Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par User5899 le Mar 7 Juin 2011 - 14:08

@marc44 a écrit:
@sand a écrit:
@marc44 a écrit:ouh la la
et dire que certains partis proposent que les profs puissent en remplacer d'autres au pied levé....
C'est quoi cette ironie Marc44 ?

donc on a le choix entre des profs qui remplacent les collègues ou cacadomia ?
Sans entrer dans l'ironie (dont je ne vois guère le but), il y a eu une période où les remplaçants étaient statutairement de deux sortes : les titulaires académiques (affectés à l'année sur un poste provisoirement non occupé) et les titulaires remplaçants (sur des courtes / moyennes durées). En nombre suffisant. Le nouveau système des TZR ne fait pas preuve de son efficacité.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par marc44 le Mar 7 Juin 2011 - 14:10

mais je te rassure (probablement), Sand, je pense qu'il faut embaucher/payer plus d'enseignants titulaires et expérimentés pour faire ce boulot.

Les 50% de déduction d'impôt font complètement partie du modèle économique d'acadomia et al. Je ne suis pas vraiment royaliste, mais je crois me souvenir qu'elle avait, en 2007, clairement dénoncé cette situation - mais cela avait évidemment été peu retenu....

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par sand le Mar 7 Juin 2011 - 14:16


Mais les embauches, elles ne se font pas. Alors en attendant, les gens font ce qu'ils peuvent pour aider leurs enfants. Dans mon collège, il s'agit de gens qui n'ont pas de gros moyens.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2011 - 14:17

Comme Marc, je préfère militer pour qu'il y ait des remplaçants. si toutes les fédés de parents d'élèves se mobilisaient pour ça, je crois que ça bougerait un peu plus.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2011 - 14:19

@sand a écrit:
Mais les embauches, elles ne se font pas. Alors en attendant, les gens font ce qu'ils peuvent pour aider leurs enfants. Dans mon collège, il s'agit de gens qui n'ont pas de gros moyens.

c'est sûr. mais si on continue comme ça et qu'on choisit de financer les cours privés, alors les choses ne risquent pas de bouger et on a encore moins de chances de les avoir, les remplaçants.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par marc44 le Mar 7 Juin 2011 - 14:21

Mais bon, en attendant, comme dit Sand, les parents ont des besoins de soutien et la solution disponible ici et maintenant est chez acadomia... finalement on a peut-être tous les même point de vue, sinon que Sand parle du possible maintenant et les autres du souhaite apres-demain.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2011 - 14:26

oh, quand les parents commencent à monter au rectorat et à faire du raffut dans la presse, généralement ça bouge et miraculeusement un remplaçant est trouvé. c'est ce que j'ai vu dans mon département.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par sand le Mar 7 Juin 2011 - 14:33

Niet, sauf parfois pour obtenir l'arrivée d'un novice (vacataire) jeté dans la fosse aux lions. C'est ça aussi, la réalité...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Pierre_au_carré le Mar 7 Juin 2011 - 14:45

@marc44 a écrit:mais je te rassure (probablement), Sand, je pense qu'il faut embaucher/payer plus d'enseignants titulaires et expérimentés pour faire ce boulot.

Les 50% de déduction d'impôt font complètement partie du modèle économique d'acadomia et al. Je ne suis pas vraiment royaliste, mais je crois me souvenir qu'elle avait, en 2007, clairement dénoncé cette situation - mais cela avait évidemment été peu retenu....

Si, justement, un projet de loi avait été déposé et voté (2009 ?) pour supprimer l'abattement pour les entreprises de soutien scolaire (même un prof indépendant seul du coup) mais le Sénat l'a "retoqué".

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jim Thompson le Mar 7 Juin 2011 - 14:56

@marc44 a écrit:ouh la la
et dire que certains partis proposent que les profs puissent en remplacer d'autres au pied levé....

Lesquels?
parce que si c'est pour faire comme les remplacements De robien c'est une cata!

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jim Thompson le Mar 7 Juin 2011 - 15:00

@marc44 a écrit:Mais bon, en attendant, comme dit Sand, les parents ont des besoins de soutien et la solution disponible ici et maintenant est chez acadomia... finalement on a peut-être tous les même point de vue, sinon que Sand parle du possible maintenant et les autres du souhaite apres-demain.
le soutien scolaire on pourrait s'en passer avec des classes de 24 en lycée, des classes de 16 de la maternelle au ce2 et 18 de la 6° à la 4° (sauf public zep là il faut réduire)
des effectifs plus bas, plus d'enseignants, le retour de smaitres e et des raseds dans le primaire
le retour et l'extension de l'AI en lycée
ça devrait éviter d'avoir recours à acadomia

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Aranel53 le Mar 7 Juin 2011 - 20:15

@Sand a écrit:Mais les embauches, elles ne se font pas. Alors en attendant, les gens font ce qu'ils peuvent pour aider leurs enfants. Dans mon collège, il s'agit de gens qui n'ont pas de gros moyens.
Nous sommes d'accord, le système actuel n'est pas satisfaisant, mais dans une optique d’amélioration future il faut cesser le recours subventionné aux cours privés.

Et pour remplacer ça, il me semble avoir entendu Mélenchon parler d'un "service public de soutien scolaire" ou quelque chose comme ça, je n'ai pas réussi à retrouver la vidéo mais ce site local reprend ce genre d'idée, à vérifier lors de la sortie prochaine du programme partagé du Front de Gauche.

http://pg08.over-blog.com/article-projets-pour-l-ecole-les-differences-ps-pg-60891467.html
Nous irons vers l'égalité de tous les élèves en supprimant les aides aux entreprises de soutien scolaire pour financer un service public d'assistance scolaire
Après un temps dubitatif, je trouve l'idée très bonne. En plus, je pense que certaines personnes préféreraient travailler deux heures le soir et le samedi après midi à faire du soutien plutôt qu'en journée avec des classes. Reste à voir les modalités car ça ne reste qu'une "vague bonne idée".

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par sand le Mar 7 Juin 2011 - 20:18

Encore une fois, pourquoi s'en prendre au portefeuille des gens qui consentent certains sacrifices pour que leurs enfants progressent ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par benjy_star le Mar 7 Juin 2011 - 21:12

Au nom de l'égalité des chance.

J'ai été prof particulier assez longtemps pour voir que je n'ai pas aidé de pauvres.

Les parents payent moins d’impôts. Je préfèrerais qu'ils en payent autant, et que cela finance "moins d'élèves dans les classes" etc....

Donc d'accord avec le point de vue d'Aranel53.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par sand le Mar 7 Juin 2011 - 21:16

Je travaille dans une zone défavorisée, les familles qui paient des cours à leurs enfants sont loin d'être riches.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par marc44 le Mar 7 Juin 2011 - 21:24

Il a deux choses :
- les cours particuliers directement du producteur au consommateur
- le recours à des boites intermédiaire

Le second cas en agace plus d'un parmi nous, parce qu'on a l'impression (à tort ou à raison) que ces boites sont des intermédiaires qui s'engraissent sur la bête, pour un travail minime et une qualité d'enseignement guère moins aléatoire que les cours particuliers. En gros, la réduction d'impôt finit dans leur poche et les deux autres participants sont un peu grugés. Non ?

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jacq le Mar 7 Juin 2011 - 22:23

Suppprimer les aides aux cours particuliers ?
Pas rentable démocratiquement, c'est pas gagné. Mélenchon le ferait peut être, mais les autres partis non, car cela leur ferait perdre des électeurs, et l'opinion, les médias, diraient que l'on retire aux parents.

Par contre, je ne trouve effectivement pas normal que l'Etat subventionne le privé. Car dans la réalité il aide peu les classes sociales défavorisées avec ces subventions.
Redonner à l'Education nationale ce que l'Etat redistribue (des impôts) aux entreprises privées par le biais de cette aide me paraît logique, même si je pense que ce ne sera pas mis en place, car non rentable électoralement parlant.
Comme Mélenchon n'a aucune chance d'être élu, cela ne lui coûte rien de le dire, et d'avoir raison sur ce point.

Bien cordialement. Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jacq le Mar 7 Juin 2011 - 22:37

BAC PRO 3 ans dans le projet de Mélenchon.

Mélenchon annonce vouloir revenir sur le bac pro 3 ans au profit du 4 ans. C'est bien. C'est beau.
Mais il fallait le faire avant.
Maintenant c'est trop tard.

Cela fait des années, en LP, que nous discutons du bac pro en 3 ou 4 ans, sans arriver à trancher sur le sujet.
Le bac pro 3 ans est maintenant passé, à mon grand regret.
C'est donc fait.

Maintenant le problème est plus la suppression, avec ce passage, de tous les déboublements obligatoires par discipline en fonction du nombre d'élèves. Maintenant nous avons un horaire global que chaque équipe disciplinaire espère récupérer pour sa poire personnelle. Une année de formation en moins, avec des horaires réduits du fait des déboublements supprimés, voilà ce sur quoi il faut revenir. Je ne pense pas que nous puissions revenir sur le bac prof 3 ans.

Enfin, si M. Mélenchon, qui a été chargé de l'enseignement professionnel, voulait intervenir, il fallait le faire cette année aux mois de janvier-mars (période des DHG et de l'orientation) lorsque nous, enseignants de LP, l'avons interpellé sur les suppressions de filières que subissent les LP actuellement, et qui vont entrer en vigueur, pour les élèves sortant de 3e dès maintenant.

Simplement dans mon département on supprime plus de 200 places en LP pour les élèves sortant de 3e ! Sur la France entière cela fait combien de places supprimées pour les élèves ? Nous avons interpellé Mélenchon !
Nous ne l'avons pas entendu !

Or c'est pour maintenant et pour septembre, c'est là que les élèves n'auront pas d'orientation adaptée ! Il proclame, mais c'est trop tard ! L'orientation en collège est déjà faite ! Les collègues de collèges ont déjà dû adapter la stratégie d'orientation de leurs élèves en fonction de ces suppressions de classes en LP. Donc c'est trop tard. Mélenchon est resté silencieux.

Voilà. Désolé pour ce post encore un peu négatif.
Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Aranel53 le Ven 10 Juin 2011 - 20:20

Je trouve que Mélenchon est le politique qui parle le plus de l’enseignement professionnel. Ensuite, qu'il n'ait pas plus réagi... Je ne cherche pas à le défendre mais que pouvait il faire de sa place ? Il a beaucoup de fronts à mener mais je pense qu'il est conscient des problèmes et de l'évolution négative des choses.
Dire que "c'est trop tard", c'est un peu défaitiste à mon avis.

_________________
« Comme le feu de la pierre ne sort, Sans la frapper du fer par violence : Semblablement sans faire grand effort, La Vérité ne sort en évidence. »
Guillaume De La Perrière, 1553.

Aranel53
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jacq le Ven 10 Juin 2011 - 21:27

Aranel 53.

Mélenchon est le premier à défendre les classes populaires. Il a été contacté par des enseignants l'alarmant de la situation dans certains départements ; il connait le problème puisqu'il a été chargé de l'enseignement professionnel. Autant je suis d'accord avec beaucoup de ses préoccupations et revendications, autant je pense que justement sa place était de porter devant les médias (muets et aveugles) le grand nombre de suppressions de filières dont est victime le LP actuellement. Je ne l'ai JAMAIS entendu en parler ! JAMAIS. Pas un mot. Et maintenant il vient nous la jouer défenseur du LP ! Cela me fait penser qu'il a lancé la politique du lycée des métiers, très impopulaire et très dangereuse, mais qu'une fois qu'il n'était plus ministre, on le voyait dans les manifs à Paris, le beret du "populaire" sur la tête, venir nous dire qu'il était avec nous !

C'est très décevant de sa part, car justement c'est un sujet qu'il aurait dû porter au devant de nos médias qui ne s'occupent que de ce qui est vendeur. Et malheureusement, c'est cela l'actualité. Le bac prof trois ans ce n'est plus d'actualité, c'est fait, et on ne reviendra pas dessus. On peut l'améliorer (il y aurait tant à faire) mais pas revenir en arrière. C'était il y a deux ou trois ans qu'il devait se prononcer !

L'immédiat ce sont les gamins de 3e dont la possibilité d'orientation a été saccagée cette année par la politique en vigueur de réduction de l'offre éducative en LP (pour reprendre les termes du ministère). Et ceux qui ne seront pas pris en septempbre ne seront (sauf exceptions) jamais pris ! C'est de l'immédiat.

Un exemple. Dans notre ville un CAP (très-très demandé) est fermé cette année (pour des raisons purement budgétaires) , et ouvrira de nouveau l'année prochaine ! Si vous êtes élève en troisième cette année, vous n'avez juste "pas de bol", nous ne ferez pas cette formation ! Il fallait naître une autre année ! C'est une honte tout simplement pour les gamins de 3e !

Bye.
JACQ

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Jim Thompson le Ven 10 Juin 2011 - 21:49

Je comprends ta colère mais le Front de gauche n'y peut pas grand chose, il en aurait parlé et après? le problème c'ets le gouvernement qui supprime tout ça c'est révoltant mais que les politiciens locaux (maires, députés, conseilers régionnaux)? que font les parents d'élèves?
tu vois le problème?
après on pourrait peut être assister à un retour au bac pro en 4ans si un gars du front de gauche se retrouvait MEN

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

une réponse peu longue

Message par Jacq le Ven 10 Juin 2011 - 23:19

Une réponse peu longue pour prouver que "non" je ne suis pas énervé.

Je ne suis pas en colère contre le Front de gauche, il a même bien souvent ma sympathie dans certains domaines. Mais simplement, Mélenchon, au moment où nous (enseignants) nous sommes adressés à lui : rien. Pas un mot. Or justement, un tribun comme lui aurait eu un écho ! Pour répondre à ta question sur les autres élus. Des maires ont écrit, ont protesté (de droite comme de gauche), le Psdt de la région lui (de gauche) n'a strictement rien fait. Tout cela avec le silence absolu des médias nationaux (car les médiaux locaux ont fait leur boulot).

Et une fois de plus, le problème n'est plus celui du bac prof 3 ans ou 4 ans, mais celui des places offertes aux élèves sortant de 3e et entrant en LP (CAP ou Bac prof). Or le nombre de ceux qui entrent s'effondre dans certains département et dans certains LP. Le Gvt ne parle que du nombre total des élèves de LP qui reste stable ou parfois augmente, mais cette stabilité n'est due qu'à une chose : actuellement nous avons des doublons de classe entre les bac prof trois ans qui entrent et les anciens quatre ans qui sont encore là. Mais si nous prenons ceux qui entrent dans notre LP (élèves actuels de 3e), leur nombre diminue du 1/4 ! Un élève sur quatre n'aura plus sa place ! Pour l'instant cela ne se voit pas car il y a les doublons entre les anciens bac pro et les nouveaux, mais dans deux ans (une fois que les anciens bac prof seront partis) l'effectif de mon LP (et des autres du département) aura diminué du 1/4 ! 1/4 d'élèves, je ne parle même pas des profs ! Et pas parce qu'il y aura moins d'élèves, mais simplement parce que nous serons obligés de les refuser. Et d'en refuser plus, puisque nous en refusons déjà !

ALors pardonnez moi, mais que la droite s'en tape, cela ne m'étonne nullement (objectifs : privatisation et apprentissage), mais que la gauche (allant des extrêmes au centre gauche), qui se veut sociale, ne s'émeuve pas de ce saccage pur et simple de la formation destinée en écrasante majorité aux classes populaires, cela le fiche à terre ! Que la gauche soit restée muette à tout cela ! C'est incroyable pour des gens qui prétendent défendre les classes populaires.

Dernière chose. Lorsqu'on supprime des postes (profs) au collège, au lycée général, en primaire (attention pas de concurrence déloyale, je suis contre c'est une évidence), les élèves on les prend toujours. On les entasse, dans des conditions d'enseignements qui s'aggravent et qui sont catastrophiques, tant pour les élèves que pour les profs, et chez nous c'est pareil, mais chez nous lorsque les sections sont supprimées, les élèves ne sont pas pris ! Tout simplement pas pris ! Ils vont ailleurs ou nulle part ! A la rentrée 2009 nous étions la deuxième pire académie concernant les élèves sans affection en sortant de 3e ! Nous n'en sommes pas au nombre d'élèves pas classe qui augmente, nous en sommes aux nombre de sections qu'on supprime et on nombre d'élèves qu'on ne prendra jamais !

Alors Mélenchon peut faire le chef, le défenseur, le tribun, c'est trop tard ! IL a une guerre entière de retard. Je ne parle même pas du PS qui nous ressort Jack Lang et ses éternelles complaintes.

Qui à gauche connaît le LP ? (merde, je suis encore parti pour en faire une tartine). Luc Chatel vient de déclarer que dans les LP nous avions en moyenne des classes de 18 élèves ! Qui à gauche a relevé cette énormité ? Personne ! Il y a certes des classes de CAP à 15, mais cela veut dire, par exemple, qu'il y a une classe de chaudronniers à 15 et une classe de tourneur fraiseurs (j'invente) à 15, mais qu'ils forment deux classes à 15 regroupées à 30 dans toutes les matières sauf professionnelles ! Donc en réalité c'est une classe à 30 dédoublée en matières professionnelles ! Dans mon établissement toutes les classes à 24 (car en réseau d'éducation prioritaires) viennent d'être passées à 30 ou 32 ! Chez moi ce n'est pas 2 élèves en plus, c'est du plus 8 par classes ! Je n'ai entendu aucun des supposés spécialistes de l'éducation nationale (ceux dont on attendait une réaction, à gauche) s'émouvoir de cela.

Nous sommes en train de saccager totalement la formation de ces gamins ! Alors désolé pour notre ami Mélenchon, mais j'aurai souhaité le voir réagir concernant les LP avec autant de pugnacité qu'il l'a fait concernant les fermetures d'usines ! Et bien il ne l'a pas fait.

Pourquoi ? Parce que ces élèves ne sont pas rentables électoralement ! Parce que les médias ne font même pas la différence entre LP, Lycée Techno, apprentissage, alternance... C'est le foutoir pour les médias. Les parents sont issus de classes tellement défavorisées qu'ils ne forment aucun groupe de pression, souvent ne parlent pas deux mots de Français, et ne votent guère. Une classe qui ferme dans un département en primaire ? tout le monde est sensibilisé (revoyez l'actualité dernière... cela fait depuis décembre que nous protestons en LP, rien, cela fait un mois qu'on braille en primaire, et hop le gouvernement agit -médiocrement certes, mais fait des promesses). En LP : tout le monde s'en tape, sauf les profs de 3e qui voient augmenter le nombre de leurs élèves rejetés.

Donc : nous sommes la branche que l'on peut couper, tout le monde s'en tape !

Bye. JACQ.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par sand le Sam 11 Juin 2011 - 6:54

Ce que tu décris est bien triste. Comment tenez-vous ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Reine Margot le Sam 11 Juin 2011 - 8:28

@sand a écrit:Niet, sauf parfois pour obtenir l'arrivée d'un novice (vacataire) jeté dans la fosse aux lions. C'est ça aussi, la réalité...

d'où l'importance que les parents se mobilisent, mais pas seulement localement, pour réclamer des postes de remplaçants, je pense vraiment que ça bougerait si les parents de manière générale construisaient un mouvement de grande ampleur...mais beaucoup ne se rendent pas compte de la situation, tant que leur gamin a quelqu'un en face d'eux qui les garde...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Reine Margot le Sam 11 Juin 2011 - 8:34

Sinon Jacq, je ne sais pas si les médias laissent vraiment le temps à Mélanchon d"évoquer le problème des voies professionnelles, le plus souvent à la télé il faut parler rapidement et donc faire des choix, il ne peut pas tout évoquer...

Et sans doute aussi que comme tu le dis comme il sera difficile de revenir sur le bac pro 3 ans, il est difficile d'entamer un combat d'arrière-garde...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tract "éducation" du Parti de Gauche de J. L. Mélenchon

Message par Durruti le Sam 11 Juin 2011 - 18:53

JACQ veneration

Entièrement d'accord avec toi.

_________________
"Le péché de pratiquement tous les gens de gauche à partir de 1933 est d'avoir voulu être antifasciste sans être antitotalitaire"

Georges Orwell

Durruti
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum