Origine du terme "poulailler" au théâtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Choupsy le Lun 13 Juin 2011 - 10:26

Quelqu'un pourrait-il me donner l'origine des termes "poulailler" et "paradis" au théâtre? J'ai peur de dire une bêtise à mes élèves le jour de mon inspection...Merci!

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Mufab le Lun 13 Juin 2011 - 10:34

Trouvé ça : je ne sais pas si c'est suffisant...
http://www.russki-mat.net/page.php?l=FrFr&a=Poulailler,%20Paradis

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Mufab le Lun 13 Juin 2011 - 10:44

J'ai trouvé aussi cette explication :
L’origine du nom « poulailler »
Les premiers théâtres à l’italienne étaient éclairés aux chandelles. Au-dessus du parterre se tenait un grand lustre qui en était garni. Le risque de coulures de cire empêchait d’installer des sièges en dessous. C’est debout que l’on assistait au spectacle, pour une somme modique. Les gens plus argentés s’offraient des sièges dans les galeries, et certains d’un ton méprisant nommaient les spectateurs de l’orchestre « la poulaille ». Exit des risques de se faire ébouillanter par la cire chaude quand on équipa
les théâtres de combustibles moins salissants : le pétrole, puis le gaz. On put donc équiper l’orchestre de fauteuils à bonne visibilité loués bien cher. C’est alors que « la poulaille » fut reléguée en dernière galerie,
ce qui lui donna son nom.


Dans ce document : http://www.operanationaldurhin.eu/medias/File/_uploaded_files/dossiers%20pedagogiques%20def/DP%20Visite%20du%20theatre%20OnR.pdf

(Encadré bleu, page 5)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Mufab le Lun 13 Juin 2011 - 10:47

Ou cette question :
A réfléchir : le mot "poulailler", dans ce sens-là, pourrait-il venir de [tunica] pulla : la tunique sombre des petites gens, qui justement occupaient les mauvaises places ?

Ici (dans la conclusion, avant les annexes) : http://www.latinistes.ch/Exposes/Viviane/theatre-a-rome.htm#15a

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Choupsy le Lun 13 Juin 2011 - 11:49

Merci Mufab pour ces informations!

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 12:04

Paradis et poulailler, c'est la même chose, le rang de place le plus haut et le moins cher dans un théatre à l'italienne.
L'étymologie de "paradis" est claire : c'est tout en haut !
Concernant l'étymologie de "poulailler", je crois qu'on peut le classer dans les étymologies "populaires". Effectivement, le public du "paradis" avait tendance à s'exprimer quand le spectacle lui plaisait (ou ne lui plaisait pas) et à faire beaucoup de bruit (comme un poulailler !)

Une source sûre pour étayer cette affirmation (en cas d'inspecteur/trice tatillonne) : http://www.cnrtl.fr/definition/poulailler

Sinon, voir aussi le film de Marcel Carné "Les enfants du Paradis" : dans mon souvenir il y a une scène où on voit très bien le public du paradis et son comportement.


Dernière édition par milasaintanne le Lun 13 Juin 2011 - 13:07, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par leyade le Lun 13 Juin 2011 - 12:07

Poulailler aussi parce qu'il était garni de grilles, pour ne pas que les spectateurs risquent de chuter d'aussi haut.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 12:09

@leyade a écrit:Poulailler aussi parce qu'il était garni de grilles, pour ne pas que les spectateurs risquent de chuter d'aussi haut.

Heu ??? Tu la tiens d'où cette info ? le poulailler existait avant l'invention du grillage à poules ! (enfin, je crois !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par leyade le Lun 13 Juin 2011 - 12:18

Ouh là, un vague souvenir de fac, bon, bon, n'en tenez pas compte.... pingouin

Bon, c'est aussi lié à la façon de se percher, comme des poules.
cf Le Littré dèf. 4 :
http://dictionnaire.sensagent.com/poulailler/fr-fr/

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 12:32

@leyade a écrit:Ouh là, un vague souvenir de fac, bon, bon, n'en tenez pas compte.... pingouin

Bon, c'est aussi lié à la façon de se percher, comme des poules.
cf Le Littré dèf. 4 :
http://dictionnaire.sensagent.com/poulailler/fr-fr/

Oui, enfin, c'est le Littré de 1880 Very Happy
En même temps (et n'y vois rien de personnel ...), pour ce genre de site qui pille tout ce qui est gratuit pour se faire de la thune.... on peut pas attendre la dernière version Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Iphigénie le Lun 13 Juin 2011 - 12:45

Oui, enfin, c'est le Littré de 1880

concernant la langue classique, le Littré reste la meilleure référence :
se méfier des étymologies faussement savantes.

"La partie du théâtre élevée et la plus incommode, les spectateurs y étant juchés par gradins comme sur un perchoir ; c'est le milieu du dernier étage."

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 12:48

@iphigénie a écrit:
Oui, enfin, c'est le Littré de 1880

concernant la langue classique, le Littré reste la meilleure référence :
se méfier des étymologies faussement savantes.

"La partie du théâtre élevée et la plus incommode, les spectateurs y étant juchés par gradins comme sur un perchoir ; c'est le milieu du dernier étage."

Oui, mais justement, le terme "poulailler" n'appartient pas à la langue classique Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Choupsy le Lun 13 Juin 2011 - 12:59

Merci beaucoup pour toutes ces explications! J'avais aussi lu l'information donnée par Milasaitanne mais je ne savais pas si elle était vraiment fiable.

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Iphigénie le Lun 13 Juin 2011 - 13:00

milasaintanne a écrit:
@iphigénie a écrit:
Oui, enfin, c'est le Littré de 1880

concernant la langue classique, le Littré reste la meilleure référence :
se méfier des étymologies faussement savantes.

"La partie du théâtre élevée et la plus incommode, les spectateurs y étant juchés par gradins comme sur un perchoir ; c'est le milieu du dernier étage."

Oui, mais justement, le terme "poulailler" n'appartient pas à la langue classique Smile


ah bon? ça vient de sortir? Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 13:04

@iphigénie a écrit:

ah bon? ça vient de sortir? Very Happy

Non, c'est de l'argot Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011 - 13:05

@Choupsy a écrit:Merci beaucoup pour toutes ces explications! J'avais aussi lu l'information donnée par Milasaintanne mais je ne savais pas si elle était vraiment fiable.

En général, les sources du CNRTL sont très fiables Very Happy

"Créé en 2005 par le CNRS, le CNRTL fédère au sein d’un portail unique, un ensemble de ressources linguistiques informatisées et d’outils de traitement de la langue.
Le CNRTL intègre le recensement, la documentation (métadonnées), la normalisation, l’archivage, l’enrichissement et la diffusion des ressources.
La pérennité du service et des données est garantie par l’adossement à l’UMR ATILF (CNRS – Nancy Université), le soutien du CNRS ainsi que l’intégration dans le projet d’infrastructure européenne CLARIN. "

Et tout ça sans pub (ce qui pour moi est déjà un gage de fiabilité Smile mais c'est complètement personnel).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Iphigénie le Lun 13 Juin 2011 - 13:28

milasaintanne a écrit:
@iphigénie a écrit:

ah bon? ça vient de sortir? Very Happy

Non, c'est de l'argot Smile
Je ne m'en serai pas doutée Very Happy
L'intéressant serait donc de savoir à quelle date ce terme est apparu.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Mufab le Lun 13 Juin 2011 - 13:30

Mon dico étymologique Larousse Poche l'atteste en 1841 comme se rapportant au théâtre.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Mufab le Lun 13 Juin 2011 - 13:35

Et le premier lien devrait vous mettre d'accord : c'est de "l'argot classique" (Sic).

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine du terme "poulailler" au théâtre

Message par Iphigénie le Lun 13 Juin 2011 - 13:56

Very Happy

Les manifestations bruyantes du "dernier " étage sont attestées chez Molière :on en trouve trace dans le célèbre monologue d'Harpagon:
"quel bruit fait-on là-haut? est-ce mon voleur qui y est"?
tranposition adaptée au XVIIème siècle du texte de Plaute qui lui dit simplement:"Je sais qu'il y a plein de voleurs (et Plaute s'adresse lui, sans souci de bienséances, aux gens riches, "vêtus de toges blanches", qui "sont assis "devant l'acteur)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum