lettre d'un enseignant écoeuré

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par John le Dim 22 Mai 2011 - 23:23

Dans les établissements que je connais, les heures de concertation pour établir les groupes ne sont pas payées en plus, mais elles ont lieu par exemple une fois à la rentrée de chaque trimestre, sur les heures où normalement les enseignants ont les groupes concernés.

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par User5899 le Lun 23 Mai 2011 - 0:17

@Dulcinea a écrit:J'aimerais bien voir la réaction des collègues des autres matières si on leur demandait de travailler ainsi.

@Dulcinea a écrit:On nous l'a imposé à nous en LV car on est très dociles.
Ah ça... Incroyable ce que vous vous êtes pris au fil des ans. Clara Morgane est Soeur Sourire a côté (j'étale ma toute nouvelle science Smile)

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par User5899 le Lun 23 Mai 2011 - 0:20

@John a écrit:Voilà ce qui m'a été soufflé :

Les groupes de compétence, c'est bien parce que :
- les élèves avancent à leur rythme,
- tous les élèves travaillent, alors que sinon on perd les plus en retard et on ennuie les plus en avance,
- les cours sont alignés sur des horaires corrects,
- des heures sont banalisées sur le temps de travail pour constituer les groupes au début de chaque séquence,
- ceux qui veulent travailler en équipe le font, ceux qui sont plus indépendants le restent aussi,
- il n'y a pas tant de réunions que ça mais il faut discuter avec les collègues sur la progression et les évaluations (date et contenu).
Il y a au moins un problème concret, c'est l'élève qui varie de +- 8 points à chaque changement de groupe.
Non, deux problèmes concrets : pas un seul collègue de langues en conseils de classe cette année. Chacun refile le bébé à l'autre sous prétexte que chacun a vu à peu près tout le monde dans l'année, et hop ! Home, sweet home.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par Provence le Lun 23 Mai 2011 - 0:26

@John a écrit:Dans les établissements que je connais, les heures de concertation pour établir les groupes ne sont pas payées en plus, mais elles ont lieu par exemple une fois à la rentrée de chaque trimestre, sur les heures où normalement les enseignants ont les groupes concernés.

On sucre donc des heures aux gamins sous prétexte de les faire progresser?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par Rikki le Lun 23 Mai 2011 - 0:59

@Provence a écrit:
@John a écrit:Dans les établissements que je connais, les heures de concertation pour établir les groupes ne sont pas payées en plus, mais elles ont lieu par exemple une fois à la rentrée de chaque trimestre, sur les heures où normalement les enseignants ont les groupes concernés.

On sucre donc des heures aux gamins sous prétexte de les faire progresser?

Ah, bienvenue alors ! Chez nous, c'est carrément 2 h par semaine qu'on a sucré à tout le monde, pour en faire "cadeau" aux plus faibles en "aide individualisée". Heu... à moins que ça ne soit "accompagnement éducatif". Ah, non, ça, c'est le soir, je confonds. Ou alors "études dirigées". Ah, non, ça, il faut le faire sur le temps scolaire, chaque dernière demi-heure de classe. Mais non, ça a été supprimé, ou plutôt c'est tombé dans l'oubli, suis-je bête, il faut faire des "parcours individuels", en fonction des compétences. Ou bien...

Heu...

Je sais plus ! Mais en tout cas, au final, les gamins se sont fait gruger 2 heures de cours, à la satisfaction générale !

Quand j'étais môme, on avait 30 h par semaine, et on est passés tout doucettement à 24 h. Ce n'est pas comme si on nous avait enlevé 20 % du temps de classe, non plus, hein ! Faut pas exagérer !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par sand le Lun 23 Mai 2011 - 6:19

Je suis en collège. Les groupes de compétences en 3ème... Deux collègues d'anglais demandent leur mutation ! Ce que j'entends dans la salle des profs : le ras le bol de ne plus préparer correctement les élèves à la seconde.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par Sugnet le Lun 23 Mai 2011 - 14:15

@roxanne a écrit:Ceci dit une fois de plus , rien de neuf sous le soleil.J'ai passé un bac A2 en 1990.En première , on az eu la chance d'être une classe uniquement de A2 (lettres et langues je rappelle pour les moins de 30 ans ..) de 23 élèves ...23 élèves dans toutes les matières sauf ..en anglais où nous étions mélangés avec des B (es) et où nous étions donc 40 !! (et au passage avec une prof notoirement incompétente !)
Passé la même année: on était 40,5 (une élève redoublante était là en demi élève car sinon on aurait du dédoubler les classes), et ainsi même en Anglais et en Espagnol on était 40 car on était avec les "B"...Alors que les C et les D étaient à 20 (4 classes)
Le pire est qu'en Espagnol on passait un écrit en A2, les autres un oral
Et alors là bonheur, le prof que je remercierai jamais assez A FAIT BENEVOLEMENT UNE HEURE GRATUITE PAR SEMAINE TOUTE L'ANNEE à tous les T.A2...
C'est pas la classe des profs pareils!!!

Enfin faut pas que je me plaigne: en Italien j'avais les conditions idéales: J'ETAIS TOUTE SEULE
OUI vous avez bien lu: SEULE EN ITALIEN, EN T.A2, COURS PARTICULIER!!! yesyes







angedemon










scratch







Mais nan, vous croyez à Disneybarbieworld, vous: j'étais au CNED topela


Dernière édition par Sugnet le Lun 23 Mai 2011 - 14:17, édité 1 fois (Raison : j'oublie des mots ça veut plus rien dire, halalaa, segpadmafaute!)

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettre d'un enseignant écoeuré

Message par Sugnet le Lun 23 Mai 2011 - 14:23

@Esteban a écrit:Au sujet des moments nécessaires de concertation, l'équipe de direction nous a clairement dit que ce temps devrait être pris hors du temps de travail, que nous étions payés "pour le temps passé face aux élèves" et que nous pouvions très bien nous arranger pour nous concerter, par exemple, pendant les heures de repas. Suspect

Ben ouais, bien sûr!
Y'a déjà plein de choses que je fais "gratuitement"...
J'adore mon métier, mais cette année entre les horaires à la noix et les obligations de ceci cela ben j'ai perdu facile deux heures de sommeil par jour, et n'ai PLUS AUCUN LOISIR
PIRE: j'ai eu un accident de travail en avril et le kiné veut plus entendre parler de ma tronche, impossible à soigner avec vos horaires (qui en plus n'arrêtent pas de bouger!!!)
Alors leurs dédoublages, leurs classes de SEGPA partagées en Lettres, en maths et autres, ce sera sans moi (bouh la vilaine)
Le collège sérieux ça devient vraiment l'horreur ET ENCORE nous au moins en SEGPA on n'a pas des groupes de 30!!!

Vriment je vous souhaite bien du courage... I love you

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum