Réduction à venir des vacances d'été ?

Page 4 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par User5899 le Jeu 2 Juin 2011 - 12:42

@soesha a écrit:
@Adri a écrit:L'avantage, c'est qu'on n'aurait plus mauvaise conscience de ne pas former les élèves à la résolution de tâches finales... Evil or Very Mad
Sinon, le contrôle continu, c'est la porte ouverte aux pressions de toute sorte, et puis finalement, la valeur du diplôme d'un élève sortant de tel ou tel étab sera vite connue... Neutral

Contrôle continu et pression ne vont pas forcément de pair... Je suis en fac, en contrôle continu et je subis bien moins de pression que mes amis qui font de "vrais" partiels avec la pression qui va avec. Par contre, passer le bac en contrôle continu je ne sais pas trop quoi en penser alors je ne me prononce pas.
Vous êtes enseignant ou étudiant ? La pression, c'est pour les enseignants, car avec le contrôle continu, on sait qui il faut menacer pour que Chouchou ou Merveille réussisse malgré sa crétinerie proverbiale.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Tristana le Jeu 2 Juin 2011 - 14:32

Les journées de cours allégées, ça ne me semble pas être une mauvaise idée. En Angleterre, les gamins finissent au plus tard à 15h en commençant à 9h, avec une heure de pause le midi, et ils sont franchement plus fringants que les lycéens qui enchaînent 8h de cours (j'étais moi-même latiniste et je m'amuse de voir qu'on redoute que les options facultatives passent à la trappe à cause de cette réforme : même sans elle, je finissais systématiquement plus tard que mes collègues grâce aux heures de latin...)

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Jim Thompson le Jeu 2 Juin 2011 - 15:23

franvial a écrit:Merci Mimile, pour ton explication: elle aidera sûrement les grands militants, qui eux, font "avancer le schmilblick", contrairement à moi, pauvre ignorante qui "critique dans le vide". Pour ce qui est du militantisme, je ne ferai pas l'historique de mes états de services, et pour ce qui est de critiquer, oui, je critique la molesse des syndicats, qui, non contents de donner dans moult compromissions, sont incapables d'insuffler aux collègues l'envie de lutter: les gens n'y croient pas ou plus, et pourquoi y croieraient-ils? je ne compte plus les journées de grève inutile, faute de projet de lutte. Je me souviens avoir laissé un demi salaire dans les grèves de 2003, et avoir repris le chemin du bahut, comme tout le monde, parce que les examens approchaient et que jamais le SNES ni aucun autre syndicat, d'ailleurs, n'aurait appelé à un boycott des épreuves ou des corrections. Dans l'établissement où j'enseigne actuellement, moins d'un syndiqué sur 5 était en grève hier et ceux avec qui j'en ai discuté m'ont affirmé qu'il n'y avait pas à leur connaissance d'appel clair à la grève mais à des "actions" de protestation contre le gel des salaires. Quelqu'un se souvient-il d'un appel spécifiquement Educ Nat sur le thème du SALAIRE?? Non, nous sommes trop complexés par nos innombrables avantages (!).
Tout le monde s'indigne du principe du prof-dating: allons-nous réagir, face à cette nouvelle provocation alors que les postes au concours diminuent depuis des années de manière drastique, et que cette nouvelle génération de "profs", qui n'auront rien à perdre et réclameront -dans leurs rêves!- une titularisation après quelques années d'expérience (pour ceux qui supporteront ce "job comme les autres" - selon l'heureuse expression d'une candidate interrogée), ces nouveaux collègues, donc, contribueront eux aussi à la dégradation de nos conditions de travail: on en fait ce qu'on en veux, ils tremblent de n'être plus appelés s'ils sont mal notés, et c'est justement le traitement que nombre de CDE rêvent de nous infliger. Nous encaissons tout, et cela va de mal en pis. Je rêverais, moi, de collègues prêts à militer autrement qu'en paroles: le vrai rapport de force, on l'attend toujours.


Alors militer autrement oui mais comment?
déjà que dans un bahut de 100 collègues t'arrives à peine à avoir 20% de syndiqués
que lors des HMI t'as un max d e20 collègues
que lors des journées de grèves tu dépasses rarement le 50% (sauf le 10 fev où on a réussi à 85%)
que les collègues ne veulent pas être sur les listes CA, où100% ne votent pas à l'élection CA
les collègues sont désyndicalisés (sauf pour régler des problèmes individuels) dépolitisés (je parle politique de gauche et d'extrème gauche)
le problème il est là les collègues ne veulent pas faire grand chose et ils critiquent les syndicats "qui ne font rien" mais quand les syndicats font, eux ils ne font pas
Alors coment remotiver les troupes? Attendre la goutte d'eau? c'est compliqué

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par mimile le Jeu 2 Juin 2011 - 18:40

D'habitude, je n'aime pas l'édition spéciale mais là, ils ont au moins eu l'intelligence de demander l'avis aux enseignants...

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Jim Thompson le Jeu 2 Juin 2011 - 19:21

C'est clair!
Mais c'est bien trop rare

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par User5899 le Jeu 2 Juin 2011 - 19:25

@Tristana a écrit:Les journées de cours allégées, ça ne me semble pas être une mauvaise idée. En Angleterre, les gamins finissent au plus tard à 15h en commençant à 9h, avec une heure de pause le midi, et ils sont franchement plus fringants que les lycéens qui enchaînent 8h de cours (j'étais moi-même latiniste et je m'amuse de voir qu'on redoute que les options facultatives passent à la trappe à cause de cette réforme : même sans elle, je finissais systématiquement plus tard que mes collègues grâce aux heures de latin...)
Oui, enfin il faudrait savoir ce que feront les gamins laissés à eux-mêmes en masse à compter de 15h. N'y a-t-il pas des problèmes en Angleterre ? En Allemagne, pas mal de Länder semblent vouloir placer des cours l'après-midi. Et puis des journées plus courtes mais sur une année plus longue, ça va entraîner forcément des EdT sur l'année et plus sur la semaine, car tous les cours ne rentreront plus. Attention aux dégâts collatéraux...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par mimile le Jeu 2 Juin 2011 - 19:36

L'Angleterre, pays champion des grossesses chez les adolescentes... Rolling Eyes

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Sandyrina le Jeu 2 Juin 2011 - 19:40

et pis...faut pas oublier une chose (on va pas bosser moins nous ....ça , c'est déjà dit plus haut !) ce qui signifie que ça va être sympa de payer des heures de plus chez les nounous pour faire garder nos enfants qui finiront plus tôt !

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Invité le Jeu 2 Juin 2011 - 20:33

ça marchait en Allemagne, parce que les mères restaient à la maison. Mais on dirait que ça change aussi là-bas. Surtout du fait des habitudes des Allemandes de l'Est, plus actives (et féministes?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Pili le Jeu 2 Juin 2011 - 20:35

Oui voilà Lorica ! Ici de nombreuses mères sont des femmes actives, ça voudrait dire que les enfants iraient à la garderie le matin et le soir ... Double dose de garderie, je ne sais pas comment ça peut être bénéfique tout ça ...

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par User5899 le Jeu 2 Juin 2011 - 21:38

@Pili a écrit:Oui voilà Lorica ! Ici de nombreuses mères sont des femmes actives, ça voudrait dire que les enfants iraient à la garderie le matin et le soir ... Double dose de garderie, je ne sais pas comment ça peut être bénéfique tout ça ...
Notre pays n'est pas un pays de poules pondeuses qui restent à la maison avec Chouchou et Merveille, et tant mieux. Les gosses, à l'école, les mères, un peu d'air !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Dhaiphi le Jeu 2 Juin 2011 - 21:44

Cripure a écrit: Les gosses, à l'école, les mères, un peu d'air !

A la garderie plutôt. heu

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Juin 2011 - 21:50

@Tristana a écrit:Les journées de cours allégées, ça ne me semble pas être une mauvaise idée. En Angleterre, les gamins finissent au plus tard à 15h en commençant à 9h, avec une heure de pause le midi, et ils sont franchement plus fringants que les lycéens qui enchaînent 8h de cours (j'étais moi-même latiniste et je m'amuse de voir qu'on redoute que les options facultatives passent à la trappe à cause de cette réforme : même sans elle, je finissais systématiquement plus tard que mes collègues grâce aux heures de latin...)


comme le disent les autres, ça pose des problèmes de garde d'enfant. Un môme qui finit à 14 ou 15h on en fait quoi? il faut payer pour une nounou, ou des activités périscolaires...ou que la femme cesse de travailler! pale

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par soesha le Jeu 2 Juin 2011 - 21:53

Cripure a écrit:
@soesha a écrit:
@Adri a écrit:L'avantage, c'est qu'on n'aurait plus mauvaise conscience de ne pas former les élèves à la résolution de tâches finales... Evil or Very Mad
Sinon, le contrôle continu, c'est la porte ouverte aux pressions de toute sorte, et puis finalement, la valeur du diplôme d'un élève sortant de tel ou tel étab sera vite connue... Neutral

Contrôle continu et pression ne vont pas forcément de pair... Je suis en fac, en contrôle continu et je subis bien moins de pression que mes amis qui font de "vrais" partiels avec la pression qui va avec. Par contre, passer le bac en contrôle continu je ne sais pas trop quoi en penser alors je ne me prononce pas.
Vous êtes enseignant ou étudiant ? La pression, c'est pour les enseignants, car avec le contrôle continu, on sait qui il faut menacer pour que Chouchou ou Merveille réussisse malgré sa crétinerie proverbiale.

Je suis étudiante.

Pour ce qui est de finir plus tôt, j'y suis plutôt favorable. Quand j'étais au lycée, je bénissais les journées où j'avais que 5h de cours, parce que j'étais plus concentrée, moins fatiguée, c'était moins long... je passais moins de temps à attendre que ce soit fini. Raccourcir les journées en primaire, pourquoi pas, mes neveux sont fatigués aussi dans l'ensemble. Les parents ? Zut alors ! Ils vont devoir s'occuper des enfants qu'ils ont fait Shocked Quelle idée ! S'ils avaient su... Sinon, les mettre à la garderie, ça les sociabilisera peut-être plus que le système actuel. Ils se prendront moins pour le centre du monde et seront moins chiants, concrètement.
J'suis un peu déçue par les commentaires... Naïve que je suis, je croyais que les profs s'inquiétaient plus du bien-être des élèves qu'ils supportent pendant 8 mois que de leur portefeuille... Mais non, en fait. Enfin si, une (je ne me souviens plus du pseudo).

soesha
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Sandyrina le Jeu 2 Juin 2011 - 21:54

Oui, en effet Reine Margot...mais tout le monde ne semble pas comprendre cela....moi, je sais que cela va me poser de vrais soucis de gestion et de finance en tout cas, si cela passe. Je suis une femme active, , juste une maman-prof qui rapporte son boulot à la maison( et je pense ne pas être la seule à mal vivre ce point) .

Je ne connais AUCUNE femme qui vive bien son statut bâtard de femme active-maman (bâtard dans le sens où toutes ont l'impression de ne pas pouvoir se consacrer pleinement à l'un ou à l'autre...)

Faut-il obligatoirement être une femme, qui plus est une femme ayant "pondu" pour comprendre ce point?


Dernière édition par Sandyrina le Jeu 2 Juin 2011 - 22:02, édité 1 fois

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Sandyrina le Jeu 2 Juin 2011 - 21:59

@soesha a écrit:
Cripure a écrit:
@soesha a écrit:
@Adri a écrit:L'avantage, c'est qu'on n'aurait plus mauvaise conscience de ne pas former les élèves à la résolution de tâches finales... Evil or Very Mad
Sinon, le contrôle continu, c'est la porte ouverte aux pressions de toute sorte, et puis finalement, la valeur du diplôme d'un élève sortant de tel ou tel étab sera vite connue... Neutral

Contrôle continu et pression ne vont pas forcément de pair... Je suis en fac, en contrôle continu et je subis bien moins de pression que mes amis qui font de "vrais" partiels avec la pression qui va avec. Par contre, passer le bac en contrôle continu je ne sais pas trop quoi en penser alors je ne me prononce pas.
Vous êtes enseignant ou étudiant ? La pression, c'est pour les enseignants, car avec le contrôle continu, on sait qui il faut menacer pour que Chouchou ou Merveille réussisse malgré sa crétinerie proverbiale.

Je suis étudiante.

Pour ce qui est de finir plus tôt, j'y suis plutôt favorable. Quand j'étais au lycée, je bénissais les journées où j'avais que 5h de cours, parce que j'étais plus concentrée, moins fatiguée, c'était moins long... je passais moins de temps à attendre que ce soit fini. Raccourcir les journées en primaire, pourquoi pas, mes neveux sont fatigués aussi dans l'ensemble. Les parents ? Zut alors ! Ils vont devoir s'occuper des enfants qu'ils ont fait Shocked Quelle idée ! S'ils avaient su... Sinon, les mettre à la garderie, ça les sociabilisera peut-être plus que le système actuel. Ils se prendront moins pour le centre du monde et seront moins chiants, concrètement.
J'suis un peu déçue par les commentaires... Naïve que je suis, je croyais que les profs s'inquiétaient plus du bien-être des élèves qu'ils supportent pendant 8 mois que de leur portefeuille... Mais non, en fait. Enfin si, une (je ne me souviens plus du pseudo).

??? pourquoi tant de haine ??? heu Quand on devient parent, désolée de te l'apprendre mais on pense non seulement à ses élèves mais aussi à sa famille...il n'y a que l'Iufm qui ait essayé de m'endoctriner moi et mes collègues stagiaires à l'époque en nous faisant croire que prof était un sacerdoce auquel il fallait se consacrer corps et âme...

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par ysabel le Jeu 2 Juin 2011 - 22:05

@soesha a écrit:
Cripure a écrit:
@soesha a écrit:
@Adri a écrit:L'avantage, c'est qu'on n'aurait plus mauvaise conscience de ne pas former les élèves à la résolution de tâches finales... Evil or Very Mad
Sinon, le contrôle continu, c'est la porte ouverte aux pressions de toute sorte, et puis finalement, la valeur du diplôme d'un élève sortant de tel ou tel étab sera vite connue... Neutral

Contrôle continu et pression ne vont pas forcément de pair... Je suis en fac, en contrôle continu et je subis bien moins de pression que mes amis qui font de "vrais" partiels avec la pression qui va avec. Par contre, passer le bac en contrôle continu je ne sais pas trop quoi en penser alors je ne me prononce pas.
Vous êtes enseignant ou étudiant ? La pression, c'est pour les enseignants, car avec le contrôle continu, on sait qui il faut menacer pour que Chouchou ou Merveille réussisse malgré sa crétinerie proverbiale.

Je suis étudiante.

Pour ce qui est de finir plus tôt, j'y suis plutôt favorable. Quand j'étais au lycée, je bénissais les journées où j'avais que 5h de cours, parce que j'étais plus concentrée, moins fatiguée, c'était moins long... je passais moins de temps à attendre que ce soit fini. Raccourcir les journées en primaire, pourquoi pas, mes neveux sont fatigués aussi dans l'ensemble. Les parents ? Zut alors ! Ils vont devoir s'occuper des enfants qu'ils ont fait Shocked Quelle idée ! S'ils avaient su... Sinon, les mettre à la garderie, ça les sociabilisera peut-être plus que le système actuel. Ils se prendront moins pour le centre du monde et seront moins chiants, concrètement.
J'suis un peu déçue par les commentaires... Naïve que je suis, je croyais que les profs s'inquiétaient plus du bien-être des élèves qu'ils supportent pendant 8 mois que de leur portefeuille... Mais non, en fait. Enfin si, une (je ne me souviens plus du pseudo).

Je ne vois pas comment en rallongeant les cours de 2 semaines cela changerait qqch à l'emploi du temps d'un lycéen...

Sais-tu que crèche ou nourrice, ce n'est pas gratuit ? et qu'au-dela de 3 ans, il n'y a plus d'aide : une mère qui fait un smic temps-partiel pourra démissionner s'il faut qu'elle fasse davantage garder son/ses gamins (peut-être est-ce le but ? avec ces branquignolles au gouvernement, tout est possible)

Quant au portefeuille, eh bien l'argent c'est le nerf de la guerre... un prof ne vit pas que d'eau fraiche.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par soesha le Jeu 2 Juin 2011 - 22:05

@Sandyrina a écrit:Oui, en effet Reine Margot...mais tout le monde ne semble pas comprendre cela....moi, je sais que cela va me poser de vrais souci de gestion et de finance en tout cas, si cela passe. Je suis une femme active, , juste une maman-prof qui rapporte son boulot à la maison( et je pense ne pas être la seule à mal vivre ce point) .

Je ne connais AUCUNE femme qui vive bien son statut bâtard de femme active-maman (bâtard dans le sens où toutes ont l'impression de ne pas pouvoir se consacrer pleinement à l'un ou à l'autre...)

Faut-il obligatoirement être une femme, qui plus est une femme ayant "pondu" pour comprendre ce point?

Ces femmes justement, quand elles ne travaillent pas pour profiter pleinement de leur progéniture elles se plaignent des progénitures en question à longueur de journée et n'ont qu'une envie c'est de travailler pour être autre chose qu'une maman... Et lorsqu'elles travaillent, elles se plaignent toute la journée de trop travailler et de pas profiter de leurs enfants. Dans la mesure où les femmes seront de toutes manières frustrées, autant penser au bien des enfants en leur allégeant les journées. Les maman à la maison récupèreront leurs enfants plus tôt, les autres feront comme aujourd'hui, c'est à dire nounou, garderie, amie, parents, beaux-parents...

soesha
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par mimile le Jeu 2 Juin 2011 - 22:10

soesha, je trouve ton avis bien tranché... On en reparlera quand tu auras des enfants ?

Elles feront peut être comme aujourd'hui mais pour tous les modes de garde payants, ça va être plus cher. Et donc pousser certaines femmes des classes populaires à arrêter toute activité professionnelle et donc devenir dépendante de leur conjoint.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par ysabel le Jeu 2 Juin 2011 - 22:11

on en reparlera quand tu auras des gamins...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par soesha le Jeu 2 Juin 2011 - 22:12

@Sandyrina a écrit:
@soesha a écrit:
Cripure a écrit:
@soesha a écrit:
@Adri a écrit:L'avantage, c'est qu'on n'aurait plus mauvaise conscience de ne pas former les élèves à la résolution de tâches finales... Evil or Very Mad
Sinon, le contrôle continu, c'est la porte ouverte aux pressions de toute sorte, et puis finalement, la valeur du diplôme d'un élève sortant de tel ou tel étab sera vite connue... Neutral

Contrôle continu et pression ne vont pas forcément de pair... Je suis en fac, en contrôle continu et je subis bien moins de pression que mes amis qui font de "vrais" partiels avec la pression qui va avec. Par contre, passer le bac en contrôle continu je ne sais pas trop quoi en penser alors je ne me prononce pas.
Vous êtes enseignant ou étudiant ? La pression, c'est pour les enseignants, car avec le contrôle continu, on sait qui il faut menacer pour que Chouchou ou Merveille réussisse malgré sa crétinerie proverbiale.

Je suis étudiante.

Pour ce qui est de finir plus tôt, j'y suis plutôt favorable. Quand j'étais au lycée, je bénissais les journées où j'avais que 5h de cours, parce que j'étais plus concentrée, moins fatiguée, c'était moins long... je passais moins de temps à attendre que ce soit fini. Raccourcir les journées en primaire, pourquoi pas, mes neveux sont fatigués aussi dans l'ensemble. Les parents ? Zut alors ! Ils vont devoir s'occuper des enfants qu'ils ont fait Shocked Quelle idée ! S'ils avaient su... Sinon, les mettre à la garderie, ça les sociabilisera peut-être plus que le système actuel. Ils se prendront moins pour le centre du monde et seront moins chiants, concrètement.
J'suis un peu déçue par les commentaires... Naïve que je suis, je croyais que les profs s'inquiétaient plus du bien-être des élèves qu'ils supportent pendant 8 mois que de leur portefeuille... Mais non, en fait. Enfin si, une (je ne me souviens plus du pseudo).

??? pourquoi tant de haine ??? heu Quand on devient parent, désolée de te l'apprendre mais on pense non seulement à ses élèves mais aussi à sa famille...il n'y a que l'Iufm qui ait essayé de m'endoctriner moi et mes collègues stagiaires à l'époque en nous faisant croire que prof était un sacerdoce auquel il fallait se consacrer corps et âme...

( ca fait beaucoup de citation de citation de citation Very Happy )

Aucune haine, juste de la déception. Rien de bien méchant. Je comprends bien que vous ayez une famille, évidemment, et que vous en teniez compte, tout en pensant à vos élèves. Je faisais juste un constat par rapport à ce topic, je l'ai lu et ça saute aux yeux. Je n'ai vu que "salaire" "nos heures ne seront pas diminuées" "vacances" "culture" "parents" etc. Une seule personne a parlé des élèves. Ca m'a choquée, c'est tout.

soesha
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Sandyrina le Jeu 2 Juin 2011 - 22:15

[quote="soesha"]
@Sandyrina a écrit:Oui, en effet Reine Margot...mais tout le monde ne semble pas comprendre cela....moi, je sais que cela va me poser de vrais souci de gestion et de finance en tout cas, si cela passe. Je suis une femme active, , juste une maman-prof qui rapporte son boulot à la maison( et je pense ne pas être la seule à mal vivre ce point) .

Je ne connais AUCUNE femme qui vive bien son statut bâtard de femme active-maman (bâtard dans le sens où toutes ont l'impression de ne pas pouvoir se consacrer pleinement à l'un ou à l'autre...)

Faut-il obligatoirement être une femme, qui plus est une femme ayant "pondu" pour comprendre ce point?

Ces femmes justement, quand elles ne travaillent pas pour profiter pleinement de leur progéniture elles se plaignent des progénitures en question à longueur de journée et n'ont qu'une envie c'est de travailler pour être autre chose qu'une maman... Et lorsqu'elles travaillent, elles se plaignent toute la journée de trop travailler et de pas profiter de leurs enfants. Dans la mesure où les femmes seront de toutes manières frustrées, autant penser au bien des enfants en leur allégeant les journées. Les maman à la maison récupèreront leurs enfants plus tôt, les autres feront comme aujourd'hui, c'est à dire nounou, garderie, amie, parents, beaux-parents...[/quote]

Oh mais comme tout a l'air si simple...je le pensais fort mais n'ai pas osé le dire mais vu que d'autres se sont permis de l'exprimer: idem... on verra le jour où tu devras gérer carrière et vie de famille. Pas possible d'être aussi extrémiste dans ses propos...pourquoi pas une ligature des trompes pour toutes les femmes se detsinant à travailler tant qu'on y est , comme elles ne seront pas "frustrées"...



yesyes yesyes yesyes


Dernière édition par Sandyrina le Jeu 2 Juin 2011 - 22:17, édité 1 fois

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par soesha le Jeu 2 Juin 2011 - 22:15

@mimile a écrit:soesha, je trouve ton avis bien tranché... On en reparlera quand tu auras des enfants ?

Elles feront peut être comme aujourd'hui mais pour tous les modes de garde payants, ça va être plus cher. Et donc pousser certaines femmes des classes populaires à arrêter toute activité professionnelle et donc devenir dépendante de leur conjoint.

Pas de conjoint, les femmes au pouvoir !! Very Happy

Je plaisante, je m'arrête là parce que je ne vous convaincrai pas (et ce n'est pas mon but de toutes façons), et vous ne m'enlèverez pas ma vision utopiste de jeune étudiante (sans enfants oui, mais avec un entourage très peuplé).

soesha
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par Freia le Jeu 2 Juin 2011 - 22:16

Espérons que vous ne prévoyez pas de devenir prof... Et croyez-moi, gardez vos déceptions pour d'autres occasions. J'y pense, c'est choquant ce que les élèves peuvent être -souvent- décevants!

Freia
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réduction à venir des vacances d'été ?

Message par mimile le Jeu 2 Juin 2011 - 22:16

Et la plupart des parents raisonnent sur le rôle de garderie de l'école parce que trouver 2 mois à les occuper, c'est compliqué... C'est comme quand il y a une grève, on a l'impression que l'école est une garderie...
Et avoue que c'est quand même normal de réagir sachant qu'on risque de devoir travailler plus sans hausse de salaire. Prof, ce n'est pas un loisir...

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum