les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Finrod le Ven 24 Juin 2011 - 16:21

Mouais, chez nous surprise, les parents n'ont pas voulu faire appel (a ce qu'on m'a dit).

Le proviseur voulait 95% de passage en 1ère générale, la classe n'aura même pas 80% (enfin je revérifierai plus tard).

Lorsque j'ai eu les parents des éventuels redoublants au tél, je leur ai tous dit que c'était maintenant à eux de choisir et que l'on imposait rien, ça a peut etre éveillé leur sens des responsabilités.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Alcyone le Ven 24 Juin 2011 - 18:59

@Sugnet a écrit:
Surtout que le joyeux drille y va grandir et s'aigrir...
Pourquoi ne pas avoir fait faire des tests afin de voir s'il ne relevait pas par exemple de la SEGPA?
Eh bien ça, ce n'est pas faute d'avoir demandé, mais quand on nous répond : "on verra l'année prochaine"...

Je sors du sujet :
A titre d'exemple, j'ai fait passer des fiches de révision à certains élèves pour les vacances. Lors du conseil de classe, j'ai noté dans les bulletins : "Kévin doit réviser impérativement les conjugaisons et la grammaire" : les parents m'ont ri au nez, les collègues et la Principale également, et les élèves ont mis les fiches de révision en boule dans le sac et se sont exclamer : "ça va pas! on révise pas pendant les vacances! vous avez fumé Madame!"
Je considère que j'ai fait mon travail de prévention. Après, ce sont aux parents à montrer la ligne de conduite à suivre à leurs enfants. On ne se bat pas contre des moulins à vent.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Fantômette le Ven 24 Juin 2011 - 19:54

Pareil pour moi. Conseil de classe d'une 6e faible, une classe de boulets. On a fait passer 4 ou 5 élèves avec des moyennes de 7-8 en Maths et Français (en 6e!!), pas flamboyant non plus en HG, langues..
Discours de l'adjoint: "bon, de toute façon en commission d'appel, ça passera, il/elle a 10-11 de moyenne générale (évidemment avec EPS, Arts Plastiques, edu.musicale ET note de vie sco), ce n'est pas la peine de proposer le redoublement".
Ben si. Le gamin glande rien, mais c'est pas grave, il passe quand même, et sans avoir aucun avis de redoublement qui le mette en garde. Pourquoi se casserait-il le c** l'année d'après? Quel message lui fait-on passer, et passer à ses parents? Je ne suis pas d'accord: on lui propose le redoublement, et si ça passe à la commission tant pis, au moins il est prévenu et sa famille aussi.

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Hermiony le Ven 24 Juin 2011 - 20:07

Ils ne servent plus à grand chose, vu qu'on fait passer tout le monde ...y compris l'élève qui a 4 de moyenne en français et en maths, qui sait à peine écrire lisiblement et qui a de tels soucis de compréhension que je ne sais pas pourquoi il n'a pas été testé pour la SEGPA. J'ai bien essayé de l'aider dans l'année mais en plus de ses difficultés, c'est un élève qui ne travaille pas, même pas en cours et qui n'arrive pas à rester concentré plus de 10 minutes...Il n'a pas sa place au collège le pauvre...
A la question "que peut-on faire pour lui?", mon CDE a répondu que puisqu'il voulait être maçon, il fallait lui donner des contrôles / textes / problèmes de maths en rapport avec ce sujet pour le motiver...j'ai cru rêver...
En tout cas, je trouve affreux d'encourager les pratiques de travail délétères des élèves "tu as 8 de moyenne, mais tu passes dans la classe supérieure, alors pourquoi te fatiguer? Tu as raison finalement, et les profs qui ont râlé parce que tu ne travaillais pas...ont tort".
Malheureusement pour eux, ils auront un jour le retour du bâton...et ça fera très mal...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Cathy le Ven 24 Juin 2011 - 20:29

Chez nous, de toute façon, tout le monde passe...Et si les parents se plaignent, on leur donne ce qu'ils veulent...."Vous comprenez, ça sert à rien de se les mettre à dos..."Si ça, c'est pas du courage....Résultat, conseils pliés en une heure maximum...c'est toujours ça de pris!

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Trinity le Ven 24 Juin 2011 - 20:36

Une heure ?!? Ils sont combien ?

Parce qu'ici, c'est 35-45 minutes pour des classes de 20-25. Evil or Very Mad Efficace ou négligent ??? scratch

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Cathy le Ven 24 Juin 2011 - 20:37

Ils sont entre 20 et 25...Moi qui nous pensais efficaces...

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Nielsen Rika Bell le Ven 24 Juin 2011 - 20:38

@Hermiony a écrit:Malheureusement pour eux, ils auront un jour le retour du bâton...et ça fera très mal...

Oh, allez, avec les CCF ils n'auront pas bien mal. C'est un bâton en mousse.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par micaschiste le Ven 24 Juin 2011 - 22:35

@Igniatius a écrit:Il s'agit juste de faire acte de présence pour justifier de toucher les ISOE...

Quand tu donnes ton avis sur chaque élève, certains collègues soupirent car le conseil va finir tard, quand le conseil choisit le redoublement, le CDE "assume" le passage.
Et on récupère l'élève l'année suivante et le CDE comme les IPR nous demandent ce que "nous mettons en place pour remédier aux difficultés de l'élève".

Quelle farce !

aujourd'hui j'ai appris le passage d'un élève après visite dans le bureau du CPE alors qu'à la fin du conseil cet élève redoublait.

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par totoro le Sam 25 Juin 2011 - 9:28

Noetiote a écrit:Une heure ?!? Ils sont combien ?

Parce qu'ici, c'est 35-45 minutes pour des classes de 20-25. Evil or Very Mad Efficace ou négligent ??? scratch

C'est que vous n'êtes pas dans mon établissement: chez nous c'est 1 heure (allez 70 minutes....) pour 120 élèves!
Parce qu'ici, on fait un conseil par niveau au 3e trimestre: les élèves sont classés du 1er au dernier. Dans en gros, les 3 derniers redoublent, les 20 suivants vont en PPRE (pour les 5e) et les autres passent. Pour les 3e, c'était un peu plus long parce qu'on ne pouvait quand même pas dire oui pour certains qui demandaient un 2nde générale alors qu'ils avaient à peine le niveau pour un CAP.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Stered le Sam 25 Juin 2011 - 10:02

Une heure en 3e pour 23 élèves. Et nos décisions de refus de GT sont cassées en appel... Alors bon, hein...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Iphigénie le Sam 25 Juin 2011 - 10:06

Si on relie ce fil et celui du bac, on a la réponse: désormais, le bac, ce sera le brevet des collèges...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Schéhérazade le Sam 25 Juin 2011 - 10:26

Concrètement, l' E.N a décidé de saboter notre travail: commissions d' appel qui désavouent les conseils de classe quand les CDE ont la droiture de ne pas le faire, examens délibérément discrédités parce que bradés... et je ne crois même pas que le ministère tente de faire illusion par l' avalanche de simulacres de diplômes et de certifications ineptes comme le B2I, le LPC, etc. Personne n' est dupe.
Pour détruire le système scolaire ils créent du désordre, les professeurs protestent contre le désordre, et nos dirigeants nous livrent alors à la vindicte de l' opinion puisque nous sommes en train de protester. Manière étrange et perverse de gouverner par le chaos organisé.
Notre seule défense possible est un sabotage en retour, comme la validation "à l' aveugle" du LPC, ou une indifférence totale vis à vis de l' institution: une fois qu' on a admis qu' un conseil de classe n' est plus qu' une chambre d' enregistrement de décisions prises d' avance, on est plus détaché. Nous ne sommes plus convoqués qu' à jouer notre rôle dans un simulacre de conseil de classe. Nous ne pouvons que rendre à l' institution le mépris qu' elle a pour nous, mais continuer à dire haut et fort que non, on ne peut aller sereinement en quatrième, en troisième, en seconde avec 7 de moyenne en français et en maths...et puis les parents doivent s' astreindre à un déplacement en commission ou au bureau du CDE, tant mieux, surtout quand ils n' ont jamais daigné se déplacer dans l' année pour rencontrer un professeur.


Dernière édition par Schéhérazade le Sam 25 Juin 2011 - 10:35, édité 1 fois

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Marlou.Bassboost le Sam 25 Juin 2011 - 10:29

cette année, je résume mes orientations comme :




" il faut bien travailler à l'école, sinon tu iras en seconde générale ! " aai


mais comment va faire mon futur CDE quand il verra qu'il n'y aura aucun PP volontaire de 3eme?

non, les conseils ( surtout au 3eme T ) ne servent à rien.

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Schéhérazade le Sam 25 Juin 2011 - 10:34

Pour répondre à ta question, il faut savoir si un CDE a le pouvoir de nous imposer d' être PP et de désigner d' office des professeurs pour l' être quand il n' y a pas suffisamment de volontaires. J' avoue que je suis, comme toi, lassée d'exercer cette fonction, et de plus en plus de collègues souhaitent jeter l' éponge.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par ysabel le Sam 25 Juin 2011 - 10:36

Comme notre avis n'est que consultatif, je vais au conseil, je donne mon avis et je garde ma sérénité contre vents et marées...

Et surtout je ne veux pas être PP Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Sugnet le Sam 25 Juin 2011 - 11:30

@Alcyone a écrit:
@Sugnet a écrit:
Surtout que le joyeux drille y va grandir et s'aigrir...
Pourquoi ne pas avoir fait faire des tests afin de voir s'il ne relevait pas par exemple de la SEGPA?
Eh bien ça, ce n'est pas faute d'avoir demandé, mais quand on nous répond : "on verra l'année prochaine"...

Je sors du sujet :
A titre d'exemple, j'ai fait passer des fiches de révision à certains élèves pour les vacances. Lors du conseil de classe, j'ai noté dans les bulletins : "Kévin doit réviser impérativement les conjugaisons et la grammaire" : les parents m'ont ri au nez, les collègues et la Principale également, et les élèves ont mis les fiches de révision en boule dans le sac et se sont exclamer : "ça va pas! on révise pas pendant les vacances! vous avez fumé Madame!"
Je considère que j'ai fait mon travail de prévention. Après, ce sont aux parents à montrer la ligne de conduite à suivre à leurs enfants. On ne se bat pas contre des moulins à vent.
Ben t'as la conscience tranquille, tu fais ce que tu peux...Ceci dit je pense quand même que ces gamins devraient aller en SEGPA (mais t'inquiète maintenant en SEGPA nous on a soit des gamins qui relèvent de la classe relais, soit de l'IME, soit de l'UPI, soit de n'importe où sauf chez nous car je ne peux rien contre la délinquance ancrée qui me met en plus en danger et les élèves aussi)
Il a pas fait de tests avec la COP? y'a guère qu'elle qui peut amorcer le truc
Bon courage

Mon beau frère était en terminale "S" cette année. C'est un bon gosse, un bosseur (enfin je trouve que mes potes de "C" à l'époque bossaient plus mais par rapport aux autres jeunes...), poli et discret...Il est effaré par les élèves de seconde de cette année: ils sont vulgaires, répondent aux surveillants comme à des chiens, aux profs, se battent dans la cour, rien à voir avec les première et terminale dans un lycée tranquille (et des mieux "classés" de France)
Va vraiment falloir que les hauts dignitaires de tous partis se penchent sur la question et écoutent enfin les études des sociologues et autres sur les problmes pour faire quelque chose
Perso j'ai été agressée trop de fois depuis mai j'en peux plus


Les conseils de classe chez nous tout le monde passevu qu'ils ont déjà un an de retard. Ceci dit on a moins de jeunes donc on fait de l'orientation efficace et les parents nous font confiance...

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Sugnet le Sam 25 Juin 2011 - 11:34

@Hermiony a écrit:Ils ne servent plus à grand chose, vu qu'on fait passer tout le monde ...y compris l'élève qui a 4 de moyenne en français et en maths, qui sait à peine écrire lisiblement et qui a de tels soucis de compréhension que je ne sais pas pourquoi il n'a pas été testé pour la SEGPA. J'ai bien essayé de l'aider dans l'année mais en plus de ses difficultés, c'est un élève qui ne travaille pas, même pas en cours et qui n'arrive pas à rester concentré plus de 10 minutes...Il n'a pas sa place au collège le pauvre...
A la question "que peut-on faire pour lui?", mon CDE a répondu que puisqu'il voulait être maçon, il fallait lui donner des contrôles / textes / problèmes de maths en rapport avec ce sujet pour le motiver...j'ai cru rêver...
En tout cas, je trouve affreux d'encourager les pratiques de travail délétères des élèves "tu as 8 de moyenne, mais tu passes dans la classe supérieure, alors pourquoi te fatiguer? Tu as raison finalement, et les profs qui ont râlé parce que tu ne travaillais pas...ont tort".
Malheureusement pour eux, ils auront un jour le retour du bâton...et ça fera très mal...
C'est une méconnaissance totale de ce qu'est un gamin de SEGPA...Moi je leur fait lire Sévigné, Maupassant, Buzatti...
justement s'il veut être maçon faut l'orienter en SEGPA où il fera des stages et préparera le terrain...Et sera réconforté dans ses capacités cognitives

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par User5899 le Sam 25 Juin 2011 - 11:46

@iphigénie a écrit:Si on relie ce fil et celui du bac, on a la réponse: désormais, le bac, ce sera le brevet des collèges...
D'ailleurs, en 1re année de fac, il y a déjà des modules de prise de notes...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Iphigénie le Sam 25 Juin 2011 - 12:26

et d'orthographe (enfin, en fac de lettres seulement !) lecteur titanic

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Sugnet le Sam 25 Juin 2011 - 12:41

Cripure a écrit:
@iphigénie a écrit:Si on relie ce fil et celui du bac, on a la réponse: désormais, le bac, ce sera le brevet des collèges...
D'ailleurs, en 1re année de fac, il y a déjà des modules de prise de notes...

Je nage en plein cauchemard là: moi j'en fait avec mes élèves de 4° (SEGPA, ai-je besoin de le redire) dans l'objectif de leur faciliter a tâche en CFA et parce que c'est très utile cognitivement

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Nuits le Sam 25 Juin 2011 - 14:41

Chez nous non plus, les conseils de classe ne servent à rien. Même les élèves de cinquième l'ont très bien compris.
L'autre jour, une classe de 5° en faisait voir de toutes les couleurs (c'est un euphémisme) à une collègue (venue faire un remplacement pour... la dernière semaine de cours!). Nous sommes intervenues avec une collègue qui se trouve être leur P.P. Elle leur a fait remarqué qu'en plus, leur conseil était le soir même et que par conséquent, ils avaient tout intérêt à changer d'attitude.

Réponse des intéressés ? " Alors quoi ? On sait bien que de toute façon, on passera tous"

Même les élèves, en 5°, n'accordent plus la moindre importance à cette mascarade.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par freche le Sam 25 Juin 2011 - 21:14

@ysabel a écrit:Comme notre avis n'est que consultatif, je vais au conseil, je donne mon avis et je garde ma sérénité contre vents et marées...

Et surtout je ne veux pas être PP Twisted Evil

+1

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Lornet le Sam 25 Juin 2011 - 22:04

@Alcyone a écrit:Dans une de mes classes de 5e, on a un élève qui tourne à 8 de moyenne dans chaque matière. Il est pratiquement illettré : je lui donne des évaluations beaucoup plus faciles que les autres car il est incapable de faire mieux.

Mes collègues se contentent de noter dans le bulletin que cet élève doit faire des efforts, qu'il ne fait pas assez d'efforts, mais tout le monde sait pertinemment qu'il n'est pas capable de progresser sans une aide. Chacun se voile la face.

Je suis intervenue au conseil de classe. Cela n'a eu aucun effet. On n'a rien à proposer pour aider cet élève. Il suivra donc une 4e comme les autres et la Principale d'ajouter : "bon, celui-là, il faut le surveiller à la rentrée prochaine."

Ca fait deux ans qu'on aurait du "le surveiller" et proposer autre chose que des mots. Je suis persuadée que sous son apparence de joyeux drille, cet élève souffre beaucoup parce qu'il ne comprend rien aux cours et n'arrive pas à suivre.

Je suis dégoûtée et suis sortie du conseil très en colère. Je trouve que le conseil de classe n'apporte rien de concret. Chez nous, tout le monde passe et on ne s'occupe pas de savoir si chaque élève sera capable de suivre jusqu'au brevet.
Je ne suis pas contre le fait que tous les enfants suivent un enseignement général le plus longtemps possible. Mais dans certains cas, des aides sont nécessaires.
Concernant mon élève, je suis sûre qu'il serait beaucoup plus épanoui et valorisé si on lui proposait un enseignement manuel à côté de l'enseignement général, si on lui donnait les possibilités de suivre correctement les cours, de les comprendre.

J'en ai parlé avec ma collègue de lettres qui aura cet élève l'année prochaine et elle a su me répondre : "Ca ne va pas! Je ne ferai aucune évaluation spécifique ou adaptée pour cet élève."

Bref, je suis désespérée par ce que je vois dans l'Education Nationale. No C'est beau l'école pour tous! Crying or Very sad

Ah, mais j'ai une dizaine d'élèves de 6e dans ce cas...Ils passent tous en 5e, avec 8 de moyenne générale, 2/40 à tous les devoirs communs ou en ne sachant pas écrire. Que prévoit-on ?... scratch scratch scratch

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Malaga le Dim 26 Juin 2011 - 9:49

Les élèves ont parfaitement compris que, de toute façon, ils ne redoubleront pas, qu'il n'y a "aucun risque".
Ainsi, un de mes 5e, très pénible et qui ne travaille pas, passe en 4e avec 8 de moyenne. Sa PP en discute avec lui.
- "vous avez vu, Madame, je passe en 4!". Ma collègue lui répond que, oui effectivement, il passe mais il n'a pas le niveau. Que ce sera probablement la même chose l'an prochain mais qu'en 3e, il se cassera sûrement les dents et ne choisira pas son orientation.
Il lui explique que, si, en 3e, il bossera. Ma collègue lui demande donc pourquoi il ne travaille pas maintenant.
"Mais Madame, si je bosse et que je n'ai pas le niveau, on me fera redoubler. Tandis que si je ne fais rien, on me fait passer!'.

Que lui répondre? Oui, il a raison. Notre système est vraiment mal foutu...

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les conseils de classe ont-ils encore un sens?

Message par Aemilia le Dim 26 Juin 2011 - 9:56

Chez nous, le redoublement a été proposé pour UN élève de sixième. Comme ce n'était pas le voeu de la famille, il devait passer en commission d'appel.
Seulement, le principal a reçu un coup de fil vendredi aprem : cette commission est tout bonnement annulée. La raison ? c'était le seul cas du département (ou peut-être d'une zone plus restreinte, je ne sais pas comment ça fonctionne), donc annulée. Le gamin passe en 5e, tout va bien.

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum