bourde monumentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bourde monumentale

Message par flo le Jeu 20 Nov 2008 - 10:42

Hier, j'ai fait une bourde gigantesque avec mes 6e ; je leur ai fait noter n'importe quoi sur la conjugaison du présent de l'indicatif ; mais alors vraiment n'importe quoi ! le lundi et le mardi j'enchaine 7 heures de cours,, 4 le mercredi matin j'ai des soucis persos qui m'angoissent jour et nuit mais ce n'est pas une excuse vis à vis des parents pour n'être pas fichue d'enseigner correctement les conjugaisons à leurs enfants !
Et bien sur ils s'en sont aperçus (heureusement) sauf que certains ont appelé la cpe qui vient de me téléphoner ; d'autres appeleront sans doute directement la direction, ça fonctionne comme ça dans mon collège.
Argh !
Alors bien sur je vais faire rectifier vendredi matin, présenter mes excuses pour mon erreur, ne pas donner le contrôle prévu vendredi mais j'arrive plus à relativiser, là !
Je dois aller en parler aux chefs ?

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2008 - 10:44

L'erreur est humaine. Tu dis avoir fait une erreur (un lapsus) que tu comptais bien rectifier.
Vraiment grosse l'erreur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Pseudo le Jeu 20 Nov 2008 - 10:57

Ne donne pas trop dans l'excuse piteuse : être fatigué ça arrive à tout le monde, se tromper aussi. Même si l'erreur est énorme, il faut la corriger, bien-sur, mais la prendre avec humour et glisser dessus aussi vite que possible.
Si tu en parles au chef, c'est incidemment (genre si tu le croise dans le couloir. Si tu sens que cela peut prendre de l'ampleur tu peux peut-être aller le voir histoire qu'il sache quoi répondre aux parents en fureur) et surtout sur le ton de l'humour : "vous ne savez pas ce qui m'est arrivé, patati patata, incroyable n'est-ce pas ?! Je n'en reviens pas moi-même !" Si tu es convoquée, pareil. Humour et auto-dérision mais surtout pas de catastrophisme, ni d'airs piteux qui favorisent les réponses et comportements sadiques d'interlocuteurs peu amènes.
Enfin, c'est ce que je ferais. Mais peut-être est-ce aussi une question de tempérament. En tout cas, pas d'autoflagelation excessive, ça pourrait créer des vocations : excuses polies, oui, déroute non !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par narima le Jeu 20 Nov 2008 - 11:03

Je suis d'accord avec Pseudo! Il m'est arrivé de faire une bourde aussi l'an dernier avec mes 6è et le lendemain j'ai rectifié en disant qu'il fallait revenir sur ce qu'on avait vu la veille et j'ai ainsi rectifié mon erreur!
Ne panique pas!

narima
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Invité le Jeu 20 Nov 2008 - 11:21

Je ne sais pas quelle était cette si grosse erreur, mais je trouve gonflé de la part des parents d'aller téléphoner comme ça au collège. Les mômes n'ont pas pipé quand tu l'as dit ou écrit ? Est-ce que tu as eu des doutes ou l'as-tu fait écrire en toute bonne foi ? Quand t'en es-tu aperçue ?
Tu peux servir comme argument en ta faveur que tu fais le cours avec les élèves et non pas tout photocopié sur un quelconque manuel... et qu'en procédant ainsi, tu es plus à la merci d'un coup de fatigue. Et j'ajouterais comme une faveur que tu leur fais que, malgré de sérieux problèmes familiaux (plutôt que personnels), tu as préféré ne pas t'arrêter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Aloysa le Jeu 20 Nov 2008 - 11:27

oui ça arrive à tout le monde (j'en ai dit une énorme aussi récemment, bon, ben tant pis hein..). Que ça téléphone de toute part en revanche me choque profondément, mais on va où là ??

Aloysa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Invité6 le Jeu 20 Nov 2008 - 11:41

pareil, revenir sur son erreur sans trop insister. "je vous ai fait écrire des bêtises, je m'en suis rendue compte après le cours en y repensant ! on va rectifier aujourd'hui"
pas de références aux appels des parents, juste au fait que tout le monde fait des erreurs !

Invité6
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Reine Margot le Jeu 20 Nov 2008 - 12:04

l'an dernier j'en ai fait une sur la 3e déclinaison en latin (10 ans que je n'en avais pas fait): j'ai dit que l'ablatif était en O (consulo), et ensuite, un élève m'en ayant fait la remarque, j'ai rectifié rapidement disant que comme je venais de faire la deuxième j'étais partie dans les O. et c'est passé. ça arrive de temps en temps; tu peux dire que tu étais fatiguée...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Hamlette le Jeu 20 Nov 2008 - 12:21

@flo a écrit:
Et bien sur ils s'en sont aperçus (heureusement) sauf que certains ont appelé la cpe qui vient de me téléphoner ; d'autres appeleront sans doute directement la direction, ça fonctionne comme ça dans mon collège.

Non mais ils n'ont que ça à faire ?! C'est bien que des parents se sentent concernés par les apprentissages de leurs enfants, mais ils peuvent juste le signaler à leur progéniture en leur demandant de te le dire gentiment eux-même au prochain cours ! Je tombe des nues !
Comme les autres, je te dirais de rectifier l'erreur sans en faire un plat, ça arrive à tout le monde, et comme tu n'es ni contrôleur aérien ni chirurgien cardiaque,personne n'est mort !

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par hophophop le Jeu 20 Nov 2008 - 12:37

Je n'irais pas jusqu'à faire dans l'humour, mais comme le préconise Pseudo, essaie de faire dans la légèreté. Vois le principal, dis-lui que tu as su que des parents avaient appelé, et ne t'apesantis pas trop sur ta bourde (dis juste que tu l'as rectifiée dès que tu en as eu l'occasion). Par contre, profites-en pour "attaquer" les parents en disant que quand même c'est un drôle d'état d'esprit que d'appeler la direction pour une erreur dans le contenu du cours... ainsi :
1/ tu te dédouanes en n'insistant pas trop sur ta défense.
2/ tu vois la tronche que fait ton ppal et tu devines s'il te défend ou pas lors des coups de fil des parents.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par flo le Jeu 20 Nov 2008 - 15:13

Oui, vous avez raison. Comme cette bourde date d'hier et que je ne peux la rectifier que demain, j'ai eu le temps de tout monter en épingle, ce que j'ai tendance à faire en ce moment de toute façon.

Ceci dit, mon collège est tranquille au niveau des élèves, mais les parents mettent leur grain de sel à tout propos ; la direction ayant changé cette année, je ne sais pas du tout comment me comporter avec elle, je n'arrive pas à cerner ni la principale ni son adjoint.

Pfff, j'avais bien besoin de faire une idiotie de plus pour me sentir mal !

Merci de vos messages, ça m'aide bien à relativiser et à voir comment réagir demain.


Ah oui et mon erreur fantastique :
verbes en indre = ts, ts, t
verbes en oudre = ds, ds, d

youpi, ça ne m'a même pas arraché les yeux pendant toute l'heure, juste quand ma cpe m'appelle pour me le dire, je n'en revenais pas de leur avoir fait noter ça (ce que j'ai fait, c'est pas une faute de copie d'un élève). . .
Je HAIS les conjugaisons bouh ! Wink

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par paffutella le Jeu 20 Nov 2008 - 15:24

c'est pas si horrible que ça comme erreur! après tout, c'est LA grosse difficulté du présent ces fameux verbes en indre et oudre... je suis même certaine que la grande majorité des parents ne s'est aperçue de rien. je lis cette faute tellement souvent dans les rapports diciplinaires de mes collègues ou les mots des parents que franchement, ce ne me semble pas une annonce de l'apocalypse...

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Pseudo le Jeu 20 Nov 2008 - 16:02

Oui, bon, c'est pas glorieux, mais y a pas de quoi se pendre. Ca peut arriver.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par sophia le Jeu 20 Nov 2008 - 16:05

mais ce sont les verbes en -soudre qui perdent le d; donc je couds

sophia
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par roxanne le Jeu 20 Nov 2008 - 16:18

mais que vient faire la cpe dans cette histoire??? désolée mais je uis trés remontée contre l mot cpe en ce moment ..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par paffutella le Jeu 20 Nov 2008 - 17:21

c'est fréquent que les parents appellent et demandent à parler à la cpe pour ce type de remarque ( c'est fréquent et même plutôt bon signe, quand ils demandent à parler au principal c'est qu'ils sont vraiment remontés...): elle est plus joignable que les profs et dans leur esprit c'est un peu le shérif de l'établissement. En général, les cpe encaissent et n'en parlent pas aux profs...

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Pseudo le Jeu 20 Nov 2008 - 17:41

@sophia a écrit:mais ce sont les verbes en -soudre qui perdent le d; donc je couds

Oui, mais c'est avec les verbes en -indre que ça cloche. Elle a fait le parrallèle alors que parrallèle il n'y a pas. Non, c'est pas ça ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par flo le Jeu 20 Nov 2008 - 22:49

ben c'est elle qui a reçu l'appel ; donc comme elle est très en froid avec la direction elle a eu peur pour moi que ça arrive aux oreilles de la principale et elle voulait aussi me prévenir de ma bourde.

Sophia, oui, je vais donc me rattraper sans pb pour les verbes en -soudre grace à ça ; restent les verbes en -indre ; mais l'idée que demain c'est bientot là, ça me calme !

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par ann le Ven 21 Nov 2008 - 9:41

@Pseudo a écrit:
@sophia a écrit:mais ce sont les verbes en -soudre qui perdent le d; donc je couds

Oui, mais c'est avec les verbes en -indre que ça cloche. Elle a fait le parrallèle alors que parrallèle il n'y a pas. Non, c'est pas ça ?
je résous , tu résous , il résout

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par flo le Ven 21 Nov 2008 - 18:36

Hé hé, c'est une horreur ces verbes du 3e groupe au présent.
Bon, j'ai eu mes 6e ce matin, certains sont arrivés gentiment avec leur bescherelle, j'ai dit que oui je m'étais aperçue de mon erreur, qu'on allait corriger, refaire des exos et reporter le contrôle à lundi. Ca s'est très bien passé ; merci de votre soutien, je sais très bien que je me faisais du souci pour rien.
Et en plus, j'ai "juste" fait un erreur pour les verbes en "indre" parce que j'ai bien fait noter "ds, ds, d" pour les verbes en -oudre, ce qui est juste. J'ai juste fait rajouter les verbes en -soudre avec les verbes "normaux"

Dans la série pauvre fille, la semaine prochaine je vais voir mon chéri (une fois par mois, quand je peux payer un billet d'avion...) et j'ai demandé à décaler 2 heures, acceptées. Et ce matin, à 7h45, je me rends compte que le conseil de MA classe était reporté précisément le jour où je partais. Et comme je suis incapable de relativiser, je me suis mise à chouiner en pleine salle des profs. Alors que 10 min plus tard je suis allée parler à l'adjoint qui a rechangé la date sans problème ! Argh que ça m'énerve d'être incapable de rélféchir et de prendre les pbs un par un !

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par sand le Ven 21 Nov 2008 - 19:13

Le climat ambiant n'est pas toujours rassurant pour nous. Mardi dernier, j'arrive à 9h au collège, on m'apprend que la mère de Mélissa M**** me cherchait à 7h30 jusque dans la salle des profs. Quoi ? LA Mélissa que j'avais enguirlandée la veille ? J'ai stressé comme une malade toute la journée et à 16h30, quand j'ai vu la mère se diriger vers moi, je me suis dit que ça allait être un bon moment. Finalement elle voulait m'informer, toute gênée, que sa fille avait perdu sa copie. araignée

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par flo le Ven 21 Nov 2008 - 21:47

Oui, on finit par redouter les rencontres avec les parents, c'est incroyable !

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: bourde monumentale

Message par Reine Margot le Sam 22 Nov 2008 - 9:16

Gnark gnark gnark, Marquise !

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum