Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
loupa
Niveau 1

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty reconversion prof doc ... chemin inverse

par loupa le Jeu 19 Mai 2011 - 0:00
J'ai bien regardé sur le forum reconversion et je n'ai pas trouvé de messages de profs doc cherchant à quitter ce "fabuleux" métier pour faire autre chose.
Moi je suis prof doc, je le suis devenue par passion et en toute connaissance de cause, j'ai eu de grands moments d'épanouissement et le sentiment d'être utile à mes élèves et depuis quelques années (je suis en poste dans un collège) j'ai vraiment du mal à me motiver. Pas à cause des élèves, non, (même s'ils sont durs, chiants, insolents et qu'ils prennent le cdi pour un café web), mais plutôt parce que mes années d'études et surtout mes compétences ne servent à rien. Je ne travaille pas, je ne fais rien de mes journées à part accueillir des élèves au CDI (entre 15 à 20 par heure).. . et couvrir des livres, coter des livres, passer des commandes, ranger des livres, désherber, piloner... C'est l'ennui total. Là j'ai repris les études pour tenter un capes de discipline. Histoire d'être moins seule dans mon cdi, histoire d'avoir de "vrais"relations avec les élèves, les connaître, pouvoir les aider et surtout ENSEIGNER. Le peu de fois où j'ai des séances, je revis, je savoure car je transmets quelque chose, et les élèves sont toujours réceptifs. Ils semblent même étonnés car ils n'ont pas l'habitude de me voir en "prof".
Etre prof doc est un métier qui pourrait être fabuleux si seulement on pouvait "vraiment" l'exercer. Moi je me sclérose sur place, je rentre déprimée le soir car je n'ai rien fait de ma journée : je suis payée à ne rien faire car ce que je fais : accueillir des dizaines d'élèves plusieurs fois par jour n'est pas un travail pour moi. J'imagine très bien qu'être prof de discipline est loin d'être facile, mais devoir préparer des cours, corriger des copies, faire cours m'emballe. yesyes J'ai sans doute un problème lol
Y-a-t-il parmi vous des personnes qui ont tenté cette reconversion ?
menerve
menerve
Prophète

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par menerve le Jeu 19 Mai 2011 - 13:42
Echange mon capes de lettres contre le tien en doc...Ceci dit en tant que prof de français la chute est dure aussi...à quoi cela m'a-t-il servi de faire une classe prépa, une licence puis une maîtrise??? A combien d'élèves ai-je réellement appris quelque chose???

luc chatouille
luc chatouille
Niveau 5

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par luc chatouille le Jeu 19 Mai 2011 - 14:10
@menerve a écrit:Echange mon capes contre le tien en doc...Ceci dit en tant que prof la chute est dure aussi...A combien d'élèves ai-je réellement appris quelque chose???


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ 1
menerve
menerve
Prophète

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par menerve le Jeu 19 Mai 2011 - 22:58
Bon je toute façon en doc ou en français je ne propose que des projets de "m...e" aux élèves....et oui j'ai commis la grande erreur de vouloir emmener un gosse qui avait lu un malheureux livre en sortie salon du livre. Réaction: moi je ne veux pas venir, j'en ai rien à foutre de votre ruralivre de m....! Bref ma réponse: "ben c'est tant mieux, tu resteras au collège et je n'aurais pas à te supporter!!"

Ah je vous jure.... + dans une autre classe j'entends "p...b..." et du coup pour me moquer je répète à voix haute "p...b...de m..." Réaction indignée: "madame vous n'avez pas le droit, vous nous avez insultés!!" moi: " je n'ai insulté personne et pourquoi vous auriez le droit et pas moi hein???" Réponse (j'en suis sur le c...): "ben c'est un langage de jeune..." et hop voilà "mémé" renvoyée dans ses cordes!
Carabas
Carabas
Vénérable

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Carabas le Jeu 19 Mai 2011 - 23:01
Ah ça, qu'ils soient en classe ou au CDI, ce sont les mêmes, hein!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
simone du bavoir
Niveau 6

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par simone du bavoir le Ven 20 Mai 2011 - 8:25
Pour répondre au post initial de Loupa, je pesne qu'effectivement, si tu as envie d 'avoir des classes "à toi", c'est une bonne idée de passer le capes interne de français par exeple. Tous les métiers ont leurs avantages et inconvénients, on ne peut pas dire que l'un vaut mieux que l'autre!
Mais souvent, en changeant, on retrouve un peu de motivation et ça permet de se renouveler, d'apprendre des nouvelles choses! donc n'hésite pas! (sans trop idéaliser prof de français non plus, car on ne se sert guère plus de ses connaissances universitaires qu'en CDI, surtout au collège où tu feras surtout grammaire et orthograhe)
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Ven 20 Mai 2011 - 8:43
Je suis prof-doc depuis 16 ans et j'ai tenté une reconversion vers les lettres modernes. J'ai échoué deux fois à l'oral de l'interne. Il m'a manqué 2,5 points une année, 1 l'année suivant...

Je partage ton analyse du métier de doc. Moi aussi je m'emmerde grave ! On peut toujours faire des projets, lancer des choses, mais comme peu de gens nous emboîtent le pas, ça tombe aux oubliettes. Tout le monde s'en fout, la seule chose qu'on nous demande c'est d'être là pour ouvrir et fermer la porte, prendre des élèves et surtout, ô surtout, ne bouleverser les habitudes de personne. Et c'est de pire en pire : les profs n'ont plus le temps, le personnel de vie sco se raréfie, etc....

Il y a quelques années j'ai décidé de ne faire que ce qui était vraiment utile, qui servait vraiment au final, et donc plus de projets qui occupent seulement la doc, et de fait, il ne reste plus grand chose lol!

Aujourd'hui j'ai décidé de devenir grand vizir à la place du grand vizir. Je passe le concours PERDIR. Et je trouve ça bien plus motivant que de changer de discipline car, au final, je savais que prof de lettres, ça allait m'amuser 4 ou 5 ans, tout au plus, mais que je retrouverais l'ennui lié à certains blocages institutionnels que je vais éviter de détailler ici.

Edit : pour être complètement sincère, le problème ne serait pas venu seulement des blocages institutionnels... Mais je ne vais pas faire une psychothérapie publique Laughing
avatar
loupa
Niveau 1

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par loupa le Ven 20 Mai 2011 - 11:24
Je suis d'accord avec vos arguments, enseigner à des petits c.... qui ne veulent rien savoir, je connais aussi, mais je me dis dans le lot il y en aura sûrement un ou deux qui garderont quelque chose...
Le problème des cdi est que sur le papier notre métier est formidable (n'est-ce pas pseudo Wink ) on est au coeur de l'établissement, initiateur de projets et bla bla bla. Si on nous donnait vraiment les moyens je pense qu'à notre petite échelle on pourrait apporter notre petite pierre à l'édifice. L'éducation nationale bénéficie de personnels formés, compétents, capables de travailler de mettre en oeuvre des pédagogies différenciées avec les élèves, d'avoir un autre contact avec les élèves, bref d'améliorer un tout petit peu les choses. A mon échelle, je vois des collègues souvent énervés à l'issue d'une séance en salle info car les élèves évidemment n'en ont fait qu'à leur tête. peut-être aurait-il fallu demander à la doc de travailler ensemble, de faire des groupes, de partager la classe, et peut-être qu'à l'issue de l'heure les élèves auraient pu produire un début de travail... L'enseignant de discipline n'est pas obligé de travailler avec le documentaliste, liberté pédagogique oblige, donc sauf si on tombe sur des collègues curieux (il y en a encore qui découvre en 2011 qu'il faut un capes pour être doc...) on peut faire équipe et bosser. Malheureusement, le système devient de pire en pire et le travail en équipe, à mon sens, est un fantasme. Oui dans mon établissement on fait équipe... pour rigoler et passer du bon temps. Le travail, non, c'est sacré : chacun SES élèves, SA classe, SA salle.
Donc je ne sers à rien. J'achète des romans, je fais des présentations sur des thèmes mais cela ne rencontre guère d'écho car il n'y a pas l'aval du professeur.

Juste arrêter de gratter pour avoir une heure de séance avec les élèves une fois par quinzaine Very Happy
avatar
loupa
Niveau 1

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par loupa le Ven 20 Mai 2011 - 11:35
@Pseudo a écrit:Je suis prof-doc depuis 16 ans et j'ai tenté une reconversion vers les lettres modernes. J'ai échoué deux fois à l'oral de l'interne. Il m'a manqué 2,5 points une année, 1 l'année suivant...
Sinon il y a la possibilité du détachement. On a quand même plus de chance que les collègues à ce niveau là. Je m'étais renseignée il y a deux ans : quelqu'un du rectorat m'avait fourni la liste des postes disponibles pour le détachement en île de france : il y a avait des postes à la BNF bounce , et dans des centres de documentations qui dépendent de d'autres ministères. Je n'ai pas tenté l'affaire car enfants en bas âge. Si je ne réussis pas le concours ce sera l'autre option.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Ven 20 Mai 2011 - 11:36
@loupa a écrit: L'enseignant de discipline n'est pas obligé de travailler avec le documentaliste, liberté pédagogique oblige, donc sauf si on tombe sur des collègues curieux (il y en a encore qui découvre en 2011 qu'il faut un capes pour être doc...) on peut faire équipe et bosser. Malheureusement, le système devient de pire en pire et le travail en équipe, à mon sens, est un fantasme. Oui dans mon établissement on fait équipe... pour rigoler et passer du bon temps. Le travail, non, c'est sacré : chacun SES élèves, SA classe, SA salle.

Voilà... La liberté pédagogique devrait s'arrêter là où elle empiète sur celles des autres, et quand elle n'a de pédagogique que le nom. C'est à dire, à bien y regarder, assez vite !
avatar
loupa
Niveau 1

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par loupa le Ven 20 Mai 2011 - 11:44
Concours PERDIR Wahou.
menerve
menerve
Prophète

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par menerve le Ven 20 Mai 2011 - 12:21
C'est quoi le concours PERDIR????
Gryphe
Gryphe
Médiateur

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Gryphe le Ven 20 Mai 2011 - 12:25
Personnel de direction.

CDE donc. Very Happy Wink
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Reine Margot le Ven 20 Mai 2011 - 12:27
pseudo, c'est quand ton concours perdir?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Ven 20 Mai 2011 - 12:30
@Reine Margot a écrit:pseudo, c'est quand ton concours perdir?

Ah, c'est pas que le mien ! L'écrit est tout début 2012 si je ne dis pas de bêtise.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Reine Margot le Ven 20 Mai 2011 - 12:33
mais tu ne voulais pas muter sur paris?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Ven 20 Mai 2011 - 12:37
@Reine Margot a écrit:mais tu ne voulais pas muter sur paris?

Et bien rien ne m'empêche de demander ma mut sur Paris.
Je ne vais pas rester doc à vie juste pour muter à Paris quand même... Neutral
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Reine Margot le Ven 20 Mai 2011 - 12:41
non non, ce n'est pas ce que je dis...
donc tu demandes ta mut l'an prochain et tu passes le concours en même temps c'est ça? et si tu as le concours tu iras sur paris aussi?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Ven 20 Mai 2011 - 12:51
@Reine Margot a écrit:non non, ce n'est pas ce que je dis...
donc tu demandes ta mut l'an prochain et tu passes le concours en même temps c'est ça? et si tu as le concours tu iras sur paris aussi?

J'y suis pas à l'an prochain Smile

Il faut déjà que je vende mon appart, et ensuite que je prenne un appart à coté de la gare pour pouvoir être vite à Paris, possible que ça suffise à mon bonheur.

Et ensuite, je verrai. Mais un premier poste à Paris en tant que perdir, j'y crois moyen !

Ca va tranquillement se mettre en place tout ça.
Kensei
Kensei
Niveau 8

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Kensei le Ven 20 Mai 2011 - 14:03
Je suis prof-doc depuis 12 ans et j'en ai déjà assez. Contrairement à vous, c'est la partie enseignement qui me pèse. Bien sûr, je le fais car ça fait partie du boulot, et j'essaye de le faire bien, mais ça ne m'intéresse pas. Je crois que je n'ai pas la fibre de l'enseignement, de la transmission, car je trouve les élèves trop lents, et ça ne va pas assez vite pour moi. Je déteste redire 50 fois la même chose, et c'est finalement ce que nous faisons tous à longueur d'années. Peut-être est-ce parce que je n'ai connu que des collégiens, j'aurais peut-être une autre approche avec des lycéens.
Ce que j'aime dans ce métier, c'est essentiellement les livres, faire lire les élèves, leur faire découvrir des univers. J'aime aussi la recherche d'informations, pour en offrir la synthèse à la communauté éducative. Je me suis sans doute trompée, j'avais une vision qui se rapproche plus du bibliothécaire ou du documentaliste classique que du prof-documentaliste de l'EN.

Pour ne rien arranger, je suis une solitaire, je travaille toujours plus efficacement et rapidement seule, alors il faut que je me fasse violence pour travailler en équipe, violence pour participer aux réunions, prendre la parole, me contenir devant l'inanité de toutes ces réunions qui durent trois heures et qui n'aboutissent à rien.

Mais le pire de tout, ce qui actuellement me démotive et me déprime complètement, ce sont les relations avec la hiérarchie, chefs d'établissement et IPR. Il y a une intrusion permanente dans notre travail, une absence totale de reconnaissance, voire une négation de notre travail et de nos compétences, le tout englobé dans des techniques de management d'entreprise où se mêlent humiliations, intimidations, harcèlement et dénigrement. Plus ça va, et plus ce qui semble important aux yeux de nos chefs, ce n'est pas que ce soit efficace, mais que ce soit visible. Et tant pis si c'est creux, superficiel et contre-productif, l'essentiel étant de se faire mousser auprès de leur propre hiérarchie et d'obtenir leur prime. Ce ne sont pas mes valeurs.

Je regarde tout ça aujourd'hui avec un cynisme désabusé, pour ne pas dire aigri, mais j'ai du mal encore à envisager une éventuelle reconversion. Il y a des avantages qui me retiennent encore, la relative sécurité de l'emploi, le temps libre. Et heureusement parfois, les remerciements d'un élève que j'ai aidé pour ses devoirs ou qui a adoré le livre que je lui ai conseillé.
menerve
menerve
Prophète

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par menerve le Sam 21 Mai 2011 - 22:24
Bah moi pour rien au monde je ne voudrais être cde!!!
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Dim 22 Mai 2011 - 8:52
@menerve a écrit:Bah moi pour rien au monde je ne voudrais être cde!!!

Hi, hi... Comme je te comprends ! J'ai dit ça pendant longtemps !
luc chatouille
luc chatouille
Niveau 5

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par luc chatouille le Dim 22 Mai 2011 - 11:20
@menerve a écrit:Bah moi pour rien au monde je ne voudrais être cde!!!
Pareil - Jamais compris comment on pouvait se fourvoyer là-dedans quand on connait la pétaudière qu'est l'éduc nat, les inepties demandées aux profs , leur souffrance, les méthodes de management qui se profilent,la mauvaise foi des cde pour "ne pas faire de vagues" et qu'on ne discrédite pas l'établissement,etc...
Et qu'on ne me dise pas: "au contraire, connaissant cela, ça aide à comprendre, on est en empathie, etc...".
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par Pseudo le Dim 22 Mai 2011 - 22:50
@luc chatouille a écrit:
@menerve a écrit:Bah moi pour rien au monde je ne voudrais être cde!!!
Pareil - Jamais compris comment on pouvait se fourvoyer là-dedans quand on connait la pétaudière qu'est l'éduc nat, les inepties demandées aux profs , leur souffrance, les méthodes de management qui se profilent,la mauvaise foi des cde pour "ne pas faire de vagues" et qu'on ne discrédite pas l'établissement,etc...
Et qu'on ne me dise pas: "au contraire, connaissant cela, ça aide à comprendre, on est en empathie, etc...".

C'est un point de vue.
Mais si c'est une telle souffrance d'être prof, si c'est une telle pétaudière l'EN (car profs ou CdE, c'est la même), si c'est si inepte, pourquoi être prof et le rester ?
J'expliquerai pourquoi et comment je me suis décidée. Pas ce soir, suis claquée.
luc chatouille
luc chatouille
Niveau 5

reconversion prof doc ... chemin inverse Empty Re: reconversion prof doc ... chemin inverse

par luc chatouille le Dim 22 Mai 2011 - 23:04
@Pseudo a écrit:
@luc chatouille a écrit:
@menerve a écrit:Bah moi pour rien au monde je ne voudrais être cde!!!
Pareil - Jamais compris comment on pouvait se fourvoyer là-dedans quand on connait la pétaudière qu'est l'éduc nat, les inepties demandées aux profs , leur souffrance, les méthodes de management qui se profilent,la mauvaise foi des cde pour "ne pas faire de vagues" et qu'on ne discrédite pas l'établissement,etc...
Et qu'on ne me dise pas: "au contraire, connaissant cela, ça aide à comprendre, on est en empathie, etc...".

C'est un point de vue.
Mais si c'est une telle souffrance d'être prof, si c'est une telle pétaudière l'EN (car profs ou CdE, c'est la même), si c'est si inepte, pourquoi être prof et le rester ?J'expliquerai pourquoi et comment je me suis décidée. Pas ce soir, suis claquée.

Plus pour longtemps.
Reconv. prévue.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum