Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par marjolie.june le Lun 6 Juin 2011 - 19:04

J'ai déjà commencé à voir avec les profs de 6e quelles sont les candidatures pas sérieuses et il y en a : ce ne serait vraiment pas rendre service à certains que de les laisser faire du latin. Ils vont se noyer.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Octavia le Lun 6 Juin 2011 - 19:14

@marjolie.june a écrit:J'ai déjà commencé à voir avec les profs de 6e quelles sont les candidatures pas sérieuses et il y en a : ce ne serait vraiment pas rendre service à certains que de les laisser faire du latin. Ils vont se noyer.

Ca semble être une bonne idée (pardon, je m'incruste dans la conversation). En tant que prof stagiaire, quand j'ai vu qu'il y avait deux groupes de latinistes en cinquième, 48 élèves, presque un tiers de l'effectif de l'établissement, j'ai trouvé ça super. Quand je me suis rendue compte en expliquant le nominatif qu'il y en avait un certain nombre qui ne savaient pas reconnaître un sujet, j'ai déchanté.

Octavia
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Audrey le Lun 6 Juin 2011 - 19:18

Dans la 6è dont je suis PP, les deux élèves qu'on veut orienter en SEGPA veulent faire latin...
Ca fait des semaines que je leur dis que c'est une mauvaise idée...elles persistent.. l'une d'elles arrive à peine à écrire sur les lignes (on va ramer quand il faudra tracer un tableau de déclinaison!) et fait des fautes d'orthographe à ses nom et prénom...
L'autre a peu de moyens, mais a déjà participé à des ateliers d'archéo junior et se montre très motivée...elle me fait peine.

Je sens que je vais en baver...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par marjolie.june le Lun 6 Juin 2011 - 19:23

Mon problème n'est pas de "refuser" des élèves pour qui cela va être difficile, mais plutôt de faire entendre à la principale qu'elle a tort de refuser les élèves de la 6e bilingue pour une fausse raison !

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Audrey le Lun 6 Juin 2011 - 19:28

j'avais bien compris... pardon, je réagissais juste aux propos sur le fait que certains gamins, dans leur propre intérêt, feraient mieux de ne pas faire latin...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Cath le Lun 6 Juin 2011 - 21:10

Surtout qu'en tant que parent, votre cde, je lui pète un scandale...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par marjolie.june le Lun 6 Juin 2011 - 21:30

Je crois que c'est ce qui va arriver... Je n'ai pas beaucoup d'autres armes pour solutionner le problème.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Cath le Lun 6 Juin 2011 - 21:37

Le choix qu'elle impose aux familles n'est pas légal. Prévenez une ou 2 assoc de parents...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par blanche le Lun 6 Juin 2011 - 21:40

@Derborence a écrit:Je suis dans un établissement où les élèves peuvent suivre à la fois latin, bilangue et euro. Les EDT ont toujours pu être faits en tenant compte de ces options. Je ne vois pas pourquoi ta CDE ne pourrait pas faire de tels EDT. Je te conseille d'aller voir ta principale, accompagnée des profs intervenant en bilingue et/ou des représentants des profs au CA, à ce sujet.Quant aux élèves à "éliminer" (j'avoue que le terme et l'idée ne me plaisent pas du tout), tu pourrais voir avec les PP si certains inscrits ne sont pas en difficulté sans avoir aucune option en 6e.

J'ai la chance également d'être dans un établissement où je n'ai pas à me battre pour que le latin soit reconnu. Je ne peux que renchérir sur les propos de Derborence.
Bon courage! Je pense que le soutien des parents d'élèves est primordial dans de tels cas.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Provence le Jeu 30 Juin 2011 - 21:59

Finalement, les 5e latinistes seront 35 et on fait deux groupes en prenant une heure aux 4e qui en ont eu 3 au lieu de 2 en 5e. C'est du bidouillage, mais c'est mieux que rien.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par La Jabotte le Dim 3 Juin 2012 - 23:01

Je fais remonter...
Il y a quelques années, le principal nous a quasi harcelées pour que nous fassions mieux la promo du latin dans nos classes parce qu'il n'y avait pas assez d'inscrits (sur 150 à 170 élèves de 6e, 20 à 25 choisissaient l'option). Nous avons donc fait, avec grand plaisir, ce qui nous était demandé.
L'an dernier, tant d'élèves ont choisi l'option qu'un 2e groupe a dû être ouvert. Le principal aurait eu mauvaise grâce de nous le refuser. Sauf qu'il l'a créé en se débrouillant je ne sais comment avec les heures qu'il avait sous le coude, ou avec une sorte d'épée de damoclès au-dessus de la tête de la part de l'inspectrice d'académie - je ne sais plus trop.
En tout cas, on nous a "menacés" plusieurs fois à cause du fait que trop d'élèves, en quittant le collège, quittent aussi l'option latin.

J'ajoute à cet état de choses que dans notre collège, et ce depuis des années, les bilangues sont d'office exclus de l'option latin (problème emploi du temps, selon les CdE), et les latinistes sont d'office exclus de la classe euro et de la 3e DP3. Pour les mêmes raisons je suppose.
Je veux bien croire que multiplier les options complique les emplois du temps, mais tout de même, il y a un certain manque de logique, d'après moi, à inciter d'un côté les élèves à étudier les langues étrangères et à leur interdire, d'un autre côté, l'accès au latin.

On en arrive au coeur du problème : cette année, 40 élèves de 6e se sont inscrits à l'option latin pour l'an prochain. Or le principal nous a d'ores et déjà prévenus qu'il n'y aurait que 30 places et pas de 2e groupe.

30 latinistes pour 150 à 170 élèves, ça vous semble normal ?
Et un tel effectif pour une classe d'option, ça vous semble normal ?
En tant qu'élève, on choisit une option, on a des heures en plus, et on se retrouve dans des conditions d'enseignement pires qu'en classe normale (chez nous, aucun groupe classe ne dépasse 28 élèves, et jamais en 6e-5e).
En tant que prof de LC, on a déjà les horaires merdiques (chez nous, on n'y coupe pas) mais en plus on se retrouve avec les classes les plus chargées de l'établissement.
Exemple d'horaires merdiques :
ma collègue de LC s'est mise à mi-temps suite à sa 3e grossesse qui s'est révélée être gémellaire. 4 enfants en bas âge, ça a de quoi épuiser...
A mi-temps, pour faire 9h, donc, elle vient 4 jours par semaine, et parfois pour deux heures : 13h-14h puis 16h-17h.

J'aimerais savoir ce qu'il en est dans vos établissements pour l'an prochain. Est-il envisageable de réclamer (à l'inspection d'académie) ?

(J'ajoute qu'en tant que prof, je me refuse à faire un tri entre mes élèves, car ceux qui se sont inscrits sont déjà ceux à qui l'on n'a pas déconseillé de le faire, et qu'en tant que parent, je suis carrément scandalisée d'imaginer dans quelles conditions ma fille va faire du latin.)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par User5899 le Lun 4 Juin 2012 - 0:48

@Provence a écrit:Après avoir galéré les années précédentes pour recruter mes latinistes, je me retrouve, cette année, confrontée au problème inverse: je risque d'en avoir trop. Quand j'écris "trop", c'est du point de vue administratif: il n'y aura qu'un groupe de latin l'an prochain. Est-ce que ça vous est déjà arrivé? Que faites-vous dans ces cas-là?
Une interro sur l'attraction modale ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par alprechac2 le Lun 4 Juin 2012 - 9:30

@La Jabotte a écrit:J'aimerais savoir ce qu'il en est dans vos établissements pour l'an prochain. Est-il envisageable de réclamer (à l'inspection d'académie) ?

Oui, c'est ce qu'on a fait, avec un succès mitigé : pour nos effectifs de 5e l'an prochain, 45 élèves (pour 150 élèves de 6e), pas de problème, l'IA nous donne 2 groupes. Pour les futurs 4e, les 5e sont actuellement 37, mais l'IA ne donne qu'un groupe en janvier à la DGH .

Premier courrier du CDE, réponse par mail (qu'il m'a transmis et que j'ai précieusement gardé) : si vos effectifs se confirment en 4e (re- : où l'IA pense-t-elle qu'ils vont passer, ces latinistes dont les parents ont signé un papier comme quoi ils étaient avertis qu'on n'arrêtait pas le latin en cours de route ?), on vous donnera les heures en septembre (pratique pour les EDT) en ... HSA ! (c'est vrai qu'on n'a déjà "que" 10 HSA à se répartir sur 4 profs de lettres !).

Second courrier, des profs, l'IA reste butée sur ses HSA.

Journée d'action en mars : j'ai fait cours à 37 latinistes de 5e, assis par terre pour certains, action suivie d'un courrier aux parents (à tous les parents du collège car d'autres actions ont été menées suite à divers pb de DGH) qui pouvaient nous retourner un "coupon réponse" de soutien. On a récupéré 270 coupons sur 450 familles à peu près. On a envoyé le tout à l'IA, avec un nouveau courrier, dont on attend la réponse ...

Donc, oui, réclame à l'IA, si possible avec pétition des parents des futurs 5e latinistes. Si tu fais un mot expliquant aux parents que elurs enfants n'auront pas une égalité de chance face à l'enseignement puisque certains seront refusés en latin, ça devrait les motiver. Peut-être que la FCPE ou la PEEP, si vous vous entendez bien, se fendront aussi d'un courrier (c'est ce qui s'est passé pour nous).

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par La Jabotte le Lun 4 Juin 2012 - 12:49

Merci pour ta réponse, Alprechac.
Je me disais qu'il est peut-être un peu trop tard dans l'année pour réagir, mais ça vaut le coup d'essayer. Je vois le principal demain, j'essaierai de lui en parler même si ce n'est pas le sujet de notre rendez-vous, et le soir une de mes collègues de LC sera à la réunion des coordinateurs, elle en remettra une couche. D'ailleurs, moi aussi, je vais essayer d'y aller, à cette réunion, puisqu'on n'a plus de coordo dans notre matière.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Chimène de Beauvoir le Lun 4 Juin 2012 - 20:02

Cette année, en 5ème, nous avons une classe de 35 latinistes! Non, ce n'est pas une faute de frappe!
35 élèves latinistes, et pas d'heures pour ouvrir un autre groupe...
Suspect

Chimène de Beauvoir
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par La Jabotte le Lun 4 Juin 2012 - 21:04

Mais heu... ils s'assoient où ? Nos classes accueillent difficilement 28 élèves pour beaucoup d'entre elles.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Chimène de Beauvoir le Lun 4 Juin 2012 - 21:31

Il n'y a qu'une salle qui puisse les accueillir tous. On y a rajouté des tables. La prof de latin n'en revenait pas, quand elle a vu sa liste de classe. Il faut avouer que les profs de lettres classiques ont su redynamiser les langues anciennes dans mon bahut qui étaient en perte de vitesse. On a de plus en plus de latinistes et d'hellénistes.

Chimène de Beauvoir
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par La Jabotte le Lun 4 Juin 2012 - 21:34

Et les parents ne disent rien ? Est-ce seulement légal en collège ? Les options échappent-elles aux limitations d'effectif ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par JPhMM le Lun 4 Juin 2012 - 22:09

@Chimène de Beauvoir a écrit:On a de plus en plus de latinistes et d'hellénistes.
BRAVO ! yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par lisette83 le Lun 4 Juin 2012 - 22:31

@La Jabotte a écrit:Et les parents ne disent rien ? Est-ce seulement légal en collège ? Les options échappent-elles aux limitations d'effectif ?
Malheureusement les limitations légales d'effectifs ne tiennent réellement qu' aux conditions de sécurité, il y a simplement des préconisations.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par deroute le Mar 5 Juin 2012 - 16:47

Pareil, j'ai une classe de 34 quatrièmes, en dernière heure le lundi et le jeudi... Nous avons dû refuser une dizaine d'élèves parce qu'il n'y avait pas assez d'heures.

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Hermione0908 le Mar 5 Juin 2012 - 21:04

Donnez-m'en des latinistes si vous en avez trop ! Il y a menace de ne pas ouvrir de groupe en cinquième l'année prochaine (alors même qu'on récupère normalement un titulaire sur le poste de classique à la rentrée, occupé depuis des années par pas moins de 3 contractuelles différentes et une collègue qui a assuré l'intérim quelques mois furieux )

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Edgar le Mer 6 Juin 2012 - 21:16

Peut-être imposer un numerus clausus et ensuite recruter en fonction de critères de capacités à cumuler les heures de cours (certains élèves ne tiennent pas longtemps le choc des options) et de critères de mérite ou de comportement (c'est un exemple, mais cela peut permettre aux élèves sélectionnés de vraiment bénéficier de l'option.)

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par La Jabotte le Mer 6 Juin 2012 - 21:34

C'est exactement ce contre quoi nous nous battons ! D'un côté le mot d'ordre est "pas d'élitisme" (du mien c'est "accès à cette culture pour tous ceux qui le souhaitent"), et d'un autre il faudrait établir un numerus clausus ?
Nous déconseillons déjà l'option à ceux dont nous pensons qu'ils n'auront pas les épaules pour l'assumer. Mais l'option est ouverte dans le collège, c'est un droit pour tous, au nom de quoi devrions-nous en priver certains ? (Même si, je le répète, nous émettons pour certains un avis défavorable et essayons de convaincre élèves et parents que ce n'est pas une bonne idée... mais ils devraient rester les derniers décideurs.)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Derborence le Mer 6 Juin 2012 - 21:36

@La Jabotte a écrit:C'est exactement ce contre quoi nous nous battons ! D'un côté le mot d'ordre est "pas d'élitisme" (du mien c'est "accès à cette culture pour tous ceux qui le souhaitent"), et d'un autre il faudrait établir un numerus clausus ?
Nous déconseillons déjà l'option à ceux dont nous pensons qu'ils n'auront pas les épaules pour l'assumer. Mais l'option est ouverte dans le collège, c'est un droit pour tous, au nom de quoi devrions-nous en priver certains ? (Même si, je le répète, nous émettons pour certains un avis défavorable et essayons de convaincre élèves et parents que ce n'est pas une bonne idée... mais ils devraient rester les derniers décideurs.)
+ 1

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand on a "trop" de latinistes?

Message par Derborence le Mer 6 Juin 2012 - 21:37

Notre CDE a fait une demande pour obtenir 2 HSA pour ouvrir le 2e groupe de latin 5e. Wait and see.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum