Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
manchotte50
Niveau 10

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par manchotte50 le Mer 8 Juin 2011 - 14:57
toute expérience est bonne à prendre et l'important c'est de pouvoir s'épanouir ! si Reine Margot se sent enfermée dans sa situation, autant qu'elle prenne une autre voie !
C'est quand même plus sain que de se retrouver à regretter d'avoir manquer l'occasion et dans 2 ans être sous prozac et multiplier les arrêts maladie pour ne plus avoir à "affronter" la classe !
J'ai remplacé l'an dernier une prof qui était en arrêt à cause d'une dépression, elle n'assumait plus ses "tâches" depuis au moins 2 ou 3 ans, le rectorat a du la pousser à prendre sa retraite pour ne pas la sanctionner, elle aurait sans doute du réagir avant et se reconvertir plutôt que de laisser son CDI à l'abandon et dégoûter les élèves d'y venir !
Provence
Provence
Enchanteur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Provence le Mer 8 Juin 2011 - 15:07
C'est surtout qu'on a le droit de choisir ce qu'on fait de sa vie, zut à la fin! Pas de raison de se justifier.
manchotte50
manchotte50
Niveau 10

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par manchotte50 le Mer 8 Juin 2011 - 15:08
:aao: 100% d'accord
roxanne
roxanne
Prophète

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par roxanne le Mer 8 Juin 2011 - 15:36
Je n'ai pas lu les 11 pages mais je voulais redire à tous ceux qui se reconvertissent que vraiment je les admire pour avoir pris leurs vies en main.Il y a tellement de profs qu'on voit années après années être en souffrance et y apporter de mauvaises réponses (arrêts continuels, massacre des classes..) que d'avoir la lucidité et la détermination de se dire "j'arrête" et je me donne les moyens de faire autre chose, c'est un acte de courage intellectuel.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Marie Laetitia le Mer 8 Juin 2011 - 15:39
@Provence a écrit:C'est surtout qu'on a le droit de choisir ce qu'on fait de sa vie, zut à la fin! Pas de raison de se justifier.

@roxanne a écrit:Je n'ai pas lu les 11 pages mais je voulais redire à tous ceux qui se reconvertissent que vraiment je les admire pour avoir pris leurs vies en main.Il y a tellement de profs qu'on voit années après années être en souffrance et y apporter de mauvaises réponses (arrêts continuels, massacre des classes..) que d'avoir la lucidité et la détermination de se dire "j'arrête" et je me donne les moyens de faire autre chose, c'est un acte de courage intellectuel.


Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 2252222100

_________________
 Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Igniatius le Mer 8 Juin 2011 - 15:53
Toujours cette fabuleuse condescendance dans les posts de Mila, j'adore.

Non contente de détenir la vérité révélée sur la pédagogie, tu maîtrises aussi très bien "le monde du travail" : tu dois vraiment balancer une ambiance de franche camaraderie dans une salle des profs toi !

Moi aussi mon entourage est essentiellement constitué de personnes qui travaillent dans le privé et qui, en effet, en constatent les dégradations continuelles.
La société change, certes, mais dans un sens que de très nombreux enseignants estime négatif (tu devrais discuter avec des gens de plus de 25 ans, pas seulement avec des stagiaires sous ta coupe) : ils ont donc tendance à penser que l'école doit demeurer une référence pour les jeunes générations, et qu'elle ne doit pas nécessairement s'adapter aux pires évolutions.
Avec les réformes actuelles, qui modifient profondément les objectifs de l'enseignement, énormément de profs se sentent en désaccord profond : je pense qu'une majorité de collègues envisagerait de partir si on leur offrait une possibilité valable de reconversion.
Evidemment, toi, ces réformes, tu les trouves géniales.
Personnellement, je ne savais pas si ce métier me plairait avant de l'exercer.
Les débuts n'ont pas été obligatoirement faciles, mais j'ai aujourd'hui la conviction que je suis fait pour ça, et que je le fais bien.
Il n'empêche que cette année, pour la première fois, je me suis demandé si j'enseignerai tjrs dans 10 ans, tellement ce que l'on me demande me paraît éloigné de ce qui doit être fait pour les enfants de ce pays.

Je pense bien rester, car je ne peux abdiquer devant la tartufferie de certains réformateurs : évidemment, si jourdepluie a été formée par des gens dans ton style, ça sera compliqué avec les jeunes collègues, mais j'ai bon espoir que la lucidité leur viendra avec un peu d'expérience de terrain.

J'ai bien aimé aussi ta réaction outrée au post de cavecattum sur les métiers manuels : qui peut nier que le système réserve les métiers manuels aux exclus du système scolaire aujourd'hui ?
Dans le LP de mon bahut, les élèves ne trouvent plus de stages tellement les patrons les trouvent à la limite de la débilité : il y a peut-être un pb, non ?
En attendant, tes amis et toi créez les conditions pour que des gamins capables et volontaires d'exercer ces métiers passent en lycée pour y souffrir plus que jamais.
Mais vous pourrez dire ensuite que vous avez réglé le pb des 180000 exclus du système scolaire...

Tes interventions deviennent vraiment de plus en plus nauséabondes.

Je sais que tu ne me répondras pas puisque je t'ai déjà "insultée", mais je trouve tes propos sur ce fil bien plus insultants que ma franchise.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 16:29
@Emeraldia a écrit:
milasaintanne a écrit:Quelqu'un pour répondre à ma question : "Avez vous des nouvelles des "anciens"... ceux qui sont partis depuis quelques années ?"

Merci d'avance.
Oui, ils ont monté leur boîte, gagnent bien mieux leur vie et ne st plus stressés, ça vous va ?

oui aussi, mais ils ne viennent pas sur les forums de profs!

Et d'ailleurs, si c'est pour y lire du Milasaintanne, je ne risque pas d'y revenir

avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 16:50
ça me rappelle l'année où j'étais en arrêt de travail car le moral était au plus bas et que j'ai reçu une lettre de la DRH pour me reprocher mon absence de travail. Sur le coup, j'ai éclaté de rire tellement c'était absurde!
Je plains ceux qui ne trouvent pas la force de partir alors qu'ils souffrent.

Il y a vraiment des tarés dans cette Education nationale, et comme l'a dit quelqu'un plus haut, c'est limite sectaire. Après tout, c'est un ministère où on prétend tout savoir et mieux que les autres, et certains encore mieux que tous les adultes réunis, ça ne m'étonne pas que ceux-là aient cette vision du monde.
leyade
leyade
Bon génie

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par leyade le Mer 8 Juin 2011 - 17:06
Lorica a écrit:

Et d'ailleurs, si c'est pour y lire du Milasaintanne, je ne risque pas d'y revenir


Mais euh! J'espère que tu reviendras nous voir, pour nous donner de tes nouvelles, nous proposer un regard sur d'autres choses que notre métier, et continuer à discuter!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.


LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAFProfs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 F,scrap,2019-06-23,,,,la%20pr%C3%A9rentr%C3%A9e!,,,07,kk,2,2019-08-30,00FF00
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Mer 8 Juin 2011 - 17:30
oui, ce serait dommage, je pense que bien des gens seraient intéressés par ton expérience.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Cath
Bon génie

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Cath le Mer 8 Juin 2011 - 18:23
En fait, il me semble que le titre de ce post ne mérite qu'un "pfff" méprisant.
Duplay
Duplay
Expert

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Duplay le Mer 8 Juin 2011 - 19:08
@Igniatius a écrit:
Les débuts n'ont pas été obligatoirement faciles, mais j'ai aujourd'hui la conviction que je suis fait pour ça, et que je le fais bien.
Il n'empêche que cette année, pour la première fois, je me suis demandé si j'enseignerai tjrs dans 10 ans, tellement ce que l'on me demande me paraît éloigné de ce qui doit être fait pour les enfants de ce pays.

Je pense bien rester, car je ne peux abdiquer devant la tartufferie de certains réformateurs : évidemment, si jourdepluie a été formée par des gens dans ton style, ça sera compliqué avec les jeunes collègues, mais j'ai bon espoir que la lucidité leur viendra avec un peu d'expérience de terrain.


Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 2252222100
John
John
Médiateur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par John le Mer 8 Juin 2011 - 19:11
cath5660 a écrit:En fait, il me semble que le titre de ce post ne mérite qu'un "pfff" méprisant.
Ah non, le titre est de moi, car il en fallait un pour titrer le message haineux du troll bête Very Happy :aaa:
Par contre, le message qu'il a posté mérite un pfff méprisant, oui Wink

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Duplay
Duplay
Expert

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Duplay le Mer 8 Juin 2011 - 19:20
@Provence a écrit:C'est surtout qu'on a le droit de choisir ce qu'on fait de sa vie, zut à la fin! Pas de raison de se justifier.

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 2252222100

Je n'arrive pas à croire qu'il faille rappeler ce droit élémentaire à certains... Ça fait peur quand même.
On n'a qu'une vie. Alors autant ne pas avoir de regret quand viendra l'heure ultime.

Bon courage et bonne chance à tous ceux qui ont choisi de bifurquer !

Il en faut quand on enseigne dans l'EN, car aucun dispositif sérieux n'est prévu pour faciliter ce choix et le financer, mis à part quelques anecdotiques congés-formation et autres bricolettes accordés au compte-gouttes à de rares happy few.
avatar
papillonbleu
Grand sage

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par papillonbleu le Mer 8 Juin 2011 - 19:30
Je n'ai rien envie de répondre tellement le point de départ de cette discussion m'insupporte.
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Mer 8 Juin 2011 - 19:37
myfarenier a écrit:Je n'ai rien envie de répondre tellement le point de départ de cette discussion m'insupporte.

mais t'es pas en vacances, toi? allez, zou! à la plage!
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par olivier-np30 le Mer 8 Juin 2011 - 20:03
@Jour de pluie a écrit:Avant de passer le CAPES(...)ce qui explique que je ne comprends pas forcément cette fuite.

Il y a énormément de profils et de raisons différentes. Il ne s'agit pas nécessairement d'une fuite, on peut aussi ressentir de la lassitude et le jour où ça arrive cela amène à une réflexion avec des choix personnels.

Mes parents ont divorcé à la retraite après 40 ans de mariage, ce n'est pas une fuite, ils ne s'aiment plus.

Quand on ne vibre plus pour un métier et qu'on est capable de faire autre chose cela peut être salvateur. Sans compter que certains y voient aussi un défi personnel et un moyen d'avoir une nouvelle vie.

A 40 ans, je ne vois plus du tout les choses comme à 25 et je ne renie rien de mon passé. J'ai des regrets car comme beaucoup j'ai fait des erreurs mais elles sont plus le fruit d'un manque d'expérience.

A+°

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
JEMS
JEMS
Modérateur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Reconversion

par JEMS le Jeu 9 Juin 2011 - 9:21
La reconversion est le fruit d'une longue réflexion, elle est nourrie par la fatigue, la perte du goût de devoir se battre contre un système qui vous considère comme un pion, une administration délirante, notre différence salariale avec d'autres métiers... J'apprécie toujours la relation avec mes élèves, mais trop c'est trop. Je suis TZR, j'ai vu mon poste être sucré à deux reprises, j'ai enseigné une matière que je ne connaissais même pas sans formation... j'ai tenté cette année de me reconvertir mais c'est un véritable parcours du combattant, il faut avoir quelques entrées pour pouvoir prétendre à intégrer d'autres ministères et même avec les miennes, cela n'a pas suffit. Je vais réitérer l'an prochain ma demande de congé formation pour un an afin de présenter un autre concours dans la fonction publique.
avatar
papillonbleu
Grand sage

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par papillonbleu le Jeu 9 Juin 2011 - 20:17
allez, zou! à la plage!
T'as bien raison, il faut que j'arrête de me pourrir la vie ! Wink
lyp
lyp
Niveau 4

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par lyp le Jeu 9 Juin 2011 - 22:07
@Leclochard a écrit: Cependant, il ne faut pas oublier que les gens qui partent de l'enseignement souffrent tant que cet ennui sera de toute façon cent fois préférable à la douleur quotidienne d'enseigner.

Pas d'accord. J'ai quitté l'enseignement pour le privé, tellement la douleur de se faire bordéliser quotidiennement était grande. Après, j'ai connu la douleur de l'ennui, l'estime de moi plus bas que terre. Je suis retourné à l'enseignement 10 ans plus tard (j'ai repassé le CAPES quoi). Je préfère ce métier dont l'apprentissage est certes très douloureux, mais qui, une fois assimiliés les quelques principes pour faire tourner une classe, et franchement moins "douloureusement ennuyant" que n'importe quel autre. Après... ça dépend des individus.
avatar
simone du bavoir
Niveau 6

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par simone du bavoir le Jeu 9 Juin 2011 - 22:10
Tiens, intéressant ce témoignage, lyp! Que faisais-tu dans le privé? Qu'as-tu changé pour "y arriver" au final en tant que prof?
Carabas
Carabas
Vénérable

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Carabas le Jeu 9 Juin 2011 - 22:16
@simone du bavoir a écrit:Tiens, intéressant ce témoignage, lyp! Que faisais-tu dans le privé? Qu'as-tu changé pour "y arriver" au final en tant que prof?
Même question?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
lyp
lyp
Niveau 4

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par lyp le Jeu 9 Juin 2011 - 22:33
Chargé d'étude dans un bureau d'étude... dossiers "Lois sur l'Eau", "Tracé de zones inondables", "Schéma d'épuration des eaux pluviales". Ce sont a priori des sujets intéressants, mais le travail au quotidien y est aussi absurde et dévoyé que dans l'EN et même dans n'importe quelle grosse boîte. Je me suis dis que de base, la souffrance au travail est la même partout (en 5 ans, 3 arrêts dépressions dans mon équipe de 5 personnes). Au moins à l'EN il y a des postes partout, et nos chefs on ne les voit que tous les 5 ans.

Bref, puisque c'est la même merde partout, j'y suis retourné à l'EN (Parce qu'il y a plus de postes près de chez moi, parceque on est son propre chef). Bref, re-bordélisation puis apprentissage dans la douleur...

Quant aux principes ? Ben on les connaît tous plus ou moins et on les applique tous plus ou moins bien... heu en vrac... être entièrement avec eux en cours mais ne plus du tout penser à eux hors cours ; bien dormir ; se rendre compte que plus de la moitié des problèmes viennent du prof et de son vécu de la classe ; avoir très peu de règles mais très bien les tenir ; toujours menacer avant de sanctionner mais ne jamais tarder ensuite ; toujours demander poliment (expliquer) avant de menacer ; s'intéresser au boulet pour pas qu'il décroche définitivement de ton cours et devienne ton ennemi ; un élève qui n'est pas en activité est un élève qui se fait chier et un élève qui se fait chier c'est le début du bordel ; faire un cours qui a du sens pour l'élève (pas besoin d efaire compliqué, juste que l'élève comprenne d'où il part et où il va, sinon il fera pas le truc et ça nous ramène au point précédent) ; faire un cours qui a du sens pour soi-même, comme ça même si ça se passe mal je les emmerde parceque je suis content de mon cours (bien sûr, des fois ça se passe mal ET je suis pas content de mon cours, là c'est la grosse déprime)...

bref, douloureusement épuisant, mais bien plus exigeant intellectuellement que de faire des modèles hydrauliques et de remplir des tableurs excell... d'où une estime de soi à la hausse...
Leclochard
Leclochard
Empereur

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Leclochard le Jeu 9 Juin 2011 - 22:35
@lyp a écrit:
@Leclochard a écrit: Cependant, il ne faut pas oublier que les gens qui partent de l'enseignement souffrent tant que cet ennui sera de toute façon cent fois préférable à la douleur quotidienne d'enseigner.

Pas d'accord. J'ai quitté l'enseignement pour le privé, tellement la douleur de se faire bordéliser quotidiennement était grande. Après, j'ai connu la douleur de l'ennui, l'estime de moi plus bas que terre. Je suis retourné à l'enseignement 10 ans plus tard (j'ai repassé le CAPES quoi). Je préfère ce métier dont l'apprentissage est certes très douloureux, mais qui, une fois assimiliés les quelques principes pour faire tourner une classe, et franchement moins "douloureusement ennuyant" que n'importe quel autre. Après... ça dépend des individus.

Tu es revenue dans l'enseignement et tu n'es plus bordélisée. C'est idéal. Parce que si tu avais dit que tu préfères être de nouveau bordélisée que t'emmerder dans ton ancien boulot, ça aurait été un témoignage invraisemblable. Sur le long terme, être bordélisé c'est la dépression assurée.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
lyp
lyp
Niveau 4

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par lyp le Jeu 9 Juin 2011 - 22:39
[quote="Leclochard"][quote="lyp"]
@Leclochard a écrit: Quel métier exerçais-tu ?
Tu es revenue dans l'enseignement et tu n'es plus bordélisée. C'est idéal. Parce que si tu avais dit que tu préfères être de nouveau bordélisée que t'emmerder dans ton ancien boulot, ça aurait été un témoignage invraisemblable.
On n'a moins peur de ce qu'on connaît. J'étais donc prêt à le resubir en étant persuadé que ça n'aurait qu'un temps si j'affrontais le problème (l'ayant déjà fui et l'ayant ruminé 10 ans, je pouvais maintenant me payer le luxe de l'affronter).
Carabas
Carabas
Vénérable

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 7 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Carabas le Jeu 9 Juin 2011 - 22:41
Je trouve ça courageux.

Spoiler:
Leclochard, je crois que Lyp est un homme. Wink

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum