inspection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

inspection

Message par jeamaho le Mer 15 Juin 2011 - 9:00

Ma collègue s'est fait inspectée hier (en 5ème) et démontée parce qu'elle a abordé un sonnet de Ronsard par la forme et n'a parlé du fond qu'ensuite.
Qu'en pensez-vous?
L'inspectrice lui a du coup repproché de ne pas être au point sur la didactique et d'en être loin...

jeamaho
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par Celeborn le Mer 15 Juin 2011 - 9:08

@jeamaho a écrit:Ma collègue s'est fait inspectée hier (en 5ème) et démontée parce qu'elle a abordé un sonnet de Ronsard par la forme et n'a parlé du fond qu'ensuite.
Qu'en pensez-vous?
L'inspectrice lui a du coup repproché de ne pas être au point sur la didactique et d'en être loin...

Je trouve difficile en 5e quand on étudie une poésie de ne pas à un moment recréer cette distinction. C'est d'ailleurs ce que je fais généralement, pour bien faire rentrer les règles de comptage des syllabes et le vocabulaire spécifique sur les vers, les strophes et les rimes.
Ensuite, le programme de 5e dit explicitement de privilégier "le rapport entre forme et signification". C'est qu'il va bien falloir parler de la forme poétique à un moment. Je trouve plutôt intéressante la démarche qui consiste à montrer comment une forme poétique définie fait sens par rapport au thème et à la porté du poème (le rondeau qui ressasse, la ballade qui adresse un message, etc.).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par La Jabotte le Mer 15 Juin 2011 - 9:17

Bien sûr, tout dépend de la manière dont cela a été fait, et le reproche n'est pas forcément totalement infondé.
Toutefois, ce qui est plutôt inconcevable, c'est une inspection hier : à moins que votre collège ne connaisse ni jours fériés, ni sorties de juin, ni spectacles de fin d'année, ni regains de gastro et de poils dans la main, ni fin des notes... pour motiver les élèves, il faut y aller.
Alors passer par la forme d'abord peut les rassurer et les inciter à participer, il n'y a pas de doute, parce que compter des vers et des strophes est quand même drôlement plus facile que de parler de ce qu'on ressent en lisant le texte et de définir les thèmes abordés.

Personnellement, quand un cours se déroule bien, j'aurais plutôt tendance à faire l'inverse : lecture magistrale, réactions des élèves, questions sur le sens, puis on voit comment la forme appuie le sens. Enfin, quand je dis "puis", c'est parfois un peu en même temps.
MAIS pour voir comment la forme appuie le sens, il faut déjà l'avoir débroussaillée, la forme.
Tout dépend donc de l'objectif du cours (première découverte de la forme fixe du sonnet ou analyse d'un texte en profondeur).

C'est marrant, parce qu'il y a dix ans, on m'avait reproché l'inverse : vous n'êtes pas partie de la forme pour conduire au sens. (Ben oui, mais en même temps, le sens, les élèves l'avaient compris tout de suite, j'allais pas faire semblant tout de même...)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par A Tuin le Mer 15 Juin 2011 - 9:56

@jeamaho a écrit:Ma collègue s'est fait inspectée hier (en 5ème) et démontée parce qu'elle a abordé un sonnet de Ronsard par la forme et n'a parlé du fond qu'ensuite.
Qu'en pensez-vous?
L'inspectrice lui a du coup repproché de ne pas être au point sur la didactique et d'en être loin...

Et bien disons que par rapport à ce qui se fait actuellement et les attentes de l'inspection, elle est un peu à côté.
Il est approprié de présenter le texte, de le lire, d'expliquer les termes qui peuvent poser souci puis de demander aux élèves d'expliquer leur ressenti, ce qu'ils ont compris du texte, ce qu'ils ont apprécié ou ce qui les a marqué. A partir de leurs remarques on va indiquer le fil conducteur de l'étude et aller ensuite vers ce qu'on veut étudier en priorité par ce texte selon l'objectif fixé. Si elle n'a fait que la forme, au vu de cela, je ne suis pas surprise qu'elle ait pris une charge. Le problème c'est qu'il y a des cadres attendus, et qui varient au fil des années en plus, donc il faut se tenir à jour de ce qui se fait et de ce en quoi consiste le cadre attendu sinon on se fait rétamer.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par Violet le Mer 15 Juin 2011 - 11:06

Je comprends qu'on lui ait fait ce reproche... (Pas taper, hein ? Laughing )

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par A Tuin le Mer 15 Juin 2011 - 12:29

Ben disons qu'en tant que stagiaire par exemple on se serait fait démonter en procédant ainsi. Un tel raté rajouté à d'autres peut même constituer un cas de redoublement à l'heure actuelle, alors une fois ce constat fait on apprend la leçon et le jour J, on pond ce qui est attendu !

Vu les attentes actuelles, le reproche apparaît compréhensible.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par Esméralda le Mer 15 Juin 2011 - 12:43

@A Tuin a écrit:
@jeamaho a écrit:Ma collègue s'est fait inspectée hier (en 5ème) et démontée parce qu'elle a abordé un sonnet de Ronsard par la forme et n'a parlé du fond qu'ensuite.
Qu'en pensez-vous?
L'inspectrice lui a du coup repproché de ne pas être au point sur la didactique et d'en être loin...

Et bien disons que par rapport à ce qui se fait actuellement et les attentes de l'inspection, elle est un peu à côté.
Il est approprié de présenter le texte, de le lire, d'expliquer les termes qui peuvent poser souci puis de demander aux élèves d'expliquer leur ressenti, ce qu'ils ont compris du texte, ce qu'ils ont apprécié ou ce qui les a marqué. A partir de leurs remarques on va indiquer le fil conducteur de l'étude et aller ensuite vers ce qu'on veut étudier en priorité par ce texte selon l'objectif fixé. Si elle n'a fait que la forme, au vu de cela, je ne suis pas surprise qu'elle ait pris une charge. Le problème c'est qu'il y a des cadres attendus, et qui varient au fil des années en plus, donc il faut se tenir à jour de ce qui se fait et de ce en quoi consiste le cadre attendu sinon on se fait rétamer.

Faut pas exagérer quand même le "pouvoir" des inspecteurs hein !
Et une question qui me vient : comment fait-on " ce qui se fait" " comment il faut faire" " les modes du moment" si on n'a pas la visite de l'inspecteur venu prêcher ???

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par A Tuin le Mer 15 Juin 2011 - 13:27

@Esméralda a écrit:Faut pas exagérer quand même le "pouvoir" des inspecteurs hein !
Et une question qui me vient : comment fait-on " ce qui se fait" " comment il faut faire" " les modes du moment" si on n'a pas la visite de l'inspecteur venu prêcher ???

Alors là, bonne question ! A laquelle je n'ai pas de réponse. En gros quand tu viens d'être stagiaire depuis peu tu as payé pour apprendre on va dire, et on t'a bien fait passer le message donc tu sais automatiquement ce qui se fait sur la période en question, et tu le fais si tu veux avoir ton année dans des conditions optimales. En revanche rien ne dit que dans 10 ans ce ne sera pas devenu différent entre temps ! Et là je m'interrogerai comme toi pour savoir ce qu'ils ont bien pu encore inventer comme cadres que j'ignore.

Mais j'ai eu bien le temps de constater que le pouvoir de l'inspection n'était pas à négliger, et qu'il y avait en effet une espèce de cadre attendu, un truc formaté à pondre le jour J pour correspondre à ce qu'ils attendent. Comme une espèce de cahier des charges avec tel et tel truc à avoir respecté et traité durant l'heure.

Et quand on ne "rentre" pas dans le cadre, oui on peut se faire dégommer. Demande aux stagiaires de ces dernières années si on ne leur a pas fait passé le message.
Après ceci dit, comme tu dis, après "on y est".... Donc dans l'absolu même si ça se passe mal, ce n'est pas très grave.
Néanmoins si on devait calquer les attentes telles que pour les stagiaires aux attentes envers ceux qui sont déjà titulaires, ça ne me choque pas qu'on ait pu dire à la personne que ça ne collait pas aux attentes : c'est bien la moindre des choses quand on voit comment les stagiaires se font enquiquiner pour intégrer la chose.

Et après, en dehors, on pratique son cours de la façon la plus appropriée évidemment, hors ces considérations.
Faut jouer je jeu le jour J en proposant quelque chose de conforme à ce qu'on attend de voir finalement.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par InvitéePh le Mer 15 Juin 2011 - 14:54

Pour ce qui est de la poésie, je fais, à un moment donné, une pure séance de poétique avec les syllabes, les vers blablabla, mais quand on fait une séance sur un texte, il s'agit d'une analyse globale: d'abord lecture du texte, puis questionnaire d'analyse et réponses justifiées par les procédés poétiques.
J'ai toujours appris (quand j'étais au lycée puis en fac) à ne pas distinguer fond et forme donc je ne le fais pas pour mes élèves et je dois dire que ça ne me paraît pas logique de séparer les deux puisque véritablement, la forme appuie le fond.

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par jeamaho le Mer 15 Juin 2011 - 15:27

Merci pour toutes vos réponses.
Enfait elle, comme moi, est suppléante dans l'enseignement privé et grâce à cette inspection elle devrait obtenir un contrat définitif. Cela fonctionne d'ailleurs aussi dans le public, au bout de 6 ans de droit public on peut être contractualisé sur inspection. Et en eefet cette inspection a lieu bien tard dans l'année.
En outre quand on est ainsi remplaçant, même à l'année, on ne nous a pas donné ces "cadres" dont il est question plus haut, et ils nous manquent d'autant plus dans ces moments là.
C'est le problème que je rencontre parfois: quelle est LA notion que je dois faire passer dans telle ou telle séance/séquence?
Peut-être que certains / certaines dans le même cas ont des réponses?
Moi c'est pour cela que je vais suivre la formation CAER, et j'espère avoir plus de réponses.

jeamaho
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection

Message par User5899 le Mer 15 Juin 2011 - 23:23

@jeamaho a écrit:Ma collègue s'est fait inspectée hier (en 5ème) et démontée parce qu'elle a abordé un sonnet de Ronsard par la forme et n'a parlé du fond qu'ensuite.
Qu'en pensez-vous?
On n'est pas obligé de démonter les gens. Mais leur expliquer que de la même façon qu'il n'y a pas de sens sans forme, il n'y a pas de forme sans sens. Les deux doivent toujours être indissolublement liés. Dès les premières lectures de textes.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum