Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
calista
Niveau 5

Les misérables, simple question de contexte historique

par calista le Dim 15 Mai 2011 - 19:26
Bonsoir à tous,

Petite question: pourquoi au début, l'évêque sous la restauration, ainsi que les villageois détestent-ils le conventionnel? ( figure du révolutionnaire)
Les temps ont-ils tant changé que cela? Il fait figure de banni. Est-ce simplement à cause du retour de la monarchie? Les gens ont-ils peur?
Ils ne veulent pas d'histoires?
J'ai rien compris....

Si certains veulent bien éclairer ma lanterne....
Merci d'avance
Calista
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Les misérables, simple question de contexte historique

par Carabas le Dim 15 Mai 2011 - 19:33
Sous la Restauration, tous ceux qui ont été révolutionnaires ou qui ont soutenu Napoléon sont vus comme des traitres, surtout par les représentants de la noblesse, du catholicisme, et les ruraux, plutôt traditionnels.

C'est à cette lumière que l'on comprend mieux aussi le portrait du Père Goriot, ce "vieux quatre-vingt treize", par la Duchesse de Langeais, ou que l'on comprend les craintes de Julien Sorel si son portrait de Napoléon est découvert. Idem pour l'accusion qui envoie E. Dantès en prison.


Dernière édition par Carabas le Dim 15 Mai 2011 - 22:22, édité 2 fois (Raison : orthographe : je suis fâchée avec le pluriel, aujourd'hui.)

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
calista
Niveau 5

Re: Les misérables, simple question de contexte historique

par calista le Dim 15 Mai 2011 - 21:34
Mille mercis Carabas!
Explication super claire et détaillée!

Bonne fin de week end!

Calista
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum