L'enseignement : du côté des élèves...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par lailalai le Jeu 16 Juin 2011 - 23:34

Je pense que je comprends ce que vous voulez dire et, si j'avais votre expérience, peut-être que je penserais de même. C'est vrai que nous, dans le FLES (français enseigné aux étangers ou en tant que langue seconde), nous avons la chance d'avoir des classes réduites par exemple. Nous avons rarement 20 élèves par classe. Pour simplifier, nous avons soit des juniors, soit des adultes en face de nous. Perso, j'ai toujours préféré travailler avec des adultes (jeunes adultes, de 18 à 35 ans, en général) qu'avec les ados car, justement, il est plus facile d'avoir une ambiance de travail sympa et productive en même temps. Néanmoins, c'est possible même avec les ados. En général, ils aiment les activités qu'on leur propose car ils sont très actifs. D'ailleurs, ils le disent parfois: "Madaaaaameeee, pourquoi c'est pas comme ça toute l'année?"

J'ai l'impression que les programmes de l'Education nationale sont tellement exhaustifs et les classes surchargées que, finalement, les profs n'ont tout simplement pas le temps d'avoir cette approche qui est appliquée dans le FLES. L'autre jour, lorsque j'ai demandé à un des mes étudiants en cours particulier pourquoi il n'avait pas demandé à sa prof de français de lui expliquer ce qu'il n'avait pas compris, il m'a dit que ça ne servait à rien car d'autres, avant lui, qui avaient essayé de poser des questions se sont fait jeter. Ce n'est pas pour critiquer qui que ce soit ici, mais quand je regarde ces programmes de fr en 1ère, je me dis vraiment qu'on pourrait faire moins de choses, moins de textes (et vas-y que je te balance des lectures analytiques, complémentaires, supplémentaires et que sais-je...) sans qu'ils aient compris des notions de base. Ca me désole de constater que les 5 élèves que j'ai, pourtant pas mauvais du tout vu leurs notes, n'ont pas appris à analyser, n'ont pas compris ce qu'on leur demande au bac, ne savent pas analyser une consigne. Et les textes continuent de s'enchainer, accompagnés au passages de fiches méthodes qui n'ont pas été vues en classe (ou très rapidement car il faut boucler le programme) et que les élèves ne comprennent pas toujours. Ils ont besoin d'explications supplémentaires, ne serait-ce que des confirmations de la part du prof pour les rassurer dans leur compréhension des phrases.

Je me souviens de mon prof de philo qui était génial! Il venait, les mains dans les poches, au mieux un stylo. A ceux qui dérangeaient son cours, il disait: "Allez, pâturage libre (en général, 2-3), vous laissez vos affaires ici et vous allez jouer ailleurs." Et ben ce prof, il nous a appris à réfléchir. Nous avons travaillé sur tous les thèmes qui devaient être traités et chaque séance débutait par une réflexion qui venait de NOUS. C'est ensuite que nous étudiions les textes philosophiques. Et pour moi, c'est ça la clé: poser des questions et les guider petit à petit vers la compréhension puis, vers la transmission des savoirs qui, finalement, se fait imperceptiblement. L'inverse me parait trop ennuyeux à leur âge.

lailalai
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par pseudo-alison le Jeu 16 Juin 2011 - 23:37

En même temps le prof n'est pas là pour distraire ...


pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par lailalai le Jeu 16 Juin 2011 - 23:38

@pseudo-alison a écrit:En même temps le prof n'est pas là pour distraire ...


Je ne l'ai dit à aucun moment, si toutefois c'est un commentaire à ce que je viens de poster.

lailalai
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Reine Margot le Jeu 16 Juin 2011 - 23:39

@*Mirabelle* a écrit:
Reine Margot : Peut-être avez-vous devant vous, non pas des enfants mais des adolescents ? Ce que je veux dire, c'est que oui, il faut un cadre, oui, il faut imposer des règles mais j'ai l'impression que vous sous-estimez un peu vos élèves... Certes, les classes ne sont pas faites d'élèves parfaits, mais de là à dire que l'enfant n'a pas de respect pour l'adulte... (Je ne sais pas où vous travaillez, donc excusez moi s'il y a méprise...)
Mon grand frère passe le bac de français cette année. Son prof lui avait dit que ce qui était difficile à l'oral de français était d'avoir une réponse d'adulte à adulte... Il s'agit d'élèves de 17 ans mais quand même.

Le 'rang' de l'enseignant, en tant que chef d'orchestre, n'est pas à remettre en question. Ce qui l'est, c'est l'excès dans cette direction, qui se généralise de plus en plus... (enfin, à mon sens Smile )

J'ai des adolescents, oui, ce que je veux dire c'est que l'ado (et 'lenfant aussi) teste l'adulte, provoque, cherche les limites...sinon pour l'excès de direction envers les élèves, j'ai exactement l'impression inverse.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par pseudo-alison le Jeu 16 Juin 2011 - 23:42

@lailalai a écrit:
@pseudo-alison a écrit:En même temps le prof n'est pas là pour distraire ...


Je ne l'ai dit à aucun moment, si toutefois c'est un commentaire à ce que je viens de poster.

C'est un ressenti général. On demande aux profs de ne pas être ennuyeux, bien sûr que le cours doit être vivant et dynamique mais là ça vire de plus en plus à la recherche d'animations (à la recherche du buzz ... )

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par lailalai le Jeu 16 Juin 2011 - 23:47

Je suis d'accord avec Reine Margot pour ce qui est du rôle du prof de donner une structure. Effectivement, à cet âge-là, à l'école ou à la maison, ils ont besoin de se rebeller, de tester les limites et en même temps, qu'on leur résiste car c'est grâce à cette résistance et fermeté de la part des adultes (prof ou parents) qu'ils pourront se construire. Je pense aussi que certaines personnes arrivent à instaurer une discipline "sympa", presque comme un contrat prof/classe plus naturellement que d'autres. Ma sœur, prof aussi, héhéh, est excellente! J'ai vu comment ses élèves la saluent dans la rue, courent vers elle tout contents de la voir, lui parlent sur un ton décontracté et respectueux à la fois.

En tout cas, merci à toi Mirabelle d'avoir ouvert ce topic que je trouve très intéressant. Smile

lailalai
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par *Mirabelle* le Jeu 16 Juin 2011 - 23:52

Lailalai : Eh bien, pas de quoi Very Happy Et d'accord avec le reste du post... Peut-être la discipline "sympa" est-elle à mettre en relation avec la pédagogie du professeur (il y en a pour qui ça vient naturellement Smile ) ? Ou avec la maturité des élèves de sa classe, allez savoir Razz

Que tu sois en 6ème est étonnant en effet (juste parce que nous avons des 6èmes aussi et que ce serait un bonheur de les voir s'exprimer comme ça)

Merci, mais en comparaison avec le niveau d'expression de ce forum, ce que je dis se rapproche plus du charabia que d'autre chose Razz

J'ai des adolescents, oui, ce que je veux dire c'est que l'ado (et 'lenfant aussi) teste l'adulte, provoque, cherche les limites...sinon pour l'excès de direction envers les élèves, j'ai exactement l'impression inverse.

Oui pour la recherche des limites... (cherche à se construire sans doute...)
Pour l'excès, bah, c'est peut-être tout simplement parce que nous avons des rôles inversés, que nous avons des impressions inverses. Razz Peut-être parce que chaque rôle met en exergue les 'défauts' de l'autre.. ?

*Mirabelle*
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Filnydar le Ven 17 Juin 2011 - 0:11

Mirabelle, vous vous exprimez comme un adulte lettré, d'où l'étonnement unanime quand vous dites être en sixième.

Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Hermione0908 le Ven 17 Juin 2011 - 0:15

@Filnydar a écrit:Mirabelle, vous vous exprimez comme un adulte lettré, d'où l'étonnement unanime quand vous dites être en sixième.

Toi aussi t'as comme un doute ? Suspect

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Pili le Ven 17 Juin 2011 - 0:17

@Hermione0908 a écrit:
@Filnydar a écrit:Mirabelle, vous vous exprimez comme un adulte lettré, d'où l'étonnement unanime quand vous dites être en sixième.

Toi aussi t'as comme un doute ? Suspect

lol! lol!
Moi aussi bien sûr..mais bon..le sujet est intéressant alors soyons fous et croyons au Père Noël !

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par *Mirabelle* le Ven 17 Juin 2011 - 0:27

Spoiler:
Heu ? Vous ne me connaissez pas, ni moi, ni mon histoire, ni ce qui m'a poussé m'exprimer sur ce site. Alors oui, j'ai bien 11 ans, ne vous en déplaise, et je dois vous dire que je suis surprise d'entendre ça de la part de profs. (Et excusez cette susceptibilité, j'ai beaucoup trop de fois encaissé sans rien dire des moqueries sur ma façon d'écrire).

Bref, passons. Évitons le HS, si on pouvait en revenir au sujet initial...

*Mirabelle*
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par ysabel le Ven 17 Juin 2011 - 0:38

au lit alors ! tu devrais être couchée depuis 3 heures...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Condorcet le Ven 17 Juin 2011 - 0:39

@Hermione0908 a écrit:
@Filnydar a écrit:Mirabelle, vous vous exprimez comme un adulte lettré, d'où l'étonnement unanime quand vous dites être en sixième.

Toi aussi t'as comme un doute ? Suspect

+1

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2011 - 6:48

Oh moi je suis simplement surprise du programme de chimie de 6e... Réactions de saponification (programme de TS) dans un niveau qui n'a pas d'enseignement de physique-chimie...
Notre interlocutrice/interlocuteur semble également avoir connu beaucoup de professeurs différents...
Peut-être n'est-il pas en France...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Violet le Ven 17 Juin 2011 - 7:18

Mirabelle, tu ne veux pas t'inscrire dans mon établissement ? Et emmène tes ami(e)s qui écrivent comme toi ! Je vous prends directement en seconde ! Wink

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par freche le Ven 17 Juin 2011 - 7:50

@Al a écrit:
@*Mirabelle* a écrit:
@Al a écrit:
@*Mirabelle* a écrit:Et si engager ce type de discutions avec des professeurs est plus ou moins facile, avec le ministère, c'est viser un peu trop haut pour une fille de 6ème

confused

Ben, j'ai posté sur ce forum pour avoir des avis, remettre un peu le sujet en question... Engager la conversation avec des enseignants est à ma portée, mais pas le ministère Smile

C'est la classe qui m'interpelle...

Moi aussi, ainsi que le niveau de langue

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Reine Margot le Ven 17 Juin 2011 - 8:14

oui, et elle se couche bien tard, la petite 6e qui doit avoir cours ce matin! Very Happy

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par doctor who le Ven 17 Juin 2011 - 8:28

Bon, c'est plié. C'est un adulte.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par ysabel le Ven 17 Juin 2011 - 8:31

Evidemment...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Reine Margot le Ven 17 Juin 2011 - 8:32

je l'ai aussi deviné depuis le début. Sinon DrWho, d'où est venue l'info?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par doctor who le Ven 17 Juin 2011 - 8:34

@Reine Margot a écrit:je l'ai aussi deviné depuis le début. Sinon DrWho, d'où est venue l'info?

Aucune info, désolé Reine. Mais aucun 6è n'a jamais écrit comme ça et eu ce genre de préoccupation. C'est statistiquement très improbable.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Pili le Ven 17 Juin 2011 - 10:01

@ysabel a écrit:au lit alors ! tu devrais être couchée depuis 3 heures...

lol! mdr santeverre

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par leyade le Ven 17 Juin 2011 - 10:05

Bon, je vais passer pour la naive de service, mais j'ai une élève qui s'exprime aussi bien en 5ème, alors dans le doute, il y a une chance qu'elle soit sincère...
S'il n'y a ne serait-ce qu'une chance que ce soit vrai, ne la cassons pas, on déplore à longueur de journée leur niveau pitoyable, alors si une élève sortait un peu la tête du marasme, comment prendrait-elle le fait qu'on refuse d'y croire une seconde?

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Serge le Ven 17 Juin 2011 - 10:27

Tout à fait. J'ai eu aussi une élève qui s'exprimait presque aussi bien en 6ème et était douée en tout (littérature, sport, violon, théâtre, sciences ...), s'intéressant à la politique, la mythologie, l'écologie ... tout en restant simple et avec beacoup d'humour. J'avoue que je n'en ai plus croisé beaucoup de ce niveau-là, mais j'ai aussi des 5èmes s'exprimant à l'écrit bien mieux que des collègues, même en classe, donc sans aide extérieure. Tout est donc possible.


Dernière édition par Serge le Ven 17 Juin 2011 - 10:28, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Felicie le Ven 17 Juin 2011 - 10:27

Il ne faut pas oublier de lui valider le B2i

Felicie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enseignement : du côté des élèves...

Message par Invité le Ven 17 Juin 2011 - 10:34

@lailalai a écrit:Le respect, finalement, ne vient peut-être pas d'une relation de subordination. En tout cas, j'ai fini pas le penser.

Une dernière chose: dire, c'est faire. Apprendre une langue, c'est la mettre en pratique tout de suite. (histoire du savon dans le post initial) Je pense que la théorie doit venir après et qu'elle sera mieux comprise à ce moment-là.


yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes yesyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum