Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Jim Thompson le Jeu 23 Juin 2011, 22:22

1er jour tu les fais rentrer et tu les places par ordre alphabétique, pas de sourire...
s'il y'en a 1 qui bronche, qui bouge qui bavarde dans ton 1er cours au début tu le cartonnes
En fait pendant trois mois tu lâches rien (ou le moins possibles) et ce avec tous
moi c'est ce que je fais
et si tu dois mettre une retenue, tu fliques bien que la retenue a été faite et tu lui colles 3tonnes de taf à faire

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Trinity le Jeu 23 Juin 2011, 22:27

@lilypims a écrit:
Cripure a écrit:
@La Jabotte a écrit:Je ne me fais pas des amis mais il y a au moins un collé (sauf en 6e) et un puni dans chaque classe lors de la première semaine et, si possible, lors de la première heure. Cela tombe sur le premier qui moufte ou qui lève un sourcil.
Tiens, on fait pareil. En seconde, je crée un clash en heure 2 ou 3, un bien costaud, bien ronflant, et de préférence avec le petit comique ou le petit leader soigneusement repéré avant.

C'est ce que j'ai fait avec une de mes classes de 4e. Résultat: j'étais en conflit, toute l'année, avec eux. Une relation tendue et détestable. Qu'est-ce que j'ai raté? Sad

Sans doute rien. Il y des petits c**s qui, en groupe, deviennent réfractaires à tout. Sur 10 classes, cette année, 6 correctes et 4 imbuvables (que des élèves que j'avais déjà eus l'année précédente, mais les options nous ont joué un sale tour).

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par User5899 le Jeu 23 Juin 2011, 22:27

@lilypims a écrit:
Cripure a écrit:
@La Jabotte a écrit:Je ne me fais pas des amis mais il y a au moins un collé (sauf en 6e) et un puni dans chaque classe lors de la première semaine et, si possible, lors de la première heure. Cela tombe sur le premier qui moufte ou qui lève un sourcil.
Tiens, on fait pareil. En seconde, je crée un clash en heure 2 ou 3, un bien costaud, bien ronflant, et de préférence avec le petit comique ou le petit leader soigneusement repéré avant.

C'est ce que j'ai fait avec une de mes classes de 4e. Résultat: j'étais en conflit, toute l'année, avec eux. Une relation tendue et détestable. Qu'est-ce que j'ai raté? Sad
Bah, ce n'est pas une science Smile Peut-être qu'en heure 1 ou 2, je suis perçu comme potentiellement sympa ? (ce que je suis...)

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Fantômette le Jeu 23 Juin 2011, 22:29

Quand j'ai des 3e, je commence le premier cours par un brevet blanc (adapté quand même). Ca prend les 3 premières heures. Ca calme bien, et ils sont vite dans le bain.

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Jim Thompson le Jeu 23 Juin 2011, 22:32

Cripure a écrit:
@La Jabotte a écrit:Je ne me fais pas des amis mais il y a au moins un collé (sauf en 6e) et un puni dans chaque classe lors de la première semaine et, si possible, lors de la première heure. Cela tombe sur le premier qui moufte ou qui lève un sourcil.
Tiens, on fait pareil. En seconde, je crée un clash en heure 2 ou 3, un bien costaud, bien ronflant, et de préférence avec le petit comique ou le petit leader soigneusement repéré avant.
idem une bonne gueulante en septembre

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par La Jabotte le Jeu 23 Juin 2011, 22:32

J'avais oublié de préciser qu'avec les 4e, bombes hormonales en puissance, il ne faut pas que le couperet tombe sur n'importe quoi.
Exemple : une année, j'ai collé un élève parce qu'il avait fait tomber un stylo trop bruyamment : c'est passé. Une année, j'ai déchiré la feuille d'une élève qui se permettait d'écrire son courrier perso pendant mon cours. Je l'ai payé jusqu'en juin. C'était une lettre d'amour...
Autre exemple : on peut mettre les garçons en boîte sur leur sexualité débridée (fantasmée), mais surtout pas les filles sur leur tenue vestimentaire ou leur maquillage.
J'ai remarqué de toute façon que les filles, en 4e, peuvent vous faire la tête sans que vous sachiez pourquoi. Peut-être juste parce que vous leur avez dit bonjour...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 22:33

Apparemment, je suis perçue comme gentille par mes autres classes mais pas celle-là. heu
EDIT: ce qui n'est pas forcément un bien...

Cripure, j'ai une question pour vous. Very Happy
Quand avez-vous su quel professeur vous etiez? Est-ce que ça prend du temps?


Dernière édition par lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 22:35, édité 1 fois

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 22:34

@La Jabotte a écrit:J'avais oublié de préciser qu'avec les 4e, bombes hormonales en puissance, il ne faut pas que le couperet tombe sur n'importe quoi.
Exemple : une année, j'ai collé un élève parce qu'il avait fait tomber un stylo trop bruyamment : c'est passé. Une année, j'ai déchiré la feuille d'une élève qui se permettait d'écrire son courrier perso pendant mon cours. Je l'ai payé jusqu'en juin. C'était une lettre d'amour...
Autre exemple : on peut mettre les garçons en boîte sur leur sexualité débridée (fantasmée), mais surtout pas les filles sur leur tenue vestimentaire ou leur maquillage.
J'ai remarqué de toute façon que les filles, en 4e, peuvent vous faire la tête sans que vous sachiez pourquoi. Peut-être juste parce que vous leur avez dit bonjour...

Oui, je crois que j'ai commis une maladresse (et sûrement plus d'une). J'espère que je deviendrai plus fine avec l'expérience.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par ysabel le Jeu 23 Juin 2011, 22:50

Cripure a écrit:
@La Jabotte a écrit:Je ne me fais pas des amis mais il y a au moins un collé (sauf en 6e) et un puni dans chaque classe lors de la première semaine et, si possible, lors de la première heure. Cela tombe sur le premier qui moufte ou qui lève un sourcil.
Tiens, on fait pareil. En seconde, je crée un clash en heure 2 ou 3, un bien costaud, bien ronflant, et de préférence avec le petit comique ou le petit leader soigneusement repéré avant.

ah ben oui, toujours sur le leader présumé, sinon ce n'est pas drôle... rien de tel pour se positionner en "dominant"... Twisted Evil

après avec certaines classes ce n'est pas nécessaire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par JaneB le Jeu 23 Juin 2011, 22:53

Moi, j'aimerais être ce prof strict qui fait bosser et qui est respecté mais pour plein de raisons, j'ai l'impression que ça ne me réussit pas ...
- peut être parce que j'ai l'impression de jouer un rôle qui ne me correspond pas et les élèves ne sont pas dupes
- peut être aussi parce que j'ai l'impression que l'administration ne soutient pas ses profs et te laisse ramer seul en cas de problème...( on te fait comprendre que non, mettre des retenues, ça va pas être possible etc..)
- j'ai l'impression aussi que les profs avec qui ça passe le mieux avec les élèves sont ceux qui sont les plus " cools" ( limite " démagos" : vous voyez le style? Ceux qui " défendent" les élèves en conseil, plaisantent avec eux comme si c'étaient des potes, leur mettent des supers notes...)
Bref,c'est triste à dire mais j'en suis à me demander si pour mieux vivre ce métier, il ne vaut mieux pas " acheter la paix scolaire"?

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 22:55

@JaneB a écrit:Moi, j'aimerais être ce prof strict qui fait bosser et qui est respecté mais pour plein de raisons, j'ai l'impression que ça ne me réussit pas ...
- peut être parce que j'ai l'impression de jouer un rôle qui ne me correspond pas et les élèves ne sont pas dupes
- peut être aussi parce que j'ai l'impression que l'administration ne soutient pas ses profs et te laisse ramer seul en cas de problème...( on te fait comprendre que non, mettre des retenues, ça va pas être possible etc..)
- j'ai l'impression aussi que les profs avec qui ça passe le mieux avec les élèves sont ceux qui sont les plus " cools" ( limite " démagos" : vous voyez le style? Ceux qui " défendent" les élèves en conseil, plaisantent avec eux comme si c'étaient des potes, leur mettent des supers notes...)
Bref,c'est triste à dire mais j'en suis à me demander si pour mieux vivre ce métier, il ne vaut mieux pas " acheter la paix scolaire"?

La question que je me pose, c'est: est-ce que tu te sens bien dans ce rôle du prof strict?
EDIT: question stupide puisque tu as déjà répondu, en fait.


Dernière édition par lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 22:56, édité 1 fois

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par ysabel le Jeu 23 Juin 2011, 22:56

on peut être "cool" et sympa sans pour autant être démago et mettre des bonnes notes pour tenter d'acheter la paix (ce dernier point ne marche pas ; les élèves se sentent méprisés)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Dhaiphi le Jeu 23 Juin 2011, 22:57

@La Jabotte a écrit:J'ai remarqué de toute façon que les filles, en 4e, peuvent vous faire la tête

Si ce n'est que cela, j'ai l'impression qu'on doit pouvoir y survivre.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 22:58

@ysabel a écrit:on peut être "cool" et sympa sans pour autant être démago et mettre des bonnes notes pour tenter d'acheter la paix (ce dernier point ne marche pas ; les élèves se sentent méprisés)
Mais peut-on être cool et sympa et avoir le calme en classe (pas forcément le silence absolu)?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par ysabel le Jeu 23 Juin 2011, 23:07

Ben oui, quand les limites ont été posées au préalable.

Bon, moi je ne veux pas le silence absolu ; je déteste...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par JaneB le Jeu 23 Juin 2011, 23:12

@ysabel a écrit:on peut être "cool" et sympa sans pour autant être démago et mettre des bonnes notes pour tenter d'acheter la paix (ce dernier point ne marche pas ; les élèves se sentent méprisés)

Exact! J'ai peut être trop caricaturé...
Ce que je voulais dire, c'est que plus j'avance dans ce métier, plus je me demande si vouloir s'établir une réputation de prof sévère soit si payante...

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Lilypims le Jeu 23 Juin 2011, 23:14

@ysabel a écrit:Ben oui, quand les limites ont été posées au préalable.

Bon, moi je ne veux pas le silence absolu ; je déteste...

J'ai moi aussi du mal avec le silence absolu mais je n'ai pas réellement réussi à poser les limites, je pense. Et je me demande si, en étant TZR, ce n'est pas plus difficile de trouver sa façon de fonctionner.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par ysabel le Jeu 23 Juin 2011, 23:14

je dirais "rigoureux" plutôt que sévère... on bosse, on travaille mais on peut blaguer et rire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par User5899 le Jeu 23 Juin 2011, 23:36

@La Jabotte a écrit:J'avais oublié de préciser qu'avec les 4e, bombes hormonales en puissance, il ne faut pas que le couperet tombe sur n'importe quoi.
Exemple : une année, j'ai collé un élève parce qu'il avait fait tomber un stylo trop bruyamment : c'est passé. Une année, j'ai déchiré la feuille d'une élève qui se permettait d'écrire son courrier perso pendant mon cours. Je l'ai payé jusqu'en juin. C'était une lettre d'amour...
Autre exemple : on peut mettre les garçons en boîte sur leur sexualité débridée (fantasmée), mais surtout pas les filles sur leur tenue vestimentaire ou leur maquillage.
J'ai remarqué de toute façon que les filles, en 4e, peuvent vous faire la tête sans que vous sachiez pourquoi. Peut-être juste parce que vous leur avez dit bonjour...
Ca va faire hurler peut-être, mais les filles sont très pétasses jusqu'à, en gros, le milieu de la 1re. Après, elles ont mûri et elles deviennent fréquentables. Donc en seconde et au début de la 1re, elles s'en prennent plein la tronche, mais dans le genre fielleux, comme elles aiment diable Mon dieu que je n'aimerais pas avoir ces petites choses pleines de maquillage et de nounours à la maison !!

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par anthinéa le Jeu 23 Juin 2011, 23:38

Être TZR ne m'a pas du tout été profitable à moi ....
Étant de passage je me lachais vraiment avec mes classes ....
Au point de l'assoir en tailleur sur un bureau avec une classe cool ...
En même temps je partais 2 semaines après ...

Alors je suis cool et sympa, je chambre mes eleves et accepte parfois qu'ils le fassent qua.d c'est gentillet , on digresse parfois ....
Je me pique des fous rires en classe mais je suis intraitable sur leurs copies et refuse tout dilletantisme et leur fait remarquer.....Et ils savent que chez moi ça roule si on bosse si on bosse pas ça casse ....


_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par La Jabotte le Ven 24 Juin 2011, 09:06

Cripure, cessez immédiatement de nous effrayer ainsi !
Je croyais que ça s'arrêtait à la sortie du collège !
Ô rage, ô désespoir, ô jeunesse ennemie !

Dhaiphi, ça dépend de la tête... et de la manière dont elles conçoivent l'idée de faire la tête...
Quand ça va jusqu'à une lettre de la mère au rectorat (on harcèle sa pauvre enfant), c'est assez pénible.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par lene75 le Ven 24 Juin 2011, 09:12

Mais vous faites comment pour faire cours si vous n'avez pas le silence ? Parce que moi c'est ça qui m'use : essayer d'avoir le silence.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par Marie Laetitia le Ven 24 Juin 2011, 09:19

Cripure a écrit:
Ca va faire hurler peut-être, mais les filles sont très pétasses jusqu'à, en gros, le milieu de la 1re. Après, elles ont mûri et elles deviennent fréquentables. Donc en seconde et au début de la 1re, elles s'en prennent plein la tronche, mais dans le genre fielleux, comme elles aiment diable Mon dieu que je n'aimerais pas avoir ces petites choses pleines de maquillage et de nounours à la maison !!

Cripure, heureusement que vous existez ! Laughing

Mes nièces ne sont pas du tout du genre pétasse (faut dire qu'avec leurs parents, non, elles n'ont pas l'ombre d'un risque de le devenir)... L'adolescence ne leur nuit pas, elles sont adorables (pour l'instant, je croise les doigts). Mon filleul c'est une autre affaire... Suspect

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par La Jabotte le Ven 24 Juin 2011, 09:21

Je suis comme toi lene75, je ne supporte pas le bruit. Il m'épuise.
Je veux bien que les élèves participent, mais chacun leur tour et en levant la main (j'accepte toutefois des débordements dus à l'enthousiasme et au plaisir de connaître - enfin - une réponse... ce qui est rare...).

Cette année j'ai vécu un enfer en 5e à cause de cela. Car, alors que la classe pouvait paraître silencieuse aux yeux des collègues des salles voisines ou des personnes passant dans le couloir, c'était un bruit de fond permanent insupportable, qui ne s'arrêtait pas même pendant une soufflante.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par V.Marchais le Ven 24 Juin 2011, 09:21

Je crois aussi qu'il est très délicat de forcer sa nature. Heureusement, il n'est pas nécessaire d'être glacial ni agressif pour asseoir son autorité. Sinon, je n'aurais aucune chance. Je suis une nature enthousiaste et énergique, et j'ai besoin de partager cela en classe, avec des moments un peu fouillis où nous discutons à bâtons rompus ou de petites plaisanteries de temps en temps. Mais il y a une chose que je ne négocie jamais : c'est le travail. Je n'ai pas une réputation de professeur "méchant" mais j'ai une réputation de bourreau du travail, c'est certain. Entendu un jour de rentrée, qui m'a bien fait rigoler et pleinement satisfaite : "T'as qui en Français ? Marchais ? Oh ! P*** ! mon pauvre : tu vas bosser !" Le message passe, c'est très bien.
Comme le dit très bien La Jabotte, on se met au travail tout de suite, je suis très exigeante sur ce point, et je m'attache donc à faire régner une atmosphère qui rende ce travail possible. Selon les activités (oral autour d'un texte, grammaire ou expression écrite), je vais tolérer une ambiance plutôt détendue, avec des remarques un peu désordonnées, ou imposer un silence complet.
Finalement, je ne fais que développer ce que dit Cripure. Rien ne sert de jouer les méchants, par contre, il faut savoir ce sur quoi on ne cédera rien - et s'en donner les moyens.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se faire une réputation béton auprès des élèves lors de l'arrivée dans un nouvel établissement ?

Message par lene75 le Ven 24 Juin 2011, 09:30

Oui voilà, c'est exactement ça, La Jabotte, j'aime bien avoir une classe vivante, qui réagit, même vivement, au cours, mais de manière ponctuelle. Ce que je ne supporte pas, ce sont les bavardages, le bruit de fond permanent, comme tu dis qui soit dit en passant en STG n'est plus un simple bruit de fond et ce n'est pas seulement que je ne supporte pas c'est que ça m'empêche de faire cours et si je fais cours quand même, je vois bien que ça les empêche de suivre correctement, ils ne retiennent que les grandes idées du cours, ce qui n'est pas du tout ce qu'on leur demande. C'est pour ça que je me dis, comme le message initial, qu'il faudrait que j'arrive à leur faire peur en début d'année... mais je ne fais pas peur à une mouche... mes élèves me trouvent gentille No

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum