Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
midjie
Niveau 8

Re: Elèves très difficiles,

par midjie le Jeu 19 Mai - 20:37
Oui merci!! Je n'ai pas eu beaucoup de bonnes journées depuis le début de l'année...
avatar
Mufab
Monarque

Re: Elèves très difficiles,

par Mufab le Jeu 19 Mai - 20:44
Il t'en reste 22... Wink C'est pas rien !
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Elèves très difficiles,

par midjie le Jeu 19 Mai - 21:03
Very Happy Very Happy
Sachant que certains s'évaporent dès le 25... J'ai remarqué que mes meilleures journées, c'est quand il y a des absents.
C'est vrai qu'aujourd'hui, il y en avait 2, qui ne sont même pas pénibles, en plus!!!
avatar
breakingbad
Niveau 6

Re: Elèves très difficiles,

par breakingbad le Ven 20 Mai - 17:19
@Mufab a écrit:
@titebouillotte a écrit:lol mufab, quel cynisme...

Moi ? Tu es sûre ?

(Ah bon, j'avais cru lire il y a peu, alors qu'on évoquait dans Graffiti les "anciens membres", que nous n'étions que des pions interchangeables, sitôt partis, sitôt remplacés... Je sais bien que "les cimetières sont peuplés de gens irremplaçables", mais entendre ça de son vivant, ça peut juste un peu blesser.)


bref, je compatis et vous encourage je n'ai que des mater et y'a des jours où je me retiens d'en passer par la fenêtre furieux
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Elèves très difficiles,

par Dhaiphi le Ven 20 Mai - 19:14
pticuicui a écrit:bref, je compatis et vous encourage je n'ai que des mater et y'a des jours où je me retiens d'en passer par la fenêtre furieux

D'où l'intérêt d'avoir des CM2, je n'ai pas à me retenir, je n'arriverais pas à les décoller du sol.

Par contre, il faut user de beaucoup de psychologie pour les convaincre de passer par la fenêtre de leur propre chef.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Mufab
Monarque

Re: Elèves très difficiles,

par Mufab le Ven 20 Mai - 19:18
pticuicui a écrit:
@Mufab a écrit:
@titebouillotte a écrit:lol mufab, quel cynisme...

Moi ? Tu es sûre ?

(Ah bon, j'avais cru lire il y a peu, alors qu'on évoquait dans Graffiti les "anciens membres", que nous n'étions que des pions interchangeables, sitôt partis, sitôt remplacés... Je sais bien que "les cimetières sont peuplés de gens irremplaçables", mais entendre ça de son vivant, ça peut juste un peu blesser.)


bref, je compatis et vous encourage je n'ai que des mater et y'a des jours où je me retiens d'en passer par la fenêtre furieux

Pticuicui, pourquoi as-tu enlevé tes smileys ? Y'a plus de rapport, là !
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Elèves très difficiles,

par Sapotille le Ven 20 Mai - 19:24
@Dhaiphi a écrit:

Par contre, il faut user de beaucoup de psychologie pour les convaincre de passer par la fenêtre de leur propre chef.

Avoue que tu serais bien embêté s'ils ne faisaient que mine de vouloir le faire !!! titanic
avatar
Mufab
Monarque

Re: Elèves très difficiles,

par Mufab le Ven 20 Mai - 19:26
@Sapotille a écrit:
@Dhaiphi a écrit:

Par contre, il faut user de beaucoup de psychologie pour les convaincre de passer par la fenêtre de leur propre chef.

Avoue que tu serais bien embêté s'ils ne faisaient que mine de vouloir le faire !!! titanic

ça ne vous est jamais arrivé ?
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Elèves très difficiles,

par Sapotille le Ven 20 Mai - 19:32
@Mufab a écrit:

ça ne vous est jamais arrivé ?

Un de mes gamins l'a fait !!!! Embarassed
C'était au rez de chaussée et pour sortir en récréation plus vite.
Il a eu 4h de colle un mercredi ...
avatar
breakingbad
Niveau 6

Re: Elèves très difficiles,

par breakingbad le Ven 20 Mai - 19:35
je trouvais que c'était pas forcément plus clair avec les smileys, je relevais juste pour montrer que tu n'es pas seule mufab à lire différents post et à voir que certain n'ont pas la même opinion partout.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Elèves très difficiles,

par doublecasquette le Ven 20 Mai - 19:39
Quand mon Jules était gamin, la maîtresse (classe unique de la section enfantine au cours supérieur) montait chez elle, dans le logement de fonction, pour préparer son repas, à l'heure de la récréation.

Un jour, les garçons des cours moyens et supérieur ont imaginé de jouer à l'attaque du château fort.
La moitié d'entre eux étaient dans la classe et balançaient des bombes à eau sur les autres qui montaient à l'assaut des fenêtres armés de leurs règles en fer !

Il paraît qu'il y avait un bor**l innommable dans la classe quand elle est redescendue et que les conséquences ont été carabinées !
Et, bien sûr, ce sont ceux du certif' qui ont payé le prix fort !
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Elèves très difficiles,

par Sapotille le Ven 20 Mai - 19:50
@doublecasquette a écrit:
Et, bien sûr, ce sont ceux du certif' qui ont payé le prix fort !

J'ai adoré faire des bêtises, à l'école primaire...
J'ai aussi toujours payé le prix fort, mais j'ai recommencé ...
Et quand personne ne voyait la bêtise, j'étais très déçue ...
avatar
Mufab
Monarque

Re: Elèves très difficiles,

par Mufab le Ven 20 Mai - 19:56
L'an passé, c'est un gamin en crise qui a fait mine de se jeter du premier étage. On était deux, on l'a jouée façon Ventura dans l'Emmerdeur, mais on n'en menait pas large.

Et ensuite mon collègue m'a demandé : "Tu crois qu'il l'aurait fait ?"
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Elèves très difficiles,

par Dhaiphi le Ven 20 Mai - 20:03
@Sapotille a écrit:J'ai adoré faire des bêtises, à l'école primaire...
J'ai aussi toujours payé le prix fort, mais j'ai recommencé ...
Et quand personne ne voyait la bêtise, j'étais très déçue ...

Ne faites pas, bande de cancres dégénérés, ce que nous évoquons pour nous-mêmes avec une tendre nostalgie. Very Happy Razz

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Elèves très difficiles,

par midjie le Ven 20 Mai - 20:03
Bilan du jour: classe à peu près calme...
Mon petit meneur n'a pas ouvert la bouche, il reste rangé devant avec moi et un autre élève et il est resté dans le préau une partie de l'interclasse.
Et cet après-midi, il s'est fait passé un méga savon: la quasi-totalité des ses cahiers ont disparu dont le cahier de leçons furieux :colere:
Il copiait un exercice d'entraînement qui allait sur le cahier de brouillon sur son cahier du jour et accessoirement, le travail à faire pour la veille aussi... Suspect
Je le soupçonne de les avoir perdus ou jetés, il faut dire qu'il avait une facheuse tendance à arracher les pages.
Il n'en menait pas large et il a dû regarder ses camarades bosser, ce qu'il n'a absolument pas eu l'air d'apprécier...
Et ses suiveurs ont eu l'air impressionnés car il n'a pas dit un mot...
Et son "adjoint" a tenté de contesté à plusieurs reprises et a fini par obéir de guerre lasse, il faut dire que je ne l'ai pas lâché et que j'ai coupé court à toute contestation..

Il me reste à recadrer un autre qui m'a répondu que, de toute façon, il n'obéissait pas à ses parents.
Je vois son père lundi soir et la directrice aussi. Vu qu'il est infect à l'étude, j'ai suggéré à la directrice de l'exclure et elle est d'accord.
Vivement Lundi qu'on reprenne un rythme de travail ordinaire avec la fin des evals nationales....
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Elèves très difficiles,

par midjie le Ven 27 Mai - 23:08
Bilan, une semaine plus tard.
La classe est toujours plus calme mais c'est vraiment "l'adjoint" de mon meneur et le l'élève qui a un profil CLIS qui posent toujours problème.
Quand à celui qui était infect à l'étude, la directrice et moi avons rencontré son père et depuis, il s'est beaucoup calmé...

Ce matin, on a eu droit à une intervention de la mission prévention:

le policier a parlé du fait que partout où se trouvent les élèves, il y avait toujours des règles à respecter.
Que les enfants pouvaient être sanctionnés (famille d'accueil, amende) mais pas de prison avant 16 ans.
Le policier a expliqué ce qu'il avait le droit de faire (certains enfants étaient persuadés que les policiers avaient le droit de tuer les gens :shock: ).
Il a parlé des jeux dangereux et de leurs conséquences.
Il a aussi parlé du racket dans la rue en suggérant de ne pas forcément chercher à se défendre mais de remettre l'objet demandé, de bien regarder son agresseur et d'alerter un adulte après, que c'était souvent mieux pour sa sécurité.
Il a aussi parlé des enfants qui faisaient le guet pour les plus rands qui commettaient une infraction en expliquant qu'ils risqueraient une sanction, même s'ils avaient moins de 13 ans.
Bref, de la prévention, quoi...
Mes élèves se sont montrés très intéressés mais que va-t-il en rester, dans les faits?
Mystère!!


Dernière édition par midjie le Sam 28 Mai - 20:33, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
John
Médiateur

Re: Elèves très difficiles,

par John le Ven 27 Mai - 23:12
Il a aussi parlé du racket dans la rue en suggérant de ne pas forcément chercher à se défendre mais de remettre l'objet demandé, de bien regarder son agresseur et d'alerter un adulte après, que c'était souvent mieux pour sa sécurité.
Sur le papier je suis d'accord.
Mais dans les faits, qu'arrivera-t-il au racketeur ? La réponse étant rien, surtout s'il est mineur, qu'arrivera-t-il ensuite au rackété ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Elèves très difficiles,

par midjie le Ven 27 Mai - 23:19
@John a écrit:
Il a aussi parlé du racket dans la rue en suggérant de ne pas forcément chercher à se défendre mais de remettre l'objet demandé, de bien regarder son agresseur et d'alerter un adulte après, que c'était souvent mieux pour sa sécurité.
Sur le papier je suis d'accord.
Mais dans les faits, qu'arrivera-t-il au racketeur ? La réponse étant rien, surtout s'il est mineur, qu'arrivera-t-il ensuite au rackété ?
Il se fera de nouveau racketter... Tu n'es pas le seul que cette phrase a fait tiquer.... Mais je ne sais pas quelle serait la bonne attitude à avoir...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Elèves très difficiles,

par Rikki le Sam 28 Mai - 4:32
@midjie a écrit:
@John a écrit:
Il a aussi parlé du racket dans la rue en suggérant de ne pas forcément chercher à se défendre mais de remettre l'objet demandé, de bien regarder son agresseur et d'alerter un adulte après, que c'était souvent mieux pour sa sécurité.
Sur le papier je suis d'accord.
Mais dans les faits, qu'arrivera-t-il au racketeur ? La réponse étant rien, surtout s'il est mineur, qu'arrivera-t-il ensuite au rackété ?
Il se fera de nouveau racketter... Tu n'es pas le seul que cette phrase a fait tiquer.... Mais je ne sais pas quelle serait la bonne attitude à avoir...

Mais en tant que parent, que peux-tu conseiller d'autre à ton enfant ?

Le mien s'est fait racketter une seule fois, il était petit (10 ou 11 ans, Sixième ou Cinquième, très petit pour son âge), il était seul et ils étaient trois. Ils ont voulu lui prendre son portable, sa game boy, et je ne sais quoi encore : il n'avait rien de tout ça ! C'était un petit garçon rentrant du collège, il n'avait que son cartable. Ils ont fini par lui prendre sa carte téléphonique (je lui donnais toujours une carte pour pouvoir appeler en cas d'urgence).

Hé bien, ensuite, on a été porter plainte. La fliquette spécialisée a été très bien, elle lui a montré plein de photos (il n'a pas retrouvé ses gars), lui a dit que cette bande avait déjà été signalée depuis deux ou trois jours, qu'ils allaient envoyer des équipes, etc.

Je ne sais pas ce qu'ils ont fait concrètement, mais je sais que pour mon gamin, c'était très important que le problème soit vraiment pris en compte, qu'on ne minimise pas, que des adultes s'en occupent sérieusement. On n'en a plus jamais entendu parler, mais la bande semble avoir disparu du coin quelques temps plus tard.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Elèves très difficiles,

par doublecasquette le Sam 28 Mai - 15:14
@midjie a écrit:Bilan, une semaine plus tard.
La classe est toujours plus calme mais c'est vraiment "l'adjoint" de mon meneur et le l'élève qui a un profil CLIS qui posent toujours problème.
Quand à celui qui était infect à l'étude, la directrice et moi avons rencontré son père et depuis, il s'est beaucoup calmé...

Ce matin, on a eu droit à une intervention de la mission prévention:

le policier a parlé du fait que partout où se trouvent les élèves, il y avait toujours des règles à respecter.
Que les enfants pouvaient être sanctionnés (famille d'accueil, amende) mais pas de prison avant 16 ans.
Le policier a expliqué ce qu'il avait le droit de faire (certains enfants étaient persuadés que les policiers avaient le droit de tuer les gens :shock: ).
Il a parlé des jeux dangereux et de leurs conséquences.
Il a aussi parlé du racket dans la rue en suggérant de ne pas forcément chercher à se défendre mais de remettre l'objet demandé, de bien regarder son agresseur et d'alerter un adulte après, que c'était souvent mieux pour sa sécurité.
Il a aussi parlé des enfants qui faisaient le guet pour les plus rands qui commettaient une infraction en expliquant qu'ils risqueraient une sanction, même s'ils avaient moins de 13 ans.
Bref, de la prévention, quoi...
Mes élèves se sont montrés très intéressés mais que va-t-il en rester, dans les daits?
Mystère!!
Il en restera sans doute une toute petite parcelle mais ce ne sera pas suffisant.
Pour ces élèves-là, ceux qui croient encore à sept ou huit ans que les policiers ont le droit de tuer, il faudrait plusieurs interventions, toutes dans le même sens : celui de la sécurisation.
Souvent, ce sont des gamins qui, au fond d'eux-mêmes, sont en complète insécurité et ont une peur panique des autres. Comme ce n'est pas acceptable pour leur estime d'eux-mêmes, ils préfèrent en faire des tonnes, en agressant les autres avant que les autres ne puissent les agresser.
Un truc à la Dolto qui peut marcher dans certains cas, c'est de leur dire à voix haute devant tout le monde que, contrairement à ce qu'ils croient, les autres ne sont pas forcément méchants et que, s'ils arrêtaient d'avoir peur des autres (on peut même insister un peu là-dessus Twisted Evil ), ils seraient moins obligés d'être sans arrêt sur la défensive.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Elèves très difficiles,

par Rikki le Sam 28 Mai - 16:41
C'est ça ! Leur expliquer qu'ils n'ont pas besoin d'être méchants pour survivre, pour être respectés et aimés...

Dites, les filles, vous allez rester avec vos cœurs ridicules combien de temps ? C'est un pari ? Je ne vous reconnais même pas, j'aime pô ça !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Elèves très difficiles,

par Dhaiphi le Sam 28 Mai - 16:45
@Rikki a écrit:Dites, les filles, vous allez rester avec vos cœurs ridicules combien de temps ? C'est un pari ? Je ne vous reconnais même pas, j'aime pô ça !
Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Elèves très difficiles,

par Sapotille le Sam 28 Mai - 16:57
@Rikki a écrit:

Dites, les filles, vous allez rester avec vos cœurs ridicules combien de temps ? C'est un pari ? Je ne vous reconnais même pas, j'aime pô ça !
Elles font cela pour le retour d'Onésime qui était absent quelques jours sans accès à internet !!!
Moi non plus, je n'aime pas ... Evil or Very Mad Razz
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Elèves très difficiles,

par doublecasquette le Sam 28 Mai - 16:57
Demain, ou lundi au plus tard, on reprend nos habits normaux, promis !
Pour l'instant, on s'est endimanchées pour quelqu'un qui visiblement s'amuse à nous poser un lapin sorciere2 !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Elèves très difficiles,

par midjie le Sam 28 Mai - 20:51
@doublecasquette a écrit:
@midjie a écrit:Bilan, une semaine plus tard.
La classe est toujours plus calme mais c'est vraiment "l'adjoint" de mon meneur et le l'élève qui a un profil CLIS qui posent toujours problème.
Quand à celui qui était infect à l'étude, la directrice et moi avons rencontré son père et depuis, il s'est beaucoup calmé...

Ce matin, on a eu droit à une intervention de la mission prévention:

le policier a parlé du fait que partout où se trouvent les élèves, il y avait toujours des règles à respecter.
Que les enfants pouvaient être sanctionnés (famille d'accueil, amende) mais pas de prison avant 16 ans.
Le policier a expliqué ce qu'il avait le droit de faire (certains enfants étaient persuadés que les policiers avaient le droit de tuer les gens :shock: ).
Il a parlé des jeux dangereux et de leurs conséquences.
Il a aussi parlé du racket dans la rue en suggérant de ne pas forcément chercher à se défendre mais de remettre l'objet demandé, de bien regarder son agresseur et d'alerter un adulte après, que c'était souvent mieux pour sa sécurité.
Il a aussi parlé des enfants qui faisaient le guet pour les plus rands qui commettaient une infraction en expliquant qu'ils risqueraient une sanction, même s'ils avaient moins de 13 ans.
Bref, de la prévention, quoi...
Mes élèves se sont montrés très intéressés mais que va-t-il en rester, dans les daits?
Mystère!!
Il en restera sans doute une toute petite parcelle mais ce ne sera pas suffisant.
Pour ces élèves-là, ceux qui croient encore à sept ou huit ans que les policiers ont le droit de tuer, il faudrait plusieurs interventions, toutes dans le même sens : celui de la sécurisation.
Souvent, ce sont des gamins qui, au fond d'eux-mêmes, sont en complète insécurité et ont une peur panique des autres. Comme ce n'est pas acceptable pour leur estime d'eux-mêmes, ils préfèrent en faire des tonnes, en agressant les autres avant que les autres ne puissent les agresser.
Un truc à la Dolto qui peut marcher dans certains cas, c'est de leur dire à voix haute devant tout le monde que, contrairement à ce qu'ils croient, les autres ne sont pas forcément méchants et que, s'ils arrêtaient d'avoir peur des autres (on peut même insister un peu là-dessus Twisted Evil ), ils seraient moins obligés d'être sans arrêt sur la défensive.
Excellente idée!! Je n'y aurais pas pensé!! C'est exactement ça!! Il y en a un qui est prêt à taper les autres s'il le regarde!! Et j'ai effectivement l'impression qu'il frappe le premier pour ne pas être frappé...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Elèves très difficiles,

par doublecasquette le Sam 28 Mai - 21:08
J'ai le même, avec variante adaptée à leur cas, pour les bébés-lunes, un peu tyrans sur les bords, qui hurlent à la moindre contrariété et passent leur temps à prendre la parole à voix haute sans l'avoir au préalable sollicitée poliment...

Ça parle du nouveau-né qui croit à juste raison être le centre du monde et est persuadé parce que c'est vrai que si ses besoins ne sont pas assouvis à la seconde où il ressent le manque, il va mourir.
Ça continue en expliquant que, plus tard, en grandissant, on se rend compte qu'on est capable de survivre même en différant nos désirs et on apprend à supporter les autres parce qu'on sait qu'on n'est pas le centre du monde.
Et ça finit en expliquant à Tancrède qu'il a pris un peu de retard mais que rien n'est fichu et que s'il progresse rapidement, il aura tôt fait de ne plus ressembler à un nouveau-né vagissant parce qu'il a perdu sa sucette dans l'immensité noire et glacée de son couffin.

Ça marche mais c'est long et énervant...


Dernière édition par doublecasquette le Dim 29 Mai - 7:48, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
Contenu sponsorisé

Re: Elèves très difficiles,

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum