Je hais les 4e - et autres considérations

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Aemilia le Sam 11 Juin 2011 - 19:44

@Y@nn a écrit:Pourquoi ?

Parce que de mon point de vue, si, c'est plutôt un "cadeau" (même si on ne peut pas être dans la tête des gens qui ont fait cette répartition).

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par babette le Sam 11 Juin 2011 - 19:54

Pour ma part, je trouve le programme de 4ème vraiment très intéressant et il me convient très bien puisque j'adore le 19ème siècle! Pour ce qui est des élèves, c'est autre chose mais tu sais à tous les niveaux on peut rencontrer des élèves pénibles, ça dépend des années.
Après avoir trois classes d'un même niveau, à première vue je ne trouve pas ça terrible, mais bon chacun a ses préférences. On répété déjà suffisamment les mêmes choses en cours! Je trouve que l'idéal est 2 classes d'un même niveau et 2 autres d'un autre niveau.

_________________
« Si ton rève se réalise, c'est qu'il n'était pas assez beau."
Proverbe chinois.

babette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 20:13

Oui alors bon, on s'en va quelques heures et il faut répondre à plein de questions, faut vous calmer, là ! Wink

D'abord, Y@nn, il faudrait que tu lises depuis le début... En l'occurrence, les trois 5e données "au nouveau" sont dues au fait que :
- c'est un stagiaire ;
- il ne faut lui donner que deux niveaux (recommandation) ;
- il est à 18h ;
- ça donnait le choix entre une sixième (6h) et trois 5e (12h) ou une sixième et trois 4e.

Or, chez nous, on se bat un peu pour les 5e, en cette fin d'année. Alors non, on ne lui a absolument pas réservé le niveau qu'on n'appréciait pas, au contraire, cette répartition ME prive de mon niveau préféré. Et accessoirement, m'impose deux 4e alors que préfèrerais largement n'en avoir qu'une. Mais c'est un stagiaire, on ne va pas donner trois 4e à un stagiaire, là ce serait vraiment n'importe quoi.

Je précise que nous avons déjà trop d'heures sup et qu'il n'y a donc pas moyen de le mettre en sous-service (genre deux 6e et une 5e).

Pour répondre à Aemilia, effectivement, c'est bien le problème des séries qui m'inquiète : nous pouvons en faire acheter aux élèves mais c'est tout un binz, et quand on a du mal à prévoir à l'avance (c'est souvent le cas quand on débute, parce que même avec de la bouteille, c'est pas évident) il vaut mieux utiliser ce qui est sur place. Or, on n'a que 30 bouquins de chaque titre, et beaucoup conviennent en lecture cursive mais pas en lecture suivie. Du coup, on est déjà obligées de se faire des plannings de début d'année pour savoir qui prendra quoi et quand. Plannings qui sont rarement respectés à la semaine près parce que c'est impossible. Vous imaginez l'horreur, quand vous terminez votre chapitre, que vous voulez enchaîner sur une oeuvre et que, non, finalement la collègue n'a pas pu terminer à temps. Nous, on se débrouille, mais le stagiaire ?
Nous sommes un gros collège, 7 sixièmes, 6 cinquièmes, 7 quatrièmes + l'AS, 6 troisièmes. La seule série qu'on a en double, c'est L'Odyssée.

Voilà mon inquiétude.
Et comment un stagiaire débarquant en septembre pourrait-il nous dire le jour de la pré-rentrée quelles œuvres il a prévu de travailler et dans quelle période ? C'est utopique.
Voilà.

Donc il n'aura pas le choix, il faudra faire acheter. La seule "librairie" sur place c'est le supermarché. Pour être sûr que les parents trouvent le bouquin, on commande à l'avance, mais on ne peut pas obliger les parents à aller acheter à cet endroit, donc il faut demander d'abord s'ils veulent ou pas. Bref, tout un binz.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 20:20

@Sandyrina a écrit:
@Ln a écrit:Depuis que je bosse, je me tape TOUTES les classes de 4eme ..... il paraît que c'est parce que j'ai un bon contact avec eux .... :colere:

J'ai juste fini deux fois à la gendarmerie hein !

!!!! Wow...sérieusement ?!

Les 4èmes, tout un programme...un prof de sciences pourrait-il nous éclairer en nous expliquant ce qu'il se passe concrètement chez les élèves, sur le plan biologique, hormonal et cérébral pendant les 2 mois d'été qui séparent la 5° de la 4° ??? scratch

Et oui Wink
Enfin, je les aime bien en général les 4emes. Mais mon collège est très rural et nous avons quelques cas qui partent en apprentissages en fin de 4ème et qui sont en très grande souffrance au collège. Du coup, ca reste un niveau difficile (ils sont généralement violents).

Sinon, pour les problèmes d'hormones sexuelles, je ne sais pas quel niveau est le mieux :
- les 6emes qui expliquent que si tu couches avec quelqu'un, il ne faut pas oublier la capote
- les 5emes qui font des attouchements
- les 4emes lorsqu'ils sont en plein cours de reproduction en SVT
- les 3emes qui se roulent des pelles en classe (ben quoi, mme, c'est la pause ! Ben oui, tiens, du coup, je vais me balader toute nue en classe moi angedemon )


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 20:40

Encore plus rural que chez moi, dis donc !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 21:17

Un fait qui n'arrive pas souvent je pense : l'école primaire de la ville a plus d'élèves que le collège Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 21:31

Ah oui !
Dans le même ordre d'idée, le collège a plus d'élèves que le lycée juste au dessus, qui draine pourtant notre collège + le collège privé + un autre petit collège.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 21:40

Ah oui, ca ne doit pas être courant non plus ca !
On doit avoir affaire au même type de public topela

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 21:43

Je pense, à peu près.
Les fils de rien (littéralement) qui côtoient les fils de vétérinaires et de médecin. Le fils du boucher, le fils du boulanger, le fils du paysan, le fils du garagiste, le fils de la nounou, le fils de ...
Et les anecdotes croustillantes ou affraid
Je pourrais ouvrir un sujet rien que pour les histoires fascinantes dont les échos nous parviennent chaque année.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Odalisq le Sam 11 Juin 2011 - 21:48

Oui, c'est un niveau pas évident, hélas! car leur programme est celui que je préfère...
ceci dit je n'ai jamais eu des 5èmes aussi chiants que ceux de cette année... y aurait-il régression quant aux âges difficiles? j'ai l'impression que c'est le cas dans mon bahut!

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 21:53

Idem La Jabotte Wink
Juste une (qui aide aussi à comprendre les pétages de plomb de certains élèves) : un élève change de collège régulièrement car son père perd les droits de garde, puis sa mère. C'est un de ses beaux-père qui le récupère, ce beau-père s'étant finalement mis en couple avec ..... sa grand-mère !

Et avec tout cela, il tourne sur 3 collèges en gros. Finalement, il s'est retrouvé à ne pas être le pire cas de notre collège. No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Sam 11 Juin 2011 - 22:01

Rolling Eyes
Celle-la elle me ferait presque rire, mais c'est parce que ce n'est pas moi qui l'ai vu passer !

Chez nous, c'est une maman convoquée chez la CPE de l'époque parce que son gamin accumule les c***ries. L'entretien se déroule, la maman écoute, oui, oui, d'accord, ah bon, d'accord.
Et puis voilà qu'à la fin de l'entretien, elle dit :
"Ah, et puis je voulais vous dire, la semaine dernière, vers minuit, on regardait la télé avec les gamins, y'a un pote de mon mari qu'a débarqué, il a sorti un couteau, alors bon, mon mari s'est défendu pis bon, ben, il l'a planté, alors il est en prison, alors peut-être que bon, les enfants, ça les a un peu marqués."

Effectivement, il y a peut-être, je dis bien peut-être, un rapport de cause à effet.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 23:05

Je repensais à cette année de 4ème, où j'ai eu :
- les garçons qui pètent sur les profs pour voir les réactions
- les bruits de voiture pendant les contrôles
- les jets d'objets divers
- monter sur une table pour récupérer les objets lancés dans les néons (ben oui, c'est évident ! )
- les insultes racistes
- les scarifications en classe
- le gamin qui veut te péter la figure car tu l'as puni
- celui qui retourne la table pour dévisser les pieds

Quand je vous dit que j'ai un bon contact Laughing

En effet, je n'ai pas eu (de la part des mêmes élèves hein) :
- les bagarres en cours
- les élèves qui hurlent sur le prof pour récupérer le portable, car pendant le cours, ils étaient en train de regarder des photos/regarder une vidéo/envoyer des sms etc etc
- celui qui insulte tout le monde par la fenêtre
- celui qui met un coup de table dans le ventre d'une collègue

et j'en oublie sûrement ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 23:08

@La Jabotte a écrit: Rolling Eyes
Celle-la elle me ferait presque rire, mais c'est parce que ce n'est pas moi qui l'ai vu passer !

Chez nous, c'est une maman convoquée chez la CPE de l'époque parce que son gamin accumule les c***ries. L'entretien se déroule, la maman écoute, oui, oui, d'accord, ah bon, d'accord.
Et puis voilà qu'à la fin de l'entretien, elle dit :
"Ah, et puis je voulais vous dire, la semaine dernière, vers minuit, on regardait la télé avec les gamins, y'a un pote de mon mari qu'a débarqué, il a sorti un couteau, alors bon, mon mari s'est défendu pis bon, ben, il l'a planté, alors il est en prison, alors peut-être que bon, les enfants, ça les a un peu marqués."

Effectivement, il y a peut-être, je dis bien peut-être, un rapport de cause à effet.

S'il y avait un concours, on serait gagnante toutes les deux No

(moi, j'ai eu le père qui a fait le siège de la maison de son ex-femme au fusil à pompe pour récupérer ses enfants, intervention du GIGN)


Dernière édition par Ln le Lun 29 Aoû 2011 - 19:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Y@nn le Dim 12 Juin 2011 - 1:59

@La Jabotte a écrit:D'abord, Y@nn, il faudrait que tu lises depuis le début...

Désolé, je parlais sans savoir. J'avoue que je n'avais pas tout lu !

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par John le Dim 12 Juin 2011 - 2:11

Quel est l'intérêt de donner à un enseignant trois fois le même niveau, ce n'est quand même pas pour qu'il exerce sa sagacité à différencier "les approches et les textes" ! J'aurais même tendance à penser qu'on s'est débarrassé, sur le dos du nouveau, d'un niveau qui n'est pas désiré. Mais j'ai peut-être mauvais esprit.
C'est déjà assez dur comme ça de faire les répartitions : trois niveaux c'est trop, un ce n'est pas assez, deux ça ne colle pas pour le nombre total d'heures...
Un niveau, ce n'est pas si mal, et s'il veut faire trois progressions différentes parce qu'ils s'ennuie, eh bien il fera une oeuvre différente pour chaque classe, mais ça m'étonnerait qu'un stagiaire s'amuse à créer des progressions différentes pour chaque classe d'un même niveau : il aura d'autres choses plus urgentes à faire.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Dim 12 Juin 2011 - 8:18

@John a écrit:
Quel est l'intérêt de donner à un enseignant trois fois le même niveau, ce n'est quand même pas pour qu'il exerce sa sagacité à différencier "les approches et les textes" ! J'aurais même tendance à penser qu'on s'est débarrassé, sur le dos du nouveau, d'un niveau qui n'est pas désiré. Mais j'ai peut-être mauvais esprit.
C'est déjà assez dur comme ça de faire les répartitions : trois niveaux c'est trop, un ce n'est pas assez, deux ça ne colle pas pour le nombre total d'heures...
Un niveau, ce n'est pas si mal, et s'il veut faire trois progressions différentes parce qu'ils s'ennuie, eh bien il fera une oeuvre différente pour chaque classe, mais ça m'étonnerait qu'un stagiaire s'amuse à créer des progressions différentes pour chaque classe d'un même niveau : il aura d'autres choses plus urgentes à faire.

Oui ! Et puis ne t'inquiète pas, John, il ne s'ennuiera pas : il aura bien deux niveaux, avec les 6e !

Vous avez remarqué, c'est une méthode expérimentale : je dis toujours "il" ou "le stagiaire". Peut-être que subliminalement ça fonctionnera, et qu'on aura un homme dans notre équipe. Avec 6 ou 7 femmes, ce ne serait pas dommage...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Celeborn le Dim 12 Juin 2011 - 9:44

@La Jabotte a écrit:
Vous avez remarqué, c'est une méthode expérimentale : je dis toujours "il" ou "le stagiaire". Peut-être que subliminalement ça fonctionnera, et qu'on aura un homme dans notre équipe. Avec 6 ou 7 femmes, ce ne serait pas dommage...

En tant que seul homme de l'équipe de lettres depuis 4 ans dans mon collège (alors que j'y ai vu défiler 12 femmes différentes sur la période), je comprends trèèèèèèès bien ton souhait ! Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par La Jabotte le Dim 12 Juin 2011 - 9:50

@Celeborn a écrit:
@La Jabotte a écrit:
Vous avez remarqué, c'est une méthode expérimentale : je dis toujours "il" ou "le stagiaire". Peut-être que subliminalement ça fonctionnera, et qu'on aura un homme dans notre équipe. Avec 6 ou 7 femmes, ce ne serait pas dommage...

En tant que seul homme de l'équipe de lettres depuis 4 ans dans mon collège (alors que j'y ai vu défiler 12 femmes différentes sur la période), je comprends trèèèèèèès bien ton souhait ! Razz

Mais pourquoi les hommes détestent-ils tant les lettres ? C'est trop injuste !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Aemilia le Dim 12 Juin 2011 - 10:12

En lettres classiques y'en a (un peu) plus, ne proportion. Ceci dit, quand je vois l'ambiance à la fac de lettres modernes, ou à l'iufm, ça me donne envie de partir en courant.

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par totoro le Dim 12 Juin 2011 - 10:12

"Le" futur nouveau de mon collège va se farcir ma répartition de cette année:
- une 5e (s'ils sont aussi gratinés que ceux de cette année, je lui souhaite bien du courage.
- deux 3e
- la 3e d'insertion (ceux de cette année étaient sympas, malheureusement ce ne sera pas le cas de la prochaine cuvée affraid )
Ce sera a priori un stagiaire CAFEP qui aura pour tutrice ma collègue T2 qui est arrivée dans le bahut comme moi l'an dernier. Les anciens ne veulent surtout pas se séparer de leur niveau (ne veulent pas de 3e par exemple dans l'espoir de ne pas être de correction de brevet - cette année ils sont convoqués aussi Twisted Evil) C'est du grand n'importe quoi.
Le seul point positif, c'est qu'il n'aura pas les 4e.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Aemilia le Dim 12 Juin 2011 - 10:14

@totoro a écrit:"Le" futur nouveau de mon collège va se farcir ma répartition de cette année:
- une 5e (s'ils sont aussi gratinés que ceux de cette année, je lui souhaite bien du courage.
- deux 3e
- la 3e d'insertion (ceux de cette année étaient sympas, malheureusement ce ne sera pas le cas de la prochaine cuvée affraid )
Ce sera a priori un stagiaire CAFEP qui aura pour tutrice ma collègue T2 qui est arrivée dans le bahut comme moi l'an dernier. Les anciens ne veulent surtout pas se séparer de leur niveau (ne veulent pas de 3e par exemple dans l'espoir de ne pas être de correction de brevet - cette année ils sont convoqués aussi Twisted Evil) C'est du grand n'importe quoi.
Le seul point positif, c'est qu'il n'aura pas les 4e.
affraid
mais normalement, pas de niveaux à examens pour les stagiaires !
et lui, ça ne dérange personne qu'il se farcisse potentiellement des corrections, alors qu'à cette période il ne saura même pas encore s'il est titularisé ?!

y'a des parents qui vont se plaindre...

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Provence le Dim 12 Juin 2011 - 10:15

@totoro a écrit:"Le" futur nouveau de mon collège va se farcir ma répartition de cette année:
- une 5e (s'ils sont aussi gratinés que ceux de cette année, je lui souhaite bien du courage.
- deux 3e
- la 3e d'insertion (ceux de cette année étaient sympas, malheureusement ce ne sera pas le cas de la prochaine cuvée affraid )
Ce sera a priori un stagiaire CAFEP qui aura pour tutrice ma collègue T2 qui est arrivée dans le bahut comme moi l'an dernier. Les anciens ne veulent surtout pas se séparer de leur niveau (ne veulent pas de 3e par exemple dans l'espoir de ne pas être de correction de brevet - cette année ils sont convoqués aussi Twisted Evil) C'est du grand n'importe quoi.
Le seul point positif, c'est qu'il n'aura pas les 4e.

Et le CDE accepte ce genre de répartition pour un stagiaire? Shocked C'est là que je mesure ma chance de bosser dans un établissement où on ne fait pas n'importe quoi.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par totoro le Dim 12 Juin 2011 - 11:00

Ma collègue a gentiment signalé au CDE que c'était un peu lourd pour un stagiaire. Réponse du CDE: "ils ont jeunes, ils ont de l'énergie..." Suspect
De toute façon, il s'en fout, il ne sera pas là l'année prochaine.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Hermione0908 le Dim 12 Juin 2011 - 11:07

La troisième d'insertion à un stagiaire, il va en avoir besoin, d'énergie... Suspect

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je hais les 4e - et autres considérations

Message par Provence le Dim 12 Juin 2011 - 11:08

Il mangera des Kinder Country... Suspect

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum