Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Cath le Mer 28 Déc 2011 - 14:04

Tu as bien fait.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Jacq le Mer 28 Déc 2011 - 16:59

Et du coup, Pseudo, toi qui te trouves dans ce type d'établissement, est-ce que cela apporte quelque chose aux élèves ou non (en laissant de côté nos problèmes à nous, qui ne parlent pas du tout aux parents d'élèves pour un éventuel vote en CA) ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Mer 28 Déc 2011 - 20:19

@Jacq a écrit:Et du coup, Pseudo, toi qui te trouves dans ce type d'établissement, est-ce que cela apporte quelque chose aux élèves ou non (en laissant de côté nos problèmes à nous, qui ne parlent pas du tout aux parents d'élèves pour un éventuel vote en CA) ?

Heu.... J'ai pas vu encore de différence fondamentale pour les élèves. Sauf que les profs s'engueulent plus (ben oui, faut travailler en équipe, et dans des disciplines inconnues en IST), que des merdeux recrutés sur contrat se la pète et nous expliquent la vie, qu'il n'y a plus de temps pour l'initiation CDI, et que les profs de français de 6eme s'arrachent les cheveux avec une heure de moins.
Je ne voudrais pas jouer les Cassandre mais je doute que tout cela soit bénéfique à terme pour les élèves...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Jacq le Jeu 29 Déc 2011 - 1:06

@Pseudo a écrit:
@Jacq a écrit:Et du coup, Pseudo, toi qui te trouves dans ce type d'établissement, est-ce que cela apporte quelque chose aux élèves ou non (en laissant de côté nos problèmes à nous, qui ne parlent pas du tout aux parents d'élèves pour un éventuel vote en CA) ?

Heu.... J'ai pas vu encore de différence fondamentale pour les élèves. Sauf que les profs s'engueulent plus (ben oui, faut travailler en équipe, et dans des disciplines inconnues en IST), que des merdeux recrutés sur contrat se la pète et nous expliquent la vie, qu'il n'y a plus de temps pour l'initiation CDI, et que les profs de français de 6eme s'arrachent les cheveux avec une heure de moins.
Je ne voudrais pas jouer les Cassandre mais je doute que tout cela soit bénéfique à terme pour les élèves...

Merci !
Des éléments concrets à avancer en CA pour informer les parents ? Moi aussi je doute que cela soit bénéfique aux élèves, mais cela il faudrait que je puisse le démontrer aux parents.
Les plus et les moins (s'il y a des plus) ?
Dans quelques semaines nous allons savoir par le pro en AG si on nous demande d'y passer (ou alors par les syndicats avant....), et si oui nous devrons argumenter poru les parents, et autant dire que le devenir des profs ils s'en tapent bien souvent.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Cath le Jeu 29 Déc 2011 - 10:06

Qui sont ces merdeux recrutés sur contrat? Enfin je veux dire pour quoi faire?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Daphné le Jeu 29 Déc 2011 - 10:18

cath5660 a écrit:Qui sont ces merdeux recrutés sur contrat? Enfin je veux dire pour quoi faire?

Ils sont recrutés sur "poste à profil".
Ils sont donc recrutés par le CDE. Et semble-t-il se la pètent Twisted Evil

Cette année 2011 au mouvement intra on nous a bloqué les établissements Eclair : il était possible pour un collègue y exerçant de demander sa mut et de l'avoir s'il avait les points pour mais pas possible de faire bénéficier ces collègues des différentes "intras" comme on le fait régulièrement.
Pas d'entrée non plus au mouvement sur ces établissements bloqués, mais uniquement des entrées par la suite sur postes spécifiques académiques qui ont été proposés aux collègues après le mouvement.
Inutile de préciser que ça a beaucoup bloqué le mouvement, si on ajoute à ça les postes bloqués pour les stagiaires et les MCS.

Des collègues nous ont contactés pour savoir ce qu'il en était, on leur a expliqué, certains se sont renseigné sur place et sont allés voir ...............et nous ont dit que non finalement Laughing


Dernière édition par Daphné le Jeu 29 Déc 2011 - 10:22, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Frisouille le Jeu 29 Déc 2011 - 10:22

Allons, "merdeux recrutés"... Un peu de pondération mesdames et messieurs... professeur humhum

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Daphné le Jeu 29 Déc 2011 - 10:29

Ces établissements sont le plus souvent dans de grosses communes où les barèmes sont généralement assez élevés : donc c'est une façon pour de jeunes collègues de contourner le barème, c'est fait pour en partie.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Jeu 29 Déc 2011 - 10:31

J'explique le "merdeux". Cela dépend bien sûr des personnalités. Mais effectivement j'ai ressentie comme un brin (un gros brin) de condescendance et de jugement de la part de quelques petits nouveaux, tout conquis aux différentes causes modernes (socle, réunionite, projets à la con, etc... Et pourtant, dieu sait que je n'ai rien contre les projets, mais ils défendent il en est de cons, que voulez-vous) et qui se sentent investis d'une mission civilisatrice.
Et il existe aussi une autre possibilités pour les grosses têtes : préfet d'étude. Là aussi il y eu quelques tensions entre l'équipe et des préfets d'études (pas tous, encore une fois c'est une question de personne) qui savaient mieux que les autres comment il fallait faire.

Je trouve que quitte à faire un recrutement sur profil, ca n'est pas le chef d'établissement qui devrait le faire mais l'équipe pédagogique.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Daphné le Jeu 29 Déc 2011 - 10:42

@Pseudo a écrit:J'explique le "merdeux". Cela dépend bien sûr des personnalités. Mais effectivement j'ai ressentie comme un brin (un gros brin) de condescendance et de jugement de la part de quelques petits nouveaux, tout conquis aux différentes causes modernes (socle, réunionite, projets à la con, etc... Et pourtant, dieu sait que je n'ai rien contre les projets, mais ils défendent il en est de cons, que voulez-vous) et qui se sentent investis d'une mission civilisatrice.
Et il existe aussi une autre possibilités pour les grosses têtes : préfet d'étude. Là aussi il y eu quelques tensions entre l'équipe et des préfets d'études (pas tous, encore une fois c'est une question de personne) qui savaient mieux que les autres comment il fallait faire.

Je trouve que quitte à faire un recrutement sur profil, ca n'est pas le chef d'établissement qui devrait le faire mais l'équipe pédagogique.

Ils prennent surtout les rares possibilités qui se présentent, c'est tout.
Alors ceux qui la ramènent ont tout faux là, ce ne sont pas les plus malins / avertis / informés qui y vont No Laughing
Et sur les postes non pourvus on met un TZR.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Cath le Jeu 29 Déc 2011 - 10:43

Ou un contractuel, j'imagine!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Jeu 29 Déc 2011 - 10:44

@Jacq a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Jacq a écrit:Et du coup, Pseudo, toi qui te trouves dans ce type d'établissement, est-ce que cela apporte quelque chose aux élèves ou non (en laissant de côté nos problèmes à nous, qui ne parlent pas du tout aux parents d'élèves pour un éventuel vote en CA) ?

Heu.... J'ai pas vu encore de différence fondamentale pour les élèves. Sauf que les profs s'engueulent plus (ben oui, faut travailler en équipe, et dans des disciplines inconnues en IST), que des merdeux recrutés sur contrat se la pète et nous expliquent la vie, qu'il n'y a plus de temps pour l'initiation CDI, et que les profs de français de 6eme s'arrachent les cheveux avec une heure de moins.
Je ne voudrais pas jouer les Cassandre mais je doute que tout cela soit bénéfique à terme pour les élèves...

Merci !
Des éléments concrets à avancer en CA pour informer les parents ? Moi aussi je doute que cela soit bénéfique aux élèves, mais cela il faudrait que je puisse le démontrer aux parents.
Les plus et les moins (s'il y a des plus) ?
Dans quelques semaines nous allons savoir par le pro en AG si on nous demande d'y passer (ou alors par les syndicats avant....), et si oui nous devrons argumenter poru les parents, et autant dire que le devenir des profs ils s'en tapent bien souvent.

Et bien chez nous par exemple les élèves de 6eme on 4h00 de français seulement affraid . Et une heure de décloisonnement assez chaotique. Je parle du français, mais c'est pareil en math et en anglais (une heure est consacrée à ce dispositif de décloisonnement)

Le socle est sacré. Seul objectif. On ne nous bassine qu'avec ça, le reste, tout le reste, on s'en contre-fout.

En fait, le vrai problème à mon sens, c'est que les élèves (mais aussi l'équipe) sont livrés aux lubies de la chef. Après enquête on s'est rendu compte que les fameuses heures de décloisonnement où l'on est censés travailler sur les compétences du socle qui devraient être acquises mais ne le sont pas, et qui enlève une heure en français, math et anglais, donc, ce fameux dispositif est inventé par la chef, et elle nous a fait croire que c'était dans les textes des ECLAIR, donc obligatoire.

Si un chef joue le jeu du travail d'équipe, de conseil pédagogique, c'est l'équipe qui va proposer des dispositifs (avec les moyens constants, hein). Mais cela sous-entend un vrai travail d'équipe et beaucoup de travail préparatoire et de réunions. Sinon, le chef sait, le chef décide. Et même avec un chef de bonne volonté, le chef est-il omniscient ? Le chef a-t-il forcement les bonnes idées ? Dans toutes les disciplines, pour tous les cas... ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par Pseudo le Jeu 29 Déc 2011 - 10:46

@Daphné a écrit:
@Pseudo a écrit:J'explique le "merdeux". Cela dépend bien sûr des personnalités. Mais effectivement j'ai ressentie comme un brin (un gros brin) de condescendance et de jugement de la part de quelques petits nouveaux, tout conquis aux différentes causes modernes (socle, réunionite, projets à la con, etc... Et pourtant, dieu sait que je n'ai rien contre les projets, mais ils défendent il en est de cons, que voulez-vous) et qui se sentent investis d'une mission civilisatrice.
Et il existe aussi une autre possibilités pour les grosses têtes : préfet d'étude. Là aussi il y eu quelques tensions entre l'équipe et des préfets d'études (pas tous, encore une fois c'est une question de personne) qui savaient mieux que les autres comment il fallait faire.

Je trouve que quitte à faire un recrutement sur profil, ca n'est pas le chef d'établissement qui devrait le faire mais l'équipe pédagogique.

Ils prennent surtout les rares possibilités qui se présentent, c'est tout.
Alors ceux qui la ramènent ont tout faux là, ce ne sont pas les plus malins / avertis / informés qui y vont No Laughing
Et sur les postes non pourvus on met un TZR.

Je suis bien placée pour le savoir.

En parlant du recrutement par l'équipe, je parlais d'un système idéal, pas de l'existant.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignant ZEP/RAR : le dispositif Eclair pourrait bien vous frapper !

Message par neo le Jeu 29 Déc 2011 - 11:29

@Pseudo a écrit:
Et bien chez nous par exemple les élèves de 6eme on 4h00 de français seulement affraid . Et une heure de décloisonnement assez chaotique. Je parle du français, mais c'est pareil en math et en anglais (une heure est consacrée à ce dispositif de décloisonnement)

Le socle est sacré. Seul objectif. On ne nous bassine qu'avec ça, le reste, tout le reste, on s'en contre-fout.

En fait, le vrai problème à mon sens, c'est que les élèves (mais aussi l'équipe) sont livrés aux lubies de la chef. Après enquête on s'est rendu compte que les fameuses heures de décloisonnement où l'on est censés travailler sur les compétences du socle qui devraient être acquises mais ne le sont pas, et qui enlève une heure en français, math et anglais, donc, ce fameux dispositif est inventé par la chef, et elle nous a fait croire que c'était dans les textes des ECLAIR, donc obligatoire.

Si un chef joue le jeu du travail d'équipe, de conseil pédagogique, c'est l'équipe qui va proposer des dispositifs (avec les moyens constants, hein). Mais cela sous-entend un vrai travail d'équipe et beaucoup de travail préparatoire et de réunions. Sinon, le chef sait, le chef décide. Et même avec un chef de bonne volonté, le chef est-il omniscient ? Le chef a-t-il forcement les bonnes idées ? Dans toutes les disciplines, pour tous les cas... ?

En parfaite cohérence avec la logique actuelle du tout-local et de sabotage du caractère national de l'Education : autonomie accrue des établissements (des chefs d'établisement), réforme du lycée, suppression des grilles horaires nationales, diminution des horaires disciplinaires pour financer des heures fourre-tout bricolage maison sans intérêt aucun (chez nous les élèves et les parents ont officiellement dit qu'ils perdaient leur temps en AP), socle commun en collège avec là ausi un bricolage maison généralisé, et maintenant les pleins pouvoirs du chef d'établissement pour l'évaluation et l'avancement des personnels... la boucle est bouclée et l'Education n'a plus de national que le nom ! titanic

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum