Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par marc44 le Dim 29 Mai 2011 - 17:05

tu prédis que le PS va continuer les suppressions de poste. Nous verrons bien.

La secondarisation de la licence ? Concrètement cela signifie quoi ? Augmenter le taux d'encadrement en licence, comme en prépa ou en IUT ? Je pense en effet qu'il faut augmenter l'encadement en licence, avec des moyens mais aussi avec des pratiques pédagogique consistant non pas à faire du méta-transversal, mais faire en sorte que les E/EC mettent plus d'énergie à serrer les boulons et que dans les labos A+ méga-excellents, enseigner en licence ne soit pas considéré comme une activité de sous-merde, parce que c'est ce qui se passe trop souvent.

>>> j'avais cru lire il y a quelques mois qu'Aurore avait de telles implications
tu n'en as pas ? Avec de telles convictions mordantes....

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Celeborn le Dim 29 Mai 2011 - 17:19

@marc44 a écrit:tu prédis que le PS va continuer les suppressions de poste. Nous verrons bien.

… ou pas ! lol! Rendez-vous dans 12 mois, effectivement !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 17:21

@marc44 a écrit:tu prédis que le PS va continuer les suppressions de poste. Nous verrons bien.

La secondarisation de la licence ? Concrètement cela signifie quoi ? Augmenter le taux d'encadrement en licence, comme en prépa ou en IUT ? Je pense en effet qu'il faut augmenter l'encadement en licence, avec des moyens mais aussi avec des pratiques pédagogique consistant non pas à faire du méta-transversal, mais faire en sorte que les E/EC mettent plus d'énergie à serrer les boulons et que dans les labos A+ méga-excellents, enseigner en licence ne soit pas considéré comme une activité de sous-merde, parce que c'est ce qui se passe trop souvent.
Allons, la question est-elle vraiment sérieuse ? est-il vraiment nécessaire de le dire, alors que tout le monde sait de quoi il en retourne ?

Secondariser la licence signifie : mettre au programme de licence ce qui jadis (en substance) était au programme du lycée.
Par exemple en mathématiques : renvoyer tout un pan du programme des 1ères et Tales S en L1 et L2 (limites, etc...)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 17:24

@marc44 a écrit:>>> j'avais cru lire il y a quelques mois qu'Aurore avait de telles implications
tu n'en as pas ? Avec de telles convictions mordantes....
Jugement de valeur ou pétition de principe ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par marc44 le Dim 29 Mai 2011 - 17:25

@condorcet a écrit:J'ai envie de te poser des questions directes :
1/ Que penses-tu du grand emprunt ?

ça dépend, à mon avis globalement c'est pas bien, parce que c'est basé sur la guerre de tous contre tous. Je viens de passer 8 mois à participer à des montages foireux (labex, idex, invest d'avenir,....) où la vision réflexion scientifique a été nettement moins bonne que si on n'avait pas eu le principal souci de "faire passer le truc". Pour moi, il est très clair que maintenant, la production scientifique n'est pas devenu la fin et l'institution le moyen, mais cela s'est inversé : la production scientifique est devenu le moyen pour se faire mousser : l'individu (rarement, en fait), le labo, l'université.... c'est la guerre du marketing des petites médailles.

2/ Que penses-tu du benchmarking à l'oeuvre dans l'ESR ?

AERES : évaluations souvent péremptoires et bâclées.

3/ Comment expliques-tu que certains présidents de région PS aident à l'application de certaines des dispositions phares de la LRU (mise en place des Idex) ?

parce qu'ils sont mis en concurrence les uns avec les autres. Il aurait fallu qu'ils se concertent pour refuser en bloc, ce que la plupart des adhérents PS "informés" regrettent. La stratégie du diviser pour mieux régner a marché. Mais ici encore, il faut regarder quelles politiques alternatives sont possibles (pas pour dire qu'il n'y en a pas, mais pour se donner l'exigence de les définir).

4/ Que penses-tu de la bibliométrie ?

J'en pense de moins en moins de mal, probablement parce que je suis dans un secteur très "mondialisé" où on ne rencontre pas les problèmes propres aux SHS en terme de reconnaissance des publications. Bon travail, soumis à une bonne revue, souvent via un papier anonymisé... ensuite ça passe ou ça passe pas, on retravaille, on resoumet... c'est parfois frustrant, mais c'est le travail de fond. Mais maintenant, l'évaluation se fait sur l' "attractivité internationale" : es-tu capable de faire venir telle ou telle star ? Es-tu invité dans tel congrès à Los Angeles ? Quand on constate que nombre de ces actions de "visibilité" s'appuie sur du lobbying, du copinage, et demande de délaisser ses étudiants de base pour aller passer 10 jours au bout du monde... non parce qu'ainsi on travaille mieux (on peut parfaitement collaborer scientifiquement par mail !), mais parce qu'ensuite, on peut le mettre sur son CV ! Bref, la bibliométrie a des défauts, mais il y a pire.

En retour : à ton avis quels sont les bons protocoles d'évaluation ? Que penses-tu d'une évaluation CNU faite par une personne élue sur une liste syndicale, dont la liste de publication est nettement plus faible que celle de la personne dont le dossier est évalué ?

5/ Comment est-il possible de prétendre faire du doctorat le diplôme de référence tout en voulant augmenter le nombre d'étudiants dans l'enseignement supérieur ?

pas compris, désolé. je ne suis pas partisan de la politique malthusienne largement défendue sur neoprofs.
L'augmentation demandée par le PS des effectifs du supérieur se fait via des formations de type DUT-BTS (je dis "de type", parce que ce paysage pourrait bouger).


marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par marc44 le Dim 29 Mai 2011 - 17:30

@JPhMM a écrit:
@marc44 a écrit:>>> j'avais cru lire il y a quelques mois qu'Aurore avait de telles implications
tu n'en as pas ? Avec de telles convictions mordantes....
Jugement de valeur ou pétition de principe ?

j'ai le souvenir (il y a longtemps) que quand j'ai opposé qu'adhérer à un parti politique permettait de tenter d'agir par l'intérieur plutôt que râler, on m'a rétorqué qu'il y avait bien d'autres formes de participation, syndicales, associatives... ce qui est bien sûr juste.

Convictions mordantes ? Quel que soit le fil où j'écris quelque chose, Aurore arrive rapidement me faire la leçon sur Bruno Julliard, comme s'il était mon petit frère.

Neoprofs, c'est vraiment pas un endroit marrant.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 17:30

@marc44 a écrit:tu prédis que le PS va continuer les suppressions de poste. Nous verrons bien.

La secondarisation de la licence ? Concrètement cela signifie quoi ? Augmenter le taux d'encadrement en licence, comme en prépa ou en IUT ? Je pense en effet qu'il faut augmenter l'encadrement en licence, avec des moyens mais aussi avec des pratiques pédagogique consistant non pas à faire du méta-transversal, mais faire en sorte que les E/EC mettent plus d'énergie à serrer les boulons et que dans les labos A+ méga-excellents, enseigner en licence ne soit pas considéré comme une activité de sous-merde, parce que c'est ce qui se passe trop souvent.

>>> j'avais cru lire il y a quelques mois qu'Aurore avait de telles implications
tu n'en as pas ? Avec de telles convictions mordantes....

Sur les suppressions de postes : le PS prévoit dans son projet, entre autres joyeusetés
- d'allonger de temps de travail des enseignants,
- de réduire le temps scolaire,
- ou bien de redéfinir les contenus disciplinaires vers plus de transversalité.
Si tout cela ne permet pas de réduire des milliers de postes, et tout en faisant les gentils qui font du saupoudrage inutile qui remettent des moyens après le passage de la méchante droite... malmaisbien

Sur ce que tu dis sur la secondarisation : mettre des rustines en licence ne résoudra rien tant qu'on n'aura pas remis de l'ordre en amont. Or, on est précisément en train de casser le lycée, le seul maillon de la chaîne qui fonctionnait encore tant bien que mal...
Quand je vois le niveau de mes L1 de cette année, ce n'est pas avec un énième module machin-chose ou un tutorat en plus ou en moins (le module en question risquant d'ailleurs d'être transdisciplinaire dans la pratique, histoire de suivre la mode...) qu'on va réduire leurs lacunes béantes.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par marc44 le Dim 29 Mai 2011 - 17:38

Sur tes commentaires sur le supérieur : je suis bien d'accord sur l'inintérêt d'ajouter un module "j'apprends à faire mon CV" et un autre machin transversal pour les pauvres gens qui ne savent pas quoi faire. Je propose un module "j'apprends à apporter mon cahier et mon crayon, m'asseoir, rester concentré et prendre des notes". C'est transversal, remarque, ça sert partout.....

Sur "plus haut" : c'est ton sentiment de ce qui sera fait.... c'est improuvable, ni le contraire.... Que penses-tu de réduire de 2 semaines les vacances d'été, dans le cadre de la réduction du "temps scolaire" ?

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Condorcet le Dim 29 Mai 2011 - 17:40

Je ne vais pas polluer un topic qui concerne principalement le primaire et le secondaire. Je me demande comment on peut prétendre revaloriser un diplôme en augmentant considérablement le nombre de ses détenteurs et ce, sans que de nouveaux débouchés apparaissent.

Pour répondre à ton interrogation sur le meilleur protocole d'évaluation possible, je pense que l'organisation d'un véritable concours d'accès à l'enseignement supérieur serait déjà une réelle avancée. Je pense aussi qu'il faudrait limiter à 5 le nombre maximum d'étudiants suivis par un directeur de thèse.



Dernière édition par condorcet le Dim 29 Mai 2011 - 17:42, édité 1 fois

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 17:40

@marc44 a écrit:
Convictions mordantes ? Quel que soit le fil où j'écris quelque chose, Aurore arrive rapidement me faire la leçon sur Bruno Julliard, comme s'il était mon petit frère.

Disons qu'à lire la prose du PS depuis 20 ou 30 ans, on a rapidement l'impression que Bruno Julliard a été massivement cloné.
Et dire qu'à cette époque-là ni le clonage ni Bruno Julliard n'avaient entamé leur existence !!!

Razz

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 17:40

@condorcet a écrit:Je ne vais pas polluer un topic qui concerne principalement le primaire et le secondaire. Je me demande comment on peut prétendre revaloriser un diplôme en augmentant considérablement le nombre de ses détenteurs et ce, sans que de nouveaux débouchés apparaissent.

Pour répondre à ton interrogation sur le meilleur protocole d'évaluation possible, je pense que l'organisation d'un véritable concours d'accès à l'enseignement supérieur serait déjà une réelle avancée.


Bien d'accord.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 17:43

@marc44 a écrit:je suis bien d'accord sur l'inintérêt d'ajouter un module "j'apprends à faire mon CV" et un autre machin transversal pour les pauvres gens qui ne savent pas quoi faire. Je propose un module "j'apprends à apporter mon cahier et mon crayon, m'asseoir, rester concentré et prendre des notes". C'est transversal, remarque, ça sert partout.....

C'est une blague ???
Et à l'école primaire ou au collège on est censé apprendre quoi ?
affraid

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 17:46

@marc44 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@marc44 a écrit:>>> j'avais cru lire il y a quelques mois qu'Aurore avait de telles implications
tu n'en as pas ? Avec de telles convictions mordantes....
Jugement de valeur ou pétition de principe ?

j'ai le souvenir (il y a longtemps) que quand j'ai opposé qu'adhérer à un parti politique permettait de tenter d'agir par l'intérieur plutôt que râler, on m'a rétorqué qu'il y avait bien d'autres formes de participation, syndicales, associatives... ce qui est bien sûr juste.

Convictions mordantes ? Quel que soit le fil où j'écris quelque chose, Aurore arrive rapidement me faire la leçon sur Bruno Julliard, comme s'il était mon petit frère.

Neoprofs, c'est vraiment pas un endroit marrant.
Je comprends.
Une question me taraude...
Spoiler:
Bruno Julliard est-il un petit frère sympa ? Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 17:47

@Aurore a écrit:
@condorcet a écrit:Je ne vais pas polluer un topic qui concerne principalement le primaire et le secondaire. Je me demande comment on peut prétendre revaloriser un diplôme en augmentant considérablement le nombre de ses détenteurs et ce, sans que de nouveaux débouchés apparaissent.

Pour répondre à ton interrogation sur le meilleur protocole d'évaluation possible, je pense que l'organisation d'un véritable concours d'accès à l'enseignement supérieur serait déjà une réelle avancée.


Bien d'accord.
Il y a des filières où cela ne servirait pas à grand chose. Le nombre de candidats serait inférieur au nombre de "places".

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par John le Dim 29 Mai 2011 - 17:50

Neoprofs, c'est vraiment pas un endroit marrant.
Ca dépend : l'humour, c'est comme tout, il faut savoir l'apprécier. Neoprofs est 100% naturel, garanti sans traces de concombre espagnol, dépourvu d'aspartame phobogène et d'arômes artificiels.
Et au PS, des gens marrants, hein... Involontairement, oui, ça c'est sûr, il y en a.


Dernière édition par John le Dim 29 Mai 2011 - 17:52, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 17:52

@marc44 a écrit: Que penses-tu de réduire de 2 semaines les vacances d'été, dans le cadre de la réduction du "temps scolaire" ?

En gardant le volume horaire global, ou en le raccourcissant considérablement comme le souhaite le PS (dans le style : "les pauvres chéris, ils ont trop d'heures de cours, et d'ailleurs, dans les autres pays de l'OCDE les élèves travaillent moins" ?)
En octroyant au mieux une risible aumône aux profs qui sont notoirement sous-payés par rapport à leur niveau d'études ?
Et en leur ajoutant en "compensation" des heures de réunionnite, d'interdisciplinarité bidon et de "travail d'équipe" ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par John le Dim 29 Mai 2011 - 17:53

@Aurore a écrit:
@marc44 a écrit:je suis bien d'accord sur l'inintérêt d'ajouter un module "j'apprends à faire mon CV" et un autre machin transversal pour les pauvres gens qui ne savent pas quoi faire. Je propose un module "j'apprends à apporter mon cahier et mon crayon, m'asseoir, rester concentré et prendre des notes". C'est transversal, remarque, ça sert partout.....
C'est une blague ???
Et à l'école primaire ou au collège on est censé apprendre quoi ?
affraid
Pour le CV, c'est quand même utile qu'à un moment ou un autre les élèves ou les étudiants apprennent à en faire un.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Condorcet le Dim 29 Mai 2011 - 17:58

@John a écrit:
Neoprofs, c'est vraiment pas un endroit marrant.
Ca dépend : l'humour, c'est comme tout, il faut savoir l'apprécier. Neoprofs est 100% naturel, garanti sans traces de concombre espagnol, dépourvu d'aspartame phobogène et d'arômes artificiels.
Et au PS, des gens marrants, hein... Involontairement, oui, ça c'est sûr, il y en a.

lol! lol! lol! A la BNF, en 2006-2007, juste avant l'élection présidentielle, je me rappelle la campagne publicitaire menée par les thuriféraires du PS avec l'argument suivant "votez utile !".

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 18:03

@condorcet a écrit:
@John a écrit:
Neoprofs, c'est vraiment pas un endroit marrant.
Ca dépend : l'humour, c'est comme tout, il faut savoir l'apprécier. Neoprofs est 100% naturel, garanti sans traces de concombre espagnol, dépourvu d'aspartame phobogène et d'arômes artificiels.
Et au PS, des gens marrants, hein... Involontairement, oui, ça c'est sûr, il y en a.

lol! lol! lol! A la BNF, en 2006-2007, juste avant l'élection présidentielle, je me rappelle la campagne publicitaire menée par les thuriféraires du PS avec l'argument suivant "votez utile !".
Slogan obscène.
Qui sous-entendrait qu'il existât des votes inutiles.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Condorcet le Dim 29 Mai 2011 - 18:05

Sous-entendu : "ne refaites pas comme en 2002". heu

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 18:05

@Aurore a écrit:
@marc44 a écrit: Que penses-tu de réduire de 2 semaines les vacances d'été, dans le cadre de la réduction du "temps scolaire" ?

En gardant le volume horaire global, ou en le raccourcissant considérablement comme le souhaite le PS (dans le style : "les pauvres chéris, ils ont trop d'heures de cours, et d'ailleurs, dans les autres pays de l'OCDE les élèves travaillent moins" ?)
En octroyant au mieux une risible aumône aux profs qui sont notoirement sous-payés par rapport à leur niveau d'études ?
Et en leur ajoutant en "compensation" des heures de réunionnite, d'interdisciplinarité bidon et de "travail d'équipe" ?
J'en pense qu'il faudra penser à climatiser les salles.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 18:07

@condorcet a écrit:Sous-entendu : "ne refaites pas comme en 2002". heu
Oui, et quelque part appel à certaines formes d'abstention.
Supposons que je prenne le slogan au sérieux. Supposons que je votais Écolo et que je ne veux pas voter PS.
Conséquence logique de ce slogan : je ne dois plus voter.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 18:47

@John a écrit:
Pour le CV, c'est quand même utile qu'à un moment ou un autre les élèves ou les étudiants apprennent à en faire un.

Certainement.
Mais franchement, éprouve-t-on réellement le besoin de créer un module trans-machin, ou même un cours de rédaction de CV, au lycée comme à la fac ? N'existe-t-il pas sur le net toute une flopée de sites dispensant force conseils sur la question, et ne suffiraient-ils pas ?
Moi qui croyais dur comme fer que le niveau avait monté, que les jeunes étaient désormais à l'aise avec tout ce concerne le maniement de la souris et l'utilisation des NTIC... sorciere2

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par Aurore le Dim 29 Mai 2011 - 18:58

@JPhMM a écrit:
@Aurore a écrit:
@marc44 a écrit: Que penses-tu de réduire de 2 semaines les vacances d'été, dans le cadre de la réduction du "temps scolaire" ?

En gardant le volume horaire global, ou en le raccourcissant considérablement comme le souhaite le PS (dans le style : "les pauvres chéris, ils ont trop d'heures de cours, et d'ailleurs, dans les autres pays de l'OCDE les élèves travaillent moins" ?)
En octroyant au mieux une risible aumône aux profs qui sont notoirement sous-payés par rapport à leur niveau d'études ?
Et en leur ajoutant en "compensation" des heures de réunionnite, d'interdisciplinarité bidon et de "travail d'équipe" ?
J'en pense qu'il faudra penser à climatiser les salles.

Et peut-on avoir la naïveté de croire ne serait-ce qu'un instant que cette "révision du temps scolaire" a été pensée par les politiques (UMP et PS confondus) comme un réel moyen d'améliorer les conditions d'études des élèves ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par JPhMM le Dim 29 Mai 2011 - 19:42

@Aurore a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Aurore a écrit:
@marc44 a écrit: Que penses-tu de réduire de 2 semaines les vacances d'été, dans le cadre de la réduction du "temps scolaire" ?

En gardant le volume horaire global, ou en le raccourcissant considérablement comme le souhaite le PS (dans le style : "les pauvres chéris, ils ont trop d'heures de cours, et d'ailleurs, dans les autres pays de l'OCDE les élèves travaillent moins" ?)
En octroyant au mieux une risible aumône aux profs qui sont notoirement sous-payés par rapport à leur niveau d'études ?
Et en leur ajoutant en "compensation" des heures de réunionnite, d'interdisciplinarité bidon et de "travail d'équipe" ?
J'en pense qu'il faudra penser à climatiser les salles.

Et peut-on avoir la naïveté de croire ne serait-ce qu'un instant que cette "révision du temps scolaire" a été pensée par les politiques (UMP et PS confondus) comme un réel moyen d'améliorer les conditions d'études des élèves ?
Pour l'instant nous avons un soutien de poids, de ce genre de lobbies-là qui est toujours écouté par les gouvernements : l'industrie touristique n'est pas du tout d'accord. Faut-il s'en réjouir (une idée stupide enfin en difficulté) ou en pleurer (le poids de l'industrie du tourisme sur les politiques éducatives) ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux scénarios à l'étude pour supprimer 16000 postes d'enseignants.

Message par marc44 le Dim 29 Mai 2011 - 19:53

@condorcet a écrit: Je pense aussi qu'il faudrait limiter à 5 le nombre maximum d'étudiants suivis par un directeur de thèse.


Désolé d'avoir pollué le fil, je répondais à tes questions.
Dans notre école doctorale, ce nombre 5 est le max autorisé. En pratique c'est plutôt entre 2 et 4.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum