Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéeHr
Expert

Question parabole

par InvitéeHr le Dim 19 Juin 2011 - 12:49
J'aimerais savoir si la parabole peut s'appliquer aux récits non religieux, peut-on parler de la parabole de l'argent dans tel roman ? J'ai lu qu'il y a aussi une définition rhétorique, mais j'avoue ne pas faire la différence avec la fable. Merci de m'éclairer...
avatar
leyade
Bon génie

Re: Question parabole

par leyade le Dim 19 Juin 2011 - 13:06
D'après Wikipédia (oui, je sais...) :
"La parabole est également un récit allégorique qui permet de dispenser un enseignement moral ou religieux."
Et je crois me souvenir que quand j'enseignais en lycée, dans mes préps de cours sur l'apologue et la fable, j'avais creusé la définition, et qu'en effet on peut aussi appliquer le terme de parabole à un récit moral, en dehors de la dimension religieuse. Une courte histoire qui en fait parlerait d'amitié,par exemple. Thème moral, non religieux.

Définition du Littré parabole :
1° Allégorie qui renferme quelque vérité importante.
La parabole a deux parties, le corps et l'âme ; le corps est le récit de l'histoire qu'on a imaginée ; et l'âme, le sens moral ou mystique, caché sous les paroles ou récit.

Chaque année en 6ème je fais la parabole du fils prodigue, elle marche bien avec la plupart des élèves parce que même ceux qui seraient peu réceptifs et/ou gênés par la dimension religieuse de l'étude d'un passage biblique se rendent bien compte qu'en dehors de telle ou telle prescription religieuse, il s'agit bien d'un enseignement sur les relations humaines, filiales, fraternelles, sur la bonté, le pardon, la notion de récompense.... et tout ça n'est pas "religieux".

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
Sessi
Expert spécialisé

Re: Question parabole

par Sessi le Dim 19 Juin 2011 - 13:26
Par "récits non religieux", tu veux dire des récits qui n'appartiennent pas à un livre sacré, ou des récits qui n'ont pas de morale à visée religieuse?

Le Petit Prince par exemple, lors de la rencontre avec le renard, nous offre un bel exemple de parabole sur l'amitié.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus
InvitéeHr
Expert

Re: Question parabole

par InvitéeHr le Dim 19 Juin 2011 - 13:36
@Sessi a écrit:Par "récits non religieux", tu veux dire des récits qui n'appartiennent pas à un livre sacré, ou des récits qui n'ont pas de morale à visée religieuse?

Les deux, par ex. j'ai lu que Le chef d'oeuvre inconnu est une parabole sur la création artistique. Est-ce donner trop d'extension au terme ?
Autre point, j'avoue que les définitions données par Leyade (que je remercie !) ne rendent pas les choses très claires, comment différencier allégorie, parabole et fable ?...
avatar
leyade
Bon génie

Re: Question parabole

par leyade le Dim 19 Juin 2011 - 13:48
l'allégorie désigne une figure de style. Une femme les yeux bandés et une balance à la main > la justice.

La parabole, la fable sont des apologues, ce qui désigne un type de texte.
L'apologue est un terme englobant, et on peut classer dans ce grand groupe : une parabole, une fable, une courte histoire imagée, etc.

la parabole est plutôt un court récit imagé à portée morale ou religieuse,
la fable est versifiée et fait la part belle aux dialogues et/ou animaux

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

Contenu sponsorisé

Re: Question parabole

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum