Karine cause aux journaleux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Karine cause aux journaleux...

Message par Bientôtlesud le Sam 28 Mai 2011 - 0:12

Désolé si je fais doublon...
Piqué sur
http://snesfsu.wordpress.com/

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/05/25/le-master-en-alternance-une-rustine-pour.shtml

Si le master en alternance expérimenté dans l'académie lilloise par le gouvernement est destiné à offrir une expérience aux futurs profs, ce n'est qu'un « moyen d'obtenir de la main-d'oeuvre pas chère » selon Karine Boulonne, du Snes.



Lille a été sélectionnée par le gouvernement, avec sept autres académies, pour expérimenter dès la rentrée prochaine une nouvelle formation de l'enseignement : le master en alternance (bac +5). Selon le ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel, il vise à proposer un contrat de travail aux futurs enseignants et à « améliorer leur formation ».
L'annonce aurait pu réjouir dans la région, où les futurs professeurs se sont élevés l'an dernier contre la réforme de leur formation, mais elle semble avoir davantage agacé : Karine Boulonne, porte-parole du syndicat Snes-FSU, regrette tout d'abord que ce nouveau master en alternance ne s'adresse pas « à tous les étudiants ». Confirmation de Philippe Vanackere, responsable de la formation du personnel de l'académie, qui explique qu'il concernera les futurs professeurs de collèges et lycées, « s'ils sont assez nombreux », mais pas les professeurs des écoles. Ce master ne s'appliquera de plus que dans certaines disciplines, « comme l'anglais en première année de master, explique Philippe Vanackere. En seconde année, elle pourrait être pluridisciplinaire et s'élargir à l'histoire ou aux arts plastiques. » Karine Boulonne pense qu'à travers ce nouveau cursus, le gouvernement « a trouvé le moyen d'obtenir une main-d'oeuvre corvéable à merci et pas chère », pénurie de profs et de remplaçants oblige. Une rémunération est en effet prévue dans le cadre de ce nouveau master en alternance : de 3 000 à 6 000 E pour un contrat d'enseignement de 3 à 6 heures par semaine, et 560 E par mois pour un contrat d'assistant d'éducation.



À certaines conditions
La syndicaliste déplore enfin que « le gouvernement ait encore confondu travail et formation ». Le master en alternance est pour elle une « sorte de rustine face à la dégradation de l'Éducation nationale ». Depuis la masterisation de la formation des professeurs, les syndicalistes demandent la réhabilitation du statut de stagiaire, attribué autrefois pendant deux ans après le concours de l'enseignement.
À l'IUFM, Catherine Morface estime quant à elle « que l'idée de l'alternance est intéressante, mais sous certaines conditions » à préciser avec l'Éducation nationale. Du côté des futurs enseignants, on assurait, hier, ne pas avoir encore eu d'informations sur le projet.w
J.F.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Karine cause aux journaleux...

Message par Karine B. le Sam 28 Mai 2011 - 0:15

Ondiraitlesud a écrit:Désolé si je fais doublon...
Piqué sur
http://snesfsu.wordpress.com/

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2011/05/25/le-master-en-alternance-une-rustine-pour.shtml

Si le master en alternance expérimenté dans l'académie lilloise par le gouvernement est destiné à offrir une expérience aux futurs profs, ce n'est qu'un « moyen d'obtenir de la main-d'oeuvre pas chère » selon Karine Boulonne, du Snes.



Lille a été sélectionnée par le gouvernement, avec sept autres académies, pour expérimenter dès la rentrée prochaine une nouvelle formation de l'enseignement : le master en alternance (bac +5). Selon le ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel, il vise à proposer un contrat de travail aux futurs enseignants et à « améliorer leur formation ».
L'annonce aurait pu réjouir dans la région, où les futurs professeurs se sont élevés l'an dernier contre la réforme de leur formation, mais elle semble avoir davantage agacé : Karine Boulonne, porte-parole du syndicat Snes-FSU, regrette tout d'abord que ce nouveau master en alternance ne s'adresse pas « à tous les étudiants ».


ah non, non, je n'ai jamais regretté qu'il ne s'adresse pas à tous les étudiants, j'ai regretté qu'il n'y ait pas de prérecrutements type IPES et d'augmentation de bourses

Quel beau progrès : faire faire 4-6 h payées 4-6 h alors que j'ai commencé stagiaire 4-6 h payées 18 !

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Karine cause aux journaleux...

Message par Bientôtlesud le Sam 28 Mai 2011 - 0:20

J'aime les journaleux...
J'ai moi aussi eu mon lot de mauvaises expériences avec eux...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum