Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
Médiateur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par John le Mar 7 Juin 2011 - 22:39
@Reine Margot a écrit:Je trouve étonnant que l'on interroge autant le désir des professeurs qui souhaitent changer de métier, alors que dans le privé que citait Milasaintanne, personne ne s'étonne de ce qu'un(e) boulanger(e) ou un(e) secrétaire veuille changer de voie...mais quand on est prof c'est la suspicion "mais pourquoi vouloir changer alors que vous êtes prof depuis X années?" c'était le cas même pour un concours de la FP...

Pourquoi sommes-nous les seuls à ne pas avoir le droit de quitter un métier quand on ne l'aime plus?

Je connais d'autres personnes hors enseignement qui veulent changer de job, je vous passe leur numéro pour que vous puissiez leur dire que c'est bizarre de ne pas aimer son job, Milasaintanne et Betty ?

Oui, ce n'est pas la décision de Reine Margot et d'autres qui est étonnante, c'est la réaction des trois qui trouvent cette décision "étonnante". Un troll, quelqu'un qui n'aime pas la décision de Reine Margot et l'a déjà montré il y a quelques semaines, et... Milasaintanne.

Milasaintanne, il y a des moments où j'ai été plutôt d'accord avec toi sur le forum, mais là je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas. A la limite, interroge-toi plutôt sur les motivations des gens qui restent dans leur collège aux Tarterêts ou à Vénissieux, si tu as vraiment envie de résoudre des énigmes.


Dernière édition par John le Mar 7 Juin 2011 - 22:41, édité 1 fois
supersoso
supersoso
Grand sage

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par supersoso le Mar 7 Juin 2011 - 22:41
milasaintanne a écrit:
@Leclochard a écrit: Cependant, il ne faut pas oublier que les gens qui partent de l'enseignement souffrent tant que cet ennui sera de toute façon cent fois préférables à la douleur quotidienne d'enseigner.

Tu vois, c'est ça qui m'épouvante... Que des gens en arrivent à "la douleur quotidienne d'enseigner". C'est terrible !
Je ne crois avoir entendu personne d'autre qu'un enseignant dire cela de son travail.
Et pourtant, je connais des gens qui font des métiers éprouvants et souvent très mal rémunérés.

C'est ça que j'aimerais comprendre.
Comment on en arrive là.

Alors la douleur quotidienne en allant au boulot, je peux t'assurer que ça n'est pas spécifique aux enseignants... Pour ma part, j'ai fait un boulot administratif dans des sociétés privées pendant plusieurs années (à la base je souhaitais être prof de philo mais le peu de poste a fini par avoir raison de moi...). Et bien la dernière année, celle qui m'a poussé à passer le concours de prof des écoles, je connaissais cette douleur... Aller au boulot, pleurer tous les matins, et tenir tant bien que mal toute la journée... Et je connais d'autres personnes qui ont connu des situations similaires... Et pour ma part, je suis contente du boulot que je fais maintenant mais je le trouve aussi "usant", il laisse souvent peu de place à la vie familiale et comme John, le discours de certains en salle des maitres me affraid ... Enfin tout ça pour dire que pour le moment, je continue à faire ça mais je pense aussi que je ne ferais pas cela toute ma vie... et finalement je ne trouve pas ça épouvantable que tant de personnes puisse ressentir ça : la hiérarchie, le fait qu'on nous impose parfois des choses dont on voit qu'elles sont inefficaces sur nos élèves et autres peuvent avoir raison des meilleures volontés. Et pour ma part, je travaille pour un salaire à la fin du mois (même si je m'investis et que j'essaye de faire au mieux) et je trouve plutôt sain de changer de job quand on sent que celui que l'on fait actuellement ne nous apporte plus rien, où si on trouve que les bénéfices qu'il nous rapporte sont moindre que ce que nous y laissons... Et quitte à rétrograder : si c'est un choix assumé c'est surtout courageux car beaucoup n'osent pas par peur du regard des autres...
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Pandorafa le Mar 7 Juin 2011 - 22:48
Milasaintanne, tu m'intrigues, j'ai lu beaucoup des tes posts sur le forum, et je ne parviens pas à te comprendre...

Tu as l'air d'être une prof qui a de l'expérience, un avis tranché sur plein de choses, notamment sur la société et le secteur privé...

Tu as l'air sincèrement convaincue que l'éducation nationale est un monde merveilleux, où les élèves sont gentils et ont envie d'apprendre, où le materiel permettant d'appliquer les TICE est accessible à tous, où la nouvelle pedagogie permet forcément de transmettre des "capacités".

Alors moi Milasaintanne, je me dis que ton monde il a vraiment l'air super, et je me dis même qu'il ressemble un peu au monde des formateurs que j'ai connu à l'IUFM, ça donnait trop envie d'y vivre !

J'ai adoré enseigner pendant mon année de stage, et j'ai vanté les mérites des TICE dans mon mémoire professionnel, ça a fait très plaisir à l'IUFM...

Et puis l'année d'après, j'ai été envoyée comme TZR loin de chez moi, j'ai récupéré les classes dont personnes ne voulaient, j'ai bossé pendant plusieurs mois tous les soirs jusqu'à 2h du mat pour faire des jolis cours... Et je me suis aperçue que malgré tous mes efforts, je n'étais pas écoutée par l'administration car je n'étais "que TZR", "que T1", même quand les élèves étaient irrespectueux, voire menaçants...

Et il y a même eu des collègues pour me dire qu'il fallait faire semblant de ne pas voir toutes ces incivilités, et les même m'ont expliqué qu'ils avaient droits à leurs petits privilèges parce qu'ils étaient des anciens, que les jeunes devaient s'adapter aux contraintes...

Cette année il m'est arrivé souvent de rentrer en pleurant du lycée, de me dire que je ne tiendrais pas... Et, alors que la vocation d'enseigner m'a motivé pendant toute ma scolarité, pendant mes études universitaires, que je peinais à financer en bossant justement dans le privé, j'ai fini un soir par taper "reconversion prof" sur google... .

Je suis arrivée sur ce forum...

Et j'ai vu que je n'étais pas seule, et que contrairement à certains de mes collègues, qui me disent qu'il n'ont pas le courage d'entreprendre des démarches de reconversion alors qu'il sont dégoutés de la dégradation de leurs conditions de travail, ici il y avait des gens qui choisissaient de ne plus subir.

Alors je ne vois pas comment on peut ne pas trouver à la fois courageux et ambitieux le parcours de Reine Margot, qui a eu la lucidité de comprendre qu'elle ne s'épanouissait pas dans ce merveilleux métier d'enseignant, qui s'est renseignée seule pour trouver une solution, et qui a finalement réussi un concours pour aller de l'avant, pour connaître une vie professionnelle plus sereine...
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Mar 7 Juin 2011 - 22:51
merci Pandorafanny, ça me touche vraiment (et merci à tous ceux qui m'ont soutenue d'ailleurs!) fleurs

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Fourseasons
Fourseasons
Doyen

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Fourseasons le Mar 7 Juin 2011 - 22:51
pandorafanny a écrit:Milasaintanne, tu m'intrigues, j'ai lu beaucoup des tes posts sur le forum, et je ne parviens pas à te comprendre...

Tu as l'air d'être une prof qui a de l'expérience, un avis tranché sur plein de choses, notamment sur la société et le secteur privé...

Tu as l'air sincèrement convaincue que l'éducation nationale est un monde merveilleux, où les élèves sont gentils et ont envie d'apprendre, où le materiel permettant d'appliquer les TICE est accessible à tous, où la nouvelle pedagogie permet forcément de transmettre des "capacités".

Alors moi Milasaintanne, je me dis que ton monde il a vraiment l'air super, et je me dis même qu'il ressemble un peu au monde des formateurs que j'ai connu à l'IUFM, ça donnait trop envie d'y vivre !

J'ai adoré enseigner pendant mon année de stage, et j'ai vanté les mérites des TICE dans mon mémoire professionnel, ça a fait très plaisir à l'IUFM...

Et puis l'année d'après, j'ai été envoyée comme TZR loin de chez moi, j'ai récupéré les classes dont personnes ne voulaient, j'ai bossé pendant plusieurs mois tous les soirs jusqu'à 2h du mat pour faire des jolis cours... Et je me suis aperçue que malgré tous mes efforts, je n'étais pas écoutée par l'administration car je n'étais "que TZR", "que T1", même quand les élèves étaient irrespectueux, voire menaçants...

Et il y a même eu des collègues pour me dire qu'il fallait faire semblant de ne pas voir toutes ces incivilités, et les même m'ont expliqué qu'ils avaient droits à leurs petits privilèges parce qu'ils étaient des anciens, que les jeunes devaient s'adapter aux contraintes...

Cette année il m'est arrivé souvent de rentrer en pleurant du lycée, de me dire que je ne tiendrais pas... Et, alors que la vocation d'enseigner m'a motivé pendant toute ma scolarité, pendant mes études universitaires, que je peinais à financer en bossant justement dans le privé, j'ai fini un soir par taper "reconversion prof" sur google... .

Je suis arrivée sur ce forum...

Et j'ai vu que je n'étais pas seule, et que contrairement à certains de mes collègues, qui me disent qu'il n'ont pas le courage d'entreprendre des démarches de reconversion alors qu'il sont dégoutés de la dégradation de leurs conditions de travail, ici il y avait des gens qui choisissaient de ne plus subir.

Alors je ne vois pas comment on peut ne pas trouver à la fois courageux et ambitieux le parcours de Reine Margot, qui a eu la lucidité de comprendre qu'elle ne s'épanouissait pas dans ce merveilleux métier d'enseignant, qui s'est renseignée seule pour trouver une solution, et qui a finalement réussi un concours pour aller de l'avant, pour connaître une vie professionnelle plus sereine...

Témoignage touchant... fleurs2 Wink
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Mar 7 Juin 2011 - 22:57
sur cet autre forum, il y a 60 pages sur les profs en détresse:
http://www.forum-concours.cap-public.fr/viewtopic.php?f=22&t=58996

Je ne comprends pas la démarche de ceux qui viennent nous faire chier parce qu'on a pris la décision de se barrer. On s'est farci des leçons de morale pendant des années parce qu'on n'était pas de bons profs, qu'on ne faisait pas ce qu'il fallait, qu'on avait trop de conflits avec les élèves et que c'était de notre faute, parce que eux bien sûr ne demandaient qu'à apprendre, que nos efforts étaient insuffisants, et maintenant on nous reproche d'aller voir ailleurs??
Carabas
Carabas
Vénérable

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Carabas le Mar 7 Juin 2011 - 23:00
@Jour de pluie a écrit:Avant de passer le CAPES, je n'avais pas d'expérience d'enseignement mais bien d'autres expériences, j'ai suivi quelques chemins détournés pendant mes études. Aujourd'hui malgré de nombreux inconvénients de notre métier, c'est encore celui dans lequel les avantages compensent le mieux les inconvénients, ce qui explique que je ne comprends pas forcément cette fuite.
Ben écoute, on est bien contents, hein.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Mar 7 Juin 2011 - 23:01
Lorica a écrit:sur cet autre forum, il y a 60 pages sur les profs en détresse:
http://www.forum-concours.cap-public.fr/viewtopic.php?f=22&t=58996

Je ne comprends pas la démarche de ceux qui viennent nous faire chier parce qu'on a pris la décision de se barrer. On s'est farci des leçons de morale pendant des années parce qu'on n'était pas de bons profs, qu'on ne faisait pas ce qu'il fallait, qu'on avait trop de conflits avec les élèves et que c'était de notre faute, parce que eux bien sûr ne demandaient qu'à apprendre, que nos efforts étaient insuffisants, et maintenant on nous reproche d'aller voir ailleurs??

+1000
caperucita
caperucita
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par caperucita le Mar 7 Juin 2011 - 23:01
Très beau témoignage Pandora Fanny, et bienvenue ici.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
Gaïa
Gaïa
Niveau 7

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Gaïa le Mar 7 Juin 2011 - 23:02
Je trouve la façon dont ce sujet dévie insupportable. Si ça ne vous convient pas , un sujet sur les reconversions, ne le lisez pas ! C'est quand même incroyable de venir jusqu'ici juger et critiquer des personnes qui prennent leur vie professionnelle en main et se soutiennent pour la changer quand elle ne leur (nous) convient plus ! Et si vous ne voulez pas d'enfant vous allez aller sur le sujet "envie de bébé" pour critiquer celles qui en veulent ?
C'est vraiment insupportable !!!
caperucita
caperucita
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par caperucita le Mar 7 Juin 2011 - 23:04
@Gaïa a écrit:Je trouve la façon dont ce sujet dévie insupportable. Si ça ne vous convient pas , un sujet sur les reconversions, ne le lisez pas ! C'est quand même incroyable de venir jusqu'ici juger et critiquer des personnes qui prennent leur vie professionnelle en main et se soutiennent pour la changer quand elle ne leur (nous) convient plus ! Et si vous ne voulez pas d'enfant vous allez aller sur le sujet "envie de bébé" pour critiquer celles qui en veulent ?
C'est vraiment insupportable !!!

Très bonne comparaison, c'est tout à fait ça Rolling Eyes

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
CarmenLR
Fidèle du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par CarmenLR le Mar 7 Juin 2011 - 23:05
Au fait, Gaia, c'est quand l'oral ?
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par olivier-np30 le Mer 8 Juin 2011 - 7:56
Petit détour, j'ai regardé le métier de contrôleur de l'insee et je m'aperçois que pour un prof de lettres le métier est assez attractif.

En fait il y a deux branches, administratif et informatique (base de données), donc les profils recrutés portent sur deux cibles...un peu comme le concours d'inspecteur des impôts où il y a les aspects juridiques ou techniques.

En rigolant je disais à une collègue que j'étais une vraie burne : bac + concours contrôleur insee + 7 ans exercice = 2000 nets par mois.

Et tout ça avec le bac, bon on va être gentils et se rassurer un peu, on va dire avec un bon bac +2 car le niveau des candidats augmente, mais je pense que qqn qui connait les bons filons et qui est aidé pour la prep peut réussir...

Mais n'en disons pas trop, ce serait dommage que les sources se tarissent.

Je regrette aussi d'avoir eu des parents qui m'ont trop fait focaliser sur les diplômes alors que dans la vie en général c'est la personnalité qui importe le plus. J'ai commis beaucoup d'erreurs étant jeune, et aussi mon environnement était bien limité pour penser au métier qui me corresponde le mieux. Dommage aussi que l'orientation en France soit aussi standardisée.

Laughing

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 9:20
chuut! déjà qu'il y a plein de profs qui passent ce concours!!
Parmi les reçus, plus de la moitié a bac+4, et moins de 10% ont le niveau bac, bac+1...

Je dirais qu'il y a en gros trois types de fonctions pour contrôleur de l'insee:
- informatique (maintenance, programmation...)
- ressources humaines (gestion administrative)
- enquêtes et statistiques (collecte, traitement des données, rédaction de synthèses...)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Leclochard le Mer 8 Juin 2011 - 9:21
@olivier-np30 a écrit:Petit détour, j'ai regardé le métier de contrôleur de l'insee et je m'aperçois que pour un prof de lettres le métier est assez attractif.

En fait il y a deux branches, administratif et informatique (base de données), donc les profils recrutés portent sur deux cibles...un peu comme le concours d'inspecteur des impôts où il y a les aspects juridiques ou techniques.

En rigolant je disais à une collègue que j'étais une vraie burne : bac + concours contrôleur insee + 7 ans exercice = 2000 nets par mois.
Et tout ça avec le bac, bon on va être gentils et se rassurer un peu, on va dire avec un bon bac +2 car le niveau des candidats augmente, mais je pense que qqn qui connait les bons filons et qui est aidé pour la prep peut réussir...

Mais n'en disons pas trop, ce serait dommage que les sources se tarissent.

Je regrette aussi d'avoir eu des parents qui m'ont trop fait focaliser sur les diplômes alors que dans la vie en général c'est la personnalité qui importe le plus. J'ai commis beaucoup d'erreurs étant jeune, et aussi mon environnement était bien limité pour penser au métier qui me corresponde le mieux. Dommage aussi que l'orientation en France soit aussi standardisée.

Laughing

C'est tout ? En étant ébéniste, tu gagnerais plus sans avoir plus d'études et sans avoir passé de concours. Very Happy
Plus sérieusement, cette comparaison n'a pas vraiment de sens, si tu oublies les avantages et les inconvénients des professions considérées.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Leclochard le Mer 8 Juin 2011 - 9:23
Lorica a écrit:chuut! déjà qu'il y a plein de profs qui passent ce concours!!
Parmi les reçus, plus de la moitié a bac+4, et moins de 10% ont le niveau bac, bac+1...
Je dirais qu'il y a en gros trois types de fonctions pour contrôleur de l'insee:
- informatique (maintenance, programmation...)
- ressources humaines (gestion administrative)
- enquêtes et statistiques (collecte, traitement des données, rédaction de synthèses...)

Bah oui. C'est le côté trompeur des concours. Ils sont théoriquement faits pour une catégorie de diplômés et dans les faits, c'est une autre, supérieure, qui l'obtient. Le sentiment de déclassement est inévitable.
Le bon plan, pour moi, c'est plutôt les métiers manuels qui permettent de monter son affaire mais il faut avoir le temps de se former et avoir une vraie passion.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par cavecattum le Mer 8 Juin 2011 - 9:31
Le secteur manuel attire de plus en plus des BAC++ reconvertis...Ils y voient souvent une possibilité de liberté plus grande que celle que l'on obtient dans un quelconque service administratif...
Dans les faits, on a pas trop de mal à trouver un maître d'apprentissage - trop heureux d'avoir un disciple à cervelle-, mais une certaine méfiance subsiste tout de même. Je connais une chercheuse en bio devenue bourrelière - elle montait à cheval avec moi. De la paillasse au cuir...
Mais si on commence à empiéter sur les plate-bande des exclus du système scolaire, il va leur rester quoi, à eux?
Fourseasons
Fourseasons
Doyen

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Fourseasons le Mer 8 Juin 2011 - 9:36
Il serait pt intéressant de scinder en deux ce topic... Un "pratique" où ceux qui se reconvertissent échangent. Un autre plus "généraliste" où on peu débattre sue les reconversions.
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 9:50
@cavecattum a écrit:Le secteur manuel (..)
Mais si on commence à empiéter sur les plate-bande des exclus du système scolaire, il va leur rester quoi, à eux?

Ce genre de phrase me choque profondément. Le travail manuel serait pour les "exclus du système scolaire" ?
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par cavecattum le Mer 8 Juin 2011 - 9:56
Choque profondément? Il vous en faut peu! Vous faites dans la candeur vous!
Le travail manuel revient, de fait, aux exclus du système scolaire. C'est une observation empirique.
Je vous cite les propos de mon plombier, passé chez moi il y a une semaine avec son dernier apprenti, qui s'est trompé trois fois dans l'installation.
"Ils m'ont encore refourgué un débile, qui sait pas lire. Pour déchiffrer les plans d'installation, c'est d'un pratique! De mon temps, il fallait un minimum de bon sens pour être recruté..."

Leclochard
Leclochard
Empereur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Leclochard le Mer 8 Juin 2011 - 9:57
@cavecattum a écrit:Le secteur manuel attire de plus en plus des BAC++ reconvertis...Ils y voient souvent une possibilité de liberté plus grande que celle que l'on obtient dans un quelconque service administratif...
Dans les faits, on a pas trop de mal à trouver un maître d'apprentissage - trop heureux d'avoir un disciple à cervelle-, mais une certaine méfiance subsiste tout de même. Je connais une chercheuse en bio devenue bourrelière - elle montait à cheval avec moi. De la paillasse au cuir...
Mais si on commence à empiéter sur les plate-bande des exclus du système scolaire, il va leur rester quoi, à eux?

Plus de liberté, et surtout la possibilité de s'épanouir en exerçant une activité qu'on aime.
Maintenant, il n'y a pas de reconversion facile. L'administration? on doit préparer et passer un concours parfois sélectif et la paye ne sera pas forcément à la hauteur des efforts. Reprendre un commerce ou monter son affaire ? on doit trouver les fonds, vérifier que l'affaire est viable, la passion ne suffit pas. Devenir artisan? on doit passer le diplôme, trouver un stage, et les débuts peuvent être décevants, difficiles etc... C'est à chacun de voir ce qui lui convient le mieux.
Le problème des exclus scolaires, c'est que parfois, -souvent ?-, ils ne sont même pas aptes à exercer ces métiers dont on croit qu'ils leur sont réservés. Il faut un minimun de réflexion, de discipline, de courage pour être un bon plâtrier, cuisinier ou électricien. Métier manuel, ce n'est pas synonyme de "sous-métier". humhum


Dernière édition par Leclochard le Mer 8 Juin 2011 - 10:00, édité 2 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
John
John
Médiateur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par John le Mer 8 Juin 2011 - 9:57
milasaintanne a écrit:
@cavecattum a écrit:Le secteur manuel (..)
Mais si on commence à empiéter sur les plate-bande des exclus du système scolaire, il va leur rester quoi, à eux?

Ce genre de phrase me choque profondément. Le travail manuel serait pour les "exclus du système scolaire" ?
Il y a deux façons de comprendre la phrase :
- soit on est choqué parce qu'on se dit que selon Cavecattum le travail manuel c'est pour les nuls qui ne savent rien faire
- soit on se dit que le système scolaire pousse les "apprenants" à aller toujours plus haut dans la qualification de leurs diplômes, et que cavecattum entend par "exclus du système scolaire" ceux qui quittent l'école avant le bac.

Aucune des deux solutions ne me convient vraiment, mais je doute très fortement que cavecattum ait pensé à la première solution, donc je trouve qu'elle se fait jeter la pierre un peu rapidement.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
John
John
Médiateur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par John le Mer 8 Juin 2011 - 10:00
Choque profondément? Il vous en faut peu! Vous faites dans la candeur vous!
Le travail manuel revient, de fait, aux exclus du système scolaire. C'est une observation empirique.
Je vous cite les propos de mon plombier, passé chez moi il y a une semaine avec son dernier apprenti, qui s'est trompé trois fois dans l'installation.
"Ils m'ont encore refourgué un débile, qui sait pas lire. Pour déchiffrer les plans d'installation, c'est d'un pratique! De mon temps, il fallait un minimum de bon sens pour être recruté..."
Ben et le plombier, il ne sait pas lire non plus ? Je crois que tu confonds "apprentissage" et "travail manuel" : l'exemple n'est pas vraiment probants, car tous les travailleurs manuels ne sont pas ou plus des apprentis

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Celeborn le Mer 8 Juin 2011 - 10:09
Il me semble que cavecattum veut dire que dans notre système, le travail manuel est ce que l'on propose à ceux qui ne peuvent pas poursuivre des études…euh…"abstraites", sauf volonté affirmée de l'élève (ce qui est quand même rare). En gros, s'il peut aller en seconde générale, il y va ; sinon, il va vers des filières donc les aboutissants sont des métiers manuels.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
cavecattum
Neoprof expérimenté

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par cavecattum le Mer 8 Juin 2011 - 10:10
Justement, il sait lire. Et c'est pour cela qu'il jugeait défavorablement l'apprenti, futur travailleur manuel, qui lui ne le savait pas, ou peu.
Quand il m'a demandé ce que je faisais comme métier, et qu'il l'a su, il a éprouvé le besoin de me parler de l'orientation calamiteuse, du sentiment de dégradation qu'il ressentait dans ces secteurs aussi.


Xana
Xana
Niveau 8

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Xana le Mer 8 Juin 2011 - 13:07
.
Contenu sponsorisé

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 5 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum