Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rainbow
Niveau 1

Re: Panne de réveil...

par Rainbow le Jeu 23 Juin 2011 - 19:33
@Nuits a écrit:Punaise, comme j'aimerais bien avoir de la marge pour être absente demain! Si tu peux te le permettre, fais le Lapetitemu!

De mon côté, j'ai dit à la vie scolaire que s'ils ne prenaient pas en charge certains élèves demain, je serai malade. C'est vilain comme chantage (et surtout stupide car je me suis mise toute seule en difficulté là), mais là, je n'en peux plus !

Les élèves sont tous devenus fous, personne ne les gère. Les exclus qui devraient être en permanence se promènent dans les couloirs, font irruption dans les autres cours et encouragent les élèves déjà surexcités à les rejoindre du côté obscur de la force. Certains ont jeté de la farine dans les salles, utilisé des pétards dans la cour et n'ont eu aucune sanction (ce sont les agents qui ont dû nettoyer leur bo**). Beaucoup se regroupent et se déplacent "en meute" en poussant des hurlements, des cris d'animaux... Ils viennent en tenue plus qu'indécente, et on les laisse entrer dans l'etb. Des collègues sont insultés, mais non, rien, l'administration ne fait rien.

J'ai peur pour demain. Je pèse mes mots, j'ai peur (de mes réactions en fait, peur de commettre un geste irréparable ou du moins impardonnable...). Je ne me sens pas en sécurité, et pas sûre de mes réactions (j'ai déjà été assez virulente verbalement ce matin). L'année s'est bien passée, mais là...

Vous croyez que je peux
1) faire une lettre expliquant que je ne me sens pas en sécurité blabla...
2) déposer cette lettre à 8h00 à l'administration (droit d'alerte)
3) partir si c'est l'enfer (droit de retrait) ?

Je n'ai que deux heures à faire dans ce collège, après, c'est fini pour toujours avec eux, mais je suis malade à l'idée d'y retourner.

Allume ton portable; je t'ai envoyé un message.

avatar
AerisLike
Niveau 9

Re: Panne de réveil...

par AerisLike le Jeu 23 Juin 2011 - 19:43
L'année dernière, ma CDE m'avait expliqué que j'avais le droit à 3 jours d'absences dans l'année (non justifié je suppose ou du moins sans arrêt médical). Cependant, dans tous les cas, dès que je peux, je vais voir mon médecin lorsque je suis malade.
Sinon, il m'est déjà arrivé d'être en retard d'une heure. Je n'ai jamais eu de soucis.
Invité
Invité

Re: Panne de réveil...

par Invité le Jeu 23 Juin 2011 - 19:57
Tu as été chamboulée par un test de grossesse positif.
avatar
Anna de Noailles
Fidèle du forum

Re: Panne de réveil...

par Anna de Noailles le Jeu 23 Juin 2011 - 20:36
@Nuits a écrit:Punaise, comme j'aimerais bien avoir de la marge pour être absente demain! Si tu peux te le permettre, fais le Lapetitemu!

De mon côté, j'ai dit à la vie scolaire que s'ils ne prenaient pas en charge certains élèves demain, je serai malade. C'est vilain comme chantage (et surtout stupide car je me suis mise toute seule en difficulté là), mais là, je n'en peux plus !

Les élèves sont tous devenus fous, personne ne les gère. Les exclus qui devraient être en permanence se promènent dans les couloirs, font irruption dans les autres cours et encouragent les élèves déjà surexcités à les rejoindre du côté obscur de la force. Certains ont jeté de la farine dans les salles, utilisé des pétards dans la cour et n'ont eu aucune sanction (ce sont les agents qui ont dû nettoyer leur bo**). Beaucoup se regroupent et se déplacent "en meute" en poussant des hurlements, des cris d'animaux... Ils viennent en tenue plus qu'indécente, et on les laisse entrer dans l'etb. Des collègues sont insultés, mais non, rien, l'administration ne fait rien.

J'ai peur pour demain. Je pèse mes mots, j'ai peur (de mes réactions en fait, peur de commettre un geste irréparable ou du moins impardonnable...). Je ne me sens pas en sécurité, et pas sûre de mes réactions (j'ai déjà été assez virulente verbalement ce matin). L'année s'est bien passée, mais là...

Vous croyez que je peux
1) faire une lettre expliquant que je ne me sens pas en sécurité blabla...
2) déposer cette lettre à 8h00 à l'administration (droit d'alerte)
3) partir si c'est l'enfer (droit de retrait) ?

Je n'ai que deux heures à faire dans ce collège, après, c'est fini pour toujours avec eux, mais je suis malade à l'idée d'y retourner.


on bosse au même endroit ou quoi? En plus, tu es du Rhône comme moi! Tu décris notre quotidien en ce moment! C'est horrible!
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Panne de réveil...

par Hermione0908 le Jeu 23 Juin 2011 - 22:10
@bellaciao a écrit:Au pire, on te demande de rattraper les heures non faites (pas de risques maintenant), ou le CDE peut sucrer ta journée de salaire. Mais ça n'arrive jamais ! Tu dis que tu n'étais pas bien, et cela passera.

J'ai raté une heure de cours pour ma panne de réveil de mardi. Une heure. J'ai assuré tout le reste de ma journée. Ma cde veut que je rattrape cette heure. Qui est une heure de troisième. Les troisièmes n'ont pas cours lundi, ont le brevet mardi et mercredi, et je n'ai aucun créneau pour prendre cette classe si je rate une heure. Aucun. Leurs deux heures dispo, moi, j'ai cours. Je fais quoi ? Je vais dire à ma cde que je reste une heure de plus pour surveiller le brevet ? Parce que franchement, je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux. (précision : sur ma feuille de régularisation d'absence, elle a coché "accordé avec rattrapage du service non fait").
Et dans le cas où aucune solution n'est trouvée, elle ne peut tout de même pas me faire sauter une journée pour une heure alors que j'ai assuré tout le reste, si ?

Pour en revenir au post de départ, il m'est déjà arrivé (deux fois environ) d'être dans le cas évoqué, ou bien d'avoir réellement une migraine et pas d'arrêt maladie (j'ai un traitement, je ne vais pas faire constater mes migraines par ma toubib). J'ai appelé pour prévenir que je ne venais pas, et je n'ai pas eu de soucis majeurs.

avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Panne de réveil...

par JaneB le Jeu 23 Juin 2011 - 22:26
ça m'est déjà arrivée de me sentir mal et de manquer une journée...j'ai appelé et je suis restée dans mon lit sans avoir à rendre de comptes ultérieurement...
Tant que ça reste très exceptionnelle, je pense que ça passe.
bellaciao
Fidèle du forum

Re: Panne de réveil...

par bellaciao le Ven 24 Juin 2011 - 11:51
@Hermione0908 a écrit:
@bellaciao a écrit:Au pire, on te demande de rattraper les heures non faites (pas de risques maintenant), ou le CDE peut sucrer ta journée de salaire. Mais ça n'arrive jamais ! Tu dis que tu n'étais pas bien, et cela passera.

J'ai raté une heure de cours pour ma panne de réveil de mardi. Une heure. J'ai assuré tout le reste de ma journée. Ma cde veut que je rattrape cette heure. Qui est une heure de troisième. Les troisièmes n'ont pas cours lundi, ont le brevet mardi et mercredi, et je n'ai aucun créneau pour prendre cette classe si je rate une heure. Aucun. Leurs deux heures dispo, moi, j'ai cours. Je fais quoi ? Je vais dire à ma cde que je reste une heure de plus pour surveiller le brevet ? Parce que franchement, je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux. (précision : sur ma feuille de régularisation d'absence, elle a coché "accordé avec rattrapage du service non fait").
Et dans le cas où aucune solution n'est trouvée, elle ne peut tout de même pas me faire sauter une journée pour une heure alors que j'ai assuré tout le reste, si ?

Pour en revenir au post de départ, il m'est déjà arrivé (deux fois environ) d'être dans le cas évoqué, ou bien d'avoir réellement une migraine et pas d'arrêt maladie (j'ai un traitement, je ne vais pas faire constater mes migraines par ma toubib). J'ai appelé pour prévenir que je ne venais pas, et je n'ai pas eu de soucis majeurs.


Je dirais que tu as cherché une solution, tu n'en as pas trouvé. Si elle veut vraiment te faire rattraper elle en cherchera à son tour.
avatar
Nielsen Rika Bell
Niveau 7

Re: Panne de réveil...

par Nielsen Rika Bell le Ven 24 Juin 2011 - 12:01
@Hermione0908 a écrit:
@bellaciao a écrit:Au pire, on te demande de rattraper les heures non faites (pas de risques maintenant), ou le CDE peut sucrer ta journée de salaire. Mais ça n'arrive jamais ! Tu dis que tu n'étais pas bien, et cela passera.

J'ai raté une heure de cours pour ma panne de réveil de mardi. Une heure. J'ai assuré tout le reste de ma journée. Ma cde veut que je rattrape cette heure. Qui est une heure de troisième. Les troisièmes n'ont pas cours lundi, ont le brevet mardi et mercredi, et je n'ai aucun créneau pour prendre cette classe si je rate une heure. Aucun. Leurs deux heures dispo, moi, j'ai cours. Je fais quoi ? Je vais dire à ma cde que je reste une heure de plus pour surveiller le brevet ? Parce que franchement, je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux. (précision : sur ma feuille de régularisation d'absence, elle a coché "accordé avec rattrapage du service non fait").
Et dans le cas où aucune solution n'est trouvée, elle ne peut tout de même pas me faire sauter une journée pour une heure alors que j'ai assuré tout le reste, si ?

Ben, faut prévoir le rattrapage le jour du brevet : le cours est annulé à cause de l'examen, pas ta faute angedemon

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum