Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'informatique à l'école primaire

par JPhMM le Lun 30 Mai 2011 - 23:39
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Voire des en-cours-d'acquisition.

En-cours-de-sachance, dit-on en Touraine.
coeurs

Simple curiosité : comment appelle-t-on en Touraine les élèves en zone proximale de développement... ? diable


Dernière édition par JPhMM le Lun 30 Mai 2011 - 23:39, édité 1 fois
avatar
Duplay
Expert

Re: L'informatique à l'école primaire

par Duplay le Lun 30 Mai 2011 - 23:39
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.

Ah non, ah non, je m'inscris en faux !

Avec le nouveau système de codage binaire aux évaluations, c'est fini, tous ces atermoiements !

Finie, l'époque où l'on se posait tout un tas de questions pour savoir s'il y avait ou pas un chien dans l'histoire, si le gars assurait à la chasse ou pas...

T'es "sachant" ou t'es "pas sachant", na ! Point. Circulez, y'a plus rien à voir. Evil or Very Mad
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: L'informatique à l'école primaire

par Rikki le Lun 30 Mai 2011 - 23:39
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Voire des en-cours-d'acquisition.

En-cours-de-sachance, dit-on en Touraine.

Ils disent vraiment 'porte nawak, en Touraine.

A Paris, on dit un "futur compétent" ou, plus familièrement, un "bientôt soclé". C'est élégant, ça vous coule sous la plume l'outil scripteur comme de rien.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Sapotille
Empereur

Re: L'informatique à l'école primaire

par Sapotille le Lun 30 Mai 2011 - 23:40
@JPhMM a écrit:les TWIX, .

Les twix, ce ne sont pas des biscuits recouverts de caramel sous le chocolat .
avatar
Duplay
Expert

Re: L'informatique à l'école primaire

par Duplay le Lun 30 Mai 2011 - 23:42
@Sapotille a écrit:
@JPhMM a écrit:les TWIX, .

Les twix, ce ne sont pas des biscuits recouverts de caramel sous le chocolat .

Oui ! Miam ! Twisted Evil
Et même qu'ils s'appelaient "raider" quand j'étais au lycée... nutella
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: L'informatique à l'école primaire

par Rikki le Lun 30 Mai 2011 - 23:43
@JPhMM a écrit:

Il paraît qu'on dit TUIC (Technologies Usuelles de l’Information et de la Communication) maintenant (oui, comme les TWIX, mais sans le "S" final).

Ce type est fou.

Il s'imagine qu'on va avoir les mêmes sigles dans le primaire et le secondaire.

Non mais, on n'a pas gardé les sachants ensemble, tout de même ! furieux

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Mufab
Monarque

Re: L'informatique à l'école primaire

par Mufab le Lun 30 Mai 2011 - 23:47
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Voire des en-cours-d'acquisition.

En-cours-de-sachance, dit-on en Touraine.
coeurs

Simple curiosité : comment appelle-t-on en Touraine les élèves en zone proximale de développement... ? diable

Des Vysigotsky.
A ne pas confondre avec les Piageostrogotsky, qui ont accomodé leurs représentations initiales grâce aux stimuli environnementaux.


Dernière édition par Mufab le Lun 30 Mai 2011 - 23:56, édité 1 fois (Raison : un "x" à "aux", encore oublié. Je suis dans ma ZDP.)
avatar
Sapotille
Empereur

Re: L'informatique à l'école primaire

par Sapotille le Lun 30 Mai 2011 - 23:51
Very Happy


Dernière édition par Sapotille le Lun 30 Mai 2011 - 23:54, édité 1 fois
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: L'informatique à l'école primaire

par Rikki le Lun 30 Mai 2011 - 23:51

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'informatique à l'école primaire

par JPhMM le Lun 30 Mai 2011 - 23:52
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Voire des en-cours-d'acquisition.

En-cours-de-sachance, dit-on en Touraine.
coeurs

Simple curiosité : comment appelle-t-on en Touraine les élèves en zone proximale de développement... ? diable

Des Vysigotsky.
A ne pas confondre avec les Piageostrogotsky, qui ont accomodé leurs représentations initiales grâce au stimuli environnementaux.
Joli Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Duplay
Expert

Re: L'informatique à l'école primaire

par Duplay le Lun 30 Mai 2011 - 23:54
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Voire des en-cours-d'acquisition.

En-cours-de-sachance, dit-on en Touraine.
coeurs

Simple curiosité : comment appelle-t-on en Touraine les élèves en zone proximale de développement... ? diable

Des Vysigotsky.
A ne pas confondre avec les Piageostrogotsky, qui ont accomodé leurs représentations initiales grâce au stimuli environnementaux.

affraid affraid affraid

Ben moi qui croyais que c'était une jolie région, un coin encore un peu protégé de la doulce France... Sad
avatar
Onésime le Slovène
Expert spécialisé

Re: L'informatique à l'école primaire

par Onésime le Slovène le Mar 31 Mai 2011 - 12:23
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Ce que l'on peut définir sous le substantif barbare de sachabilité. Cela sous-entend 4 catégories : les non-sachant provisoires, les non-sachant définitifs, les sachant provisoires et les sachant définitifs. Sachant que rien n'est définitivement acquis et que le savoir est en perpétuelle évolution, la 4ème catégorie me laisse perplexe.

_________________
"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit juste de dire ce que l'on pense" - Martin Luther King.
avatar
Mufab
Monarque

Re: L'informatique à l'école primaire

par Mufab le Mar 31 Mai 2011 - 13:06
@Onésime le Slovène a écrit:
@Mufab a écrit:Que l'on peut aussi appeler, entre nous seulement, un non-sachant provisoire.
Ce que l'on peut définir sous le substantif barbare de sachabilité. Cela sous-entend 4 catégories : les non-sachant provisoires, les non-sachant définitifs, les sachant provisoires et les sachant définitifs. Sachant que rien n'est définitivement acquis et que le savoir est en perpétuelle évolution, la 4ème catégorie me laisse perplexe.

Moi aussi. Car tu peux évoluer d'une catégorie à l'autre en fonction des situations.
Cava
Vénérable

Re: L'informatique à l'école primaire

par Cava le Mar 31 Mai 2011 - 13:18
Je n'ai pas suivi le débat. Une autre "catégorie" (et encore, ce terme est une horreur) me gêne! Qu'entendez-vous par "non-sachant définitifs" (nouvelle horreur)?
Nous sommes des êtres humains et chaque jour nous apprenons, non? Ou suis-je définitivement et irrémédiablement "utopiste"?
avatar
Onésime le Slovène
Expert spécialisé

Re: L'informatique à l'école primaire

par Onésime le Slovène le Mar 31 Mai 2011 - 13:53
Un "non-sachant" définitif a de lui-même renoncé au savoir, soit par manque de confiance (martyrisé par une maîtresse ? Refus du culte du travail inculqué par ses parents ?) soit par flemmingite aiguë ou, en d'autres termes, atteint par la loi de Zipf. En milieu scolaire, le non-sachant définitif communique par borborygmes ou, dans le meilleur des cas, par monosyllabes.
Le non-sachant définitif peut, s'il met du sien, attendre que la lumière soit, que la grâce le touche, afin d'évoluer vers le stade du sachant provisoire (et plus, si affinités).
Cava met ainsi en exergue un point non négligeable : il existe une dichotomie supplémentaire, avec d'un côté les non-sachant définitifs à tendance schizophrénique (où une partie de leur cerveau est à l'affût d'un éventuel stimulus messianique) et les non sachant définitifs incurables, pour lesquels le meilleur enseignant du monde aura toutes les peines du monde à obtenir une zone proximale de dévelopement non nulle.
Mufab a également raison de souligner que les catégories sont interchangeables. Prenons un exemple concret : votre serviteur. Je peux très bien me situer dans les 4 catégories :
* non-sachant provisoire dans le cadre de mon travail : je vais continuer à apprendre afin de tendre vers la perfection à laquelle je me destine,
* non-sachant définitif en matière d'entomologie ou d'allergologie, deux matières qui ont peu de chance de me servir à long terme,
* sachant provisoire dans le domaine de l'informatique, où chaque jour qui passe apporte une technologie nouvelle,
* sachant définitif, car grâce à l'apport incommensurable de l'IUFM, je suis bien évidemment devenu un puits de science, me permettant ainsi de snober tout congénère soucieux de disserter avec moi sur les évaluations des CE1 ou sur le fait de savoir si oui ou non 1 est un nombre premier.


Dernière édition par Onésime le Slovène le Mar 31 Mai 2011 - 14:14, édité 1 fois

_________________
"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit juste de dire ce que l'on pense" - Martin Luther King.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: L'informatique à l'école primaire

par Sapotille le Mar 31 Mai 2011 - 14:10
Très brillante démonstration, Onésime !!!

Juste une petite pointe d'espoir à partager :
les non-sachants définitifs existent peut être dans la sphère scolaire, mais pas dans la vie, surtout en zone rurale ...

Il n'y a pas que l'école pour faire grandir et progresser ...
avatar
Onésime le Slovène
Expert spécialisé

Re: L'informatique à l'école primaire

par Onésime le Slovène le Mar 31 Mai 2011 - 14:23
@Sapotille a écrit:Très brillante démonstration, Onésime !!!

Juste une petite pointe d'espoir à partager :
les non-sachants définitifs existent peut être dans la sphère scolaire, mais pas dans la vie, surtout en zone rurale ...

Il n'y a pas que l'école pour faire grandir et progresser ...

En effet : cela nous oblige à ouvrir une nouvelle dichotomie socio-géographique. Prenons deux exemples :
1/ L'avocat urbain, fier d'être un sachant définitif dans le cadre de son travail et de ses diplômes, qui est un non-sachant définitif en matière de savoir lié à la ruralité (savoir traire une vache, durée de gestation d'une poule, etc...),
2/ L'agriculteur recalé par le certificat d'études, qui se lève tous les jours à 4 heures du matin depuis l'âge de 14 ans. Il connaît son métier de A à Z, faisant de lui un non-sachant définitif dans bien des domaines et un sachant définitif en matière de fonctionnement d'une exploitation.
Les deux grandissent dans leur domaine, et c'est bien là l'essentiel, Sapopo Smile !

_________________
"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit juste de dire ce que l'on pense" - Martin Luther King.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: L'informatique à l'école primaire

par Sapotille le Mar 31 Mai 2011 - 14:34
@Onésime le Slovène a écrit:
Les deux grandissent dans leur domaine, et c'est bien là l'essentiel, Sapopo Smile !

Désolé, onésisi Razz les paysans à notre époque ont de nombreux diplômes et se forment sans arrêt.
Ce sont plutôt des sachants non définitifs en formation continuelle...

Parfois, leur sachance a des ratés et leur concombres démontrent la limite de leurs acquisitions. Evil or Very Mad

avatar
Onésime le Slovène
Expert spécialisé

Re: L'informatique à l'école primaire

par Onésime le Slovène le Mar 31 Mai 2011 - 15:13
...en formation continuelle, certes, mais ad hoc. Une formation que je qualifierais d'utilitariste, où la culture (vilain gros mot !) est bannie au profit de connaissances immédiatement vouées à être réinvesties dans le domaine susditement concerné.
Et tu donnes de l'eau à mon moulin avec ton terme de sachance, puisqu'ils sont sachants en terme de fonctionnement d'une exploitation, mais uniquement sachables en terme d'épidémiologie, de biologie nutritionnelle, d'écologie et de déontologie.

_________________
"Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit juste de dire ce que l'on pense" - Martin Luther King.
avatar
Mufab
Monarque

Re: L'informatique à l'école primaire

par Mufab le Mar 31 Mai 2011 - 15:14
cavalol a écrit:Je n'ai pas suivi le débat. Une autre "catégorie" (et encore, ce terme est une horreur) me gêne! Qu'entendez-vous par "non-sachant définitifs" (nouvelle horreur)?
Nous sommes des êtres humains et chaque jour nous apprenons, non? Ou suis-je définitivement et irrémédiablement "utopiste"?

Tout cela était ironique, Cavalol...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'informatique à l'école primaire

par JPhMM le Mar 31 Mai 2011 - 16:43
cavalol a écrit:Je n'ai pas suivi le débat. Une autre "catégorie" (et encore, ce terme est une horreur) me gêne! Qu'entendez-vous par "non-sachant définitifs" (nouvelle horreur)?
Nous sommes des êtres humains et chaque jour nous apprenons, non? Ou suis-je définitivement et irrémédiablement "utopiste"?
En effet.
Il faut reconnaître que "je sais" ne veut rien dire. Quand on sait, on sait quelque chose.
Ainsi donc, je puis dire sans trop de risque de me tromper : je suis un non-sachant définitif de la langue olmèque.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'informatique à l'école primaire

par JPhMM le Mar 31 Mai 2011 - 16:46
@Onésime le Slovène a écrit: diable
* sachant définitif, car grâce à l'apport incommensurable de l'IUFM, je suis bien évidemment devenu un puits de science, me permettant ainsi de snober tout congénère soucieux de disserter avec moi sur les évaluations des CE1 ou sur le fait de savoir si oui ou non 1 est un nombre premier.
Rien à discuter. 1 n'est pas un nombre premier. Point barre.
Sinon la décomposition d'un nombre naturel en produit de facteurs premiers ne serait pas unique. Et ça, ce serait vraiment pas bô boulet

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Mufab
Monarque

Re: L'informatique à l'école primaire

par Mufab le Mar 31 Mai 2011 - 17:06
1 n'est pas un nombre premier. Point barre.
Et 0,9999999... ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'informatique à l'école primaire

par JPhMM le Mar 31 Mai 2011 - 17:10
@Mufab a écrit:
1 n'est pas un nombre premier. Point barre.
Et 0,9999999... ?
Tout dépend si tu es intuitionniste ou formaliste (bourbakiste, disons...) ? araignée

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: L'informatique à l'école primaire

par Rikki le Mar 31 Mai 2011 - 19:08
Alors, moi, j'ai une question : en quelle unité se mesure la durée de gestation d'une poule ?


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
Cava
Vénérable

Re: L'informatique à l'école primaire

par Cava le Mar 31 Mai 2011 - 19:44
Wink


Dernière édition par cavalol le Mer 8 Juin 2011 - 15:31, édité 2 fois
Contenu sponsorisé

Re: L'informatique à l'école primaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum