" La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par profecoles le Sam 21 Mai 2011 - 15:17

Ils ne comprennent vraiment pas ce qu'ils lisent (encore moins que ce qu'ils entendent).
Un problème de maths au CM1/CM2 :
Une mère éléphant pèse 3 T. C'est 12 fois le poids de son éléphanteau. Combien pèse -t-il ?
5 bonnes réponses sur 24 dans une classe considérée comme une bonne classe.
Et des réponses comme celles-ci :
"12 : 3" il pèse 4 kg !
12 X 3 = 36 , il pèse 36 Kg § ou même 36 tonnes !
A la correction, j'ai essayé de les aider en disant c'est 12 fois veut dire qu'elle pèse 12 fois plus que lui, quelle opération va-t-on faire , 3 m'ont répondu "Ah, oui, une addition : 12 +3" ...
Je pense que là, c'est le français pas les maths qui pose problème ...
Ou alors c'est moi ...je ne sais plus ! J'étais vraiment dépitée.
Et pourtant la technique de la division, ils maîtrisent bien et les problèmes de partage équitable aussi ....

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Finrod le Sam 21 Mai 2011 - 15:29

Mais quand on prend le temps de leur expliquer la consigne, ils comprennent...

C'est ce que je fais. Y compris pendant les DS, car sinon, c'est 0 presque généralisé, plus comportements agressifs, menaces de dénonciation (a demi-sérieuses), et évidemment, les rares a peu près sérieux ne peuvent plus bosser leur DS.

C'était vendredi, j'ai réussi à calmer le jeux rapidement je sais menacer aussi. Et je fais bien attention à ne pas donner les réponses lorsque j'explique une phrase... (même si la réponse est toujours contenue dans la question)

J'avais déjà donné des explications en cours déjà mais ils n'écoutent pas, ne prennent pas de notes et ne révisent pas.



Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Finrod le Sam 21 Mai 2011 - 15:32

A la correction, j'ai essayé de les aider en disant c'est 12 fois veut dire qu'elle pèse 12 fois plus que lui, quelle opération va-t-on faire , 3 m'ont répondu "Ah, oui, une addition : 12 +3" ...

Même problème en première STG.

J'ai du débloquer une (bonne) élève en DS qui ne comprenait pas l'expression "3 fois plus" pour ne pas qu'elle ai 0 à cause d'un pb de français.

J'ai essayé de ne pas lui donner la réponse au début mais elle m'a sorti tant de trucs louches, du genre ajouter 3, multiplier par 1,3 ... que je lui ai noté la réponse, en précisant bien qu'elle aurait zéro à cette question là...

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Invité le Sam 21 Mai 2011 - 15:41

c'est quand même dingue de se retrouver avec les mêmes problèmes en primaire et au lycée!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par doublecasquette le Sam 21 Mai 2011 - 15:51

On commence bien à avoir les mêmes problèmes en élémentaire qu'en maternelle !
Il n'y a pas de raisons...

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par aposiopèse le Sam 21 Mai 2011 - 16:27

@Nuits a écrit:oui, le problème de la maîtrise du français chez nos élèves est assez hallucinant. Problème de lexique, de syntaxe...Mes élèves de 4° ne comprennent pas des mots comme "accoutumé", "orgueilleux", "sublime"... Ils ne confondent pas "c'est" et "s'est" mais "c'est" et "sait". Quand j'exige d'eux une réponse exprimée sous forme d'une phrase complète et intelligible, ils n'y arrivent pas, à l'écrit comme à l'oral. Il ne comprennent pas un texte simple de langue relativement contemporaine.

Je débute dans le métier et suis totalement désespérée devant l'ampleur de la catastrophe. J'ai le sentiment qu'il faudrait tout leur réapprendre, partir de zéro.

Comment faites-vous ?

je me rappelle d'un sujet de devoir où j'avais demandé à mes élèves de 2nde de rédiger une sous-partie de commentaire pour "montrer qu'Agamemnon est orgueilleux". Aucun élève n'a compris... J'ai essayé de leur expliquer : "vous montrez qu'il est prétentieux". idem : Shocked A court de synonymes, j'ai fini par dire à Kévin : "bon, tu me montres que là, Agamemnon, il se la pète grave devant les dieux". Embarassed "Ah, d'accord, madame !" humhum

Dernier devoir commun : avec ma collègue, on opte pour un court extrait du Père Goriot. Ensemble, on tape le texte et on commence à insérer des notes de vocabulaire : "ce mot-là, tu crois qu'ils connaissent ? Et celui-là ?" Au final, on mis 28 notes de vocabulaire, pour un texte de 22 lignes ! et encore, il restait des mots inconnus de nos 2ndes... Neutral

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par flolegendre le Sam 21 Mai 2011 - 16:40

Au collège, il faut reprendre les bases chaque année. C'est usant !

flolegendre
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Cath le Sam 21 Mai 2011 - 18:24

@Nuits a écrit:oui, le problème de la maîtrise du français chez nos élèves est assez hallucinant. Problème de lexique, de syntaxe...Mes élèves de 4° ne comprennent pas des mots comme "accoutumé", "orgueilleux", "sublime"... Ils ne confondent pas "c'est" et "s'est" mais "c'est" et "sait". Quand j'exige d'eux une réponse exprimée sous forme d'une phrase complète et intelligible, ils n'y arrivent pas, à l'écrit comme à l'oral. Il ne comprennent pas un texte simple de langue relativement contemporaine.

Je débute dans le métier et suis totalement désespérée devant l'ampleur de la catastrophe. J'ai le sentiment qu'il faudrait tout leur réapprendre, partir de zéro.

Comment faites-vous ?

Pareil...J'avais lancé un sujet sur ce thème (qui n'a eu aucun succès, peut-être parce que personne n'a de solution): comment réapprendre à lire/écrire à des ados?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par lene75 le Sam 21 Mai 2011 - 21:56

Moi en terminale, avec mes 3h hebdomadaires pour leur apprendre à lire, écrire, rédiger un paragraphe, rédiger une dissertation puis rédiger une dissertation de philosophie (normalement je ne devrais avoir que ce dernier point à leur apprendre), même chose pour l'explication de texte (honnêtement, cette année, je leur ai conseillé de ne pas prendre le texte puisque même les "meilleurs" passent à côté de la thèse 9 fois sur 10 à cause de problèmes de lecture) et pour faire un programme gigantesque, eh bien je ne peux tout simplement pas surtout vu leur motivation humhum

De toute façon, quand je vois que même les Père Castor ont changé leur style pour devenir compréhensibles, exit les passés simples, par exemple, ça me déprime... et pour ma fille, j'achète les vieux, il n'y a pas de raison qu'elle soit plus bête que moi au même âge et ma mère ne parlait pas plus que moi au passé simple, donc à 10 mois, à mon avis, elle n'a pas de retard Rolling Eyes Je ne comprends pas pourquoi cette simplification, comme celle signalée par doublecasquette en maternelle et primaire.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par User5899 le Sam 21 Mai 2011 - 22:17

@lene75 a écrit:Moi en terminale, avec mes 3h hebdomadaires pour leur apprendre à lire, écrire, rédiger un paragraphe, rédiger une dissertation puis rédiger une dissertation de philosophie (normalement je ne devrais avoir que ce dernier point à leur apprendre), même chose pour l'explication de texte (honnêtement, cette année, je leur ai conseillé de ne pas prendre le texte puisque même les "meilleurs" passent à côté de la thèse 9 fois sur 10 à cause de problèmes de lecture) et pour faire un programme gigantesque, eh bien je ne peux tout simplement pas surtout vu leur motivation

De toute façon, quand je vois que même les Père Castor ont changé leur style pour devenir compréhensibles, exit les passés simples, par exemple, ça me déprime... et pour ma fille, j'achète les vieux, il n'y a pas de raison qu'elle soit plus bête que moi au même âge et ma mère ne parlait pas plus que moi au passé simple, donc à 10 mois, à mon avis, elle n'a pas de retard Rolling Eyes Je ne comprends pas pourquoi cette simplification, comme celle signalée par doublecasquette en maternelle et primaire.
Voilà, c'est ça. Il n'y a aucune raison pour qu'ils soient devenus plus bêtes. Donc le problème est ailleurs, sans doute dans l'environnement extérieur et dans la place qu'on accorde dans la société au savoir dit émancipateur. Ca fait des années que des profs tiraient la sonnette d'alarme, en disant : attention, les zactivités, c'est bien beau, mais ça n'apprend rien. On les a traités de ringards et de fascistes. Et maintenant, asseyons-nous, versons-nous un bon verre de bon vin, bourrons nos pipes, et observons le désastre. Et surtout, détachons-nous, ne nous sentons plus concernés. Ce n'est pas à nous de tomber malades.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Rikki le Sam 21 Mai 2011 - 22:35

Je suis assise, j'aime bien le vin, je ne fume plus la pipe depuis belle lurette, mais je n'arrive pas à me détacher. Je me sens sûrement trop concernée...

J'ai la chance d'avoir mes filles dans des lycées où on fait de la philo en cours de philo, des maths en cours de maths et tutti quanti. Quand je lis ce que dit Abraxas, je suis rassurée pour ma propre progéniture : ma fille, qui postule pour hypokhâgne, a bien lu Racine et Corneille.

Mais il n'y a pas que mes gosses, tout de même ! Quand je vois les minots que j'ai à Ménilmuche, vifs, malins, passionnés de tout, je me demande pourquoi diantre ils ne pourraient pas y arriver !

Surtout que j'ai vu leurs yeux briller devant l'histoire de Marlaguette... hé oui, une histoire vieillotte, au passé simple, avec des mots qu'ils ne connaissent pas : "Marlaguette pansa le loup", "il trouva cette camomille écœurante", "il croqua le geai"...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par doublecasquette le Sam 21 Mai 2011 - 22:39

@Rikki a écrit:Je suis assise, j'aime bien le vin, je ne fume plus la pipe depuis belle lurette, mais je n'arrive pas à me détacher. Je me sens sûrement trop concernée...

J'ai la chance d'avoir mes filles dans des lycées où on fait de la philo en cours de philo, des maths en cours de maths et tutti quanti. Quand je lis ce que dit Abraxas, je suis rassurée pour ma propre progéniture : ma fille, qui postule pour hypokhâgne, a bien lu Racine et Corneille.

Mais il n'y a pas que mes gosses, tout de même ! Quand je vois les minots que j'ai à Ménilmuche, vifs, malins, passionnés de tout, je me demande pourquoi diantre ils ne pourraient pas y arriver !

Surtout que j'ai vu leurs yeux briller devant l'histoire de Marlaguette... hé oui, une histoire vieillotte, au passé simple, avec des mots qu'ils ne connaissent pas : "Marlaguette pansa le loup", "il trouva cette camomille écœurante", "il croqua le geai"...

Tais-toi, Rikki, tu te fais mal et tu vas faire rappliquer les oiseaux de mauvais augure qui préfèrent parler de déterminisme social plutôt que de remettre en cause les pratiques qu'on leur a enseignées Sad Sad

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Rikki le Sam 21 Mai 2011 - 22:42

Tu crois qu'il faut que je reprenne la pipe, pour faire mentir les statistiques qui ne prévoient pas que je la fume ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Rikki le Sam 21 Mai 2011 - 22:43

... ça permettrait de faire bosser les élèves de CP sur cette belle phrase :


Madame Lolo fume la pipe.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par aposiopèse le Sam 21 Mai 2011 - 22:46

j'ai fait apprendre à mes secondes des listes de vocabulaire (du XVII°, mais aussi des mots encore utilisés aujourd'hui) pour qu'ils comprennent les pièces classiques que nous étudions sans que j'aie besoin de mettre des notes de vocabulaire à chaque ligne...
Je ne sais pas ce que dirait un inspecteur, mais les gamins ont apprécié et ont été intéressés par l'évolution du sens. Ils ont bien sûr râlé au début (dès qu'on leur dit d'apprendre un truc) mais ont bien appris et se sont amusés à caser certains mots dans leurs conversations. Parfois je me dis que je devrais faire pareil avec une liste de mots courants !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Carabas le Sam 21 Mai 2011 - 22:58

Je me souviens que quand j'étais en seconde, ma classe s'était fichue de moi parce que j'avais employé naturellement l'expression "brosser un portrait". Au début, ils ont cru que je parlais mal le français. Après, quand la prof a confirmé, ils m'ont prise pour une fayotte. Ben non, je connais juste ma langue, quoi!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Dhaiphi le Sam 21 Mai 2011 - 23:01

@doublecasquette a écrit:Tais-toi, Rikki, tu te fais mal et tu vas faire rappliquer les oiseaux de mauvais augure qui préfèrent parler de déterminisme social plutôt que de remettre en cause les pratiques qu'on leur a enseignées Sad Sad

Présent ! Laughing

Mes pratiques sont on ne peut plus "réactionnaires" (dans le bon sens, enfin j'espère...) mais ça ne m'empêche pas de faire certains constats.
D'ailleurs je ne dis pas qu'ils ne peuvent pas y arriver je dis simplement (pour parodier Coluche) tous les hommes sont égaux, les blancs, les noirs, les riches, les pauvres, les petits, les grands... mais si tu es noir, petit et pauvre, ce sera beaucoup plus dur.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Sapotille le Sam 21 Mai 2011 - 23:04

Mes gamins, à l'école primaire, du CE1 au CM2 devaient lire un bouquin de 250 pages par semaine, sinon, punition.

Quand je raconte cela, les gens sont horrifiés !!!

Ils n'en sont pas morts, ils ont lu encore des livres qu'il y avait à la maison... et ils avaient toujours d'excellentes notes en rédaction.

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Rikki le Sam 21 Mai 2011 - 23:07

Chez nous, c'était le contraire.

S'ils n'étaient pas sages : privés de lecture ! malmaisbien

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Sapotille le Sam 21 Mai 2011 - 23:08

@Dhaiphi a écrit:
@doublecasquette a écrit:Tais-toi, Rikki, tu te fais mal et tu vas faire rappliquer les oiseaux de mauvais augure qui préfèrent parler de déterminisme social plutôt que de remettre en cause les pratiques qu'on leur a enseignées Sad Sad

Présent ! Laughing

Mes pratiques sont on ne peut plus "réactionnaires" (dans le bon sens, enfin j'espère...) mais ça ne m'empêche pas de faire certains constats.
D'ailleurs je ne dis pas qu'ils ne peuvent pas y arriver je dis simplement (pour parodier Coluche) tous les hommes sont égaux, les blancs, les noirs, les riches, les pauvres, les petits, les grands... mais si tu es noir, petit et pauvre, ce sera beaucoup plus dur.


Pourquoi, Dhaiphi ne racontes-tu jamais ce que tu fais en classe avec tes mouflets ???

mais si tu es noir, petit et pauvre, ce sera beaucoup plus dur

Là, c'est une généralité qui est bien souvent fausse... au Sénégal ...... où les gamins considèrent la chance d'aller à l'école comme un privilège...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Dhaiphi le Sam 21 Mai 2011 - 23:09

@Sapotille a écrit:Mes gamins, à l'école primaire, du CE1 au CM2 devaient lire un bouquin de 250 pages par semaine, sinon, punition.

Rien ne vaut une bonne motivation !

Je ne ferai aucune remarque sur les "250 pages" au CE1.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Sapotille le Sam 21 Mai 2011 - 23:11

C'était peut-être 200 pages, c'était les bouquins de la collection "Rouge et Or" ...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Dhaiphi le Sam 21 Mai 2011 - 23:11

@Sapotille a écrit:où les gamins considèrent la chance d'aller à l'école comme un privilège...

C'est peut être là aussi que se trouve une partie de la réponse.

Quant à ce que je fais en classe, je ne sais pas trop ce que tu veux savoir. J'enseigne et j'aide ceux qui montrent le désir d'apprendre et d'être aidés.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Finrod le Sam 21 Mai 2011 - 23:37

cripure a écrit:Et maintenant, asseyons-nous, versons-nous un bon verre de bon vin, bourrons nos pipes, et observons le désastre. Et surtout, détachons-nous, ne nous sentons plus concernés. Ce n'est pas à nous de tomber malades.

Il y a aussi des gens qui doivent supporter ce désastre au jour le jour dans leurs classes... d'ailleurs c'est censé être nous (du moins les moins chanceux).

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par sanleane le Dim 22 Mai 2011 - 9:12

Je me souviens d'une phrase de ma fille, 2 ans et demi, à la faim du repas : "Maman, je suis repue". Son père qui me regarde avec des grands yeux. Ben oui, elle a tout simplement reinvestit une expression d'un petit livre qu'elle adorait, une histoire de loup.

_________________
Mon petit blog:Le petit cartable de Sanléane , des ressources pour les CP, CE1, et un peu de CE2.

sanleane
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: " La langue scolaire est devenue une sorte de langue étrangère "

Message par Leclochard le Dim 22 Mai 2011 - 9:29

@sanleane a écrit:Je me souviens d'une phrase de ma fille, 2 ans et demi, à la faim du repas : "Maman, je suis repue". Son père qui me regarde avec des grands yeux. Ben oui, elle a tout simplement reinvestit une expression d'un petit livre qu'elle adorait, une histoire de loup.

Souviens-toi qu'avant le repas, elle avait demandé : "Avec quels mets vas-tu nous sustenter ?" Laughing

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum