Je hais les 4e - et autres considérations

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par kiwi le Sam 11 Juin 2011 - 10:31

Et je vais encore m'en cogner trois à la rentrée... Cette année, j'en avais une super sympa, une sympa et une à ch***. Mais bon...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Nasopi le Sam 11 Juin 2011 - 10:31

Bon, je vous préviens : mon fils sera en 4e l'année prochaine Twisted Evil .

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Sandyrina le Sam 11 Juin 2011 - 10:33

Il y a de bons comme de mauvais crus, je pense....partons positifs en nous disant que comme tous les crus, ils se bonifieront avec les années... abi

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par roxanne le Sam 11 Juin 2011 - 10:33

En fait , je suis septique sur les niveaux en eux-mêmes.Je ne pense pas que ce soit le niveau qui fasse la difficulté mais bien le mélange élèves qui prend ou pas .Par goût , j'aime bien les 3°, quand ça roule à peu près c'est génial, sinon ça peut être compliqué.Je n'aime pas le programme de 5° mais la seule fois où j'en ai eu la classe était agréable donc j'ai bien aimé ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par lapetitemu le Sam 11 Juin 2011 - 10:39

Je n'aime pas les élèves, mais j'adore le programme. Donc si jamais je peux négocier dans mon futur collège, je demanderai le niveau, je pense, et même en plusieurs exemplaires... pour essayer d'avoir un autre niveau plus sympa à côté (6e, ou 3e, j'aimerais bien).

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Provence le Sam 11 Juin 2011 - 10:55

@Arverne a écrit:Moi aussi, j'aime bien les 4e. J'en ai toutes les années et je suis toujours PP en 4e. Pour moi, les plus chiants, ce sont les 5e. Qu'est-ce qu'ils sont cons !
Pareil! J'aime bien les 4e, mais les 5e, bof bof!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 11:02

Comme j'ai lancé tout ça, je précise :

- j'ai du mal à ne pas être souriante en classe (bien que ferme) : grosse erreur en 4e en ce qui me concerne, car ils sont incapables de comprendre la limite ;

- une 4e, ça va, mais je ne supporte pas leur caractère cyclothymique permanent, les filles qui pleurent lundi et ne peuvent réprimer leur fou rire deux heures durant le mardi, les garçons qui roulent des mécaniques ou se renfrognent, l'absence pathologique de colonne vertébrale, les sacs sur la table, le maquillage outrageant, les strings qui dépassent, les poitrines opulentes posées sur la table, les mots les plus simples détournés de leur sens premier pour nous faire perdre du temps (mais là ça va, je rembarre sec, ils n'essaient pas deux fois), les mèches devant les yeux, les poils dans la main, la mauvaise foi, la mauvaise volonté, les mauvais coups préparés à l'avance, la complicité même avec les idées les plus idiotes, la recherche de la confrontation permanente, le test des limites encore et encore... Bref, j'ai un problème avec leur stade hormonal, et pourtant cette année ça s'est plutôt bien passé, mais ça m'épuise. Alors une 4e, ça va, je me "repose" en 6e et 5e (pas de 3e cette année), mais deux 4e, c'est trop, j'en quitte une, même sympathique, après un bras de fer, pour trouver l'autre terrible, beurk beurk beurk.

OR...

- j'aurai deux 4e l'an prochain parce que pas le choix (ou on fait comme si) ;

- mes collègues ont choisi (pas par consensus mais par un procédé débile d'après moi), si le changement de manuel est accepté, le manuel Fleurs d'encre, que j'exècre encore plus que les 4e, car je ne m'y retrouve pas, il est fouillis, mal fichu (pour moi, je sais qu'il plaît à d'autres). J'avais bien compris qu'il n'était pas question qu'on opte pour TDL (snif), mais on aurait au moins pu choisir celui qui se retrouvait dans les 3 de tête de tout le monde. Non, on a pris le premier choix le plus choisi... Et la seule qui aura deux classes de 4e, c'est moi.

Alors je suis en colère.

Mais sinon, c'est vrai que ces dernières années, on a pu observer dans notre collège que les 5e devenaient rapidement des pré-4e, question adolescence, et que les 3e avaient du mal d'en sortir et de mûrir. Donc après tout...

J'ai pensé à une solution : être méchante. Ou plutôt, ne pas être souriante, être distante, voire les vouvoyer. Pour ne pas me laisser entraîner. Mais je ne saurai pas m'y tenir, c'est terrible.
Donc autre solution : hyper stricte, hyper exigeante, on bosse encore plus dur, tout le temps, pas le temps de souffler (donc pas le temps d'imaginer qu'on pourrait faire autre chose...). Malheureusement je crois que c'est le meilleur moyen d'aller au clash avec eux.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par lulucastagnette le Sam 11 Juin 2011 - 11:37

Comme Roxanne, je n'ai pas de niveau préféré ou détesté, ça dépend vraiment du groupe classe. Après, ce sont des ados, hein, en plein dans le fameux "âge bête" pour certains alors j'ai tendance à être un peu indulgente...

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 11:41

J'en aurai 3 à la rentrée... Mais en général, je préfère les "grands" 4e et 3e aux petits. J'ai du mal avec les 5e... Par contre, les 6e sont mignons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par sandman le Sam 11 Juin 2011 - 12:04

Je trouve que les 4e sont le niveau où il y a le plus de différence de maturité entre les élèves, entre garçons et filles ... tout ça donne des classes très hétérogènes et souvent peu aisées à enseigner ...

Donc, je les hais aussi ... Very Happy Very Happy

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Malaga le Sam 11 Juin 2011 - 12:04

Cette année, pas de 4°; ça m'a reposé de l'an dernier où j'en avais trois!!

Mais l'an prochain, j'aurai deux 4° et demi (j'explique, je partagerai une 4° avec un collègue). Et quand je vois nos 5° de cette année... affraid

Je préfère les 3° parce que leur programme d'HG est plus intéressant. Enfin, le nouveau programme de 4° a l'air pas mal.

Les 5° peuvent être très chouettes et très pénibles (d'autant que cette année, nos 5° étaient à 29 élèves, nous ne sommes pas habitués, en ZEP, nos effectifs sont plutôt de 24 ou 25 élèves).

Je me lasse un peu des 6° donc je n'en aurai pas l'an prochain.

D'une manière générale, j'aime bien changer mes niveaux chaque année. Pas vous?

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par InvitéeHr le Sam 11 Juin 2011 - 12:09

La vulgarité des 4èmes m'horripile aussi, mais en 3ème c'était pareil, filles qui se maquillent en cours etc,...

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Lornet le Sam 11 Juin 2011 - 12:35

Désormais, j'ai revu mon jugements : les plus cons, c'est les 6e.

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par V.Marchais le Sam 11 Juin 2011 - 12:39

@La Jabotte a écrit:aaah
ça va mieux en le disant

Ma Jabotte, si tu veux, je te les échange contre mes 3efoot. Un peu de nouveauté dans notre malheur, ça ne nous fera pas de mal...
Bises.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par V.Marchais le Sam 11 Juin 2011 - 12:42

@lulucastagnette a écrit:Comme Roxanne, je n'ai pas de niveau préféré ou détesté, ça dépend vraiment du groupe classe. Après, ce sont des ados, hein, en plein dans le fameux "âge bête" pour certains alors j'ai tendance à être un peu indulgente...

Idem. Les 6e peuvent être plein de fraîcheur ou affreusement immatures.
Souvent, les 4e, c'est l'âge ingrat. Mais parfois cette mutation se produit dès la 5e, et en 4e, ils mûrissent d'un seul coup, et avec un programme plutôt ambitieux, ça fait des échanges extra. Parfois, les 5e ont conservé leur fraîcheur de 6e - quand fraîcheur il y avait. Parfois, les 3e sont de grands couillons confortés dans l'absence de travail par trois années de collège à rien foutre. Parfois, ce sont dans l'ensemble déjà de jeunes gens très attachants. Pas de règle. Juste le mystère de l'alchimie des groupes.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Y@nn le Sam 11 Juin 2011 - 13:05

Je n'ai pas, moi non plus, de niveau préféré ou abhorré (désolé, j'ai vu que ça avait été déjà dit ; du coup j'ai juste changé un verbe Smile).
En revanche, j'ai remarqué qu'il y avait toujours une classe un peu plus dure que les autres, dans laquelle les problèmes étaient plus nombreux. L'exception qui confirme la règle, en somme (car dans l'ensemble ça se passe généralement bien).

J'ai aussi remarqué que ça faisait du bien d'oublier un niveau donné pendant un ou deux ans ; on y revient volontiers ensuite, surtout après un changement de programme, surtout quand on en a marre de faire les mêmes choses (qu'on ne peut cependant pas éviter de faire).

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par bellaciao le Sam 11 Juin 2011 - 13:15

@La Jabotte a écrit:- une 4e, ça va, mais je ne supporte pas leur caractère cyclothymique permanent, les filles qui pleurent lundi et ne peuvent réprimer leur fou rire deux heures durant le mardi, les garçons qui roulent des mécaniques ou se renfrognent, l'absence pathologique de colonne vertébrale, les sacs sur la table, le maquillage outrageant, les strings qui dépassent, les poitrines opulentes posées sur la table, les mots les plus simples détournés de leur sens premier pour nous faire perdre du temps (mais là ça va, je rembarre sec, ils n'essaient pas deux fois), les mèches devant les yeux, les poils dans la main, la mauvaise foi, la mauvaise volonté, les mauvais coups préparés à l'avance, la complicité même avec les idées les plus idiotes, la recherche de la confrontation permanente, le test des limites encore et encore... Bref, j'ai un problème avec leur stade hormonal, et pourtant cette année ça s'est plutôt bien passé, mais ça m'épuise. OR...

J'ai pensé à une solution : être méchante. Ou plutôt, ne pas être souriante, être distante, voire les vouvoyer. Pour ne pas me laisser entraîner. Mais je ne saurai pas m'y tenir, c'est terrible.
Donc autre solution : hyper stricte, hyper exigeante, on bosse encore plus dur, tout le temps, pas le temps de souffler (donc pas le temps d'imaginer qu'on pourrait faire autre chose...). Malheureusement je crois que c'est le meilleur moyen d'aller au clash avec eux.

Pour 1) C'est tout le portrait de mes troisième, ça ! Laughing Ils se sont un peu arrangés au dernier tiers de l'année...
Pour 2) Pour rester toi-même, sois intraitable quand ils sont pénibles et ne méritent pas ton indulgence, mais gentille et encourageante quand ils font des efforts. J'y crois vraiment. Sinon, ils cessent vite d'en faire - idem pour le travail, quand on ne le remarque pas.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 13:57

@Y@nn a écrit:
J'ai aussi remarqué que ça faisait du bien d'oublier un niveau donné pendant un ou deux ans ; on y revient volontiers ensuite, surtout après un changement de programme, surtout quand on en a marre de faire les mêmes choses (qu'on ne peut cependant pas éviter de faire).

Pour être honnête, c'est vrai que j'ai moins souffert (je ne peux pas dire autrement) cette année avec mes 4e, car j'ai fait un longue pause sur ce niveau. Je crois surtout que mon ressentiment vient de deux choses.
D'abord, ma première année de titulaire a été absolument horrible à cause d'une classe de 4e (j'en avais deux, mais dans la 2e ça allait) avec laquelle il m'a été impossible de travailler. Je me suis sentie remise totalement en cause, j'ai douté de moi terriblement et j'ai pensé démissionner, me disant que je n'étais vraiment pas faite pour ce métier. Je suis une personne douce avec un caractère très fort (non, ce n'est pas paradoxal) et si j'aime les divergences d'opinion même quand elles sont vives, je ne les aime que dans les moments où les échanges sont opportuns, et sans mauvaise foi. Or la classe n'est pas, selon moi, le lieu de la confrontation et du refus systématique. Ma douceur, ma petite taille, ma voix plutôt douce, ne m'ont pas aidée. Je suis pourtant ferme est très exigeante, mais les élèves sont toujours surpris que je le sois.

Ensuite, j'ai dit et redit à mes collègues que je ne pourrais pas travailler avec Fleurs d'encre, qu'il est à l'opposé de mes façons de travailler. J'ai bien vu qu'elles avaient toutes des deuxièmes choix qui pourraient convenir à tout le monde, mais la solution du consensus n'a pas été retenue. Et la seule qui se retrouve avec 2 4e, c'est moi. Et ça va durer, puisque nous nous débrouillons pour faire tourner les niveaux et faire des pauses.
J'ai donc du mal à digérer cela.

Mais, ma Véro, je te laisse volontiers tes 3e foot, je ne suis pas maso à ce point-là. Je vais plutôt arrêter de me plaindre et de m'en faire pour ça. Si ça se trouve, mes 4e seront transformés pendant les vacances et seront adorables, alors que les mignons 6e deviendront d'affreux jojos en 5e.

A ce propos, voici ce qui est donné à notre stagiaire de l'an prochain : une 6e et trois 5e. Qu'en pensez-vous ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 14:04

@bellaciao a écrit:
Pour 2) Pour rester toi-même, sois intraitable quand ils sont pénibles et ne méritent pas ton indulgence, mais gentille et encourageante quand ils font des efforts. J'y crois vraiment. Sinon, ils cessent vite d'en faire - idem pour le travail, quand on ne le remarque pas.

Oui, tu as tout à fait raison. Le problème, c'est les jours (nombreux cette année) où un élève-ingérable-que-tu-n'as-pas-le-droit-de-sortir-de-cours-parce-qu'il-ne-t'a-pas-menacée-d'un couteau ne cesse d'interpeler ses camarades à l'autre bout de la classe, lance des avions en papier (ou des boulettes, c'est mieux), se lève, se retourne, pique les affaires des autres,... et où tu n'en viens pas à bout. Ce sont de précieuses heures de travail perdues à gérer l'ingérable, et je ne supporte pas cela. Ce n'est pas cela, pour moi, enseigner. Et ces jours-là, tu as beau être intraitable, tu passes ton temps à rappeler à l'ordre, donc à ne pas faire cours.

Mais j'ai trouvé la solution cette année : j'ai rempli la feuille d'exclusion de cours en disant que je renvoyais cet élève pour sa propre sécurité, car il me poussait tellement à bout que je menaçais moi-même son intégrité physique. On ne me l'a pas renvoyé... Exclusion pour menace physique, ça marche.

C'est vrai que cela arrive en 6e aussi, et en 5e, mais j'ai beaucoup plus de poids face à eux (forcément, me direz-vous, ils sont plus petits), et je ne me sens pas autant remise en cause.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Y@nn le Sam 11 Juin 2011 - 14:05

Trois classes de cinquième ??? C'est n'importe quoi. Déjà avoir deux fois le même niveau, ça peut être barbant, alors trois fois...

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Aemilia le Sam 11 Juin 2011 - 14:11

A ce propos, voici ce qui est donné à notre stagiaire de l'an prochain : une 6e et trois 5e. Qu'en pensez-vous ?

je trouve ça très bien. Seulement 2 cours à préparer, c'est très rassurant. En plus, avoir plusieurs classes du même niveau permet de les "comparer" et éviter des remises en questions trop violentes (même si parfois nécessaires).

Je me serais bien passée de mes 2 4e cette année...

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par lapetitemu le Sam 11 Juin 2011 - 14:11

Oui, mais c'est toujours mieux que d'avoir trois niveaux à préparer ! Moi, je trouve ça plutôt bien.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 14:18

Voilà, on est tous différents...

Moi aussi, trois fois le même niveau, en français, je ne supporterais pas. D'autres n'en sont pas dérangés.
Je crois tout de même que trois 5e, c'est mieux que trois 4e. Parce que c'était l'alternative...

Je me dis quand-même que si le stagiaire qui nous arrive n'est pas un débutant mais quelqu'un qui a déjà enseigné plusieurs années en tant que contractuel, ce n'est pas un cadeau qu'on lui fait.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Aemilia le Sam 11 Juin 2011 - 14:19

@La Jabotte a écrit:Voilà, on est tous différents...

Moi aussi, trois fois le même niveau, en français, je ne supporterais pas. D'autres n'en sont pas dérangés.
Je crois tout de même que trois 5e, c'est mieux que trois 4e. Parce que c'était l'alternative...

Je me dis quand-même que si le stagiaire qui nous arrive n'est pas un débutant mais quelqu'un qui a déjà enseigné plusieurs années en tant que contractuel, ce n'est pas un cadeau qu'on lui fait.

bien sûr...c'est surtout avantageux dans le cas où le stagiaire est un vrai débutant (mais c'est quand même la majorité non ?)

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par bellaciao le Sam 11 Juin 2011 - 14:21

La Jabotte, je constate que tu n'as pas des conditions faciles pour enseigner. Quand je dis "intraitable", je ne veux pas parler du résultat que j'obtiens, mais de la facette de mon caractère que je montre (disons "belliqueuse" alors). Cette année par exemple, j'ai dû faire redescendre mes 4e parce qu'ils faisaient les imbéciles dans le couloir en montant en cours. Et bien, ils n'ont été plus calmes, un jour, que lorsque j'ai pu moi-même me détendre et blaguer un peu parce qu'ils travaillaient. Il suffit d'une fois où c'est possible, et après ils n'oublient pas.
Je voulais insister sur le fait que tu peux te permettre d'être douce et gentille quand eux-mêmes marchent avec toi, ce n'est pas interdit pour avoir de l'autorité.
Ce n'est peut-être pas une mauvaise chose que le ou la stagiaire ait trois classes d'un même niveau, ce qui ne lui fait par exemple qu'une progression grammaticale à travailler pour ce niveau. Il peut partir sur la base de deux GT dans deux classes en alternant et changer seulement les OI.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 14:43

Aemilia, tu as raison, c'est sans doute le cas de la majorité.

Bellaciao, détrompe-toi, je suis dans un collège "facile" ! C'est justement cet argument qui nous est donné pour expliquer qu'on doit se débrouiller avec les élèves terribles (dont les problèmes ne sont absolument pas scolaires mais sociaux et familiaux, et sur lesquels nous ne pouvons donc rien, ou pas grand chose, malgré les tentatives associées de la COP et de l'AS).
Et c'est d'autant plus rageant : un ou deux élèves peuvent bousiller une classe dont on sait qu'elle serait géniale et travailleuse s'ils n'étaient pas là, ou si l'on avait un peu plus d'impact sur eux.

Mais j'ai bien compris ce que tu voulais dire. Je suis intraitable aussi, dans le sens que tu entends (avec ma tout petite voix...), mais j'arrive à plaisanter dès que ça travaille. Là, j'ai bien vu que depuis que mon p'tit terrible (et pauvre gamin, quand-même) est exclu, la classe est super, c'est un plaisir de travailler avec.

Tu as raison, 3 classes d'un même niveau, c'est plus reposant (une fois que les cours de début d'année sont faits, on peut faire tourner un peu, en plus). Ce qui m'affole, c'est la gestion des OI. On a déjà du mal à se débrouiller pour ne pas se marcher dessus entre collègues.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum