Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par LM le Mer 8 Juin 2011 - 14:35

Super bon "truc" La Jabotte! Merci!

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par kensington le Mer 8 Juin 2011 - 14:57

@Adri a écrit:HS, parce que je suis prof LV, mais vos réflexions me font réfléchir aussi.
J'avance... Merci Wink

Dans la même situation que toi Adri!
Envisages-tu une progression et un travail de la grammaire à part/en parallèle des autres activités de classe?

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2011 - 14:59

Pour que les élèves ne soient pas passifs pendant la leçon : j'élabore celle-ci avec eux à l'oral, le plus complètement possible, avant de leur distribuer une photocopie de la leçon. Cela permet d'aller très vite sur la relecture de cette leçon (pas le temps de fainéanter beaucoup).
A la maison, à l'aide de la leçon, les élèves ont à remplir une fiche de révision du style de celle qui suit. Cette fiche est à conserver tout au long du collège (euh, mais en fait, aucun élève ne le fait, donc ils ont la joie, l'honneur et l'avantage de la refaire chaque année Twisted Evil ).

fiche-outil
LES CLASSES GRAMMATICALES.

Elles se divisent en deux sous-groupes :
-
-

Les 5 classes de mots variables sont :
Les 5 classes de mots invariables sont :


Les classes de mots variables et leurs propriétés.
Le verbe exprime _____________________. On peut toujours le _____________________.
Le nom sert à ______________ les objets, les personnes, les idées. Il est généralement précédé d'un ________________. Il est souvent variable en _____________, parfois en _________________.
L'adjectif est un mot qu’on ajoute à __________________ . L’adjectif qualificatif sert à __________________. Il s'accorde ____________________________ avec ce nom.
Le déterminant sert à préciser le nom (en exprimant par exemple la quantité). Il est placé devant un ___________.
Le pronom remplace un ______________. Il est généralement placé avant un _________________.

Les classes de mots invariables et leurs propriétés.
L'adverbe modifie le sens d'un autre mot. Il peut toujours être supprimé (la phrase change alors de sens, mais elle reste grammaticalement correcte). Il peut exprimer la manière, le degré, mais aussi le lieu, le temps... Beaucoup d'adverbes se terminent par le suffixe -______, mais pas tous. Voici quelques adverbes très courants, à connaître :
- adverbes de négation : __________________________
- adverbes de temps : ________________________________
- adverbes de lieu : ________________________
- adverbes d'intensité : ________________________________
- autres adverbes de manière : __________________________
La préposition est toujours suivie d'un _____________________________. Les principales prépositions peuvent être retenues grâce à cette petite phrase mnémotechnique : __________________________________________________________________________________
La conjonction de subordination introduit une ________________________________________. Les principales conjonctions de subordination sont : ___________________________________________...
La conjonction de coordination sert à relier deux groupes de mots. Il faut les connaître par coeur : ____________________________________________________________.
L'interjection traduit un cri ou un bruit (on parle alors d'onomatopée). Elle est généralement suivie d'un point d'exclamation. Quelques exemples : hélas ! hé ! ah ! bravo ! super ! bof ! boum ! plouf ! miaou ! aïe ! atchoum !

NB : si j'éprouve des difficultés à identifier la classe grammaticale d'un mot, je commence par me demander si le mot est variable ou invariable : je divise ainsi la difficulté par deux !
Je peux ensuite procéder par élimination, en utilisant les critères définissant chaque classe.


V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Yolatengo le Mer 8 Juin 2011 - 15:14

Pour ma part, j'ai tapé de nombreuses fiches de grammaire (leçon+exercices) par niveaux (et je me suis largement inspirée de TDL et de La Grammaire par les activités, notamment pour le niveau sixième) . J'avais commencé l'an dernier ce travail et là , j'ai donc une vision claire de ma progression et les fiches d'exercices à disposition. Je compte évidemment reprendre ces fiches dans les années à venir, en changeant uniquement, parfois, les courts textes d'étude du départ.
En consultant le manuel du professeur de TDL, j'avais remarqué que certains exercices étaient spécifiés "à l'oral" ou "à l'écrit", et j'ai prévu dans chaque fiches des exercices à l'oral et à l'écrit pour varier (je n'y avais jamais pensé avant Rolling Eyes mais j'ai trouvé l'alternance écrit/oral efficace avec les élèves)
Je l'ai déjà dit dans un autre fil, si j'ai pris le temps de tout taper c'est que personnellement, je trouve qu'il est plus facile de maintenir l'attention des élèves si les exercices sont projetés au tableau. Et ça facilite pour beaucoup la correction. Et j'ai justement une question sur la correction des exercices parce que c'est la partie que je gère le moins bien. Comment procédez-vous pour ne pas perdre certains élèves pendant la correction ? Si j'ai donné plusieurs exercices à la maison, la correction prend du temps.. Envoyez-vous les élèves au tableau régulièrement pour les corrections ? Faites-vous tout à l'oral ou notez-vous toutes les réponses au tableau?

Yolatengo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Adri le Mer 8 Juin 2011 - 15:26

@kensington a écrit:
@Adri a écrit:HS, parce que je suis prof LV, mais vos réflexions me font réfléchir aussi.
J'avance... Merci Wink

Dans la même situation que toi Adri!
Envisages-tu une progression et un travail de la grammaire à part/en parallèle des autres activités de classe?

Pour le moment, je travaille la grammaire en fonction de ce qu'on rencontre dans les textes ou bien de ce dont ils vont avoir besoin pour s'exprimer. (Et je choisis aussi ce qu' on fait en fonction de ce que je veux qu'ils apprennent). Je fais d'ailleurs souvent des points de grammaire Twisted Evil en impro totale, parce que justement on en a besoin maintenant tout de suite, et c'est souvent là que c'est le plus efficace !
Je ne crains pas de faire une vraie leçon de grammaire, à l'ancienne (d'ailleurs les élèves aiment, c'est carré, ils s'y retrouvent).
J'utilise beaucoup la progression du manuel choisi (quand il est convenable) dans les petites classes. Je suis plus libre avec les plus grands.
Mais pour les exercices, c'est un vrai souci, parce que je les pioche ici ou là (et que le vocabulaire pose souvent problème), les inventer tous, ce serait un boulot énorme !
Et je ne parle même pas de ce que je fais alors qu'ils devraient le maîtriser depuis deux mois, deux ans...

Bref, je n'en suis pas satisfaite... C'est flou. Mais je réfléchis, je réfléchis...

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Fantômette le Mer 8 Juin 2011 - 15:33

@La Jabotte a écrit:

Un "truc" pour qu'ils n'écrivent pas la leçon en classe (chronophage et source d'erreurs), mais qu'ils l'écrivent quand-même (cela facilite l'apprentissage) : en guise d'exercice à la maison, distribuer des questions qui demandent de recopier une phrase du cours. Cela les oblige à apprendre la leçon en la lisant et en l'écrivant. Et en l'appliquant.
Par exemple :
Recopiez la phrase qui, dans la leçon, répond à la question "Qu'est-ce qu'un nom ?"
Trouvez dans la leçon les différentes natures/classes grammaticales qui peuvent occuper la fonction sujet.

Autre solution : mettre au moins un exercice qui exige une justification puisée dans la leçon.
Par exemple :
Indiquez si les adjectifs qualificatifs et participes passés soulignés sont épithètes ou attributs du sujet. Justifiez votre réponse en recopiant la phrase du cours qui vous a aidé./Expliquez votre réponse à l'aide de la leçon.

Merci beaucoup pour ces "trucs", je n'y avais jamais pensé ni envisagé des exos maison de cette manière!

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Celeborn le Mer 8 Juin 2011 - 15:41

@Fantômette a écrit:
@La Jabotte a écrit:

Un "truc" pour qu'ils n'écrivent pas la leçon en classe (chronophage et source d'erreurs), mais qu'ils l'écrivent quand-même (cela facilite l'apprentissage) : en guise d'exercice à la maison, distribuer des questions qui demandent de recopier une phrase du cours. Cela les oblige à apprendre la leçon en la lisant et en l'écrivant. Et en l'appliquant.
Par exemple :
Recopiez la phrase qui, dans la leçon, répond à la question "Qu'est-ce qu'un nom ?"
Trouvez dans la leçon les différentes natures/classes grammaticales qui peuvent occuper la fonction sujet.

Autre solution : mettre au moins un exercice qui exige une justification puisée dans la leçon.
Par exemple :
Indiquez si les adjectifs qualificatifs et participes passés soulignés sont épithètes ou attributs du sujet. Justifiez votre réponse en recopiant la phrase du cours qui vous a aidé./Expliquez votre réponse à l'aide de la leçon.

Merci beaucoup pour ces "trucs", je n'y avais jamais pensé ni envisagé des exos maison de cette manière!

J'aime bien aussi ! yesyes

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Serge le Mer 8 Juin 2011 - 15:45

@V.Marchais a écrit:Pour que les élèves ne soient pas passifs pendant la leçon : j'élabore celle-ci avec eux à l'oral, le plus complètement possible, avant de leur distribuer une photocopie de la leçon. Cela permet d'aller très vite sur la relecture de cette leçon (pas le temps de fainéanter beaucoup).
A la maison, à l'aide de la leçon, les élèves ont à remplir une fiche de révision du style de celle qui suit. Cette fiche est à conserver tout au long du collège (euh, mais en fait, aucun élève ne le fait, donc ils ont la joie, l'honneur et l'avantage de la refaire chaque année Twisted Evil ).

fiche-outil
LES CLASSES GRAMMATICALES.

Elles se divisent en deux sous-groupes :
-
-

Les 5 classes de mots variables sont :
Les 5 classes de mots invariables sont :


Les classes de mots variables et leurs propriétés.
Le verbe exprime _____________________. On peut toujours le _____________________.
Le nom sert à ______________ les objets, les personnes, les idées. Il est généralement précédé d'un ________________. Il est souvent variable en _____________, parfois en _________________.
L'adjectif est un mot qu’on ajoute à __________________ . L’adjectif qualificatif sert à __________________. Il s'accorde ____________________________ avec ce nom.
Le déterminant sert à préciser le nom (en exprimant par exemple la quantité). Il est placé devant un ___________.
Le pronom remplace un ______________. Il est généralement placé avant un _________________.

Les classes de mots invariables et leurs propriétés.
L'adverbe modifie le sens d'un autre mot. Il peut toujours être supprimé (la phrase change alors de sens, mais elle reste grammaticalement correcte). Il peut exprimer la manière, le degré, mais aussi le lieu, le temps... Beaucoup d'adverbes se terminent par le suffixe -______, mais pas tous. Voici quelques adverbes très courants, à connaître :
- adverbes de négation : __________________________
- adverbes de temps : ________________________________
- adverbes de lieu : ________________________
- adverbes d'intensité : ________________________________
- autres adverbes de manière : __________________________
La préposition est toujours suivie d'un _____________________________. Les principales prépositions peuvent être retenues grâce à cette petite phrase mnémotechnique : __________________________________________________________________________________
La conjonction de subordination introduit une ________________________________________. Les principales conjonctions de subordination sont : ___________________________________________...
La conjonction de coordination sert à relier deux groupes de mots. Il faut les connaître par coeur : ____________________________________________________________.
L'interjection traduit un cri ou un bruit (on parle alors d'onomatopée). Elle est généralement suivie d'un point d'exclamation. Quelques exemples : hélas ! hé ! ah ! bravo ! super ! bof ! boum ! plouf ! miaou ! aïe ! atchoum !

NB : si j'éprouve des difficultés à identifier la classe grammaticale d'un mot, je commence par me demander si le mot est variable ou invariable : je divise ainsi la difficulté par deux !
Je peux ensuite procéder par élimination, en utilisant les critères définissant chaque classe.

Ce serait très pratique, ce genre de fiche photocopiable, dans le livre du prof par exemple.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Fantômette le Mer 8 Juin 2011 - 15:52

@Yolatengo a écrit: Et j'ai justement une question sur la correction des exercices parce que c'est la partie que je gère le moins bien. Comment procédez-vous pour ne pas perdre certains élèves pendant la correction ? Si j'ai donné plusieurs exercices à la maison, la correction prend du temps.. Envoyez-vous les élèves au tableau régulièrement pour les corrections ? Faites-vous tout à l'oral ou notez-vous toutes les réponses au tableau?

Pour la correction d'exos, le plus souvent, rien d'original: j'interroge les élèves à l'oral (j'alterne volontaires / non volontaires / ceux qui n'ont pas fait leurs exos que je vérifie en début d'heure) et je note la correction au tableau de ma plus belle écriture Very Happy
Les élèves adorent passer au tableau, mais là encore ça double quasiment le temps de correction et ça peut générer une agitation en classe quand celui qui passe écrit mal/ de travers/ trop petit/fait des fautes...
Du coup j'envoie souvent un bon élève, qui écrit bien, pour faire la correction: ça me permet de circuler dans la classe pour vérifier que les autres prennent bien la correction (ce que je peux difficilement faire quand j'écris au tableau, et le faire après, c'est encore du temps), et je sais que le bon élève ne sera pas ou moins pénalisé de prendre la correction après à la-va-vite (car forcément celui qui passe au tableau a un train de retard par rapport aux autres). Bref ce n'est pas forcément formateur pour lui, ça le serait peut-être plus pour un élève moins bon mais ça prend plus de temps et comme je l'ai dit cet élève sera obligé de corriger sur son cahier après coup et ne suivra pas correctement la correction de l'exercice suivant. Je remédie à cela en soutien, où je prends davantage le temps de faire passer au tableau les élèves faibles (en tout cas en 6e puisque j'ai du soutien uniquement dans ce niveau).
Sinon, quand je donne plusieurs exercices avec une dizaine de phrases ou de points à traiter à chaque fois, j'ai suffisamment d'éléments à corriger pour faire passer tous les élèves à l'oral chacun leur tour, par rangée. Avantages: on va assez vite, tout le monde passe, ils ont intérêt à suivre le rythme pour savoir quand leur tour arrive et à suivre tout court!
Autre pratique pour éviter la monotonie: sur 3 exercices à corriger par exemple, j'écris la correction des deux premiers au tableau, puis le 3e est exclusivement corrigé à l'oral, avec la consigne suivante: après le corrigé oral, j'interroge "au hasard" un élève pour qu'il récapitule toute la correction et que les autres élèves vérifient une ultime fois leur correction: à la moindre erreur de correction, l'élève interrogé doit recopier 3 fois (ou 5 selon circonstances) la correction de l'exercice pour le cours suivant. Ca marche bien, les élèves sont hyper attentifs car ils savent ce qui les attend s'ils n'écoutent pas la correction.

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Hermione0908 le Mer 8 Juin 2011 - 16:02

@Yolatengo a écrit:
En consultant le manuel du professeur de TDL, j'avais remarqué que certains exercices étaient spécifiés "à l'oral" ou "à l'écrit", et j'ai prévu dans chaque fiches des exercices à l'oral et à l'écrit pour varier (je n'y avais jamais pensé avant Rolling Eyes mais j'ai trouvé l'alternance écrit/oral efficace avec les élèves)
Je l'ai déjà dit dans un autre fil, si j'ai pris le temps de tout taper c'est que personnellement, je trouve qu'il est plus facile de maintenir l'attention des élèves si les exercices sont projetés au tableau. Et ça facilite pour beaucoup la correction. Et j'ai justement une question sur la correction des exercices parce que c'est la partie que je gère le moins bien. Comment procédez-vous pour ne pas perdre certains élèves pendant la correction ? Si j'ai donné plusieurs exercices à la maison, la correction prend du temps.. Envoyez-vous les élèves au tableau régulièrement pour les corrections ? Faites-vous tout à l'oral ou notez-vous toutes les réponses au tableau?

J'ai testé beaucoup plus cette année les exos à l'oral (en sixième surtout), ça n'a pas mal marché, les élèves jouaient le jeu. Pour la correction, ça dépend du temps que j'ai à y accorder. Si je peux me permettre de "traîner", je fais passer au tableau les élèves (les sixièmes adorent, les troisièmes me fusillent du regard, je suis fan ! Twisted Evil ). Si on doit aller plus vite, j'interroge à l'oral, j'écris moi-même la correction, au besoin, je fais épeler la réponse par l'élève pour vérifier qu'il a bien compris/écrit. Pour des exercices simples, je peux me contenter de la correction orale.
J'aime bien écrire la correction au tableau tout de même, ça permet de réexpliquer certaines choses parfois.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2011 - 16:03

Ben, Serge, je veux bien, mais là, c'est un peu tard. Par contre, si ça sert, je peux mettre ces fiches en lignes, no problem.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2011 - 16:12

Pour la correction des exercices, ça dépend. Je trouve que, dans ce domaine encore, il faut de la variété et de la souplesse.
Certaines corrections, très rapides, à l'oral.
Certaines, au tableau, en particulier les conjugaisons : quand j'ai donné six ou huit verbes à conjuguer à la maison, j'envoie huit élèves corriger en même temps au tableau, on commente, les élèves vérifient leur travail pendant que je passe dans les rangs (vérifier leur vérification...).
Certaines très détaillées, en particulier les exercices d'analyse, où l'on insiste sur la méthode.
Certaines individuelles, en particulier les exercices d'écriture, pendant qu'il y a un autre travail à faire.

Souplesse aussi dans le temps consacré au travail.
Quand je vérifie les devoirs, je note rapidement si, dans l'ensemble, les élèves ont réussi ou pas. Si un travail n'a pas posé de difficulté, je m'autorise à ne pas le corriger intégralement : j'ai vérifié les cahiers, vu que ça roulait, je demande juste si certains ont des questions ou veulent vérifier une réponse particulière.
À l'inverse, si un exercice a posé problème, reprendre en classe en expliquant la démarche puis interrompre la correction et laisser le temps, soit en classe, soit à la maison, de reprendre ce qu'on a fait.
Pour les travaux d'écriture : en faire lire certains par les élèves et commenter collectivement, à l'oral ; en ramasser quatre ou cinq, jamais plus, pour ne pas me surcharger, que je corrigerai à l'écrit.
Je m'en sors mieux dans la gestion du temps depuis que j'ai compris que nous ne sommes pas tenus à l'exhaustivité : il n'est pas nécessaire de corriger chaque exercice, intégralement, ni de vérifier systématiquement tout le monde.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Capessou le Mer 8 Juin 2011 - 16:16

@V.Marchais a écrit:fiche-outil
LES CLASSES GRAMMATICALES.

Elles se divisent en deux sous-groupes :
-
-

Les 5 classes de mots variables sont :
Les 5 classes de mots invariables sont :


Les classes de mots variables et leurs propriétés.
Le verbe exprime _____________________. On peut toujours le _____________________.
Le nom sert à ______________ les objets, les personnes, les idées. Il est généralement précédé d'un ________________. Il est souvent variable en _____________, parfois en _________________.
L'adjectif est un mot qu’on ajoute à __________________ . L’adjectif qualificatif sert à __________________. Il s'accorde ____________________________ avec ce nom.
Le déterminant sert à préciser le nom (en exprimant par exemple la quantité). Il est placé devant un ___________.
Le pronom remplace un ______________. Il est généralement placé avant un _________________.

Les classes de mots invariables et leurs propriétés.
L'adverbe modifie le sens d'un autre mot. Il peut toujours être supprimé (la phrase change alors de sens, mais elle reste grammaticalement correcte). Il peut exprimer la manière, le degré, mais aussi le lieu, le temps... Beaucoup d'adverbes se terminent par le suffixe -______, mais pas tous. Voici quelques adverbes très courants, à connaître :
- adverbes de négation : __________________________
- adverbes de temps : ________________________________
- adverbes de lieu : ________________________
- adverbes d'intensité : ________________________________
- autres adverbes de manière : __________________________
La préposition est toujours suivie d'un _____________________________. Les principales prépositions peuvent être retenues grâce à cette petite phrase mnémotechnique : __________________________________________________________________________________
La conjonction de subordination introduit une ________________________________________. Les principales conjonctions de subordination sont : ___________________________________________...
La conjonction de coordination sert à relier deux groupes de mots. Il faut les connaître par coeur : ____________________________________________________________.
L'interjection traduit un cri ou un bruit (on parle alors d'onomatopée). Elle est généralement suivie d'un point d'exclamation. Quelques exemples : hélas ! hé ! ah ! bravo ! super ! bof ! boum ! plouf ! miaou ! aïe ! atchoum !

NB : si j'éprouve des difficultés à identifier la classe grammaticale d'un mot, je commence par me demander si le mot est variable ou invariable : je divise ainsi la difficulté par deux !
Je peux ensuite procéder par élimination, en utilisant les critères définissant chaque classe.


Je fais prrtiquement le même chose, cette fiche à trous. On écrit tout ce que tu viens d'écrire plus haut + quelques exemples.

Tiens une ptite question et une ptite remarque pour cette leçon justement.
La question, tu attends quoi derrière une préposition ?
Toujours suivie d'un GN ? Il peut aussi y avoir un infinitif ?

A la fin de ta fiche à trous (moi c'est au début), je donne des conseils pour ne pas se tromper, j'ajoute que dans le dictionnaire on trouve toujours réponse à cette question : la classe grammaticale... ça il aime bien.
Sinon je dispose toutes ces remarques dans une commode à dix tiroirs : 5 à gauche (les mots variables), 5 à droite (les mots invariables).

Voilà ce à quoi je suis arrivée au bout de 10 ans.


Sinon, j'ai beaucoup utilisé La grammaire par les exercices, un TD (notamment en 6e/5e). J'ai adoré et j'ai beaucoup plus fait travailler la langue que les années précédentes. Beaucoup plus d'exos donnés. Beaucoup plus de traces écrites. Toujours la correction en vert.
J'ai distribué en début d'année une fiche qui expliquait les chapitres du TD que nous allions travailler en classe et ceux sur lesquels je ne m'attarderais pas (sauf si le besoin s'en faisait ressentir). J'ai donc clairement dit aux élèves et aux parents les chapitres laissés de côté (voir plus bas)
Pour chaque leçon, je veux une fiche-mémoire rangée dans le classeur (parfois une fiche est ouverte en début d'année et complétée au fur et à mesure). Je me demande comment je vais faire l'an prochain avec un cahier.
Cette fiche-mémoire (vraiment courte, de plus en plus courte chaque année, sauf pour les fiches récapitulant plusieurs leçons) peut consister en une leçon recopiée à partir du TD, ou alors une photocopie (à trous généralement) distribuée ou encore une synthèse faite en classe.


Ex. de la fiche distribuée concernant le TD


Comment s’améliorer grâce au cahier d’activités grammaticales (ou T.D.) ?

1) Des révisions

Certains chapitres pourront être travaillés de façon autonome et ne feront pas nécessairement l’objet de fiches en classe :
- soit à la demande du professeur qui note des lacunes, avant ou après une évaluation
- soit à l’initiative de l’élève qui a besoin de revoir certaines notions vues les années précédentes… et qui décide alors de faire les exercices des chapitres de révision.

Un corrigé sera alors distribué à l’ensemble de la classe ou aux élèves qui en font la demande (après avoir montré au professeur que les exercices ont été faits). Ainsi, les élèves pourront avancer à leur rythme en se corrigeant au fur et à mesure. Cela n’exclut évidemment pas le fait de poser des questions au professeur en fin d’heure.


2) Les points au programme de la classe de 5e
Le professeur accordera une plus grande importance aux connaissances à approfondir ou à acquérir en 5e.
Pour cela, il sera demandé aux élèves de faire des exercices du T.D. en s’aidant des encadrés verts (qui permettent de maîtriser de façon progressive l’ensemble du chapitre). Ces encadrés pourront être recopiés afin de constituer la fiche à apprendre par cœur, à moins que le professeur n’en propose une plus adaptée.
Les fiches présentes dans le classeur sont à apprendre par cœur.
Lors des évaluations de grammaire, conjugaison, orthographe ou vocabulaire, les exercices peuvent être repris du T.D. (d’où l’intérêt de les faire très sérieusement et de prendre en vert une correction claire et donc lisible !)

Pour réviser un chapitre et pour préparer une évaluation, il est très important de bien prendre la correction en vert mais aussi de refaire les exercices corrigés en classe.


Tableau récapitulant les révisions à faire de façon autonome et les chapitres que nous étudierons ensemble :

Les chapitres que les élèves peuvent travailler seuls sont les suivants : Les chapitres que nous travaillerons ensemble :
........................... ..............................
........................... ..............................
........................... ..............................


Voilà ce qui me vient en tête après un an de repos !

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par V.Marchais le Mer 8 Juin 2011 - 16:24

@Capessou a écrit:
Tiens une ptite question et une ptite remarque pour cette leçon justement.
La question, tu attends quoi derrière une préposition ?
Toujours suivie d'un GN ? Il peut aussi y avoir un infinitif ?

Derrière un préposition, il y a un nom ou équivalent (pronom, verbe à l'infinitif).
Je définis l'infinitif comme "le nom du verbe" (ce verbe, comment qu'y s'appelle ? C'est encore le meilleur moyen que j'aie trouvé pour leur faire trouver sans trop d'erreur l'infinitif), en montrant par des commutation que l'infinitif occupe des fonctions nominales (euh, en classe, je dis pas comme ça).
Quant au pronom, nous ne cessons de répéter, étymologie à l'appui, que c'est un mot qui remplace un nom.
Nous rappelons tout ça quand nous complétons la fiche.
À force, les élèves s'habituent à considérer pronoms et infinitifs comme des équivalents du nom.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Serge le Mer 8 Juin 2011 - 16:25

@V.Marchais a écrit:Ben, Serge, je veux bien, mais là, c'est un peu tard. Par contre, si ça sert, je peux mettre ces fiches en lignes, no problem.

Bien volontiers alors.

En plus, ça peut permettre de l'adapter facilement en fonction du niveau et des classes.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Capessou le Mer 8 Juin 2011 - 16:58

@V.Marchais a écrit:
Derrière un préposition, il y a un nom ou équivalent (pronom, verbe à l'infinitif).
Je définis l'infinitif comme "le nom du verbe" (ce verbe, comment qu'y s'appelle ? C'est encore le meilleur moyen que j'aie trouvé pour leur faire trouver sans trop d'erreur l'infinitif), en montrant par des commutation que l'infinitif occupe des fonctions nominales (euh, en classe, je dis pas comme ça).
Quant au pronom, nous ne cessons de répéter, étymologie à l'appui, que c'est un mot qui remplace un nom.
Nous rappelons tout ça quand nous complétons la fiche.
À force, les élèves s'habituent à considérer pronoms et infinitifs comme des équivalents du nom.

ça me plaît bien !!!
Je prends !

Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par kensington le Mer 8 Juin 2011 - 17:37

@Adri a écrit:
@kensington a écrit:
@Adri a écrit:HS, parce que je suis prof LV, mais vos réflexions me font réfléchir aussi.
J'avance... Merci Wink

Dans la même situation que toi Adri!
Envisages-tu une progression et un travail de la grammaire à part/en parallèle des autres activités de classe?

Pour le moment, je travaille la grammaire en fonction de ce qu'on rencontre dans les textes ou bien de ce dont ils vont avoir besoin pour s'exprimer. (Et je choisis aussi ce qu' on fait en fonction de ce que je veux qu'ils apprennent). Je fais d'ailleurs souvent des points de grammaire Twisted Evil en impro totale, parce que justement on en a besoin maintenant tout de suite, et c'est souvent là que c'est le plus efficace !
Je ne crains pas de faire une vraie leçon de grammaire, à l'ancienne (d'ailleurs les élèves aiment, c'est carré, ils s'y retrouvent).
J'utilise beaucoup la progression du manuel choisi (quand il est convenable) dans les petites classes. Je suis plus libre avec les plus grands.
Mais pour les exercices, c'est un vrai souci, parce que je les pioche ici ou là (et que le vocabulaire pose souvent problème), les inventer tous, ce serait un boulot énorme !
Et je ne parle même pas de ce que je fais alors qu'ils devraient le maîtriser depuis deux mois, deux ans...

Bref, je n'en suis pas satisfaite... C'est flou. Mais je réfléchis, je réfléchis...

topela


HS pour répondre à Adri:

Pour l'an prochain, je prévois de bâtir une progression à partir de lectures suivies adaptées. Les textes seront l'occasion d'aborder les points de langue en contexte et en plus ils seront rebrassés davantage avec ces textes plus longs que les habituels dialogues qui enchaînent les structures comme des perles mais ne reviennent pas assez dessus. Chaque séquence sera bâtie autour d'une histoire qui servira aussi de support aux activités de compréhension de l'écrit forcément et d'expression orale et je grefferai là-dessus des activités de compréhension de l'oral autour du même thème que l'histoire ou de thèmes en rapport. Reste la question des exercices indispensables pour l'entraînement, je vais puiser dans des manuels de grammaire car tout fabriquer peut en effet être lourd.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par LM le Jeu 9 Juin 2011 - 10:24

Merci encore à tous pour vos réponses.

J'ai une autre question du coup: au collège, pour les profs de français (Wink), vous faites plusieurs intercalaires dans les classeurs des élèves?
-littérature/voc/écriture
-grammaire
-orthographe
-conjugaison

et le reste?
...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par V.Marchais le Jeu 9 Juin 2011 - 10:26

J'ai deux cahiers, comme les collègues de maths : un pour les exercices, un avec les leçons.
On utilise le cahier de cours des deux côtés à la fois :
- recto : lecture, voca, rédaction.
- verso : langue (grammaire, conj, orthographe).

Le classeur, c'est trop le bazar, surtout avec les petits.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par LM le Jeu 9 Juin 2011 - 10:29

D'accord pour le bazar des classeurs...
Mais ici, les parents d'élèves sont trèèèèssssssss présents et ont réussi à faire en sorte que le classeur soit imposé dans tous les niveaux.... (poids des cartables toujours...d'ailleurs même bor**l pour les manuels).
J'ai beau m'évertuer à leur expliquer les avantages du cahier depuis que je suis arrivée, rien n'y fait.
MArre de me tuer à (toutes) la (les) tâche(s).
Je ne suis donc pas resposable de la tenue des classeurs...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Ruggera7 le Jeu 9 Juin 2011 - 13:37

Quels intercalaires mettez-vous dans le classeur?
Chez nous aussi: classeur imposé pour les 4 niveaux!
Moi, j'ai un intercalaire pour la séquence (avec les textes et les activités qui leur sont liées), un autre pour les fiches outils (gramm, orth etc...) un autre encore pour les travaux ramassés et évalués mais j'avoue, je ne suis pas trop contente de ce système.
Et quel bazar pour des élèves pas organisés!

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Adri le Jeu 9 Juin 2011 - 17:40

@ kensington : veneration

Tu prévois de faire combien de lectures suivies sur l'année ?

Je teste en ce moment même des lectures de ce type avec les 5e, 4e et 3e, sans avoir abouti le travail autour... Je projette de m'y mettre pour l'an prochain, quand je serai dans un étab pour longtemps, que je connaîtrai les élèves. Pas évident cependant de trouver des textes bien adaptés. (Pas trop difficiles, de contenu intéressant...)
Et tu fais bien entrer tout ça dans le cadre des programmes où tu uses d'une grande liberté pédagogique ???

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par kensington le Jeu 9 Juin 2011 - 19:37

Alors, j'en suis un peu au même niveau que toi. Cette année j'ai testé des lectures suivies en alternance avec le reste des leçons plus classiques du manuel en 5e et 4e. On en a fait une aussi en 4e euro. Avec une 5e on en a fait 3 dans l'année. Je pense qu'il y aurait possibilté d'en faire autour de 5 à 6 dans l'année en fonction de la longueur des histoires.

Mais l'an prochain je compte bien articuler ça avec le reste du cours. Je pense qu'il y a façon de placer quelques tâches au fil de la séquence pour faire actionnel mais de toute évidence ça ne sera pas le cadre uniforme qu'on trouve dans les manuels: tâches intermédiaires qui mènent à la tâche finale. Un cadre qui ne me botte pas du tout et qui de toute façon n'est pas dans le texte même des programmes. Quant au programme grammatical il sera d'autant plus et mieux couvert je pense que l'exposition à la langue est plus grand et les points de langues rebrassés fréquemment avec de telles lectures. Donc je dirais liberté pédagogique avec une touche actionnelle quand ça se présente.

Pour le choix d'histoires, c'est vrai qu'en anglais la palette est assez large et certaines éditions proposent ce genre de démarche. Par exemple les éditions Black Cat Cideb. Ils éditent des histoires dans plusieurs langues dont l'allemand. La page de leurs lectures adaptées en allemand sur leur site: ici

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Adri le Jeu 9 Juin 2011 - 19:56

Merci, kensington... j'ai récemment commandé des ouvrages chez eux (ce ne sont pas ceux que j'essaie en ce moment). Ils ont l'air bien fait, je vais voir si j'ai le temps d'en tester un avant la fin de l'année Descartes
En pratique, tu fais acheter des séries par le collège, par les élèves où tu travailles avec des photocop ?

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par kensington le Jeu 9 Juin 2011 - 20:03


Photocop malheureusement, je scanne, je retouche et je mets 4 pages sur une feuille A4, ça reste lisible. L'an prochain je projetterai peut-être certains chapitres si les élèves n'en ont pas besoin chez eux.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Français, collège : comment monter ses cours de grammaire ?

Message par Adri le Jeu 9 Juin 2011 - 20:05

topela
je me dis que j'essaierai de faire acheter des séries l'an prochain, mais vu l'état de mon livre après une seule utilisation... j'ai des doutes !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum