L'apprentissage à 14 ans ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par invitéW le Ven 17 Juin 2011 - 10:10

@Daphné a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
On est dans un système qui désespère des mômes et on s'étonne qu'ils explosent... Tout ça par idéologie.



C'est exactement ça !

ah mais ça je ne le renie pas, c'est de l'idéologie.
De même que penser à les envoyer en apprentissage à 14 ans, en est une autre. Ce sont deux idéologie qui s'opposent...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Marie Laetitia le Ven 17 Juin 2011 - 10:16

Will.T a écrit:
@Daphné a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
On est dans un système qui désespère des mômes et on s'étonne qu'ils explosent... Tout ça par idéologie.



C'est exactement ça !

ah mais ça je ne le renie pas, c'est de l'idéologie.
De même que penser à les envoyer en apprentissage à 14 ans, en est une autre. Ce sont deux idéologie qui s'opposent...

Non. Il ne s'agit pas d'en faire la solution miracle pour tous les mômes qui ne supportent pas ou plus l'école. Il s'agit de ne pas leur fermer les portes d'autres univers. Ne les forcer ni dans un sens ni dans l'autre.
Je suis convaincue qu'il faut ouvrir plus largement les portes de l'apprentissage ET en même temps, garder des contacts avec ces jeunes pour leur proposer de revenir en cours du soir reprendre les bases ou approfondir les bases d'écriture, calcul, droit, économie qui vont leur servir dans leur vie d'employé ou d'artisan.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par benjy_star le Ven 17 Juin 2011 - 11:55

Pour moi, pour certains gamins, les envoyer au charbon c'est les envoyer encore et toujours dans ce fichu collège.

Aller travailler et étudier, donc avoir une plus faible proportion de "scolaire" le permettrait de ne pas décrocher. Et on gagne du temps, non ?

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Carabas le Ven 17 Juin 2011 - 12:11

@Reine Margot a écrit:je suis partagée: d'un côté je suis d'accord pour dire que certains gamins ne sont pas faits pour l'école, de l'autre je me dis que les gamins pas faits pour l'école sont souvent aussi ceux qui sont incapables de se comporter face à un patron (arriver à l'heure, obéir, faire son travail, être respectueux...) et le patron a autre chose à faire que de gérer des gosses mal élevés. les collègues de LP nous disent bien les difficultés qu'il y a avec les jeunes de 16 ans en apprentissage.
Donc ce n'est pas parce qu'on est ascolaire qu'on est forcément un grand manuel qui va s'épanouir dans la voie pro.
Donc, mitigée...
+1
+ le fait que certains se révèlent tard. L'apprentissage risque de couper toute passerelle, ce qui est dommage...

Et on a le droit d'être manuel avec un bon bagage culturel, pourquoi opposer systématiquement les deux?

Comme l'a dit Roxanne a une de ses élèves : "ok, tu veux être coiffeuse, mais tu seras une coiffeuse ayant lu le Cid."


Dernière édition par Carabas le Ven 17 Juin 2011 - 12:19, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par ysabel le Ven 17 Juin 2011 - 12:15

@Carabas a écrit:
@Reine Margot a écrit:je suis partagée: d'un côté je suis d'accord pour dire que certains gamins ne sont pas faits pour l'école, de l'autre je me dis que les gamins pas faits pour l'école sont souvent aussi ceux qui sont incapables de se comporter face à un patron (arriver à l'heure, obéir, faire son travail, être respectueux...) et le patron a autre chose à faire que de gérer des gosses mal élevés. les collègues de LP nous disent bien les difficultés qu'il y a avec les jeunes de 16 ans en apprentissage.
Donc ce n'est pas parce qu'on est ascolaire qu'on est forcément un grand manuel qui va s'épanouir dans la voie pro.
Donc, mitigée...
+1
+ le fait que certains se révèlent tard. L'apprentissage risque de couper toute passerelle, ce qui est dommage...

Et on a le droit d'être manuel avec un bon bagage culturel, pourquoi opposer systématiquement les deux?

Comme l'a dit Roxanne a une de ses élèves : "ok, tu veux être coiffeuse, mais tu seras une coiffeuse qui aura lu le Cid."

le problème est là ; il faudrait que le gamin, avec de la maturité puisse reprendre une scolarité classique.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Carabas le Ven 17 Juin 2011 - 12:19

Exactement. Et là, je serai à fond pour.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par ysabel le Ven 17 Juin 2011 - 12:24

La pp de mon fils l'a pris dans les bras quand il lui a dit qu'il allait au CFA l'an prochain tellement elle était contente de ne pas le voir l'an prochain... Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Carabas le Ven 17 Juin 2011 - 12:24

@ysabel a écrit:La pp de mon fils l'a pris dans les bras quand il lui a dit qu'il allait au CFA l'an prochain tellement elle était contente de ne pas le voir l'an prochain... Twisted Evil
Laughing

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Jim Thompson le Ven 17 Juin 2011 - 12:27

mais il faudrait une bien meilleure structure et ça c'est compliqué

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Daphné le Ven 17 Juin 2011 - 12:28

@ysabel a écrit:
@Carabas a écrit:
@Reine Margot a écrit:je suis partagée: d'un côté je suis d'accord pour dire que certains gamins ne sont pas faits pour l'école, de l'autre je me dis que les gamins pas faits pour l'école sont souvent aussi ceux qui sont incapables de se comporter face à un patron (arriver à l'heure, obéir, faire son travail, être respectueux...) et le patron a autre chose à faire que de gérer des gosses mal élevés. les collègues de LP nous disent bien les difficultés qu'il y a avec les jeunes de 16 ans en apprentissage.
Donc ce n'est pas parce qu'on est ascolaire qu'on est forcément un grand manuel qui va s'épanouir dans la voie pro.
Donc, mitigée...
+1
+ le fait que certains se révèlent tard. L'apprentissage risque de couper toute passerelle, ce qui est dommage...

Et on a le droit d'être manuel avec un bon bagage culturel, pourquoi opposer systématiquement les deux?

Comme l'a dit Roxanne a une de ses élèves : "ok, tu veux être coiffeuse, mais tu seras une coiffeuse qui aura lu le Cid."

le problème est là ; il faudrait que le gamin, avec de la maturité puisse reprendre une scolarité classique.

C'est pour cela qu'il faut les garder sous statut scolaire bien sûr.
Et leur donner la possibilité par la suite de continuer s'ils le souhaitent, de faire de la formation continue...
J'ai eu des parents d'élèves qui avaient suivi ce parcours, dégoût de l'Ecole, apprentissage d'un métier et qui avaient vu l'utilité de continuer, ce qu'ils ont fait avec un une réussite en BTS ou autre au bout. Et qui demandaient qu'on fasse la même chose avec leurs gamins. Du bon sens pratique.
Et arrêter la spirale de l'échec scolaire qui n'existe pas à mon sens : il n'y a pas d'échec scolaire, il n'y a que des élèves pas à leur place.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par doublecasquette le Ven 17 Juin 2011 - 12:31

@Reine Margot a écrit:
mais pour ceux qui sont des rigolos, ben les mettre en apprentissage serait une catastrophe...
De toute façon, qui dit apprentissage dit entreprise qui accepte les apprentis, et un branleur de 14 ans dans une entreprise ...
Déjà que les gosses sérieux et motivés, et âgés de seize ans et plus ont, selon les filières, toutes les peines du monde à se trouver un maître d'apprentissage, faut pas rêver et croire que ce sera la solution miracle, vu que personne ne voudra s'embarrasser d'un tire-au-flanc qui fait du mauvais boulot et n'a aucune motivation.
L'apprentissage, ça vaut la prépa; comme forme d'investissement. C'est réservé à une élite et les autres n'en tireront rien, surtout si on interdit aux patrons de leur tirer un coup de pied au cul.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Condorcet le Ven 17 Juin 2011 - 12:33

@Daphné a écrit:
@ysabel a écrit:
@Carabas a écrit:
@Reine Margot a écrit:je suis partagée: d'un côté je suis d'accord pour dire que certains gamins ne sont pas faits pour l'école, de l'autre je me dis que les gamins pas faits pour l'école sont souvent aussi ceux qui sont incapables de se comporter face à un patron (arriver à l'heure, obéir, faire son travail, être respectueux...) et le patron a autre chose à faire que de gérer des gosses mal élevés. les collègues de LP nous disent bien les difficultés qu'il y a avec les jeunes de 16 ans en apprentissage.
Donc ce n'est pas parce qu'on est ascolaire qu'on est forcément un grand manuel qui va s'épanouir dans la voie pro.
Donc, mitigée...
+1
+ le fait que certains se révèlent tard. L'apprentissage risque de couper toute passerelle, ce qui est dommage...

Et on a le droit d'être manuel avec un bon bagage culturel, pourquoi opposer systématiquement les deux?

Comme l'a dit Roxanne a une de ses élèves : "ok, tu veux être coiffeuse, mais tu seras une coiffeuse qui aura lu le Cid."

le problème est là ; il faudrait que le gamin, avec de la maturité puisse reprendre une scolarité classique.

C'est pour cela qu'il faut les garder sous statut scolaire bien sûr.
Et leur donner la possibilité par la suite de continuer s'ils le souhaitent, de faire de la formation continue...
J'ai eu des parents d'élèves qui avaient suivi ce parcours, dégoût de l'Ecole, apprentissage d'un métier et qui avaient vu l'utilité de continuer, ce qu'ils ont fait avec un une réussite en BTS ou autre au bout. Et qui demandaient qu'on fasse la même chose avec leurs gamins. Du bon sens pratique.
Et arrêter la spirale de l'échec scolaire qui n'existe pas à mon sens : il n'y a pas d'échec scolaire, il n'y a que des élèves pas à leur place.

+1 avec Will et vous.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Reine Margot le Ven 17 Juin 2011 - 12:34

@Daphné a écrit:
@Reine Margot a écrit:ben oui, moi non plus je n'ai pas de réponse. j'ai néanmoins constaté que mes carrossiers, en LP (16-17 ans) supportaient mieux les cours en atelier (mécanique, etc) que les cours en matières généralistes, c'est vrai.

Peut-être remettre ce qui existait il y a qques années, les classes en alternance (3 semaines de cours, 3 semaines de stage) entre 14 et 16 ans, pour qu'ils voient si ça leur convient.

sinon, pour rebondir sur les propos de DH, j'ai connu quelques élèves très murs au collège qui savaient déjà qu'ils voulaient aller en apprentissage (un peu ce que décrit DH), l'un est entré aux compagnons du devoir. mais ces élèves n'étaient pas les plus pénibles, ils avaient un projet et se tenaient tranquilles, c'est aussi le cas d'une de mes 3e de cette année, qui l'an dernier était une peste, et qui depuis qu'elle a obtenu son stage en coiffure se tient bien.

mais pour ceux qui sont des rigolos, ben les mettre en apprentissage serait une catastrophe...

Pas sûr, au contraire : souvent ils font les rigolos pour frimer comme ils le peuvent devant les autres.

Mais pris en main devant quelque chose qui peut les motiver je crois que ce peut être une bonne solution.

mais pourquoi croire que ça les motiverait forcément?

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Marie Laetitia le Ven 17 Juin 2011 - 12:59

@Reine Margot a écrit:
@Daphné a écrit:
@Reine Margot a écrit:ben oui, moi non plus je n'ai pas de réponse. j'ai néanmoins constaté que mes carrossiers, en LP (16-17 ans) supportaient mieux les cours en atelier (mécanique, etc) que les cours en matières généralistes, c'est vrai.

Peut-être remettre ce qui existait il y a qques années, les classes en alternance (3 semaines de cours, 3 semaines de stage) entre 14 et 16 ans, pour qu'ils voient si ça leur convient.

sinon, pour rebondir sur les propos de DH, j'ai connu quelques élèves très murs au collège qui savaient déjà qu'ils voulaient aller en apprentissage (un peu ce que décrit DH), l'un est entré aux compagnons du devoir. mais ces élèves n'étaient pas les plus pénibles, ils avaient un projet et se tenaient tranquilles, c'est aussi le cas d'une de mes 3e de cette année, qui l'an dernier était une peste, et qui depuis qu'elle a obtenu son stage en coiffure se tient bien.

mais pour ceux qui sont des rigolos, ben les mettre en apprentissage serait une catastrophe...

Pas sûr, au contraire : souvent ils font les rigolos pour frimer comme ils le peuvent devant les autres.

Mais pris en main devant quelque chose qui peut les motiver je crois que ce peut être une bonne solution.

mais pourquoi croire que ça les motiverait forcément?

personne n'a dit que ça va forcément TOUS les motiver... On apprend vite fait que ça, croire que ça va tous les motiver, être la solution miracle, c'est la théorie. La seule chose que l'on peut attendre pour les tire au flanc, c'est que ça va leur faire perdre leurs illusions sur le monde du travail qui n'est pas forcément plus chouette que l'école si comme à l'école on n'y vient pas motivé...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Reine Margot le Ven 17 Juin 2011 - 13:01

oui mais comme l'a dit Double Casquette, les tire au flanc, encore faut-il leur décrocher un stage avec un patron...déjà qu'à 16 ans c'est pas évident...

mais je suis d'accord pour le faire avec ceux qui sont mûrs et motivés.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Daphné le Ven 17 Juin 2011 - 13:08

Je pense d'après ce que je vois ou ai pu voir autour de moi, après avoir revu d'anciens élèves enchantés d'avoir fait autre chose et heureux de leur nouvelle vie, qu'il y a des élèves qui ne demandent que ça.

Comme il y en a qui veulent faire des études longues.

Et comme le dit Doublecasquette, il leur faudra aussi du travail, de la rigueur et de la motivation.

Le tout est d'offrir à ceux qui le souhaitent la possibilité de le faire et de ne pas se limiter à un moule unique qui par définition ne convient pas à tout le monde.

Maintenant il y aura aussi toujours quelques irréductibles, qui ne se couleront jamais ni dans un moule ni dans l'autre et qui dealeront du shit en roulant en BMW ! Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par roxanne le Ven 17 Juin 2011 - 13:45

Le problème tout de même , c'est que tout cela c'est bien beau sur le papier mais dans la réalité c'est différent.On a monté la tête aux gamins avec cette histoire d'apprentissage, et on en a tous eu des gamins qui ne faisaient rien de rien en nous proclamant que de toute façon, l'année suivante ils seraient en appretissage.Sauf que , il faut le trouver l'apprentissage, ce qui est déjà difficile à 16 ans (alors à 14 !) , il faut trouver dans un domaine qui plaise un minimum (parce que j'ai vu des gamins qui ne rêvaient que des chantiers se retrouver apprenti_vendeur dans des magasins de vêtements ! ou inversement !), il faut les tenir les deuux ans ..et après ? Que se passe-t-il ? il y a un boulot pour des gamins de 16 ans ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Daphné le Ven 17 Juin 2011 - 13:54

@roxanne a écrit:Le problème tout de même , c'est que tout cela c'est bien beau sur le papier mais dans la réalité c'est différent.On a monté la tête aux gamins avec cette histoire d'apprentissage, et on en a tous eu des gamins qui ne faisaient rien de rien en nous proclamant que de toute façon, l'année suivante ils seraient en appretissage.Sauf que , il faut le trouver l'apprentissage, ce qui est déjà difficile à 16 ans (alors à 14 !) , il faut trouver dans un domaine qui plaise un minimum (parce que j'ai vu des gamins qui ne rêvaient que des chantiers se retrouver apprenti_vendeur dans des magasins de vêtements ! ou inversement !), il faut les tenir les deuux ans ..et après ? Que se passe-t-il ? il y a un boulot pour des gamins de 16 ans ?

Et pour les bac+5 ou 6 il y en a ??

C'est un aute problème.

Mais il vaut quand même mieux avoir un une formation quitte à galérer comme tout le monde pour trouver du travail que rien du tout parce que là ils sont sûrs de ne pas en trouver du boulot.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par doublecasquette le Ven 17 Juin 2011 - 14:00

@Reine Margot a écrit:oui mais comme l'a dit Double Casquette, les tire au flanc, encore faut-il leur décrocher un stage avec un patron...déjà qu'à 16 ans c'est pas évident...

mais je suis d'accord pour le faire avec ceux qui sont mûrs et motivés.
De toute façon, ceux qui sont motivés et soutenus par leurs parents le font déjà, que ce soit par les MFR, les Compagnons ou au sein de l'ed nat. En général, ils ont plutôt seize ans que quatorze, sauf pour le système MFR qui les prend dès leurs 14 ans.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par roxanne le Ven 17 Juin 2011 - 15:59

@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Le problème tout de même , c'est que tout cela c'est bien beau sur le papier mais dans la réalité c'est différent.On a monté la tête aux gamins avec cette histoire d'apprentissage, et on en a tous eu des gamins qui ne faisaient rien de rien en nous proclamant que de toute façon, l'année suivante ils seraient en appretissage.Sauf que , il faut le trouver l'apprentissage, ce qui est déjà difficile à 16 ans (alors à 14 !) , il faut trouver dans un domaine qui plaise un minimum (parce que j'ai vu des gamins qui ne rêvaient que des chantiers se retrouver apprenti_vendeur dans des magasins de vêtements ! ou inversement !), il faut les tenir les deuux ans ..et après ? Que se passe-t-il ? il y a un boulot pour des gamins de 16 ans ?

Et pour les bac+5 ou 6 il y en a ??

C'est un aute problème.

Mais il vaut quand même mieux avoir un une formation quitte à galérer comme tout le monde pour trouver du travail que rien du tout parce que là ils sont sûrs de ne pas en trouver du boulot.
ce que je veux dire, c'est qsue trouver un apprentissage, c'est difficile à 16 ans , donc à 14...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par deroute le Ven 17 Juin 2011 - 16:00

+1 Roxanne, je n'y connais rien mais aussi ce à quoi j'ai pensé en premier.

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par Daphné le Ven 17 Juin 2011 - 16:21

@roxanne a écrit:
@Daphné a écrit:
@roxanne a écrit:Le problème tout de même , c'est que tout cela c'est bien beau sur le papier mais dans la réalité c'est différent.On a monté la tête aux gamins avec cette histoire d'apprentissage, et on en a tous eu des gamins qui ne faisaient rien de rien en nous proclamant que de toute façon, l'année suivante ils seraient en appretissage.Sauf que , il faut le trouver l'apprentissage, ce qui est déjà difficile à 16 ans (alors à 14 !) , il faut trouver dans un domaine qui plaise un minimum (parce que j'ai vu des gamins qui ne rêvaient que des chantiers se retrouver apprenti_vendeur dans des magasins de vêtements ! ou inversement !), il faut les tenir les deuux ans ..et après ? Que se passe-t-il ? il y a un boulot pour des gamins de 16 ans ?

Et pour les bac+5 ou 6 il y en a ??

C'est un aute problème.

Mais il vaut quand même mieux avoir un une formation quitte à galérer comme tout le monde pour trouver du travail que rien du tout parce que là ils sont sûrs de ne pas en trouver du boulot.
ce que je veux dire, c'est qsue trouver un apprentissage, c'est difficile à 16 ans , donc à 14...

Mais on n'a jamais dit que ce serait facile ni que ce serait la solution miracle qui résoudrait tous les problèmes.
Seulement que ce serait pas mal qu'il y ait cette possibilité qui pourrait convenir à quelques uns, tandis que pour l'instant il y a aucune autre alternative.
Mais j'ai eu pas mal de cas d'élèves à qui ça aurait très bien convenu, l'apprentissage se serait fait dans une structure proche, familiale ou pas.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par roxanne le Ven 17 Juin 2011 - 17:45

Depuis 4 ans , je m'occupe de l'option alertnance en 4° (pour aller en DP6) et donc des élèves qui vont en stage 4 fois une semaine dans l'année.Et en 4 ans , j'ai constaté deux choses.D'abord, comme il y a de moins en moins de redoublements , ils sont plus jeunes et moins mûrs pour les stages, moins impliqués (dans l'ensemble) mais toujours aussi mauvais en classe.Certains sont même incapables de dire le lieu du stage où ils ont passé une semaine ou le nom du patron...Ils y vont parce qu'on leur a dit mais sont aussi passifs qu'en cours..Bon , après certains aussi jouent le jeu (plus les filles d'ailleurs).

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par ysabel le Ven 17 Juin 2011 - 18:03

@roxanne a écrit:Depuis 4 ans , je m'occupe de l'option alertnance en 4° (pour aller en DP6) et donc des élèves qui vont en stage 4 fois une semaine dans l'année.Et en 4 ans , j'ai constaté deux choses.D'abord, comme il y a de moins en moins de redoublements , ils sont plus jeunes et moins mûrs pour les stages, moins impliqués (dans l'ensemble) mais toujours aussi mauvais en classe.Certains sont même incapables de dire le lieu du stage où ils ont passé une semaine ou le nom du patron...Ils y vont parce qu'on leur a dit mais sont aussi passifs qu'en cours..Bon , après certains aussi jouent le jeu (plus les filles d'ailleurs).

mais le profil de la DP6 est vraiment particulier. D'ailleurs la principale de mon fils a dit que ça ne lui conviendrait pas car il se trouverait avec des "attardés".

Et puis effectivement, il y a des gamins qu'on se saura jamais où mettre...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par sand le Ven 17 Juin 2011 - 18:07

J'ai deux élèves qui ont fait des stages dans des entreprises de maçonnerie en espérant intégrer un pré-apprentissage en CFA. Chaque fois que je suis allée les voir, le chef d'entreprise m'a dit qu'il était très content d'eux, mais qu'il ne prendrait pas d'apprentis ayant de trop grandes difficultés scolaires, parce qu'incapables de calculer une pente ou de lire correctement ce qui est noté sur les pots contenant des produits dangereux. De toute façon, le CFA du coin ne prend plus de pré-apprentis à la rentrée prochaine. Alors que propose-t-on à ces élèves ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'apprentissage à 14 ans ?

Message par sand le Ven 17 Juin 2011 - 18:10

@doublecasquette a écrit: L'apprentissage, ça vaut la prépa; comme forme d'investissement. C'est réservé à une élite et les autres n'en tireront rien, surtout si on interdit aux patrons de leur tirer un coup de pied au cul.

Tout à fait !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum