Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par John le Mer 25 Mai 2011 - 22:05

http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2011/05/leclair-du-ministere-provoque-un-orage-.html#more

Cela a commencé comme une expérience. Mais très vite, le ministère l'a jugée concluante. Et voilà le dispositif Eclair étendu à la rentrée malgré le tollé. Les syndicats crient à la remise en cause du service public, avec des profs désormais choisis par le chef d'établissement, des programmes nationaux plus ou moins suivis et une remise en cause du statut des enseignants.

L'idée a surgi lors des Etats généraux sur la sécurité à l'école organisés à Paris les 7 et 8 avril 2010. Pour le ministre de l'Education Luc Chatel, il s'agit d'inventer quelque chose de nouveau pour les établissements les plus exposés à la violence.

Le dispositif qu'il détaille alors est baptisé Clair (Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite). Ses principales novations sont: des profs recrutés sur profil par le chef d'établissement, un "préfet des études" par niveau, essentiellement chargé de la vie scolaire, un encouragement aux expérimentations pédagogiques, une liberté d'adapter les programmes, etc.

A la rentrée 2010, 105 établissements - essentiellement des collèges et des lycées professionnels - sont entrés dans le programme Clair, issus des dix académies "les plus exposées aux faits de violences".

Cela avait beau n'être qu'une expérimentation, d'emblée les syndicats se sont méfiés. Ces temps-ci, le ministère a tendance à beaucoup expérimenter. Puis il évalue, parfois au bout d'à peine quelques mois comme pour Clair, et il généralise, sans demander l'avis de personne.

C'est ce qui est arrivé. En janvier 2011, Luc Chatel annonce que le dispositif "a vocation" à être étendu aux 254 établissements RAR (réseau ambition réussite), les Zep les plus en difficultés. Il est alors rebaptisé Eclair (Ecoles, collèges et lycées pour l'ambition...), les écoles étant dans les RAR.

A la rentrée 2011, le programme Eclair sera donc lancé. Certains établissements apprennent ces jours-ci qu'ils vont le rejoindre. "La plupart des enseignants, nous sommes contre. Sans doute est-ce pour cela qu'on nous l'a annoncé si tard. Car il est difficile de se mobiliser maintenant et de faire bouger les parents, explique un prof de Montreuil (Seine Saint Denis) dont le collège a été classé Zep, Rep, puis RAR et maintenant Eclair. Du coup, 80% des enseignants du collège demandent des mutations."

Pratiquement tous les syndicats sont contre - dès le 14 décembre 2010, une intersyndicale a demandé le retrait du dispositif. Ils se retrouvent sur deux grandes critiques:

- avec Eclair, le ministère procède à une refonte de l'éducation prioritaire, sans consulter les partentaires sociaux ni faire de bilan,

- il ouvre aussi la voie à une déréglementation, notamment du statut des enseignants. Les profs volontaires pour Eclair s'engagent par exemple pour 5 ans, et ont ensuite priorité pour le choix de leur affectation.

Sur le terrain, le dispositif rencontre pas mal de résistances. Les candidats au poste de préfet des études - plutôt destiné aux CPE - ne se bousculent pas. De nombreux conseils d'administration d'établissements votent contre l'entrée dans le dispositif. Dans l'académie d'Aix-Marseille très mobilisée, selon le Snes, 85% des personnels concernés y seraient hostiles.

Dernier en date, le Snalc vient d'annoncer dans un communiqué qu'il déposait un préavis de grève reconductible à partir de ce lundi, afin de "permettre aux personnes concernées de mener des actions pour obtenir l'abandon du projet".

Pour le Snalc, le dispositif Eclair "hypothèque la liberté pédagogique des professeurs, en renforçant le rôle du conseil pédagogique, en créant un échelon hiérarchique intermédiaire via le préfet des études et en soumettant le recrutement des personnels à l’avis du chef d’établissement". C'est aussi "une atteinte sans précédents au cadrage national de l’enseignement et au statut des professeurs". Enfin, le syndicat pointe le risque d'"accroître les disparités d’accès au savoir (...) par l’adaptation locale des contenus d’enseignement".


Certains y verront une nouvelle preuve d'"immobilisme" des enseignants - "il ne faut pas avoir peur du changement", avait lancé Nicolas Sarkozy le 14 avril, visitant l'ERS (établissement de réinsertion scolaire) de Bagnères-de-Luchon. Pour les protestataires, c'est une nouvelle preuve que l'on veut changer l'école en profondeur, et sans consulter.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par C'est pas faux le Mer 25 Mai 2011 - 23:56

Ben moi, en primaire, j'y ai droit.
En revanche, j'ai appris par accident qu'il était prévu une réunion pour nous mettre au parfum, mais nous serons sans doute avertis au dernier moment.
Pour l'instant, pas de recrutement au faciès à l'horizon. Mais ce que je vois poindre, c'est la mainmise de plus en plus prégnante des apparatchiks coordonnateurs qui vont se permettre de plus en plus de mettre leur nez dans ce que nous faisons.
On se fout déjà de ma gueule parce que je me préoccuppe d'honorer les programmes. Je sens que je vais bientôt être montré du doigt pour ne pas assez gaspiller de temps en projets bidons.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par sand le Jeu 26 Mai 2011 - 6:05

Nous, on nous a refusé le classement RAR, on peut s'estimer heureux finalement !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Rikki le Jeu 26 Mai 2011 - 7:03

Je ne sais même plus si je suis en RAR ou pas... je sais que dans mon école précédente, on était en RAR, ce qui générait automatiquement une rencontre CM2-6ème supplémentaire. Je n'ai pas le souvenir qu'on ait eu beaucoup d'autres effets sensibles du classement en RAR, d'ailleurs...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par benj93 le Jeu 26 Mai 2011 - 10:23

Il faut ajouter que les chefs d'établissement tiennent tous le même discours :"cela ne va pas changer grand chose". C'est à se demander pourquoi ils le font.
Dans le bahut de Montreuil, c'est la chef qui nous a mis au parfum, pas une réunion d'explication, pas un inspecteur à l'horizon, circulez, y a rien à voir. Espérons que les journalistes et les syndicats créent le buzz et "eclairent" la population sur le scandale que constitue cette nouvelle étiquette.

benj93
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par benj93 le Jeu 16 Juin 2011 - 22:34

Bonsoir,
Les RAR disparaissent officiellement l'année prochaine. Que tous les professeurs référents tremblent : "il leur sera proposé un avenant pour faire la transition en ECLAIR" dit le vadémecum issu des journées consacrées à l'innovation.
Chez nous, c'est la grande lessive, l'équipe sera profondément renouvelée l'année prochaine (par des vacataires ou néo titulaires car les postes n'ont pas attirés les candidatures) et les effectifs grimperont de 5 élèves par classe.

benj93
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Jim Thompson le Jeu 16 Juin 2011 - 22:50

bon courage et bonnes luttes
les pofs référents deviennent préfets des études?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par benj93 le Jeu 16 Juin 2011 - 23:05

va savoir ? Si quelqu'un a un début de réponse......

benj93
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Frisouille le Ven 17 Juin 2011 - 0:27

@Jim Thompson a écrit:bon courage et bonnes luttes
les pofs référents deviennent préfets des études?

Nous avons eu une grand messe sur le sujet il y a une 15aine de jours. Les IPR et IEN présents nous ont d'abord passé de la pommade ("...vous remerciez pour votre formidable travail..." avec force trémollos dans la voix). A se demander alors pourquoi, puisque cela marche, on change tout... Suspect scratch Rolling Eyes
Tous les profs référents de l'aca étaient présents, et la pommade passée constituait un préambule à la "vente" du package ECLAIR/ préfet des études... J'emploie sciemment les termes de marketing, parce qu'on en a eu un beau florilège, ce jour-là... furieux
Nous avons tout de même eu l'ocasion de nous exprimer sur ce nouveau statut à la con pour le moment très indéfini : aucun référent n'est chaud pour embrayer sur le poste de préfet, soit que les promesses liées au poste de référent n'ont pas été tenues, soit ras-le-bol généralisé dû à cette nouvelle casse de notre statut.

Bref... du flou, du vague, et des promesses... Programme pour le moins réjouissant pour l'année à venir... :colere:

Mais pour répondre à la question de départ, les référents sont prioritairement affectés à ce nouveau statut... "pour ne pas perdre votre si riche expérience", nous a-t-on dit... Rolling Eyes

La petite blague quotidienne de mon CDE et de son adjoint consiste à présent à nous dire, à mon collègue et moi : "alors, Mme L., bientôt préfette?"... Arf, qu'est-ce qu'on se marre... :mitrailler:

To be continued, comme on dit.. Rolling Eyes chevalier

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par benj93 le Ven 17 Juin 2011 - 22:26

Merci pour l'info,
quand est il du "contrat de 5 ans" ? Les années profs réf sont prises en compte ?

benj93
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Frisouille le Ven 17 Juin 2011 - 22:51

Euh, comment dire... Les IPR étaient bien gênés pour répondre aux questions qui leur ont été posées.
Théoriquement, les points APV demeurent tant que tu ne mutes pas... théoriquement... il y a parfois des petits tours de passe-passe d'une année sur l'autre... Rolling Eyes

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par benj93 le Ven 17 Juin 2011 - 23:23

Il me semble que le statut de préfet des études ou même le fait de postuler pour un poste en eclair impliquent un engagement de 5 ans pendant lesquels toute mutation est impossible. Par ailleurs, aucune carotte au bout de ces 5 ans en Martinique ? Certains parlent de 500 points de mut .....
Notre chef a déjà recruté une prof d'EPS en lui faisant croire qu'elle était en concurrence avec d'autres postulants, histoire de l'encourager à signer le contrat.

benj93
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Frisouille le Sam 18 Juin 2011 - 17:02

@benj93 a écrit:Il me semble que le statut de préfet des études ou même le fait de postuler pour un poste en eclair impliquent un engagement de 5 ans pendant lesquels toute mutation est impossible. Par ailleurs, aucune carotte au bout de ces 5 ans en Martinique ? Certains parlent de 500 points de mut .....
Notre chef a déjà recruté une prof d'EPS en lui faisant croire qu'elle était en concurrence avec d'autres postulants, histoire de l'encourager à signer le contrat.

Il ne faut pas se fier à la seule parole des CDE : les IPR ont reconnu qu'il était difficile d'obliger un enseignant à s'engager de façon irréversible sur 5 ans... "ce serait mieux..."

Quant aux bonifications, je deviens de plus en plus dubitative... Mon collègue et ami réf. de maths est sur le poste depuis 5 ans, il a des points certes, une petite avancée de carrière aussi, mais pas autant que ce qui était annoncé en 2006.
Lors de la réunion dont je parlais plus haut, un collègue a raconté qu'il avait demandé à muter en raison du passage en ECLAIR : se renseignant auprès des syndicats, il s'est rendu compte que les fameux points "réf." avaient tout bonnement disparu...
En tout cas, ce ne sont pas ces promesses qui me feront accepter le poste... malgré le forcing imposé par mon cde... No

Bon courage à toi. trefle

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par longtallsam le Mar 27 Déc 2011 - 11:43

Est-ce qu'on peut rester RRS si on est en "fin de contrat"?

longtallsam
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par longtallsam le Mar 27 Déc 2011 - 11:45

On m'a laissé entendre que le recteur a des sous pour les RRS et que c'est l'Etat qui paie les ECLAIR, ce qui ferait qu'il a tout intérêt à faire accepter l'ECLAIR dans tous les RRS en fin de contrat afin d'employer son pognon ailleurs....
ça peut être vrai ça?
.

longtallsam
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Ergo le Mar 27 Déc 2011 - 11:46

Je ne sais pas si c'est vrai, mais normalement, les RAR passaient ECLAIR. Mon établissement qui était RRS est passé ECLAIR. Donc ça peut vous tomber dessus également.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par longtallsam le Mar 27 Déc 2011 - 16:02

Bon, ben je vais voir ça. Ça va nous tomber fin janvier.
Le truc, c'est qu'on risque même de ne plus être RRS non plus...

longtallsam
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Mar 27 Déc 2011 - 20:39

D'après ce que j'avais glané comme info, le chantage deal était le suivant : soit vous passez en ECLAIR soit vous sortez du RAR/ZEP et autre labels, et donc, plus de sous et moyens supplémentaires, retour au lot commun.
Je ne sais pas si ca répond à la question...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Jacq le Mer 28 Déc 2011 - 1:26

@Pseudo a écrit:D'après ce que j'avais glané comme info, le chantage deal était le suivant : soit vous passez en ECLAIR soit vous sortez du RAR/ZEP et autre labels, et donc, plus de sous et moyens supplémentaires, retour au lot commun.
Je ne sais pas si ca répond à la question...

Dans ma zone cela c'est passé effectivement ainsi pour les collèges. Les CA des collèges proches ont donc voté oui, les parents surtout, mais aussi à priori avec le oui de certains profs... !

Donc cela pend au nez de mon lycée. Chacun tombe à son tour. Le plus difficile sera sans doute de convaincre les parents de voter non (les élus de cette année sont ceux qui étaient dans les collèges dans les années qui précédaient !) cette fois.

Pour les conséquences ?
MUTATIONS-CARRIERE :
- POur les collèges passés ECLAIR, je sais que cela a facilité l'affectation de certains collègues ayant peu de points en direction de ces établissements, évitant la mutation ! Mais en même temps nous savons que les candidats à la mutation sur ses postes à contrat étaient moins nombreux (voir pas du tout) car les conditions étaient moins attractives...
- A l'inverse, sur un de ces collèges, un collègue recruté pour cinq ans voulait avant le terme de ce contrat demander à muter sur un poste vacant en lycée... mutation refusée, puisqu'un contrat avait été signé pour 5 années, le CDE aurait refusé la mutation !
- Dans un établissement d'une ville proche, un CDE aurait (c'est un témoignage indirect) profité du statut CLAIR-ECLAIR pour supprimer (lors d'une suppression de poste) le poste d'un collègue ancien sous prétexte que le contrat de 5 années avec le nouvel arrivant du dispositif CLAIR-ECLAIR ne pouvait être rompu... Ce serait dans ce cas une bonne occasion pour dégager les "vieux personnels". A faire méditer aux enseignants "anciens" qui verraient un avantage à ce passage au dispositif ECLAIR.
- Les primes allant avec les anciens dispositifs pour les zones difficiles sauteraient pour les personnels ne voulant pas entrer dans le dispostif.... En gros : vous faites le même boulot qu'avant, mais si vous n'acceptez pas les nouvelles conditions vous perdez les avantages que vous aviez.

J'ajoute deux petits extraits issus d'un doc de la CGT :
- "les personnels enseignants, d'éducation, administratifs, sociaux et de santé qui n'adhèrent pas au nouveau projet seront encouragés à rechercher une affectation plus conforme à leurs souhaits"
-Une lettre de mission individualisée sera rédigée par le chef d'établissement et lespersonnels du dispositif devront obtenir des résultats sous 3 ans. "Cet engagement contractuel" peut être renouvelé ou non. La loi sur la mobilité (RGPP) pourrait très bien être mise en application dans le cas du non renouvellement du contrat !Source : http://www.unsen.cgt.fr/images/cahiers/4p_eclair_sept_2011.pdf
Pacte avec le diable ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Mer 28 Déc 2011 - 6:25

@Jacq a écrit:
@Pseudo a écrit:D'après ce que j'avais glané comme info, le chantage deal était le suivant : soit vous passez en ECLAIR soit vous sortez du RAR/ZEP et autre labels, et donc, plus de sous et moyens supplémentaires, retour au lot commun.
Je ne sais pas si ca répond à la question...

Dans ma zone cela c'est passé effectivement ainsi pour les collèges. Les CA des collèges proches ont donc voté oui, les parents surtout, mais aussi à priori avec le oui de certains profs... !

Donc cela pend au nez de mon lycée. Chacun tombe à son tour. Le plus difficile sera sans doute de convaincre les parents de voter non (les élus de cette année sont ceux qui étaient dans les collèges dans les années qui précédaient !) cette fois.

Pour les conséquences ?
MUTATIONS-CARRIERE :
- POur les collèges passés ECLAIR, je sais que cela a facilité l'affectation de certains collègues ayant peu de points en direction de ces établissements, évitant la mutation ! Mais en même temps nous savons que les candidats à la mutation sur ses postes à contrat étaient moins nombreux (voir pas du tout) car les conditions étaient moins attractives...
- A l'inverse, sur un de ces collèges, un collègue recruté pour cinq ans voulait avant le terme de ce contrat demander à muter sur un poste vacant en lycée... mutation refusée, puisqu'un contrat avait été signé pour 5 années, le CDE aurait refusé la mutation !
- Dans un établissement d'une ville proche, un CDE aurait (c'est un témoignage indirect) profité du statut CLAIR-ECLAIR pour supprimer (lors d'une suppression de poste) le poste d'un collègue ancien sous prétexte que le contrat de 5 années avec le nouvel arrivant du dispositif CLAIR-ECLAIR ne pouvait être rompu... Ce serait dans ce cas une bonne occasion pour dégager les "vieux personnels". A faire méditer aux enseignants "anciens" qui verraient un avantage à ce passage au dispositif ECLAIR.
- Les primes allant avec les anciens dispositifs pour les zones difficiles sauteraient pour les personnels ne voulant pas entrer dans le dispostif.... En gros : vous faites le même boulot qu'avant, mais si vous n'acceptez pas les nouvelles conditions vous perdez les avantages que vous aviez.

J'ajoute deux petits extraits issus d'un doc de la CGT :
- "les personnels enseignants, d'éducation, administratifs, sociaux et de santé qui n'adhèrent pas au nouveau projet seront encouragés à rechercher une affectation plus conforme à leurs souhaits"
-Une lettre de mission individualisée sera rédigée par le chef d'établissement et lespersonnels du dispositif devront obtenir des résultats sous 3 ans. "Cet engagement contractuel" peut être renouvelé ou non. La loi sur la mobilité (RGPP) pourrait très bien être mise en application dans le cas du non renouvellement du contrat !Source : http://www.unsen.cgt.fr/images/cahiers/4p_eclair_sept_2011.pdf
Pacte avec le diable ?

De fait, chez moi, les "vieux" se sentent poussés dehors. Alors même que les candidatures sur les postes à profil ne se bousculent pas, c'est un euphémisme.
Concernant la lettre de mission, les choses sont toujours floues. Elles ont été déclarées illégales par le tribunal administratif (ou je ne sais plus quelle instance). Mais elles existent toujours. De plus, mécaniquement, comme ce sont des postes à profils ils ne "sautent" pas en cas de suppression de poste. C'est donc un "ancien" qui part, pas le petit dernier arrivé sur lettre de mission. Mais la lettre de mission ne peut être invoquée pour réclamer des résultats ou virer les gens à l'issu de la période concernée, puisqu'elle est illégale.
Pour la prime, pour l'instant nous avons touché la prime zep mais pas la nbi pour zone violence. Ce qui revient effectivement à travailler autant (voire plus, car avec les ECLAIR les réunions fleurissent) pour gagner moins.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Frisouille le Mer 28 Déc 2011 - 11:23

Ton témoignage est intéressant Jacq, assez inquiétant aussi. Ce qui m'agace le plus dans cet affaire, c'est l'absence totale et délibérée de clarté... Ministère et Recteurs maintiennent le flou, l'intox règne, impossible de savoir à quelle sauce on sera mangé... :colere:

Il me semble tout de même incroyable qu'on nous prenne ainsi en otage sur un poste : signer pour un poste pour trois ou cinq ans, ça revient bien à ça non ? Je me dis qu'à ce jeu-là, autant faire la grève du zèle, les capacités de nuisance d'un CDE sont tout de même limitées... Rolling Eyes Ou bien est-ce parce que je suis en vacances que je vois les choses sous un jour relativement positif.... Rolling Eyes

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Ergo le Mer 28 Déc 2011 - 12:11

@Frisouille a écrit:
Il me semble tout de même incroyable qu'on nous prenne ainsi en otage sur un poste : signer pour un poste pour trois ou cinq ans, ça revient bien à ça non ?
C'était une "obligation morale" même si ce que Jacq dit fait peur.
Attention, cependant, cette obligation des 5 ans n'existe plus depuis octobre dernier:
conseil d'Etat a écrit:Article 1er : La circulaire Programme CLAIR - Expérimentation - année scolaire 2010-2011 du 7 juillet 2010 du ministre de l'éducation nationale est annulée en tant qu'elle prévoit que les affectations des personnels enseignants, d'éducation, administratifs, sociaux et de santé des établissements concernés sont prononcées pour une durée de cinq ans.

A lire ici: http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?idTexte=CETATEXT000024669974&fastReqId=1981121413&fastPos=2&oldAction=rechJuriAdmin

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Cath le Mer 28 Déc 2011 - 12:15

Et toi, Pseudo, tu as signé finalement ou pas?
Sinon, je ne suis pas juriste, mais je ne comprends pas qu'un "ancien" puisse être touché par la conséquence d'un statut qu'il n'a pas signé: il est donc toujours protégé par son "ancien" statut et titulaire de son poste, non?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Mer 28 Déc 2011 - 12:56

cath5660 a écrit:Et toi, Pseudo, tu as signé finalement ou pas?
Sinon, je ne suis pas juriste, mais je ne comprends pas qu'un "ancien" puisse être touché par la conséquence d'un statut qu'il n'a pas signé: il est donc toujours protégé par son "ancien" statut et titulaire de son poste, non?

Chuuuut....
Spoiler:
Non, je n'ai toujours rien signé, et à ma connaissance je suis la seule dans mon bahut. J'ai fait la morte, et ma chef ne m'en parle plus.

Les anciens sont "protégés" mais la prime nbi par exemple nous était accordée pour un an. Rien cette année. Et rien n'empêche les pressions, plus ou moins amicales, pour te montrer la sortie.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Cath le Mer 28 Déc 2011 - 14:04

Tu as bien fait.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum