Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Igniatius le Sam 11 Juin 2011 - 13:47

Lapetitemu, je ne portais pas de jugement de valeur sur les certifies ou agrèges.
Je trouve juste surprenant que l'université n'exige pas la preuve d'un niveau plus académique de connaissances.

Mais l'explication de Ruthven me parait très recevable en effet.

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Marie Laetitia le Sam 11 Juin 2011 - 15:02

@edelweiss a écrit:Franchement, fais-le. C'est une bonne expérience. J'ai assuré un TD cette année en étant stagiaire et la préparation me prenait environ deux heures. Par contre, on est payé en juillet.
Une question à ceux qui sont ATER ou qui ont postulé pour: est-ce que les résultats vont encore tarder? Certaines facs ne donnent pas de date et c'est long d'attendre, tout en sachant que n'étant pas monitrice, j'ai peu de chances.
Si je dois être TZR l'an prochain, je vais vraiment déprimer: je veux me remettre à ma thèse!

il faut en général attendre la toute fin juin pour déprimer, tout dépend des dates de commission qui de toutes façons sont assez tardives.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par lapetitemu le Sam 11 Juin 2011 - 15:33

@Igniatius a écrit:Lapetitemu, je ne portais pas de jugement de valeur sur les certifies ou agrèges.
Je trouve juste surprenant que l'université n'exige pas la preuve d'un niveau plus académique de connaissances.

Mais l'explication de Ruthven me parait très recevable en effet.

Ah non, mais ne t'inquiète pas, je ne réagissais pas par rapport à ce que tu disais : j'ai mis "que certifiée" entre guillemets parce que je sais bien que pour l'université, un certifié, c'est un sous-prof ; ça m'amuse plus qu'autre chose, je ne me formalise pas de ça.
Mais je ne me juge pas au niveau de ce qu'ils me proposent de faire, c'est peut-être ça le vrai problème aussi...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par John le Sam 11 Juin 2011 - 15:36

Tu devrais les prendre : en plus, un TD sur les mythologies, tu pourras t'arranger pour t'en resservir en cours, que tu sois au collège ou en lycée, en le simplifiant plus ou moins.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Nathlg le Sam 11 Juin 2011 - 16:24

@John a écrit:Tu devrais les prendre : en plus, un TD sur les mythologies, tu pourras t'arranger pour t'en resservir en cours, que tu sois au collège ou en lycée, en le simplifiant plus ou moins.
Je ne veux pas être méchante, mais reprendre un cours de L2 de fac en collège? Gloups... Very Happy

Nathlg
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Igniatius le Sam 11 Juin 2011 - 16:44

Oui, John est un peu optimiste.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par John le Sam 11 Juin 2011 - 16:45

Ben non mais si elle fait un tableau avec les dieux grecs et les dieux romains, elle peut en faire un exercice pour des collégiens.

Je n'ai pas dit qu'elle allait leur faire lire tout Ovide non plus Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Kilmeny le Sam 11 Juin 2011 - 16:48

Il faut aussi que tu en parles avec la direction de ton établissement, car cela pourrait poser des problème d'emploi du temps.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Nathlg le Sam 11 Juin 2011 - 16:56

Et leur faire lire Barthes? hihihi

Nathlg
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par lapetitemu le Sam 11 Juin 2011 - 17:01

J'avais pensé effectivement au fait que, si j'avais des 6e, cela pourrait m'aider. Pas reprendre les cours que je ferais en L2, bien sûr, mais je me suis dit qu'au moins, l'approfondissement auquel je devrais forcément me livrer pour préparer le TD m'aiderait à clarifier le plus possible les choses pour les 6e, car j'ai remarqué cette année qu'ils posaient beaucoup de questions Smile

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par A Tuin le Sam 11 Juin 2011 - 17:47

@Nathlg a écrit:Je ne veux pas être méchante, mais reprendre un cours de L2 de fac en collège? Gloups... Very Happy

Oui comme dit plus haut tout dépend. C'est modulable. Évidemment le propos ne sera pas repris tel quel, mais un topo sur les sortes de dieux et leurs attributs, tel ou tel extrait de texte littéraire utilisé, là ça peut resservir. Pour bâtir certains cours de lycée pro je vais ressortir mes cours de fac, c'est pour dire.
Pas pour le blabla universitaire, mais pour retrouver des extraits abordés et quelques bribes de notes prises à leur sujet pour voir comment réinvestir certaines choses.

Je pense que ça vaut la peine de faire ces heures qui sont proposées. Pas pour le fait "bourre-moult" de dire qu'on travaille à la fac, mais pour le côté stimulant de faire des recherches poussées sur u domaine donné.
En revanche pour y prendre plaisir et le faire avec cœur il faut savoir qu'on a tel temps disponible devant soi pour le faire correctement : si cela devient une corvée ou un cours donné en se débarrassant parce qu'on a pas le temps de faire la préparation afférente, c'est dommage car on ne profitera pas pleinement de l'opportunité pour s'enrichir.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par L-Rose le Sam 11 Juin 2011 - 18:08

Petite précision : à l'université, ce sont les qualités de recherche qui sont appréciées ; certains de mes amis n'ont aucun concours, mais ils sont en doctorat. Compte tenu de la conjoncture actuelle, il vaut mieux être en doctorat ET certifié ou agrégé

L-Rose
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Nathlg le Sam 11 Juin 2011 - 19:44

@A Tuin a écrit:
@Nathlg a écrit:Je ne veux pas être méchante, mais reprendre un cours de L2 de fac en collège? Gloups... Very Happy

Oui comme dit plus haut tout dépend. C'est modulable. Évidemment le propos ne sera pas repris tel quel, mais un topo sur les sortes de dieux et leurs attributs, tel ou tel extrait de texte littéraire utilisé, là ça peut resservir. Pour bâtir certains cours de lycée pro je vais ressortir mes cours de fac, c'est pour dire.
Pas pour le blabla universitaire, mais pour retrouver des extraits abordés et quelques bribes de notes prises à leur sujet pour voir comment réinvestir certaines choses.

Je pense que ça vaut la peine de faire ces heures qui sont proposées. Pas pour le fait "bourre-moult" de dire qu'on travaille à la fac, mais pour le côté stimulant de faire des recherches poussées sur u domaine donné.
En revanche pour y prendre plaisir et le faire avec cœur il faut savoir qu'on a tel temps disponible devant soi pour le faire correctement : si cela devient une corvée ou un cours donné en se débarrassant parce qu'on a pas le temps de faire la préparation afférente, c'est dommage car on ne profitera pas pleinement de l'opportunité pour s'enrichir.

Oui, tout à fait d'accord... mais il faut savoir que selon les matières, la préparation peut demander beaucoup beaucoup de temps... Je me souviens de collègues moniteurs à qui ont donnait des TD... en polycop, avec consignes, donc tout prêts, sans surveillance d'exam ou autre... et moi j'ai eu la chance d'avoir le droit de tout faire de A à Z (ce que je trouve plus formateur et intéressant, quand même). Mais rien que les lectures en amont, ça m'a pris BEAUCOUP de temps.
Et mon message était plutôt de l'ordre de la boutade, quand je repense à la tête de certains étudiants durant mes cours, je me vois mal ressortir tout ça en collège... Mais cela va à coup sûr me servir, ne serait-ce que pour répondre à des questions inopinées ou même des cours en lycée (si on m'y mute un jour Suspect )

En tout cas, moi je persiste: beaucoup de boulot en perspective, mais l'été permettra de lire quelques ouvrages au soleil, et d'amorcer la préparation du cours...
Donc oui, oui, oui, ce TD, c'est yesyes Smile et pas que sur un CV !

Nathlg
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Marie Laetitia le Sam 11 Juin 2011 - 19:49

@L-Rose a écrit:Petite précision : à l'université, ce sont les qualités de recherche qui sont appréciées ; certains de mes amis n'ont aucun concours, mais ils sont en doctorat. Compte tenu de la conjoncture actuelle, il vaut mieux être en doctorat ET certifié ou agrégé


exactement.

La prochaine fois que Gniagnia dit un mot sur les certifiés ceci cela, je fouette. (oui je sais tu ne disais pas de mal. Mais quand même. Gggr. )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Igniatius le Sam 11 Juin 2011 - 20:33

Risqué-je de me faire punir ?

En sciences, lorsque j'étais étudiant, la position des universitaires était l'exacte inverse de celle de L-Rose : les profs de chaire souhaitant faire "vivre" leurs départements, ils facilitent la thèse de certains étudiants, sachant que celle-ci ne leur sera que peu utile seule une fois terminée.
Ils exigeaient donc le plus fréquemment que leurs thésards obtiennent l'agrèg (disons qu'ils les poussaient gentiment...) s'ils voulaient faire de la recherche APRES.
J'ai du coup constaté que mes condisciples qui se lançaient dans une thèse n'étaient vraiment pas des étudiants brillants, à deux exceptions près dans mon année : ils ont terminé leur thèse mais ils n'ont jamais pu poursuivre dans cette voie, car ils n'avaient pas obtenu l'agrèg (en maths hein) et parfois très difficilement le CAPES.
Cela a relativisé l'image que j'avais des docteurs.
Ce n'est pas un pb de valeur des certifiés, mais force est de constater qu'en maths, ne pas obtenir l'agreg est un plutôt mauvais signe de ses capacités de chercheur.
C'est pour cela que je m'étonnais que la fac recrute des certifiés pour assurer des cours : je pensais que c'était fréquent tant que l'étudiant est thèsard, mais après, moins.

Je parle, je crois en connaissance de cause, des maths, je ne sais ce qu'il en est exactement en lettres ou histoire.

Et pour la connaissance que j'ai de ces concours en maths, je suis en effet tjrs surpris et un peu choqué que des certifiés de maths interviennent en fac, S'ILS ONT RATE L'AGREG.


Mes propos seront inévitablement mal pris par quelqu'un mais je promets que ce n'est pas un jugement de valeur général des certifiés.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Marie Laetitia le Sam 11 Juin 2011 - 20:55

hé bé Shocked bon... tu n'es pas obligé de prendre les choses aussi sérieusement mais bon, tant pis.
En fait, est-ce l'évolution du nombre de postes à l'agrég mais ne pas l'avoir n'est pas rédhibitoire. Enfin, ça dépend des matières. En revanche, il faut avoir un concours, même si on trouvera tjrs des exemples contraires. Il faut avoir une expérience d'enseignement solide et pas seulement dans le secondaire. Et inversement, il est apprécié aussi que les candidats aient mis les pieds dans le secondaire.
Ce qui est sans doute aussi particulier en histoire, c'est que pas mal sont recalés à l'agreg à cause de la géo. Ce n'est pas pour autant qu'ils ne sont pas de bons chercheurs en histoire (ni incultes en géo d'ailleurs).

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Ruthven le Sam 11 Juin 2011 - 21:00

@Igniatius a écrit:Ils exigeaient donc le plus fréquemment que leurs thésards obtiennent l'agrèg (disons qu'ils les poussaient gentiment...) s'ils voulaient faire de la recherche APRES.
J'ai du coup constaté que mes condisciples qui se lançaient dans une thèse n'étaient vraiment pas des étudiants brillants, à deux exceptions près dans mon année : ils ont terminé leur thèse mais ils n'ont jamais pu poursuivre dans cette voie, car ils n'avaient pas obtenu l'agrèg (en maths hein) et parfois très difficilement le CAPES.
Cela a relativisé l'image que j'avais des docteurs.

Je croyais qu'en sciences l'agrég. était moins requise pour enseigner dans le supérieur que pour les LSH où elle est quasi obligatoire (à moins d'avoir fait son cursus à l'étranger ou d'avoir un parcours hors normes). Ce n'est plus le cas ?

Quant au doctorat, c'est un diplôme considéré comme un diplôme de guignol en France (tant qu'on n'a pas lu le rapport de soutenance, on ne peut pas trop savoir ce qu'il vaut).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par John le Sam 11 Juin 2011 - 21:03

En sciences (je n'intègre pas les maths dans les sciences), AUCUN des enseignants-chercheurs que je connais n'a passé l'agreg ou le capes.

D'ailleurs, ces concours les font rire, y compris quand ils en ont été jurys.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Filnydar le Sam 11 Juin 2011 - 21:06

@Igniatius a écrit:Et pour la connaissance que j'ai de ces concours en maths, je suis en effet tjrs surpris et un peu choqué que des certifiés de maths interviennent en fac, S'ILS ONT RATE L'AGREG.



C'était vrai de mon temps, où les 30 premiers admissibles avaient après l'écrit plus de points qu'il n'en fallait pour être admis, mais les choses ont changé depuis : on ne peut plus avoir l'agreg de maths sans faire un oral décent, et, pour cela, il faut consacrer du temps à sa préparation.

Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par L-Rose le Sam 11 Juin 2011 - 21:16

Il doit y avoir une grosse différence entre les sciences exactes ( je ne sais pas comment cela se passe dans ces filières) et les sciences humaines. Je grince un peu des dents car même si l'intention n'était pas malveillante, je vois certains de mes amis se démener à faire des publications, des colloques, à en organiser même et ils n'obtiennent aucun poste car les agrégés leur passent devant (et cela même si leurs recherches sont loin d'être brillantes)

L-Rose
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Marie Laetitia le Sam 11 Juin 2011 - 21:22

@L-Rose a écrit:Il doit y avoir une grosse différence entre les sciences exactes ( je ne sais pas comment cela se passe dans ces filières) et les sciences humaines. Je grince un peu des dents car même si l'intention n'était pas malveillante, je vois certains de mes amis se démener à faire des publications, des colloques, à en organiser même et ils n'obtiennent aucun poste car les agrégés leur passent devant (et cela même si leurs recherches sont loin d'être brillantes)
topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Igniatius le Sam 11 Juin 2011 - 21:30

@John a écrit:En sciences (je n'intègre pas les maths dans les sciences), AUCUN des enseignants-chercheurs que je connais n'a passé l'agreg ou le capes.

D'ailleurs, ces concours les font rire, y compris quand ils en ont été jurys.

Tu plaisantes ?
Il est possible d'être dans le jury sans détenir le concours ?
J'en apprends tous les jours.

Il est clair que pour des normaliens en maths, physique ou bio, l'agrégation est une formalité.
Mais a l'ENS il est tjrs très fortement conseille de passer l'agreg (deux amis brillants en svt dans ce cas-la et ils ont 25 ans).

Je ne sais pas ce qu'est devenue l'agreg en 13 ans mais je pense tjrs qu'il est plus simple de faire une thèse que de l'obtenir.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Igniatius le Sam 11 Juin 2011 - 21:34

@Marie Laetitia a écrit:hé bé Shocked bon... tu n'es pas obligé de prendre les choses aussi sérieusement mais bon, tant pis.
En fait, est-ce l'évolution du nombre de postes à l'agrég mais ne pas l'avoir n'est pas rédhibitoire. Enfin, ça dépend des matières. En revanche, il faut avoir un concours, même si on trouvera tjrs des exemples contraires. Il faut avoir une expérience d'enseignement solide et pas seulement dans le secondaire. Et inversement, il est apprécié aussi que les candidats aient mis les pieds dans le secondaire.
Ce qui est sans doute aussi particulier en histoire, c'est que pas mal sont recalés à l'agreg à cause de la géo. Ce n'est pas pour autant qu'ils ne sont pas de bons chercheurs en histoire (ni incultes en géo d'ailleurs).

Je ne prends pas les choses trop sérieusement mais c'est un sujet qui m'intéresse depuis que j'ai constate des pratiques étranges lorsque j'étais étudiant.

Je pensais aussi que le nb de postes pouvait jouer : en maths, il y a environ 300 a 400 agrèges chaque annee.
Mais il y a aussi bcp plus de prétendants (enfin c'est bcp moins vrai depuis trois ans).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 21:36

Pour la physique:
- il est tout à fait possible, voire normal, de faire une thèse sans avoir l'agrégation; d'ailleurs, comme il faut compter 2 à 4 ans de post-doc avant d'espérer avoir un poste de maître de conf., les étudiants y réfléchissent à deux fois avant de "perdre" une année pour l'agrégation
- les ENS ont de plus en plus de mal à motiver leurs étudiants pour passer l'agrégation; Ulm envisageait même de fermer à court terme la prépa agrégation vu le peu d'élèves qui préparaient le concours, il y a quelques années...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par Igniatius le Sam 11 Juin 2011 - 21:39

@L-Rose a écrit:Il doit y avoir une grosse différence entre les sciences exactes ( je ne sais pas comment cela se passe dans ces filières) et les sciences humaines. Je grince un peu des dents car même si l'intention n'était pas malveillante, je vois certains de mes amis se démener à faire des publications, des colloques, à en organiser même et ils n'obtiennent aucun poste car les agrégés leur passent devant (et cela même si leurs recherches sont loin d'être brillantes)


Peut-etre considère-t-on que quelqu'un qui a obtenu l'agreg a plus de potentiel que quelqu'un qui a échoué ? Je pose la question.
L'objectif est-il de faire des publications dont le contenu importe peu, ou de faire de la recherche de qualité ?
Je pose aussi la question car il est possible que la différence entre sciences et lettres et sciences humaines soit sur ce point très profonde.


Pour info : les maths ne sont pas une science exacte.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gros dilemme : accepter ou non 2h hebdomadaires de TD "mythologies" en fac

Message par L-Rose le Sam 11 Juin 2011 - 21:41

C'est vrai est l'agrégation est un concours spécifiquement français et à l'heure de l'harmonisation européenne des diplômes, cela pose des problèmes et on peut observer des situations paradoxales : dans des filières de langues étrangères, on voit des universitaires natifs enseignés sans avoir l'agrégation (qui n'existe pas dans leur pays), en revanche, sur le poste, il sera reproché à un chercheur français de ne pas l'avoir...

L-Rose
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum