Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Ven 10 Juin 2011 - 12:28
bon, alors comme c'est le relationnel avec les élèves qui m'ennuie (alors que j'aime préparer les cours et bosser pour eux), je fais bien de partir et je ne reviendrai pas!!

Razz
stench
stench
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par stench le Ven 10 Juin 2011 - 12:31
J'ai été perceur dans un salon de tatouage, j'ai aimé, il y avait des côté positifs, mais j'ai voulu voir autre chose. J'ai été ensuite electricien sur une plate-forme très haute tension (interessant et comportant certains risques, ce que j'aimais). J'ai ensuite travaillé dans la climatisation, les chantiers étaient toujours différents, c'était agréable. Je suis devenu prof. J'aime bien, je ne vais pas me plaindre et je m'en sors plutôt bien. J'ai malgré tout envie de changer pour aller dans l'agriculture et je ne doute pas de le faire assez rapidement.

Est-ce que ça a fait de moi un mauvais perceur? Un mauvais electricien? Un mauvais prof? Je ne pense pas, non. Le titre de ce topic me fait doucement halluciner quand même :shock:
avatar
simone du bavoir
Niveau 6

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par simone du bavoir le Ven 10 Juin 2011 - 13:32
Aujourd'hui mon but dans la vie professionnel c'est chercher ce qu'il peut y avoir de pas ennuyeux pour moi dans le métier dans lequel je suis tombé, puis quand je trouve un truc" pas ennuyeux", je tire sur la ficelle, et ça vient tout doucement.
Merci pour cette phrase intéressante! A méditer...
J'ai essayé bcp de boulot très différents mais chaque fois, j'ai envie de partir au bout de deux mois en moyenne... J'espère tjs "un déclic" comme j'en ai eu dans ma vie amicale, amoureuse, de loisirs mais je ne crois pas que ça viendra. Ou alors par lassitude de chercher.
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Lilypims le Ven 10 Juin 2011 - 14:17
@stench a écrit:

Est-ce que ça a fait de moi un mauvais perceur? Un mauvais electricien? Un mauvais prof? Je ne pense pas, non. Le titre de ce topic me fait doucement halluciner quand même :shock:

Pareil pour moi. Franchement, "légitime", ça m'énerve.
manchotte50
manchotte50
Niveau 10

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par manchotte50 le Ven 10 Juin 2011 - 14:18
ça veut surtout rien dire ! c'est un manque de tolérance de vouloir juger de cette façon !
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Ven 10 Juin 2011 - 14:30
oui, enfin n'oublions pas que le "débat " est venu de remarques d'un troll, au départ.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
manchotte50
manchotte50
Niveau 10

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par manchotte50 le Ven 10 Juin 2011 - 14:31
Wink
stench
stench
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par stench le Ven 10 Juin 2011 - 14:51
@Reine Margot a écrit:oui, enfin n'oublions pas que le "débat " est venu de remarques d'un troll, au départ.

Ah mince, si j'avais su je n'aurais pas pris le temps de répondre...
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Ven 10 Juin 2011 - 15:06
mais d'autres ont embrayé!
roxanne
roxanne
Prophète

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par roxanne le Sam 11 Juin 2011 - 9:33
Ceci dit le débat est intéressant : pourquoi ça marche ou pas ? Je crois qu'aussi le contenu est essentiel.Attention, je parle de classes "normales" dont le seul but n'est pas de faire le bazar voire de faire craquer le prof.Là, c'est plus compliqué.On a une collègue (en arrêt d'ailleurs) en conflit grave avec toutes ses classes et ce chaque année.Par exemple , cette année elle a en 3°, une grande partie d'une classe que j'avais en 4°.Ce sont des pénibles , c'est sûr mais j'ai pu aller jusqu'au bout avec eux en limitant les problèmes parce que je n'ai jamais lâché sur le contenu, on a bossé.Le problème de cette collègue c'est qu'elle ne prépare pas ses cours, donc en cours ça discute , ça part dans tous les sens et après au conseil elle s'en prend plein la tête.Attention, je ne dis pas que tous les profs en difficulté sont des profs qui ne bossent pas !Mais si on est sérieux , rigoureux, et en poste fixe (important) ça finit par se savoir et par payer.Quand les gamins savent qu'ils m'ont en début d'année,ils ne frémissent pas de peur comme avec certains collègues , loin de là, mais ls savent qu'ils vont bosser.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Sam 11 Juin 2011 - 9:39
ah moi mes cours étaient très préparés! j'avais fait un super truc sur la ferme des animaux en 3e, mais "ah c'est nul! ça n'intéresse personne madame" "j'ai pas lu le livre de toute façon", et refus de la classe de participer en cours...et après "mais pourquoi j'ai pas mon brevet blanc?"

:colere: :colere: :colere:
roxanne
roxanne
Prophète

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par roxanne le Sam 11 Juin 2011 - 9:45
Ca j'y ai eu droit quand j'étais tzr ou la première année en poste fixe.Maintenant , ils ne font plus ça ! pas intêret!
l'autre jour, un 3° commence "ah mais là c'est bon on a assez travaillé, on peut faire un pendu !"Bien sûr , prenez une feuille brevet blanc ! mainteant , ceux qui ont un problème , vous connaissez le bureu du principal , vous pouvez y aller et lui dire que cette mèchante Mde Roxanne ose vous faire un brevet blanc à 15 jours du vrai !! je suis sure que ça va le scandaliser !"
là dessus, je joins le geste à la parole , j'ouvre la porte "Bien, quelqu'un veut sortir ? " non, bon au boulot !"
et tout ça avec le sourire évidemment ! Very Happy
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 10:02
tant mieux si tu y arrives!
les seules années où j'ai eu la paix, c'est quand la direction me soutenait. Seule je n'y arrive jamais, quelle que soit mon attitude (cool ou sévère)

Bref. De toute façon, ce métier me soule, j'en ai fait le tour, les réformes me désespèrent, les programmes ne m'intéressent pas/plus, j'en ai marre des gosses et des ados, marre de travailler le soir et le week-end, marre marre marre... et vive l'insee! Smile
roxanne
roxanne
Prophète

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par roxanne le Sam 11 Juin 2011 - 10:14
Mais moi c'est pas des méchants dans le fond ..même les pires on finit à peu près par y arriver...
avatar
olivier-np30
Habitué du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par olivier-np30 le Sam 11 Juin 2011 - 18:42
@simone du bavoir a écrit:On fait la même chose tous les jours, dans tous les métiers.

Je ne pense pas. Un agent des douanes est confronté à des situations différentes régulièrement, pareil pour les experts dans le domaine de la santé (la crise en Allemagne l'a démontré ces dernières semaines), également pour un journaliste, ...

Pour ceux exerçant des professions plus banales comme en compta ou en informatique, il n'y a pas de routine contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent penser. Un programme des années 60 peut se mettre à "pêter" du jour au lendemain et il faut investiguer : c'est assez excitant.

A l'Education Nationale, je pense aussi que c'est pareil mais la lassitude transcende tout et a tendance à nous le faire minorer ou ignorer inconsciemment.

Je pense qu'il y a beaucoup de métiers banals mais où la solution n'est écrite nul part et il faut systématiquement chercher rendant le métier un brin attractif. Ce sont aussi les petites choses de la vie même simples qui donnent un léger goût de sel.

Il peut m'arriver deux week-ends successifs de passer par le même chemin et de voir des choses différentes ne serait-ce que parce que la meteo est différente.

Cependant le pire est d'avoir le sentiment de ne plus pouvoir apprendre et de se scléroser.

Moi le système de l'EN ne me convenait pas car j'étouffais : je n'aime pas être dirigé, j'ai besoin d'avoir ma liberté et après 8 contrôles en deux ans, je ne voyais pas où se trouvait la liberté que je pensais trouver dans le métier.

L'Ecole a le défaut de la standardisation et presque même du formatage.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
Carabas
Carabas
Vénérable

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Carabas le Dim 12 Juin 2011 - 11:30
@roxanne a écrit:Ceci dit le débat est intéressant : pourquoi ça marche ou pas ? Je crois qu'aussi le contenu est essentiel.Attention, je parle de classes "normales" dont le seul but n'est pas de faire le bazar voire de faire craquer le prof.Là, c'est plus compliqué.On a une collègue (en arrêt d'ailleurs) en conflit grave avec toutes ses classes et ce chaque année.Par exemple , cette année elle a en 3°, une grande partie d'une classe que j'avais en 4°.Ce sont des pénibles , c'est sûr mais j'ai pu aller jusqu'au bout avec eux en limitant les problèmes parce que je n'ai jamais lâché sur le contenu, on a bossé.Le problème de cette collègue c'est qu'elle ne prépare pas ses cours, donc en cours ça discute , ça part dans tous les sens et après au conseil elle s'en prend plein la tête.Attention, je ne dis pas que tous les profs en difficulté sont des profs qui ne bossent pas !Mais si on est sérieux , rigoureux, et en poste fixe (important) ça finit par se savoir et par payer.Quand les gamins savent qu'ils m'ont en début d'année,ils ne frémissent pas de peur comme avec certains collègues , loin de là, mais ls savent qu'ils vont bosser.
J'admets que mes premiers cours étaient nullissimes. Mais quand la qualité a commencé à s'améliorer, je n'ai vu aucun changement.
Et la 2e année, que j'ai commencé avec des cours corrects (pas sensass, mais bon, vous faites tous des cours toujours sensass, vous?), j'ai eu le bordel quand même...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Dim 12 Juin 2011 - 17:25
La première année, j'avais eu "de quoi faire, à n'en pas douter, un excellent professeur !"
Ben le YOUMF prédit mal : dix ans plus tard, je n'excelle pas. Je me fais bordéliser par des 6e qui ont 8 de moyenne de classe, se font des attouchements, ne sont pas nets dans leur tête. Je suis garde-chiourme.
Carabas
Carabas
Vénérable

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Carabas le Dim 12 Juin 2011 - 17:34
L'épreuve sur dossier était censée détecter les qualités pédagogiques à venir du lauréat. J'ai eu 19. 2 ans plus tard, je démissionnais. Mieux vaut en rire (jaune)...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Reine Margot le Dim 12 Juin 2011 - 17:46
Lornet a écrit:La première année, j'avais eu "de quoi faire, à n'en pas douter, un excellent professeur !"
Ben le YOUMF prédit mal : dix ans plus tard, je n'excelle pas. Je me fais bordéliser par des 6e qui ont 8 de moyenne de classe, se font des attouchements, ne sont pas nets dans leur tête. Je suis garde-chiourme.

mais là tu as un public difficile, ça ne vient pas de toi ces problèmes de société, et les autres profs ne font sans doute pas mieux avec cette classe..
gym
gym
Habitué du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par gym le Dim 12 Juin 2011 - 17:50
Un petit post à contrecourant, mais pas un troll non, moi j'ai fait l'inverse de bon nombre d'entre-vous, je me suis reconverti dans l'Education Nationale.

La suppression des postes n'impacte pas que l'EN et dans mon ancienne administration l'état a délocalisé mon activité à plus de 300 km ce qui m'empêche de la suivre car je suis divorcé et mes deux enfants sont encore jeunes, je dois donc rester à proximité. C'est mon choix je privilégie ma famille à mon ancien boulot dans lequel je me plaisais franchement bien (expertise dans les domaines de l'armement missiles, drones...).

Je trouve aussi à l'instar de certains qu'il est bon de changer de métier de temps à autre cela impulse un peu... (tous les 10-20 ans)

Alors pour reprendre quelques thèmes de ce post, je trouve que oui la situation des profs comme de l'ensemble des autres cat A de la fonction publique s'est dépréciée tant au niveau salaire (dans 20 ans on est au SMIC il n'y a qu'a regarder les courbes de croissance (le mot est fort) des salaires) mais en plus ou en moins comme on veut, la réforme des 35 heures n'a pas été appliquée aux profs, et effectivement on leur en demande toujours plus (réunions, truc à remplir...dossier, projet pas payé...) alors qu'effectivement ils ne bénéficient plus du respect dû à la fonction pour des raisons diverses et variées.

Ma reconversion s'est plutôt bien passée même si j'ai été surpris par la manière dont j'ai été parachuté en classe sans la moindre heure de formation, et sans le moindre conseil d'ordre pédagogique. avec un poste sur deux établissements, trois niveaux(6-5-4) et une classe de 5°SEGPA, deux HSA, et un EDT de m**de qui me fait avoir des semaines A à 24 heures et les semaines B à 16 heures sans pour autant avoir une seule journée de libre...

Je peux dire après cette première année d'EN que c'est un métier épuisant ou usant nerveusement, et qu'il est vrai qu'on peut ne pas avoir envie de retrouver certaines classes même s'il n'est pas question de bordélisation de cours, mais juste d'un individu ou deux dont on sait qu'il va falloir entrer en "conflit" avec si on veut en obtenir quelque chose...
Je reviens certains soirs avec de sérieux maux de têtes ce qui m'était très rarement arrivé dans mes 20 précédentes années au service de l'état dans des métiers divers et variés...

D'ailleurs et pour conclure pour ceux et celles qui n'ont pas de préjugé, n'hésitez pas à jeter un œil sur les reconversions au sein du Ministère de la défense, attaché d'administration ou ingénieur d'études et de fabrications, voire pourquoi pas militaire (des carrières d'officiers sont envisageables et pas toujours très difficiles d'accès).

Désolé pour le pavé et bonne chance à tous celles et ceux qui souhaitent se reconvertir quelle qu'en soit la raison, c'est la leur et par essence elle est bonne et légitime.
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Igniatius le Dim 12 Juin 2011 - 17:56
Ton post n'a rien de celui d'un troll : on ne peut pas confondre(ou alors un troll super vicieux! ).
Tu t'es reconverti dans quelle discipline ?
(je demande car ton autre post sur le topic maths/physique méritera une réponse, tu t'en doutes).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Invité
Invité

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Invité le Dim 12 Juin 2011 - 18:03
je suis contente d'avoir de tes nouvelles, gym...
gym
gym
Habitué du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par gym le Dim 12 Juin 2011 - 18:07
En fait c'est l'administration qui m'a proposé dans un premier temps Prof de Techno puis a évoqué des besoins en physiques et maths me laissant dans le doute... J'ai opté pour Techno car cela correspondait plus à mon parcours professionnel et car cela impliquait obligatoirement une mutation en collège en laissant donc un maillage géographique intéressant pour le rapprochement avec mes enfants. Aujourd'hui je suis plus dubitatif vu le faible niveau des élèves et le peu de moyen mis en place pour une matière qui s'oriente à terme vers une découverte des sciences de l'ingénieur...
gym
gym
Habitué du forum

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par gym le Dim 12 Juin 2011 - 18:07
Je suis aussi très heureux de te retrouver et de voir que ton projet de reconversion avance.
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Igniatius le Dim 12 Juin 2011 - 18:09
Concernant ta dubitativite, elle sera malheureusement la même en maths...

Merci pour ta réponse !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Gaïa
Gaïa
Niveau 7

Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ? - Page 9 Empty Re: Profs : est-il légitime de vouloir vous reconvertir ?

par Gaïa le Dim 12 Juin 2011 - 18:26
Aujourd'hui je suis sûre que la reconversion est la solution pour moi. J'en ai tellement ras le bol ! Ca fait 11 ans que je suis prof, j'ai l'impression que ça en fait 40. Pourtant, je ne peux pas dire que j'ai de grosses difficultés avec les classes. Avec certains élèves, oui, mais rarement avec des classes entières. Ce qui m'insupporte c'est :
> le travail à la maison, tous les week end, tous les soirs, toute l'année.
> l'impression du coup de faire du bénévolat. Comme le dit gym, la réforme des 35 h n'a pas été appliquée aux enseignants.
> la reconnaissance du travail, inexistante. Je fais mon boulot consciencieusement, et je suis traitée de la même manière que le prof de la salle d'en face qui prend ses élèves avec 1/4 d'heure de retard, téléphone pendant ses cours, et passe deux heures de films à ses élèves quand il a des copies à corriger. Dans le même domaine, perdre mon poste parce-que je suis la dernière arrivée et être traitée comme de la m... par l'administration, c'était pas mal non plus.
> Marre du système de l'EN dans son entier : pas de vague, pas de redoublement, pas d'exclusion mais de la discussion avec les élèves insupportables, l'isolement, le mépris, le fait de n'être qu'un numéro, les réformes en cours et à venir, etc.

D'ailleurs, ce ras le bol n'a cessé de grandir cette année. Je passe le concours de saenes mais là aussi j'ai commis une erreur : c'est l'éducation nationale que je veux quitter, pas seulement le métier de prof. Je sais maintenant que je vais finir par quitter ce ministère, c'est ma seule planche de salut.
Est-ce qu'il est légitime que je me reconvertisse? Il est urgent et vital que je le fasse !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum