période propédeutique en 6ième

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

période propédeutique en 6ième

Message par marlene le Mar 28 Juin 2011 - 9:42

voilà ce que mon nouvel établisssement veut mettre en place à la rentrée jusqu'à octobre: pas de notes et de travail écrit à la maison; n'évaluer que certaines compétence: comportement avec les camarades, vis à vis des adultes, autonomie et méthode d'appentissage, cela en commençant le programme!
je suis perdue voire paniquée car l'établissement est nouveau, les cours sont de 50 mn et commencer par un projet un peu expérimental m'achève. Certains ont-ils fait cette expérience de période propédeutique où il faut en fait prévoir des activités afin d'évaluer ces compétences sans notes. Les collègues souhaitent partir sur le thème de la rentrée.

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par doctor who le Mar 28 Juin 2011 - 9:48

Mais c'est complètement has been ce truc. Comment est-ce qu'on peut encore faire ça en 2011 ? Il me semblait que tout le monde avait compris que c'est en forgeant qu'on devient forgeron (comprendre : c'est en apprenant qu'on devien élève).

Bon courage.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Ruthven le Mar 28 Juin 2011 - 9:52

C'est vrai qu'il ne faudrait pas brusquer mon-canard-d'amour.

On touche le fond (ce n'est pas contre toi, mais contre des projets qui transforme l'école en usine à maternage).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par doctor who le Mar 28 Juin 2011 - 10:25

Surtout, c'est postuler que 6è arrivent complètement terrorisés par le collège. Ce n'est pourtant le cas que rarement.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par marlene le Mar 28 Juin 2011 - 12:29

oui c'est assurément les chouchouter encore et encore et cela me dérange profondément: mais je dois construire deux séquences avec ça! Je pense faire comme d'hab mais sans notes et en mettant dans mes objectifs certaines compétences attendues, en plus du savoir à voir dans chaque séance

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par doctor who le Mar 28 Juin 2011 - 12:32

Evite en tout cas le thème de la rentrée. S'il faut te couler dans le moule, vas-y. Mais mets le maximum d'éléments du programme à l'intérieur. Il y a peut-être moyen de le faire de manière cosmétique.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par marlene le Mar 28 Juin 2011 - 12:42

doctor Who, qu'entends-tu par "de manière cosmétique"?
Sinon, je vais essayer de voir la polysémie, le présent et passé composé, la notion de champ lexical, les sentiments et les registres de langue

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Ruthven le Mar 28 Juin 2011 - 12:50

Il y a peut-être quand même quelque chose à leur apprendre, c'est ce que c'est qu'apprendre une leçon - notamment en sachant restituer dans leurs mots la logique d'ensemble et en connaissant par coeur les moments essentiels -, parce qu'au lycée, ils ne savent toujours pas apprendre leurs leçons ! Ils relisent une fois, et c'est bon, ne font pas l'effort d'essayer de reconstruire par eux-mêmes la démarche d'ensemble du cours.


Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par marlene le Mar 28 Juin 2011 - 12:53

Ruthven, as-tu une méthode écrite, des conseils à leur donner pour ce genre de séance?

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par doctor who le Mar 28 Juin 2011 - 12:58

@Ruthven a écrit:Il y a peut-être quand même quelque chose à leur apprendre, c'est ce que c'est qu'apprendre une leçon - notamment en sachant restituer dans leurs mots la logique d'ensemble et en connaissant par coeur les moments essentiels -, parce qu'au lycée, ils ne savent toujours pas apprendre leurs leçons ! Ils relisent une fois, et c'est bon, ne font pas l'effort d'essayer de reconstruire par eux-mêmes la démarche d'ensemble du cours.

En même temps, une leçon en 6è n'a pas la même ampleur qu'une leçon en Term. Quelques lignes et basta.

Quand je dis "cosmétique", je dis que tu peux t'arranger pour maquiller un cours normal en projet d'accueil des 6è.

Commence par exemple par la poésie, en leur faisant apprendre par coeur des poèmes. A la limite, ce n'est pas plus mal de déconnecter ce type d'exercice de la note.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Ruthven le Mar 28 Juin 2011 - 13:04

@marlene a écrit:Ruthven, as-tu une méthode écrite, des conseils à leur donner pour ce genre de séance?

Pas réellement, je n'ai que des Terminales.

Mais peut-être pourrais-tu faire un truc du genre :

- tu fais un cours normal (par ex. de grammaire ou de vocabulaire) pendant 1h
- l'heure suivante, tu les fais travailler sur ce qu'il faut retenir : a) passer au stabilo les choses importantes dans la leçon ; b) faire répéter plusieurs fois les définitions à haute voix tous ensemble (puis 20 min après, en interroger un sur la déf. précédente), puis essayer de la faire restituer à tous à l'écrit (en fin d'heure par ex) ; c) leur faire trouver des exemples qui viennent d'eux pour illustrer ; d) passer enfin à un exercice d'application
- la séance d'après, tu les interroges à l'oral sur ce qui a été vu

Je dis peut-être des âneries, je ne suis pas spécialiste en schtroumphs, mais d'après ce que je vois, mes élèves ne savent pas ce que c'est qu'apprendre une leçon (ils ne savent pas quoi apprendre, relisent une seule fois ...).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Ruthven le Mar 28 Juin 2011 - 13:05

@doctor who a écrit:
@Ruthven a écrit:Il y a peut-être quand même quelque chose à leur apprendre, c'est ce que c'est qu'apprendre une leçon - notamment en sachant restituer dans leurs mots la logique d'ensemble et en connaissant par coeur les moments essentiels -, parce qu'au lycée, ils ne savent toujours pas apprendre leurs leçons ! Ils relisent une fois, et c'est bon, ne font pas l'effort d'essayer de reconstruire par eux-mêmes la démarche d'ensemble du cours.

En même temps, une leçon en 6è n'a pas la même ampleur qu'une leçon en Term. Quelques lignes et basta.

Quand je dis "cosmétique", je dis que tu peux t'arranger pour maquiller un cours normal en projet d'accueil des 6è.

Commence par exemple par la poésie, en leur faisant apprendre par coeur des poèmes. A la limite, ce n'est pas plus mal de déconnecter ce type d'exercice de la note.

Mais quelques lignes, c'est déjà beaucoup. Je crois qu'il faut travailler ce rapport à la leçon très tôt pour que cela devienne un automatisme, qu'ils sachent qu'il faut comprendre d'abord ce qu'on apprend puis qu'il faut être précis dans ce que l'on sait.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par doctor who le Mar 28 Juin 2011 - 13:19

En fait, je me demande dans quelle mesure les jeunes collégiens n'ont pas trop de leçon à apprendre. Quand tu regardes une leçon de grammaire standard, ou d'histoire, ou de maths, tu as quelques formules, définitions, dates, etc. noyées dans tout le discours explicatif qui les justifie, les nuance, indique comment les utiliser, etc.

Ne ferait-on pas mieux comprendre aux mômes qu'il faut comprendre ce dont on parle si, tout simplement, on ne le leur fait pas apprendre ? C'est par l'exercice (dans un sens très large de mise en oeuvre) et le réinvestissement dans la compréhension d'autres notions qu'on peut avoir l'espoir que ces éléments plus subtils puissent être appris et compris en même temps.

Quant au noyau irréductible de la leçon, c'est par coeur, à la virgule près, pour que la forme soit assimilée au fond. Ces quelques mantras pourraient ainsi servir à cristalliser et à faire émerger, quelques temps plus tard, le reste de la leçon.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Ruthven le Mar 28 Juin 2011 - 13:31

@doctor who a écrit:En fait, je me demande dans quelle mesure les jeunes collégiens n'ont pas trop de leçon à apprendre. Quand tu regardes une leçon de grammaire standard, ou d'histoire, ou de maths, tu as quelques formules, définitions, dates, etc. noyées dans tout le discours explicatif qui les justifie, les nuance, indique comment les utiliser, etc.

Ne ferait-on pas mieux comprendre aux mômes qu'il faut comprendre ce dont on parle si, tout simplement, on ne le leur fait pas apprendre ? C'est par l'exercice (dans un sens très large de mise en oeuvre) et le réinvestissement dans la compréhension d'autres notions qu'on peut avoir l'espoir que ces éléments plus subtils puissent être appris et compris en même temps.

Quant au noyau irréductible de la leçon, c'est par coeur, à la virgule près, pour que la forme soit assimilée au fond. Ces quelques mantras pourraient ainsi servir à cristalliser et à faire émerger, quelques temps plus tard, le reste de la leçon.

C'était exactement le sens de ma proposition, mais cela, ils ne savent pas le faire : en lycée, il y a des élèves qui apprennent des définitions par coeur et les collent quel que soit le sujet, même si leur définition n'est pas pertinente, il y en a qui n'apprennent rien et du coup transforment tout en bouillie infâme. D'où la nécessité d'une compréhension - qui prend la forme en philo de la capacité à restituer dans ses propres mots - et d'un apprentissage - de repères qui permettront comme tu le dis de retrouver le reste. Dans ma L, il n'y avait que 2 élèves capables de faire cela.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par sappho le Dim 10 Juil 2011 - 15:42

dans mon collège, cela fait 3 ans maintenant que nous ne mettons plus de notes pendant environ la 1ère période... Constat: 1ère tentative: pas de notes pendant 4 semaines "pour ne pas les terroriser" ( comme s'ils n'avaient jamais été noté jusque là!) résultat: peu concluant car tous les profs n'ont pas joué le jeu! puis 2ème tentative: pas de notes, seulement les FAMEUSES compétences jusqu’à' à la Toussaint/ résultat: même les meilleures élèves ne travaillaient pas ou plus, puisque "ce n'était pas noté!" et après la Toussaint de grandes difficultés à les mettre au travail et surtout à leur faire apprendre leurs leçons! enfin cette année: pas de notes pendant 3 semaines avec un centrage des cours sur la méthode durant cette période/ résultat: permet une mise en route progressive mais 3 semaines c'est encore trop long surtout pour nous prof de français qui les avons 6 hres/ semaine.
voilà mon expérience.
en fait la difficulté d'est de débuter le collège car on a trop souvent tendance à croire ou en tout cas à considérer les élèves comme " des pages blanches" qui n'ont jamais eu un cours de leur vie! C'est pourquoi je pense que certes il y a une période d'adaptation mais il ne faut pas qu'elle soit trop longue sinon on les infantilise et on ne les amène en rien à) une autonomie rapide!

sappho
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par roxanne le Dim 10 Juil 2011 - 15:52

Et tout le monde a été d'accord avec ça ? Bon courage pour les mettre au boulot après !!!
d'accord avec le message précédent, les 6° , ce ne sont pas des enfants jamais scolariés mais d'anciens kékés de CM2 qui sont censés avoir une certaine autonomie.Quand, au bout de 3 semaines, il y a encore un pour me demander si il faut tourner la feuille quand on a fini d'écrire d'un côté, je lui demande sérieusement si c'était une question qu'il posait à son maître l'année d'avant..et là il me répond que non, donc je lui dis que c'est pareil cette année.Adaptation oui, infantilisation non.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Provence le Dim 10 Juil 2011 - 19:24

c'est un projet qui a été suivi une année dans mon collège: pas de notes, pas de contrôles les trois premières semaines... Les élèves n'ont pas bien compris après pourquoi on leur demandait de travailler.


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par doctor who le Dim 10 Juil 2011 - 19:28

@roxanne a écrit:Quand, au bout de 3 semaines, il y a encore un pour me demander si il faut tourner la feuille quand on a fini d'écrire d'un côté, je lui demande sérieusement si c'était une question qu'il posait à son maître l'année d'avant..et là il me répond que non, donc je lui dis que c'est pareil cette année.Adaptation oui, infantilisation non.

Excellent. dès la rentrée, j'applique.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Hermiony le Dim 10 Juil 2011 - 20:21

[quote="doctor who"]
@roxanne a écrit:Quand, au bout de 3 semaines, il y a encore un pour me demander si il faut tourner la feuille quand on a fini d'écrire d'un côté, je lui demande sérieusement si c'était une question qu'il posait à son maître l'année d'avant..et là il me répond que non, donc je lui dis que c'est pareil cette année.Adaptation oui, infantilisation non.

Tout à fait d'accord!Je leur laisse un petit mois pour s'adapter, notamment à la façon dont on présente une séance de cours, mais j'avoue que fin septembre, je ne répète plus "c'est une nouvelle séance donc on la commence sur une nouvelle page...." : je laisse les camarades plus dégourdis l'expliquer à l'escargot de service!Pareil pour le code couleur (si j'écris en rouge, c'est que tu dois....) et pour ce qui est à écrire au tableau ou coller dans le cahier, une fois que je l'ai dit bien clairement en réclamant leur attention..Mais bon, on ne les refait pas, fin mai j'en avais encore un pour me poser ce genre de questions!


Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Celadon le Dim 10 Juil 2011 - 20:43

Ben moi, je l'ai eue, la question. A quoi je réponds invariablement : "Non, bonhomme, écris sur la table !"
Il est intéressant de constater à quel point certains enfants comprennent bien quand il faut aller à la ligne (en recopiant) et comme d'autres y vont n'importe quand, trahissant par là-même leur quasi-incompréhension de ce qu'ils recopient. Alors en 6ème...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Celadon le Dim 10 Juil 2011 - 20:45

Sappho, c'est fou ce que le primaire fait pour infantiliser sous couvert d'autonomiser. Comme si la méthode et la rigueur allaient traumatiser les enfants. Quand ils y ont goûté, ils en redemandent !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par V.Marchais le Dim 10 Juil 2011 - 21:53

@sappho a écrit:après la Toussaint de grandes difficultés à les mettre au travail et surtout à leur faire apprendre leurs leçons!

Sans blague ? Non mais vraiment t'es sûuuuuuuuuuuuuuuuuuuuure ? Mais sûre sûre sûre ?
Ça me scie (pour rester polie), une découverte pareille ! On n'aurait jamais pu s'en douter. C'est sidérant. Il y a peut-être un biais dans le test ? Je pense qu'il faut recommencer cette con*** pour voir.

L'enfant n'est pas naturellement bon, loyal ni travailleur ? On m'aurait menti ?

Pfffff !

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Hadrien le Lun 22 Aoû 2011 - 16:23

Salut à tous,
Je recherche des exemples de cours donnés à des élèves de 6ème en histoire géo évalués par compétence et sans notes. Pour ma nouvelle affectation, j'ai la "chance" d'avoir deux classes de 6ème "sans notes" mais ce n'est pas pour un temps limité, c'est pour toute l'année scolaire!
Si quelqu'un a des exemples, je suis preneur, merci Smile

Hadrien
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Provence le Lun 22 Aoû 2011 - 16:29

Et qu'est-ce qui se passe si tu mets quand même des notes?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: période propédeutique en 6ième

Message par Hadrien le Lun 22 Aoû 2011 - 16:31

Je peux mettre des notes mais l'ensemble des cours et des évaluations doivent être réalisés à partir du socle.

Hadrien
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum