L'Education nationale recrute... les syndicats grognent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Education nationale recrute... les syndicats grognent

Message par Fourseasons le Mer 1 Juin 2011 - 7:41

L'Education nationale s'était plutôt signalée, ces dernières années, par des annonces de milliers de suppressions de postes... et par la grogne de nombreux parents, voire élus locaux, dénonçant des fermetures programmées de classes. Pourtant, elle recrute. Massivement. Et elle le fait savoir. Le ministère de l'Education nationale lance ainsi une campagne pour trouver 17.000 enseignants, personnels administratif et médical pour la rentrée 2011.

Dans le détail, souligne Philippe Gustin, directeur de cabinet, trois mille postes d'enseignants sont proposés dans le primaire et 8600 dans le second degré. Cette campagne s'adresse "prioritairement aux étudiants de M1 (bac+4) qui peuvent s'inscrire aux concours du 31 mai au 12 juillet" et à des "candidats professionnellement confirmés". Dotée de 1,3 million d'euros, elle est diffusée dans la presse, à la radio, à la télévision et sur internet.

Le bilan est bien de 16.000 enseignants en moins

"Le ministère de l'Education nationale est le premier employeur de France et le premier recruteur de France, souligne Philippe Gustin, et cette campagne est destinée à attirer en particulier les meilleurs, alors même que nous sommes dans un secteur de plus en plus concurrentiel. Les 17.000 personnes que l'on recrute, pour l'essentiel, ce sont des emplois de fonctionnaire".

Un discours qui a quelque peu estomaqué les syndicats. Est-il besoin de lancer une telle opération de promotion - et surtout, pour un tel coût - pour des concours administratifs ? Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa (primaire), dénonce une "campagne de communication" face à "la réaction forte et inhabituelle de l'Association des maires de France" qui demande l'arrêt des suppressions de postes dans le primaire. Quant à l'argument selon lequel l'Education veut recruter "les meilleurs", il le laisse pour le moins dubitatif : "Je ne suis pas sûr qu'une campagne attire vers les métiers de l'enseignement car ils sont peu attractifs". De son côté, Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp FSU (primaire), critique une "opération publicitaire destinée à masquer les suppressions de postes". Il souligne ainsi que dans le primaire, les recrutements sont moins importants que lors des années précédentes.

Pour sa part, le Snes-FSU (secondaire), fustige dans un communiqué "un jeu de bonneteau" et estime que Luc Chatel "oublie de rappeler qu'il supprime dans le même temps près de 34.000 postes d'enseignants et CPE (conseiller principal d'éducation). Le bilan est donc bien de 16.000 enseignants en moins à la rentrée 2011".

http://lci.tf1.fr/france/societe/2011-06/l-education-nationale-recrute-les-syndicats-grognent-6511724.html

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Education nationale recrute... les syndicats grognent

Message par Jim Thompson le Sam 4 Juin 2011 - 18:44

c'est du recrutement Pôle emploi ou avec concours????????

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Education nationale recrute... les syndicats grognent

Message par John le Sam 4 Juin 2011 - 19:19

C'est la somme des postes ouverts aux concours cette année.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Education nationale recrute... les syndicats grognent

Message par deroute le Sam 4 Juin 2011 - 20:32

Ca m'étonne qu'il n'y ait pas de réaction plus forte que ça chez les syndicats! Il y a de quoi se mettre en grève là quand même. On se fout ouvertement de nous. C'est de la provocation.

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Education nationale recrute... les syndicats grognent

Message par stephielucky le Dim 5 Juin 2011 - 8:41

Oui je n'y comprends plus rien. D'un coté de plus en plus difficile d'obtenir une mutation car tous les postes ne sont pas remplacés et de l'autre on recrute des contractuels. Je pense qu'il sera de plus en plus dur de muter dans sa région d'origine

stephielucky
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum