Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par Rikki le Mer 25 Mai 2011 - 18:09

@Sapotille a écrit:De toutes façons, pour les profs:
-tous les militaires sont des crétins
- les journalistes sont des menteurs
- les paysans des pollueurs ...

C'est embêtant de tout connaître sur tout, ainsi ...
Il n'y a plus rien à découvrir ... furieux furieux :boum:

Pas que pour les profs !

Et les profs sont des feignants, les agents immobiliers sont des arnaqueurs, les promoteurs sont des voyous, les experts sont des imbéciles, les politiques sont des cyniques... la liste est longue !

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par Sapotille le Mer 25 Mai 2011 - 18:16

@Rikki a écrit:
@Sapotille a écrit:De toutes façons, pour les profs:
-tous les militaires sont des crétins
- les journalistes sont des menteurs
- les paysans des pollueurs ...

C'est embêtant de tout connaître sur tout, ainsi ...
Il n'y a plus rien à découvrir ... furieux furieux :boum:

Pas que pour les profs !

Et les profs sont des feignants, les agents immobiliers sont des arnaqueurs, les promoteurs sont des voyous, les experts sont des imbéciles, les politiques sont des cyniques... la liste est longue !

Eh! bé! Peuchère...
Il n'y a plus que Monsieur Seguin de fréquentable, dans ce monde désespérant ...
Et encore, si vous laissez la chèvre donner son opinion, il n'y a pas grand chose pour le rattraper, ce pauvre homme !!!


Dernière édition par Sapotille le Mer 25 Mai 2011 - 19:04, édité 1 fois

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par Dhaiphi le Mer 25 Mai 2011 - 18:19

@Sapotille a écrit:
Et encore, si vous laissez la chèvre donner son opinion, il n'y a pas grand chose pour le rattraper, ce pauvre homme !!!

Très drôle, je n'avais pas envisager l’œuvre sous cette angle. Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par John le Mer 25 Mai 2011 - 18:19

Sapotille, il y a des brebis galeuses dans chaque corps de métier, et elles donnent à ce métier une mauvaise réputation qui n'est justifiée qu'en partie. C'est valable pour tous les groupes, de toute façon, ça, non ?


Dernière édition par John le Mer 25 Mai 2011 - 18:20, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par JPhMM le Mer 25 Mai 2011 - 18:20

@marc44 a écrit:eh, quel plaisir d'entendre parler du 121RT à Monthéry. Grâce à mon diplômé d'ingénieur en informatique, j'y ai été responsable des chiottes il y a maintenant 17 ans. J'avais tout mon dossier nickel pour être à la coopération, dans un lycée français à l'étranger et... non.

Je me souviens du caractère remarquable de la pédagogie. Le capitaine D., avec s a tête de Le Pen (à l'intérieur et à l'extérieur), à l'instruction du 12e escadron, faisant de grands discours à 7h00 du matin pour dénoncer la "Génération Mitterrand", devant nous tous rangés en carré (voir Astérix chez les Bretons). Nous étions alors envoyés courir en short dans les mares glacées, puis ramasser les mégots (en tant que non-fumeur, cela était pour moi une ouverture d'esprit). Je me souviens des livres que je devais cacher sous mon lit, dans la chambre de 12... non parce qu'ils étaient des livres interdits, mais parce qu'ils étaient des livres. Je me souviens de l'interieur des fusils à nettoyer parfaitement, pendant des heures et des heures, au milieu de la nuit. Je me rappelle les nuits glaciales et (inter)minables, passées seul en haut des miradors, à ne surveiller rien, et à tenter de capter la radio (interdite) pour ne pas s'endormir.

J'ai fini avec 3 chevrons, chef du mec qui est chef du mec qui nettoie les chiottes.

Je reconnais à cette instruction des qualités : apprendre à un groupe très hétérogène à se taire, écouter, être à l'heure, arrêter de tenir le mur, travailler de manière méthodique. Sérieusement, il y a de bonnes choses.
Par contre, cette instruction est donnée par des personnels dont le principal objectif culturel est de faire des tours de la cour à moto pour impressionner des filles (imaginaires) ou, au mieux, de faire des mots-fléchés de télé Z en trichant avec les solutions.
Mettre les jeunes en rangs, tous à l'heure, silencieux et attentifs, pour ensuite n'avoir rien à leur dire, c'est du gâchis...
Cela me rappelle bien des choses aussi... ... ... ...
...
.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par invitéW le Mer 25 Mai 2011 - 18:25

@Rikki a écrit:
@Sapotille a écrit:De toutes façons, pour les profs:
-tous les militaires sont des crétins
- les journalistes sont des menteurs
- les paysans des pollueurs ...

C'est embêtant de tout connaître sur tout, ainsi ...
Il n'y a plus rien à découvrir ... furieux furieux :boum:

Pas que pour les profs !

Et les profs sont des feignants, les agents immobiliers sont des arnaqueurs, les promoteurs sont des voyous, les experts sont des imbéciles, les politiques sont des cyniques... la liste est longue !

ben pour les militaires, certains d'entre nous sont passé par la case "service militaire" et ont donc une idée de ce qui se passe dans une caserne...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par Rikki le Mer 25 Mai 2011 - 18:52

@John a écrit:Sapotille, il y a des brebis galeuses dans chaque corps de métier, et elles donnent à ce métier une mauvaise réputation qui n'est justifiée qu'en partie. C'est valable pour tous les groupes, de toute façon, ça, non ?

Si y'a des brebis galeuses chez les chèvres, je vais tourner bourrique, moi !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par Dhaiphi le Mer 25 Mai 2011 - 21:01

Will.T a écrit:ben pour les militaires, certains d'entre nous sont passé par la case "service militaire" et ont donc une idée de ce qui se passe dans une caserne...

Militaire, c'est un métier.
Appelé du contingent était tout au plus un stage non rémunéré.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans l'Essonne, une quinzaine de collégiens vient à bout du 121e régiment de Montlhéry

Message par Lornet le Mer 25 Mai 2011 - 21:04

On pourrait en faire un film comique à la française, un truc qui mélangerait des comédies populaires du genre "Mais où est donc passé la septième compagnie ?" et "Neuilly sa mère !"

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum