Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Ven 20 Mai 2011 - 17:21

@Reine Margot a écrit:ils font leur miel, concrètement, c'est à dire?

Majesté, vous m'enchantez.

Veuillez donc aller faire un tour à la Verrière, ou entrer dans un moteur de recherche " harcèlement à l'EN", ou encore mieux aller directement sur le blog de Guy Landel, ou toujours mieux aller voir sur son blog, comment ils ont tenté d'enfermer chez les dingues, comme les staliniens le faisaient si bien, le (vrai) syndicaliste Roland Veuillet

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Reine Margot le Ven 20 Mai 2011 - 17:23

Roland Veuillet je connais le cas, j'ai aussi en 22 établissements eu l'occasion de connaître pas mal de cheffaillons teigneux.

mais aller à la verrière pour un arrêt maladie suite à une agression, non, quand même, il en faut plus, une longue suite de conflits.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Ven 20 Mai 2011 - 17:29

@Reine Margot a écrit:Roland Veuillet je connais le cas, j'ai aussi en 22 établissements eu l'occasion de connaître pas mal de cheffaillons teigneux.

mais aller à la verrière pour un arrêt maladie suite à une agression, non, quand même, il en faut plus, une longue suite de conflits.

Je n'ai pas dit ça, Majesté.
Quoique la Verrière soit peuplée de bien des habitants de votre royaume.
Dans un vilain état...
Qu'a-t-il bien pu leur arriver ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Reine Margot le Ven 20 Mai 2011 - 17:32

bien sûr ces cas existent (j'ai moi-même été témoin d'un véritable harcèlement d'un cde sur un collègue d'origine mahgrébine, qui n'a pas cédé) et je suis la première à me méfier des chefs ( j'ai déjà eu quelques coups fourrés racontés ici), mais bon un arrêt c'est un arrêt un cde ne peut pas s'y opposer.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Ven 20 Mai 2011 - 17:38

@Reine Margot a écrit:bien sûr ces cas existent (j'ai moi-même été témoin d'un véritable harcèlement d'un cde sur un collègue d'origine mahgrébine, qui n'a pas cédé) et je suis la première à me méfier des chefs ( j'ai déjà eu quelques coups fourrés racontés ici), mais bon un arrêt c'est un arrêt un cde ne peut pas s'y opposer.

Voici exactement ce que votre humble sujet souhaitait vous dire au départ, Majesté.

C'est même, de nos jours, à peu près la seule manière de ne pas accepter restant dans notre besace élimée. Je suis toujours ému quand je vois la fréquence des conseils du type "adresse-toi à un syndicat".

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Invité le Ven 20 Mai 2011 - 17:41

les syndicats sont les seuls à savoir faire le facteur entre un individu et l'administration. Mais c'est vrai qu'il ne faut pas trop compter sur eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Ven 20 Mai 2011 - 17:43

Lorica a écrit:les syndicats sont les seuls à savoir faire le facteur entre un individu et l'administration. Mais c'est vrai qu'il ne faut pas trop compter sur eux.

Qu'entends-je donc dans les contrées reculées du royaume ?
Quel manant a osé parler de cogestion ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Invité le Ven 20 Mai 2011 - 17:45

c'est le retour de cher_collègue ou quoi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Xana le Ven 20 Mai 2011 - 18:15

Alex, il faut porter plainte, c'est déjà allé trop loin! Certes en tant que TZR, tu ne seras sans doute pas amené à revoir le fou furieux à l'issu de ton remplacement, mais c'est vrai que le soutien de la hiérarchie, voire des collègues n'est parfois pas très évident...

L'arrêt représente non seulement un argument supplémentaire mais surtout une nécessité! C'est inhumain de travailler dans ces conditions!
Autonome et syndicat qui défendent nos droits, notamment celui à travailler en sécurité, t'aideront à te faire entendre.

Tous les médecins sont tenus au secret professionnel. Comme il a été dit, le motif de l'arrêt n'est jamais communiqué à l'établissement. Je ne vois d'ailleurs pas le problème d'aller consulter un psychiatre, cela me semble indiqué dans le cas présent, vu le stress et la violence subis. Et pour d'autres motifs, l'inspecteur devrait lui aussi consulter un psychiatre, de façon urgente.

Courage, Alex!

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dulcinea le Ven 20 Mai 2011 - 18:20

+1000 Xana.

Va porter plainte et prolonge ton arrêt, c'est indispensable. Quant à la visite de ton IPR, elle est scandaleuse. Cela me donnerait envie de médiatiser l'affaire, encore une preuve de non soutien de la hiérarchie, quelle bande de planqués!

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par liliepingouin le Ven 20 Mai 2011 - 18:21

Je n'ai pas de conseils à te donner mais

L'attitude de l'IPR est franchement consternante: il n'est pas confronté quotidiennement à une situation difficile lui!
La violence est inacceptable, et il est très malvenu de culpabiliser les victimes.
Qu'il te donne des conseils pour gérer les situations puisqu'il est si malin! Pfff. Son rôle c'est aussi de te soutenir face à des élèves ingérables.

Courage

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Ven 20 Mai 2011 - 18:29

@Xana a écrit:Alex, il faut porter plainte, c'est déjà allé trop loin! Certes en tant que TZR, tu ne seras sans doute pas amené à revoir le fou furieux à l'issu de ton remplacement, mais c'est vrai que le soutien de la hiérarchie, voire des collègues n'est parfois pas très évident...

L'arrêt représente non seulement un argument supplémentaire mais surtout une nécessité! C'est inhumain de travailler dans ces conditions!
Autonome et syndicat qui défendent nos droits, notamment celui à travailler en sécurité, t'aideront à te faire entendre.

Tous les médecins sont tenus au secret professionnel. Comme il a été dit, le motif de l'arrêt n'est jamais communiqué à l'établissement. Je ne vois d'ailleurs pas le problème d'aller consulter un psychiatre, cela me semble indiqué dans le cas présent, vu le stress et la violence subis. Et pour d'autres motifs, l'inspecteur devrait lui aussi consulter un psychiatre, de façon urgente.

Courage, Alex!


Si Alex en éprouve le besoin, il est opportun de le faire. S'il n'en éprouve pas le besoin, il est tout aussi opportun qu'il s'en abstienne. Dans tous les rectoraux se montent actuellement des dossiers de mise en retraite anticipée/licenciement pour incompétence suite à des psychiatrisations abusives. En application d'ailleurs de consignes d'élimination.
Je ne sais pas quel âge à Alex, mais je le souhaite d'aller voir le psy le plus tard possible... tout cela reste dans un dossier.



Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par harry james le Ven 20 Mai 2011 - 18:36

je viens de lire le topic rapidement....
d'abord, beaucoup de courage et toute ma sympathie....
Comme tout le monde, je te dirais de porter plainte....
S'agissant de l'IPR, cela ne m'étonne guère par ailleurs..
. Il doit y avoir un moyen de rabattre le caquet de cet imbécile avec l'appui d'un syndicat...
D'ailleurs peut-on en référer directement au recteur dans ces cas là?

Ou comment, des beignes se perdent histoire de démontrer que nous savons gérer certains conflits.... Evil or Very Mad


Dernière édition par harry james le Dim 22 Mai 2011 - 14:43, édité 1 fois (Raison : détails perso)

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par alexreims le Ven 20 Mai 2011 - 18:42

Merci pour tous ces conseils et tous ces messages de soutien.
Je ne pense pas aller voir un psychiatre, je suis mal et stressé mais pas encore au point de parler de vraie déprime (je pense)

Je vais sans doute aller voir un médecin de l'hôpital demain ou dimanche..., à moins que je n'aille voir un autre médecin libéral.

merci à tous

alexreims
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Ven 20 Mai 2011 - 18:45

@harry james a écrit:je viens de lire le topic rapidement....
d'abord, beaucoup de courage et toute ma sympathie....
Comme tout le monde, je te dirais de porter plainte....
S'agissant de l'IPR, cela ne m'étonne guère par ailleurs...une personne très proche de moi enseignant en primaire s'était vue tenir le même discours après une agression au couteau par un parent d'élève....

elle a démissionné... Ce n'est absolument pas ce que je te conseillerai. Il doit y avoir un moyen de rabattre le caquet de cet imbécile avec l'appui d'un syndicat...
D'ailleurs peut-on en référer directement au recteur dans ces cas là?

Ou comment, des beignes se perdent histoire de démontrer que nous savons gérer certains conflits.... Evil or Very Mad

Les propos de l'IPR sont obscènes.
Mais quand ils ne tiennent pas ce type de propos, les IPR n'effectuent en général aucune mission de soutien en pareil cas.
En référer au recteur ?
Mais si les IPR se comportent ainsi, n'y a-t-il là qu'une vague inhumanité ?
Ne pourrait-on pas a contrario imaginer qu'un IPR qui ferait son boulot d'IPR pourrait conseiller au collègue agressé de porter plainte et de demnader à l'administration de lui accorder le soutien juridique PREVU par la loi. (article 11 de la loi du 13 juillet 1983).
Il ne le fait pas...Etrange, non...?
D'où cela peut-il bien venir ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Reine Margot le Ven 20 Mai 2011 - 19:46

parce qu'il faut montrer que la politique de suppression de postes est la bonne et qu'avec moins de profs on arrive quand même à juguler la violence?

Dani, vous m'appelez majesté mais je trouve que vous ne vous inclinez pas assez bas, en plus de cette appellation de rigueur. Twisted Evil

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Dani le Sam 21 Mai 2011 - 10:25

Majesté, comment vous remercier de bien vouloir me gourmander ainsi...?

Je m'inclinerai toutefois plus bas quand vous toucherez, à l'instar de l'Empereur de Rectorie, une prime de 22 000 euros pour avoir su pourfendre comme il convient les feignasses surnuméraires.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Reine Margot le Sam 21 Mai 2011 - 12:18

je passe un concours administratif, attention, je pourrais avoir accès à votre dossier... diable

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Xana le Sam 21 Mai 2011 - 12:54

@Reine Margot a écrit:je passe un concours administratif, attention, je pourrais avoir accès à votre dossier...

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par missaudrey le Dim 22 Mai 2011 - 1:02

Je pense comme bcp qu'il faut :
- déposer plainte
- prolonger l'arrêt de travail jusqu'à la veille des vacances
et :
- exiger de la direction qu'elle dépose plainte
- demander aux collègues s'ils st solidaires d'exercer leur droit de retrait
- signaler l'agression ds le cahier de CHSCT
- pê signaler aussi ds ce mm cahier la réaction de l'IPR et celle de la direction
- déposer plainte contre la direction pr non assistance à personne en danger

Courage !!!!!!!!

missaudrey
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par John le Dim 22 Mai 2011 - 4:28

Bonjour,

enseignant TZR à l'année dans un collège du réseau RAR, la semaine dernière un élève de 5° m'a menacé avec une paire de ciseaux (dont je me suis rapidement saisi) avant de le maîtriser... par la suite il m'a mis un coup de poing au ventre. Hors de mes gonds, je lui ai mis un coup de pied aux fesses, avant de le conduire vers la porte de ma salle où j'ai été obligé de le maîtriser encore jusqu'à la venu d'un AE. Là, l'élève m'a insulté à plusieurs reprises et a frappé mon bras qui le maintenait, a saisi tous les objets à sa portée pour les balancer à travers la classe, a shooté dans la poubelle à ses pieds...
L'élève est mis en mesure conservatoire avant conseil de discipline, mais ce n'est pas la première fois qu'il est violent à mon égard, déjà au milieu de l'année, il y avait eu un incident...

Un peu perturbé et stressé, je suis quand même retourné au travail en fin de semaine dernière et en début de cette semaine..., mercredi j'ai eu une visite de "courtoisie" de la part d'un IPR qui m'a expliqué que j'étais responsable de la situation, que je ne savais pas gérer les conflits...

Depuis, je suis hyper stressé, limite déprimé mais aussi en colère. Je ne me sens pas le courage d'y retourner et pour aujourd'hui mon médecin m'a mis un arrêt de travail... (qu'il est généreux) mais je dois retourner au collège lundi.

Vu la situation :
- Puis-je ou dois-je porter plainte contre l'élève?
- Puis-je me retourner contre le principal du collège qui n'a pas assuré sa mission de protection du fonctionnaire et qui n'a pas pris la mesure adéquate à la suite du premier incident (je demandais un conseil de discipline, ils ont exclus l'élève pour 3 jours...) puisque si l'élève avait été renvoyé du collège il n'y aurait pas eu de récidive ? Si oui, quelle procédure mettre en place.

Pour ceux qui ont déjà eu des problèmes similaires, dites moi comment vous vous en êtes sortis psychologiquement...
merci d'avance

Préviens la presse !

Appelle l'Union, ils sont friands de ce genre de faits, surtout si tu laisses sous-entendre que c'est l'idéologie de gauche laxiste qui en est responsable !

Tu les appelles, tu leur dis qu'une agression a eu lieu dans ton collège (un élève qui frappe un professeur, quand même !), que tu es le prof agressé, que tu as été mis en arrêt de travail, que l'inspecteur a dit que tout était de ta faute, que le proviseur ne te soutient pas, que tu veux faire ton métier au mieux, que TZR c'est dur, que l'éducation va à vau-l'eau et que l'Union est le seul journal sérieux auquel tu pense pouvoir faire ton témoignage.

Et évidemment, tu balances les noms de chacun (l'élève, le CdE, l'IPR). Ils ont tous un droit de réponse, donc tu n'as pas de souci à te faire : s'ils veulent répondre, ils répondront. Et s'ils te mettent en cause, tu pourras à nouveau répondre, etc. Mais à mon avis, ça risque de bouger : s'il y a bien un truc qu'ils craignent, c'est la presse !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Lo le Dim 22 Mai 2011 - 4:29

Mais John...tu ne dors pas?

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par John le Dim 22 Mai 2011 - 4:31

Si Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Lo le Dim 22 Mai 2011 - 4:33

lol!

Je ne pensais pas que le forum avait une vie nocturne Smile

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Avatar des Abysses le Dim 22 Mai 2011 - 5:40

Si bien sûr ! lunechat

_________________
Il y a 10 catégories de personnes ceux qui connaissent le binaire ... et les autres.
N'écoutez pas les bruits du monde, mais le silence de l'âme. ( JCVD )

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menaces et agression... moral à zéro... que faire?

Message par Rikki le Dim 22 Mai 2011 - 8:00

@John a écrit:
Et évidemment, tu balances les noms de chacun (l'élève, le CdE, l'IPR). Ils ont tous un droit de réponse, donc tu n'as pas de souci à te faire : s'ils veulent répondre, ils répondront. Et s'ils te mettent en cause, tu pourras à nouveau répondre, etc. Mais à mon avis, ça risque de bouger : s'il y a bien un truc qu'ils craignent, c'est la presse !

Je ne pense pas qu'il ait le droit de balancer le nom de l'élève. Ca pourrait se retourner contre lui, à cause de la protection des mineurs.

Pour revenir sur l'histoire de l'arrêt maladie, un détail : les heures de sortie. Si on veut faire suer quelqu'un qui est en arrêt maladie, on peut lui envoyer à domicile des gens qui vérifient sa présence en dehors des heures de sortie sécu, qui sont assez étroites (de tête quelque chose du genre 10 h - 12 h 00 le matin et 14 h 00 - 18 h 00 l'après-midi, je ne sais plus exactement). Si l'arrêt maladie est établi par un psychiatre, ces heures de sortie n'ont pas à être respectées. Ca peut être bon à savoir !

Bon courage, et tout mon soutien.

Il faut effectivement trouver le moyen de mettre la hiérarchie le nez dedans : ce sont eux les pires responsables dans cette histoire.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum