Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Aurore le Sam 25 Juin 2011, 06:28
Haro sur le Bac !
http://www.20minutes.fr/article/746697/le-bac-machine-essouffle
INTERVIEW - Philippe Meirieu, professeur en sciences de l'éducation, prône une refonte de l'examen...

La série d’incidents qui a émaillé la session du bac 2011 a relancé le débat sur la nécessité ou non de réformer ce sacro-saint examen. Philippe Meirieu, professeur en sciences de l'éducation et vice-president Europe Ecologie-Les Verts du conseil régional de Rhone-Alpes, prône une refonte de l'examen.
Les récentes fuites de sujets du bac vont-elles entraîner une remise en cause de cet examen?

Oui, car le bac est une machine qui s’essouffle. Son organisation est trop contraignante: elle paralyse l’Education nationale pendant plusieurs semaines, en monopolisant les lycées et en amputant la fin de l’année scolaire des élèves. Et pour certaines épreuves, telle que la philo, on ne trouve plus assez de correcteurs. Par ailleurs, avec la généralisation des nouvelles technologies, nous sommes face à des formes de triche inédites. Et c’est un peu comme pour les affaires de dopage lors du Tour de France: le temps qu’on trouve les moyens de lutter contre un type de fraude, de nouveaux modes apparaissent. Il faut donc s’interroger sur la création de nouvelles épreuves, qui rendraient la triche inutile et seraient pédagogiquement plus cohérentes.
Vous plaidez donc pour une réforme complète de l’examen?

Oui, car l’Education nationale va s’épuiser à porter à bout de bras le bac, si elle veut le conserver dans sa version actuelle. Il faut des épreuves moins tournées sur la reproduction de connaissances, mais plus créatives afin d’évaluer davantage la compréhension de l’élève et sa capacité à travailler sur des documents. Et au lieu d’un examen final couperet, je crois qu’il serait préférable de répartir les épreuves de la seconde à la terminale. L’élève pourrait ainsi acquérir des unités capitalisables. Enfin, j’estime qu’il faut revenir sur la compensation des notes dans les différentes matières, qui est un système archaïque. Il n’est pas normal qu’un 13 en histoire-géo puisse compenser un 8 en Français.
Pensez-vous que l’opinion soit mûre pour une telle réforme?

Pas tout à fait. Je pense qu’il faudrait créer un Grenelle du bac, qui réunirait le ministère de l’Education nationale, les syndicats enseignants et lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les experts du sujet. Ce serait le meilleur moyen de définir les contours d’un nouveau mode d’évaluation des lycéens plus intelligent et qui fasse en sorte que les élèves travaillent plus et mieux. Ce sera un beau chantier pour le prochain ministre de l’Education!
Propos recueillis par Delphine Bancaud

Voir aussi :
http://www.france-info.com/chroniques-les-invites-de-france-info-2011-06-23-selon-philippe-meirieu-le-baccalaureat-a-atteint-un-point-de-rupture-545523-81-188.html


Je croyais pourtant que nos élèves étaient déjà tellement "créatifs"...
Et je me demande bien à qui il pense en prononçant la dernière phrase ! Il y en a au moins un qui doit se dire en boucle : "vivement 2012 !"boulet :petitdrapeau: :Lool:
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par doublecasquette le Sam 25 Juin 2011, 07:08
Pas tout à fait. Je pense qu’il faudrait créer un Grenelle du bac, qui réunirait le ministère de l’Education nationale, les syndicats enseignants et lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les experts du sujet. Ce serait le meilleur moyen de définir les contours d’un nouveau mode d’évaluation des lycéens plus intelligent et qui fasse en sorte que les élèves travaillent plus et mieux. Ce sera un beau chantier pour le prochain ministre de l’Education!

Personnellement, je préférerais que le prochain gouvernement recrée des postes d'enseignants de la Maternelle au Supérieur plutôt qu'il dépense l'argent de mes impôts à payer les membres ce ce comité Théodule !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Daphné le Sam 25 Juin 2011, 07:14
@doublecasquette a écrit:
Pas tout à fait. Je pense qu’il faudrait créer un Grenelle du bac, qui réunirait le ministère de l’Education nationale, les syndicats enseignants et lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les experts du sujet. Ce serait le meilleur moyen de définir les contours d’un nouveau mode d’évaluation des lycéens plus intelligent et qui fasse en sorte que les élèves travaillent plus et mieux. Ce sera un beau chantier pour le prochain ministre de l’Education!

Personnellement, je préférerais que le prochain gouvernement recrée des postes d'enseignants de la Maternelle au Supérieur plutôt qu'il dépense l'argent de mes impôts à payer les membres ce ce comité Théodule !

EXACTEMENT !!
avatar
Raoul Volfoni
Doyen

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Raoul Volfoni le Sam 25 Juin 2011, 07:17
Et au lieu d’un examen final couperet, je crois qu’il serait préférable de répartir les épreuves de la seconde à la terminale.

Et hop, plus de sacro-saint examen final, et on n'a plus de raison de se gêner pour zoner les grandes vacances...
Invité
Invité

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Invité le Sam 25 Juin 2011, 07:42
Kruella a écrit:
Et au lieu d’un examen final couperet, je crois qu’il serait préférable de répartir les épreuves de la seconde à la terminale.

Et hop, plus de sacro-saint examen final, et on n'a plus de raison de se gêner pour zoner les grandes vacances...

c'est exactement ce que j'allais dire!
avatar
Nuits
Fidèle du forum

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Nuits le Sam 25 Juin 2011, 08:03
Oh! j'ai encore des progrès à faire, je n'y avais pas du tout pensé...
Bon, je suis venu, j'ai vu, ils m'ont vaincu. Sortant d'une année de stage, je songe déjà à la reconversion...

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Igniatius le Sam 25 Juin 2011, 08:43
@Aurore a écrit:Et pour certaines épreuves, telle que la philo, on ne trouve plus assez de correcteurs.
Il est idiot ou quoi ? C'est la conséquence des suppressions de postes : il trouve cela bien ?



@Aurore a écrit:
Il faut des épreuves moins tournées sur la reproduction de connaissances, mais plus créatives afin d’évaluer davantage la compréhension de l’élève et sa capacité à travailler sur des documents.Enfin, j’estime qu’il faut revenir sur la compensation des notes dans les différentes matières, qui est un système archaïque. Il n’est pas normal qu’un 13 en histoire-géo puisse compenser un 8 en Français.
Que veut dire cette phrase ?? De quoi Meirieu a-t-il été prof ? J'aimerais bien savoir comment il compte adapter cela aux sciences.
Et puis une fuite de sujet, c'est une fuite de sujet, peu importe la nature de l'évaluation : celui qui obtient le sujet de philo avant l'épreuve peut quand même préparer quelque chose.
Et le pire, c'est que c'est à cause de ses conneries à lui que le bac est en effet devenu une sorte de grande récitation de connaissances, sans réflexion.
Quel tartuffe, avec son air de curé de gauche !

Par contre, je ne pige pas son rejet de la compensation : c'est bien une mesure "compréhensive", qui permet aux élèves de valider tout avec n'importe quoi. Il m'étonne, là, cela devrait au contraire affreusement lui plaire.


@Aurore a écrit:
Pas tout à fait. Je pense qu’il faudrait créer un Grenelle du bac, qui réunirait le ministère de l’Education nationale, les syndicats enseignants et lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les experts du sujet.
MAis qui sont les "experts" du sujet ? J'aime bien ce genre de catégories : les scientologuesifiques de l'éducation, ceux qui n'ont jamais enseigné ?


Philippe, Philippe, tu délires... quel cuistre !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Marlou.Bassboost le Sam 25 Juin 2011, 08:48
bientot le socle pour les lycéens....
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Daphné le Sam 25 Juin 2011, 08:48
@Igniatius a écrit:
@Aurore a écrit:Et pour certaines épreuves, telle que la philo, on ne trouve plus assez de correcteurs.
Il est idiot ou quoi ? C'est la conséquence des suppressions de postes : il trouve cela bien ?



@Aurore a écrit:
Il faut des épreuves moins tournées sur la reproduction de connaissances, mais plus créatives afin d’évaluer davantage la compréhension de l’élève et sa capacité à travailler sur des documents.Enfin, j’estime qu’il faut revenir sur la compensation des notes dans les différentes matières, qui est un système archaïque. Il n’est pas normal qu’un 13 en histoire-géo puisse compenser un 8 en Français.
Que veut dire cette phrase ?? De quoi Meirieu a-t-il été prof ? J'aimerais bien savoir comment il compte adapter cela aux sciences.
Et puis une fuite de sujet, c'est une fuite de sujet, peu importe la nature de l'évaluation : celui qui obtient le sujet de philo avant l'épreuve peut quand même préparer quelque chose.
Et le pire, c'est que c'est à cause de ses conneries à lui que le bac est en effet devenu une sorte de grande récitation de connaissances, sans réflexion.
Quel tartuffe, avec son air de curé de gauche !

Par contre, je ne pige pas son rejet de la compensation : c'est bien une mesure "compréhensive", qui permet aux élèves de valider tout avec n'importe quoi. Il m'étonne, là, cela devrait au contraire affreusement lui plaire.


@Aurore a écrit:
Pas tout à fait. Je pense qu’il faudrait créer un Grenelle du bac, qui réunirait le ministère de l’Education nationale, les syndicats enseignants et lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les experts du sujet.
MAis qui sont les "experts" du sujet ? J'aime bien ce genre de catégories : les scientologuesifiques de l'éducation, ceux qui n'ont jamais enseigné ?

J'adore Laughing

Philippe, Philippe, tu délires... quel cuistre !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par User5899 le Sam 25 Juin 2011, 09:27
Conh-Bendit, Meirieu, Julliard... Allez, ça se décante pour la présidentielle. Votons utile :

O U S T E !
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Iphigénie le Sam 25 Juin 2011, 09:33
Je ne comprends pas pourquoi le problème du bac serait à dissocier de tous les autres examens: s'il n'est pas possible de surveiller et d'empêcher des fuites ou de la triche au bac, pourquoi cela le serait-il dans les autres examens et concours ?
Et les élections? Il y a des triches aussi: supprimons les élections?
On va vite se retrouver soit en anarchie totale, soit en dictature....
Plus concrètement, cette histoire de bac tombe à point nommé pour faire exploser enfin ce système éducatif sur lequel tout le monde, droite et gauche confondues, s'acharne depuis 30 ans.
Laughing
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Pierre_au_carré le Sam 25 Juin 2011, 10:34
marlène.N a écrit:bientot le socle pour les lycéens....

Dans les nouveaux programmes de Lycée (Tale S et 1ière S au moins), il y a des "capacités" énoncées.
Mais l'inspection a dit que c'était des capacités "minimales" à connaître. Tiens, ça me dit quelques chose... Rolling Eyes
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Condorcet le Sam 25 Juin 2011, 10:40
@Aurore a écrit:Haro sur le Bac !
http://www.20minutes.fr/article/746697/le-bac-machine-essouffle
INTERVIEW - Philippe Meirieu, professeur en sciences de l'éducation, prône une refonte de l'examen...

La série d’incidents qui a émaillé la session du bac 2011 a relancé le débat sur la nécessité ou non de réformer ce sacro-saint examen. Philippe Meirieu, professeur en sciences de l'éducation et vice-president Europe Ecologie-Les Verts du conseil régional de Rhone-Alpes, prône une refonte de l'examen.
Les récentes fuites de sujets du bac vont-elles entraîner une remise en cause de cet examen?

Oui, car le bac est une machine qui s’essouffle. Son organisation est trop contraignante: elle paralyse l’Education nationale pendant plusieurs semaines, en monopolisant les lycées et en amputant la fin de l’année scolaire des élèves. Et pour certaines épreuves, telle que la philo, on ne trouve plus assez de correcteurs. Par ailleurs, avec la généralisation des nouvelles technologies, nous sommes face à des formes de triche inédites. Et c’est un peu comme pour les affaires de dopage lors du Tour de France: le temps qu’on trouve les moyens de lutter contre un type de fraude, de nouveaux modes apparaissent. Il faut donc s’interroger sur la création de nouvelles épreuves, qui rendraient la triche inutile et seraient pédagogiquement plus cohérentes.
Vous plaidez donc pour une réforme complète de l’examen?

Oui, car l’Education nationale va s’épuiser à porter à bout de bras le bac, si elle veut le conserver dans sa version actuelle. Il faut des épreuves moins tournées sur la reproduction de connaissances, mais plus créatives afin d’évaluer davantage la compréhension de l’élève et sa capacité à travailler sur des documents. Et au lieu d’un examen final couperet, je crois qu’il serait préférable de répartir les épreuves de la seconde à la terminale. L’élève pourrait ainsi acquérir des unités capitalisables. Enfin, j’estime qu’il faut revenir sur la compensation des notes dans les différentes matières, qui est un système archaïque. Il n’est pas normal qu’un 13 en histoire-géo puisse compenser un 8 en Français.
Pensez-vous que l’opinion soit mûre pour une telle réforme?

Pas tout à fait. Je pense qu’il faudrait créer un Grenelle du bac, qui réunirait le ministère de l’Education nationale, les syndicats enseignants et lycéens, les fédérations de parents d’élèves et les experts du sujet. Ce serait le meilleur moyen de définir les contours d’un nouveau mode d’évaluation des lycéens plus intelligent et qui fasse en sorte que les élèves travaillent plus et mieux. Ce sera un beau chantier pour le prochain ministre de l’Education!

Propos recueillis par Delphine Bancaud

Voir aussi :
http://www.france-info.com/chroniques-les-invites-de-france-info-2011-06-23-selon-philippe-meirieu-le-baccalaureat-a-atteint-un-point-de-rupture-545523-81-188.html

furieux :colere:
L'histoire-géo serait-elle de la m... en branches aux yeux de M. Meirieu ?
seawet
Niveau 3

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par seawet le Sam 25 Juin 2011, 10:49
Pour lui, l'histoire -géo, souffre d'un grave défaut : c'est une "discipline".

Il veut la fusion des disciplines en un grand gloubi-boulga unique, de la maternelle à l'uni-versité

Invité
Invité

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Invité le Sam 25 Juin 2011, 10:52
ah bon, c'est encore une discipline? je croyais que c'était devenu un club de lecture (de "documents")
avatar
Kelem
Niveau 8

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Kelem le Sam 25 Juin 2011, 10:59
"Il n’est pas normal qu’un 13 en histoire-géo puisse compenser un 8 en Français."

Vous pouvez remplacer "histoire-géo" par "maths", "physique", "sport", "philosophie" et "français" par les mêmes autres disciplines que vous ne changerez pas ce que Meirieu veut dire sur ce point précis.

Je ne crois pas que vous ayez besoin de déformer à ce point ses propos pour ne pas être d'accord avec ce qu'il dit. Smile
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Iphigénie le Sam 25 Juin 2011, 11:01
s'il veut instaurer une note plancher éliminatoire, rien qu'avec une dictée, il n'y a plus aucun bachelier en France Laughing
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par User5899 le Sam 25 Juin 2011, 12:23
@iphigénie a écrit:s'il veut instaurer une note plancher éliminatoire, rien qu'avec une dictée, il n'y a plus aucun bachelier en France Laughing
mdr Laughing
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Condorcet le Sam 25 Juin 2011, 12:31
Lorica a écrit:ah bon, c'est encore une discipline? je croyais que c'était devenu un club de lecture (de "documents")

humhum Hélas, hélas, hélas.
Contenu sponsorisé

Re: Meirieu et le bac : en piste pour 2012 (?)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum