Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
narima
Niveau 5

La mort d'Emma Bovary

par narima le Lun 17 Nov - 12:45
Je prépare ma séquence sur Madame Bovary ( Emma, un personnage tragique dans un roman réaliste?).
J'étudie le réalisme dans un premier temps, je vais faire la mort d'Emma en LA ( le passage: "Cependant, elle n'était pas aussi pâle...Elle n'existait plus.") et j'aimerais avoir votre avis sur l'aspect symbolique de cet extrait, notamment concernant la présence de l'aveugle, et toute autre suggestion ou remarque de votre part.

Merci bien.
narima
Niveau 5

Re: La mort d'Emma Bovary

par narima le Lun 17 Nov - 19:00
Je vois que cela vous inspire...merci
Llewella
Niveau 1

Re: La mort d'Emma Bovary

par Llewella le Lun 17 Nov - 19:23
Si je me souviens bien, il y a comme un côté ironique - est-ce bien le mot ? - dans cette scène.
Au fond, Flaubert se moque un peu de son personnage.
avatar
Electre
Niveau 3

Re: La mort d'Emma Bovary

par Electre le Lun 17 Nov - 20:53
@narima a écrit:Je vois que cela vous inspire...merci

Et bien, laisse-nous le temps d'y réfléchir et de rentrer chez nous... ça fait à peine une demi-journée que tu as mis ce post, non ?

J'ai fait cette lecture analytique avec mes 1res STG. Je veux bien te donner le plan que j'ai construit avec les élèves :

I- Une mort annoncée
a) Le "mieux mensonger" = la mort se joue des hommes en leur laissant de faux espoirs. Alternance entre des "mieux mensongers" et une agonie fulgurante. Médecine impuissante.
b) La peinture naturaliste d'une agonie = le corps agonisant d'Emma est scrupuleusement décrit ; CL du corps ; détails morbides ; le narrateur ne cherche pas à atténuer le caractère déplaisant de la réalité : "la langue tte entière lu sortit de la bouche"

II- La fin d'une existence
a) Que reste-t-il d'Emma ? = elle n'est qu'un corps, mais un corps qui meurt ; elle n'est plus reconnaissable (cf épisode du miroir) ; elle pleure sur elle. Il ne lui reste que l'amour de Charles, mais Ch. lui-même disparaît à la fin de l'extrait : les 5 personnages sont englobés dans le "tous". Aucune individualité. Elle n'existe plus, eux non plus. Seule la mort est encore là.
b) L'allégorie de l'Aveugle = un autre perso apparaît, que l'on ne fait qu'entendre. Il ne voit pas mais personne ne le voit non plus ; CL de l'ouïe
Quelle importance a ce chant ? "fait rêver fillette à l'amour" = jeune fille romantique qu'était Emma + dernier vers = métaphore de la mort d'Emma
c) Le rire d'Emma = c'est la dernière chose qui lui reste ; après avoir pleuré sur elle, elle rit d'elle-même = rire diabolique / ironique. Elle rit de la futilité de sa vie.

Voilà donc, dans les grandes lignes, ce que nous avons fait en cours.
avatar
Nou
Niveau 5

Re: La mort d'Emma Bovary

par Nou le Mar 18 Nov - 7:10
@narima a écrit:Je vois que cela vous inspire...merci

Lire ce genre de remarque m'inspire peu !

_________________
"Celui qui ne partage pas son savoir n'a plus rien à inventer" François Delarozière
"Les mots sont importants. Quand on parle mal, on pense mal. Et quand on pense mal, on vit mal." Nanni Moretti
Contenu sponsorisé

Re: La mort d'Emma Bovary

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum