pas au Sofitel ce matin.
Tout le monde sait que ce matin tu faisais des imprécations chapelets à la main devant ton lave vaisselle John enfin... Razz

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum