Conseil pour un TOTAL débutant ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mar 28 Juin - 14:58

Bonjour,

Comme je le disais dans mon post de présentation, j'ai passé l'oral de l'agreg externe de maths hier. Je n'ai pas les résultats, mais j'espère vraiment que je l'aurai, car je suis très enthousiaste à l'idée d'être prof, ca a toujours été ce que je voulais faire (j'espère toutefois que je ne vais pas me confronter trop durement à la réalité)

J'écris ce post car j'ai un réel besoin de conseils. Je suis quelqu'un de trop gentil, et je sais que j'ai dû mal à me mettre en colère dans la vraie vie, ce qui n'est sûrement pas une bonne chose pour l'autorité. La seule chose qui peut m'aider c'est que j'ai de la répartie.

Merci beaucoup !!

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par Anna de Noailles le Mar 28 Juin - 15:01

Dans ce que tu dis il y a du bon:
- avoir de la répartie est essentiel et peut devenir une arme fatale. Ca marche parfois mieux que le reste
- Tu dis ne pas te mettre en colère mais pour s'énerver il faut des raisons. Peut-être que face à une situation qui nécessite de se mettre en colère, instinctivement tu le seras. Ce n'est pas une obligation de s'énerver , crier. Il y a tout un tas de profs qui qui sont respectés et qui ne s'énervent jamais. Il y a d'autres manières de montrer les limites aux élèves.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par elfiane le Mar 28 Juin - 15:04

Félicitations pour ton oral. On croise les doigts.

Une chose importante que j'ai eu du mal à intégrer l'année passée : la classe c'est chez moi. Quoi qu'il arrive dans ta classe, c'est toi qui décide. Je pense que c'est important parce que je le savais mais je ne l'appliquais pas bien l'année passée. Ce qui fait que je me suis faite un petit peu bordélisée pour cette première année.

Met en place ton système de sanction qui sera différent selon que tu es en collège ou en lycée (mais je pense que tu seras forcément en lycée si tu es stagiaire agreg). Et met les au travail le plus vite possible. Les vacances sont finies, il est pas marqué club med sur ta porte, il faut qu'ils le sentent.

Pour le reste va falloir poser des questions plus précises parce que j'ai plus d'idées !

Et encore bravo déjà pour avoir été aux oraux !

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par Filnydar le Mar 28 Juin - 15:37

Quelques idées en vrac :

-Ne demande jamais à tes élèves s'ils savent telle ou telle chose, même si c'est écrit en gros dans les programmes précédents : ils répondront toujours "ah non, Monsieur, on n'a JAMAIS vu ça"

-Ne prends jamais tes élèves par surprise : ils doivent savoir ce que tu attends d'eux

-Sois bienveillant avec les élèves qui s'investissent, même s'ils sont très faibles. Par contre, pour ceux qui ne travaillent pas, pas de quartier !

-Sers-toi de tes collègues, demande-leur comment ils font. Reprends ce qui te plaît, adapte ce qui te plaît partiellement.


Pour des idées plus précises, elles viendront au fur et à mesure de la discussion.

Filnydar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par Anna Maria le Mar 28 Juin - 17:07

Je suis quelqu'un de très calme et jamais en colère non plus.

Mais ça ne m'empêche pas de le "jouer", de façon assez crédible je pense. Et c'est d'autant plus facile de ne pas dire que des bêtises quand, en fait, au fond de toi, tu restes cool.
La répartie, avec les collégiens, ça ne marche pas toujours. A ne pas forcément persévérer, selon comment ça prend, sous peine qu'ils te prennent pour un extraterrestre à l'humour douteux.

Je te souhaite d'avoir ton agreg, prof de maths c'est vraiment un métier génial !! Very Happy

Anna Maria
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mar 28 Juin - 17:13

Merci beaucoup pour vos messages ! ca me touche beaucoup.

Les points qui me tracassent c'est :
1/ les sanctions. Je me demande qu'est-ce qui marche. Comme je suis jeune, débutant et motivé, j'imagine déjà donner une feuille d'exercice à chaque fois qu'un élève dépasse les bornes (mais bon, il faut la faire, et la 1e année, une feuille d'exos différentes à chaque cours ... il faut la faire), mais dans l'idée ca vous semble bien ? Est-ce que si une classe vous bordélise un cours, un contrôle surprise à la fin, les calme une bonne fois pour toutes ?
J'ai parcouru un peu le forum, et j'ai de plus en plus l'impression que ca dépend quasi-uniquement de la personnalité du prof, et qu'il n'y a pas de recettes prédéterminées, qui marchent à chaque fois.

2/ Qu'est-ce qui est tolérable en classe, et qui ne l'est pas ? j'ai un peu du mal avec cette notion de "bon bruit" que j'ai vu quelque part. Je me souviens dans mes cours de maths, parfois on bavarde quand on fait un exercice. Mais, ca dérive très très vite sur autre chose !

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mar 28 Juin - 17:15

Ah oui aussi, comment vous faites pour prendre TOUS les élèves en considération ? Je m'explique, les élèves faibles, comment faites-vous pour les faire progresser et en même temps faire le programme pour les autres ?

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par micaschiste le Mar 28 Juin - 17:25

Quelques trucs en vrac :

Pour le bruit, chaque prof a ''sa'' tolérance qui est lié aussi à l'ambiance de la classe. Tu n'auras pas la même exigence pour des 6ème et des terminales.

En tout cas, il vaut mieux être plus ''que strict'' en début d'année quitte à relâcher les rênes, en fonction de la classe. Il est plus difficile d'inverser la vapeur quand on a été trop tolérant.

pour les sanctions, prévois ton échelle (sanction pour les oublis de matériel, travail non fait....précise la en début d'année et surtout respecte-là.

pour éviter de faire plein de feuilles d'exo pour les punitions, tu peux aussi donner des exos de tes bouquins.

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par arabeskankylose le Mar 28 Juin - 17:37

@MathsX a écrit:Merci beaucoup pour vos messages ! ca me touche beaucoup.

Les points qui me tracassent c'est :
1/ les sanctions. Je me demande qu'est-ce qui marche. Comme je suis jeune, débutant et motivé, j'imagine déjà donner une feuille d'exercice à chaque fois qu'un élève dépasse les bornes (mais bon, il faut la faire, et la 1e année, une feuille d'exos différentes à chaque cours ... il faut la faire), mais dans l'idée ca vous semble bien ? Est-ce que si une classe vous bordélise un cours, un contrôle surprise à la fin, les calme une bonne fois pour toutes ?
J'ai parcouru un peu le forum, et j'ai de plus en plus l'impression que ca dépend quasi-uniquement de la personnalité du prof, et qu'il n'y a pas de recettes prédéterminées, qui marchent à chaque fois.
Une feuille d'exo pour chaque cours, 1° C'est long à préparer, or c'est eux que tu punis et pas toi ; 2° cela t'oblige à corriger ou à taper un corrigé (sinon, pourquoi leur donner des exos en relation avec la leçon ?) ; 3° il y a toujours des merdeux pour ne rien faire parce que "c'est trop dur", et tu es dégoûté, parce que ta fiche d'exos, elle était bien faite.
Du coup, en punition : un exo bien mécanique (en maths, je ne sais pas : des tables de multiplication, des additions ? Des théorèmes de base à recopier ? Appliquer 25 fois le théorème de Thalès sur 25 figures différentes ? Recopier les 1000 premières décimales de pi ou la liste des 100 premiers nombres premiers en faisant un crible... ?)

@MathsX a écrit:
2/ Qu'est-ce qui est tolérable en classe, et qui ne l'est pas ? j'ai un peu du mal avec cette notion de "bon bruit" que j'ai vu quelque part. Je me souviens dans mes cours de maths, parfois on bavarde quand on fait un exercice. Mais, ca dérive très très vite sur autre chose !

Là, je vais suivre le topic. Parce que chez moi, cela va du silence absolu, même pour les élèves qui ne glandent rien et attendent la fin de l'heure, que je parviens à faire régner en haussant un tout petit peu le ton, au vacarme infernal que je n'arrive plus à gérer... et ces extrêmes sont atteints pour toutes mes classes, gentilles ou pas !
Je ne sais pas si cela vient de moi (signes d'impatience dans certaines cas, manque de confiance en soi dans les autres cas...) ou si c'est tout simplement les élèves qui décident... (ce qui n'est pas glorieux).

Sinon, bon courage à toi. Et un conseil : dès les premières semaines, va voir les cours de tes collègues, tous et pas seulement ceux de ton tuteur et pas seulement ceux des profs de math.

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par arabeskankylose le Mar 28 Juin - 17:38

@MathsX a écrit:Ah oui aussi, comment vous faites pour prendre TOUS les élèves en considération ? Je m'explique, les élèves faibles, comment faites-vous pour les faire progresser et en même temps faire le programme pour les autres ?

Tout le monde commence par vouloir trouver la pierre philosophale...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par Igniatius le Mar 28 Juin - 17:44

@arabeskankylose a écrit:
@MathsX a écrit:Ah oui aussi, comment vous faites pour prendre TOUS les élèves en considération ? Je m'explique, les élèves faibles, comment faites-vous pour les faire progresser et en même temps faire le programme pour les autres ?

Tout le monde commence par vouloir trouver la pierre philosophale...

topela
C'est une question que tu te poseras encore longtemps.
Plusieurs personnes ont la réponse, notamment les formateurs IUFM, les inspecteurs et les rédacteurs du café pédagogique, mais ils ne la donnent qu'à ceux qui savent déjà : si tu adhères a la secte, tu en parleras aussi en évoquant la solution sans jamais l'illustrer, c'est le signe des inities...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mar 28 Juin - 17:44

@arabeskankylose a écrit:
Du coup, en punition : un exo bien mécanique (en maths, je ne sais pas : des tables de multiplication, des additions ? Des théorèmes de base à recopier ? Appliquer 25 fois le théorème de Thalès sur 25 figures différentes ? Recopier les 1000 premières décimales de pi ou la liste des 100 premiers nombres premiers en faisant un crible... ?)


Bien sûr ca existe, et j'y avais déjà pensé au "C'est trop duuuuur" Laughing . Ca dépend du niveau, mais tu donnes un gros calcul bien bourrin du genre "simplifier l'expression ..." et là, aucune excuse possible (sauf à supposer que l'élève est réellement bête, auquel cas, il aurait besoin d'un auxiliaire scolaire)

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mar 28 Juin - 17:47

[quote="Igniatius"]
@arabeskankylose a écrit:
topela
C'est une question que tu te poseras encore longtemps.
Plusieurs personnes ont la réponse, notamment les formateurs IUFM, les inspecteurs et les rédacteurs du café pédagogique, mais ils ne la donnent qu'à ceux qui savent déjà : si tu adhères a la secte, tu en parleras aussi en évoquant la solution sans jamais l'illustrer, c'est le signe des inities...

Laughing Laughing Laughing
J'ai compris le message !

Mais concrètement, est-ce que pendant un cours, il faut passer du temps avec un mauvais élève ? j'imagine que s'il est volontaire, il faut tout faire pour l'aider. S'il ne travaille pas, on fait quoi ? je veux bien le laisser aller dans le mur, mais s'il y a le bac à la fin de l'année, c'est presque dans mon intérêt que ma classe ait les meilleurs résultats possibles !

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par mimile le Mar 28 Juin - 17:52

Ce post m'intéresse beaucoup : ma tutrice m'a fait remarquer que j'étais incapable de me mettre en colère une fois où les élèves dépassaient les bornes. Des collègues m'ont déjà dit que certains tiennent leur classe sans jamais se mettre en colère.

Pour le contrôle en fin d'heure, une amie pratique cela et ça a marché avec ses lycéens.

Pour faire progresser les élèves faibles, pas de recette miracle mais au sein de l'établissement, tu pourras orienter l'élève vers des assistants pédagogiques pour du soutien.

Pour le bruit, tu peux tolérer des bavardages calmes pendant que tu distribues/ramasse qq chose, pendant les travaux de groupe.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par arabeskankylose le Mar 28 Juin - 18:01

[quote="MathsX"]
@Igniatius a écrit:
@arabeskankylose a écrit:
topela
C'est une question que tu te poseras encore longtemps.
Plusieurs personnes ont la réponse, notamment les formateurs IUFM, les inspecteurs et les rédacteurs du café pédagogique, mais ils ne la donnent qu'à ceux qui savent déjà : si tu adhères a la secte, tu en parleras aussi en évoquant la solution sans jamais l'illustrer, c'est le signe des inities...

Laughing Laughing Laughing
J'ai compris le message !

Mais concrètement, est-ce que pendant un cours, il faut passer du temps avec un mauvais élève ? j'imagine que s'il est volontaire, il faut tout faire pour l'aider. S'il ne travaille pas, on fait quoi ? je veux bien le laisser aller dans le mur, mais s'il y a le bac à la fin de l'année, c'est presque dans mon intérêt que ma classe ait les meilleurs résultats possibles !

Bon, moi, je suis au collège. Plus les années passent (de la 6e à la 3e), plus les classes sont hétérogènes, car on ne peut plus faire redoubler ceux qui ne savent pas lire ou écrire.
En classe entière, je ne sais pas si c'est possible de faire quoi que ce soit pour aider tous et toutes et accompagner chaque apprenant dans sa démarche d'apprentissage de l'autonomie et des compétences. Je suis péremptoire alors que je n'ai qu'une année d'expérience, mais d'après une discussion avec un inspecteur (= et donc a fortiori, cela vaut pour tout prof !), j'ai eu confirmation qu'il n'y a rien à faire pour aider certains qui ont 3 ou 4 niveaux de retard par rapport à la classe dans laquelle ils sont.
En revanche, en latin, j'ai de tout petits effectifs (10-12). Là, je file du travail à faire pour ceux qui percutent des trucs, et je harcèle les autres durant toute l'heure pour qu'ils lisent la leçon sans hurler que c'est trop dur, la comprennent et fassent les exos.

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par bruno09 le Mar 28 Juin - 18:10

D'autres trucs toujours en vrac:

N'hésite pas à mettre des distances avec tes élèves. Vous n'avez pas gardé les cochons ensemble. Nous n'avons pas le même rôle, ce qui n'induit pas mépris ou manque de respect.
La tenue joue un rôle non négligeable (j'entends déjà les commentaires...). Le costume cravate n'est pas obligatoire mais c'est fou comme il casse l'ambiance.
En collège, tout commence dans la cour. Tu les fais se ranger. Calmement, sans crier. Calme, détendu mais très ferme. Un petit "enlève les mains de tes poches s'il te plaît" en dira long sur l'ambiance du cours.
Le premier cours doit se dérouler dans le silence total. Ne t'inquiète pas, ça ne durera pas.
Les élèves doivent lever la main, demander la parole et participer si on les a autorisé à le faire. Il faut être inflexible sur ce point (la tentation de laisser parler le bon élève qui a la bonne réponse sans avoir respecté la règle est forte.
On ne tiens pas une classe en matant les élèves durs. Il faut d'abord éteindre les autres. Si les premiers se retrouvent à trois ou quatre sans soutien ou public, l'affaire est bien engagée. N'oublie jamais qu'ils sont trente. Objectivement ils sont en position de force. Si tu calme les 15 gentils et les 10 suiveurs, le rapport de force est différent.
Au moindre bavardage, le cours s'arrête. La sonnerie indique que tu peux laisser sortir les élèves pas qu'ils sortent ou rangent leurs affaires.
De façon générale, à part quand on a affaire à des gamins dérangés (il y en a), le bordel ne commence pas par un clash. Il s'installe doucement par petites touches et tu te retrouves à hurler pour couvrir le bavardage de la classe.
On n’engueule pas une classe, mais un individu. Dans le premier cas tes propos ne touchent personne. Dans le second, l'élève visé en prend pour son grade et tu calmes les autres qui sont bien contents d'y échapper.

Surtout: être juste! Etre d'une rigueur morale absolue! Ils accepterons beaucoup de choses, y compris un caractère de cochon, mais pas les injustices (volontaires ou pas). L'élève le plus placide peut se muer en sauvageon s'il s'estime injustement puni.
Eviter au possible de renvoyer des élèves de cours. C'est un aveu d'échec et ils risquent si les renvois sont trop fréquents de tout faire pour te provoquer et aller glander en vie scolaire.
Le "bon bruit" n'existe pas. Relis les mémoires du général Sheridan.
Pour faire cour, il faut être concentré et en forme. Tu es malade, tu te fais arrêter.

Dans tous les cas prends contact avec tes collègues sur le terrain qui t'en diront long sur ce que tu peux exiger ou négliger.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par elfiane le Mar 28 Juin - 19:50

@MathsX a écrit:
@arabeskankylose a écrit:
topela
C'est une question que tu te poseras encore longtemps.
Plusieurs personnes ont la réponse, notamment les formateurs IUFM, les inspecteurs et les rédacteurs du café pédagogique, mais ils ne la donnent qu'à ceux qui savent déjà : si tu adhères a la secte, tu en parleras aussi en évoquant la solution sans jamais l'illustrer, c'est le signe des inities...

Laughing Laughing Laughing
J'ai compris le message !

Mais concrètement, est-ce que pendant un cours, il faut passer du temps avec un mauvais élève ? j'imagine que s'il est volontaire, il faut tout faire pour l'aider. S'il ne travaille pas, on fait quoi ? je veux bien le laisser aller dans le mur, mais s'il y a le bac à la fin de l'année, c'est presque dans mon intérêt que ma classe ait les meilleurs résultats possibles !

J'ai retenu une phrase d'une collègue à ce sujet là : "Les élèves faibles tu t'en chargent jusqu'à noël, passée cette période, tu ne t'occupe plus que de ceux qui veulent travailler (sous entendu bon ou faible)" et cette année ça a été mon leitmotiv. Je ne perd pas de temps avec des mer***x qui n'ont pas compris pendant un trimestre que je leur tendait la main.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par *Fifi* le Mar 28 Juin - 22:16

Ce post m'intéresse aussi, je n'ai pour l'instant fait que de courts remplacements, et je serai stagiaire en septembre.

Je me demandais : pour le lycée, quelle pression peut-on mettre sur les élèves en cas de chahut/bavardages ? Le coup des mots sur le carnet/appel aux parents est toujours valable ou un peu "gamin" ? Sinon, que faire concrètement ?

Pour le cas des punitions par des exercices, j'ai une question : est-ce bien vu de la chère inspection de punir par du travail un comportement problématique ? N'est-ce pas sous-entendre que le travail est une corvée ?
Je me fais un peu l'avocat du diable, mais cela me questionne !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par mimile le Mer 29 Juin - 6:02

les inspecteurs comme les formateurs te diront que ce n'est pas bien.
je me rappelle d'une formation cette année où une stagiaire expliquait qu'elle casait les DS en fin d'après midi pour avoir le calme cette heure là.
Le formateur lui a rétorqué que ce n'était pas un bon critère de choix pour placer un DS.

Entre ce que te diront les inspecteurs/formateurs et la réalité, il y a un monde...

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mer 29 Juin - 7:39

J'ai une autre question (je suis désolé, d'un coup plein d’interrogations sont arrivés, et la préparation au concours ne donne aucune réponse, ne prépare pas à ca quoi).

Que faire face à un élève qui tient tête ? je ne sais pas si cela peut arriver en lycée, mais imaginez qu'un élève jette un papier par terre, je lui demande de ramasser, il refuse. Que faire ? haussez le ton ? rien faire ? d'instinct je pense pas me mettre en colère, mais lui demander de venir me voir à la fin du cours seul à seul, lui passer une soufflante, et lui donner une punition (travail à faire). Bonne réaction ?

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par Xana le Mer 29 Juin - 7:48

@Filnydar a écrit:Quelques idées en vrac :

-Ne demande jamais à tes élèves s'ils savent telle ou telle chose, même si c'est écrit en gros dans les programmes précédents : ils répondront toujours "ah non, Monsieur, on n'a JAMAIS vu ça"

-Ne prends jamais tes élèves par surprise : ils doivent savoir ce que tu attends d'eux

-Sois bienveillant avec les élèves qui s'investissent, même s'ils sont très faibles. Par contre, pour ceux qui ne travaillent pas, pas de quartier !

-Sers-toi de tes collègues, demande-leur comment ils font. Reprends ce qui te plaît, adapte ce qui te plaît partiellement.


Pour des idées plus précises, elles viendront au fur et à mesure de la discussion.

Je trouve que ce sont d'excellents conseils, un peu comme des principes élémentaires indispensables!
Fermeté et bienveillance.

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par arabeskankylose le Mer 29 Juin - 8:06

@MathsX a écrit:J'ai une autre question (je suis désolé, d'un coup plein d’interrogations sont arrivés, et la préparation au concours ne donne aucune réponse, ne prépare pas à ca quoi).

Que faire face à un élève qui tient tête ? je ne sais pas si cela peut arriver en lycée, mais imaginez qu'un élève jette un papier par terre, je lui demande de ramasser, il refuse. Que faire ? haussez le ton ? rien faire ? d'instinct je pense pas me mettre en colère, mais lui demander de venir me voir à la fin du cours seul à seul, lui passer une soufflante, et lui donner une punition (travail à faire). Bonne réaction ?

Tu fais appeler un surveillant ou le CPE pour qu'il l'exclue (en tout cas s'il tient tête alors que tu lui demandes de quitter ton cours ou s'il refuse de se calmer après un truc grave).
Et si l'incident est mineur, ton idée est juste. Tu n'insistes pas, tu dis à l'élève de venir te voir en fin d'heure et tu continues ton cours. La reprise des activités "intellectuelles" permet parfois d'adoucir une ambiance délétère. En revanche, s'il quitte la salle en courant à la récré sans être venu te voir... :colere: Ca va barder pour lui !

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par freak le Mer 29 Juin - 15:55

Bonjour,

J'ai peu écrit sur ce forum, mais je le lis de temps en temps et là j'avais envie de répondre.
Je suis prof de maths en ZEP depuis deux ans et cette année, tous mes collègues partent. J'ai donc 4 néo tit qui débarquent, et je réfléchis pal mal aux conseils à donner en ce moment...

D'abord, l'agreg n'empêche pas d'aller en collège: ça a été mon cas en stage et dans ma première affectation.

Le premier conseil que j'ai envie de donner c'est: ne surtout pas évacuer ton rôle de flic. Non, les gamins ne se comportent pas bien tout seuls, ils ont besoin de quelqu'un pour rappeler les règles et les faire respecter. Les collègues qui se font bordéliser dans mon bahut sont ceux qui, à un moment, décident de ne plus faire la police. Et là, les enfants les plus gentils se transforment en gremlins!

De manière générale, surtout si tu es en ZEP, il ne faut jamais lâcher et bien le leur faire comprendre. Contrairement à ce que certains collègues disent, on peut toujours améliorer (au moins un peu) la situation. Cette année, une cinquième m'a bien fatigué jusqu'en avril et les deux derniers mois, ils se sont calmés. Si en janvier, la classe n'est pas encore cadrée, ce n'est pas perdu!

Pour ce qui est de la colère: je suis quelqu'un de très calme, et je ne m'énerve quasiment jamais avec des adultes. J'ai même tendance à ne pas dire ce que je pense par peur du conflit... Eh bien, en classe, je peux me mettre vraiment en colère (sans pour autant démarrer au quart de tour). C'est la situation qui change mon tempérament : en classe, je suis adulte face à des enfants, je n'ai pas peur du conflit, donc je n'ai pas vraiment de raison de cacher ma colère. Donc, ne t'en fais pas pour ça!
En revanche, si tu te mets en colère, ne dérape pas dans la vulgarité ou l'insulte, car ça ne fait qu'empirer les choses.

Parle sans détour de tes problèmes avec des collègues de confiance. La plupart ont des choses à t'apprendre.

Pour le travail non fait: je vérifie systématiquement pendant la moitié de l'année, et je sanctionne toujours quand ce n'est pas fait. Mon échelle: une punition (recopie de leçon, sinon ça te fait du travail), colle, mot aux parents, coup de fil aux parents, convocation des parents. Mais ce n'est pas systématique: un élève qui ne fait pas son travail 3 fois dans l'année aura juste une punition , alors qu'un élève qui ne fait jamais son travail, au bout de 2 semaines, j'ai les parents au téléphone.

Au début de l'année, n'annonce pas toutes tes règles: c'est indigeste et s'il y en a une que tu ne respectes pas, tu perds en crédibilité. Au contraire, mets les au travail avant le premier quart d'heure et reprend chaque fait qui te gène. Après, c'est à chacun de voir: certains collègues expliquent leur système de sanction pendant une heure et arrivent à s'y tenir. Mais c'est risqué la première année.
Il faut essayer d'être le plus rigoureux possible: si tu mets une colle, note le sur ton cahier, et prends le temps de vérifier, si tu donnes une punition, assure toi qu'elle a été faite, etc...

Si un élève de répond, ou refuse d'obtempérer, là, tu es coincé. Tu ne peux pas te débiner devant le reste de la classe, donc soit tu insistes (pour le carnet, pour la punition) soit, si l'élève persiste, tu l'exclus (a voir selon la politique de l'établissement), soit tu expliques clairement et à haute voix que tu vas appeler ses parents dans la journée et tu le fais, surtout. Ce genre de scène assoie ou affaiblit ton autorité, donc il faut bien médiatiser le fait que c'est toi qui gagne à la fin.

Essaie de bien préparer tes cours, d'éviter l'impro et de faire des trucs qui te plaisent. Un cours dont on est fier, généralement on l'anime bien et les élèves sont plus cools.

Pour problème a été, les deux premières année, la mise au travail. J'ai réglé ça en ritualisant au maximum le début de séance et en faisant 5 questions de calcul mental, pendant lesquelles tout le monde se tait (et pour cause: je note 3 élèves au hasard, à chaque fois!). Une fois que j'ai eu ce silence d'une ou deux minutes, les élèves sont moins bruyants.

J'aime bien les conseils de Claudia Renau: http://erra.perso.neuf.fr/ranguin/renau/conseils.htm

Bon courage pour ta rentrée, et profite bien de tes vacances.



freak
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par MathsX le Mer 29 Juin - 17:52

Merci beaucoup freak, j'ai lu avec attention ton message.

J'ai lu une bonne partie de ce qu'il y a sur ton site. En fait, il faut être d'une organisation irréprochable pour tenir tout ca, et ca me parait difficile de ne faire aucune erreur les premiers jours.

Si j'ai bien compris il faut toujours être sur les élèves. Est-ce qu'une interro orale de 5mn à chaque début de cours, et de temps une écrite pour tout le monde de 10mn, est stimulant pour élèves et les met au travail; ou c'est contreproductif ?
En même temps, si je fais ça à chaque cours, puis je corrige les exercices, puis à la fin il faut donner le travail à faire, plus quelques papiers à distribuer éventuellement, il va me rester quoi ... 20mn pour faire cours ?

MathsX
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour un TOTAL débutant ?

Message par freak le Mer 29 Juin - 21:10

Je t'explique ce que je fais en début de cours (en collège):

Ils se rangent.
Je les fais rentrer un par un, en me tenant dans l'embrasure de la porte: un oeil dans la classe, un oeil dans le couloir.
Ils restent debout en sortant leurs affaires et quand il y a le silence, je dis: "Bonjour à tous, asseyez vous. Sortez vos affaires et préparez vous pour les questions de débuts de séances, pendant que je fais l'appel"
Je fais l'appel, en appelant par le nom et le prénom (et pas seulement le prénom, afin de marquer une différence espace public/ espace privé)
On fait les 5 questions.
Je prends trois cahiers et on fait la correction. Il y a ensuite une note sur 5.

J'ai choisi de ne pas faire d'interro orale car c'est vraiment stressant pour les élèves en début de séance et ça n'occupe qu'un d'entre eux.
Dans mes questions, il y a du calcul mental mais je peux tout mettre dedans: des formules de volumes, des développements etc... L'intérêt, c'est que tu peux faire passer dedans toute une partie de l'entrainement technique du programme. Par exemple, en troisième, les identités remarquables: si tu passes 2 heures sur chaque, t'auras toujours une partie de la classe qui ne saura pas faire et dans ceux qui savent faire, une partie aura oublié dans les 2 semaines qui suivent le cours. Au lieu de ça, je fais une heure sur chaque, puis des questions de début de séances pendant 2 semaines sur les identités remarquables puis je reviens dessus régulièrement. Au bout du compte plus de gens ont compris et plus durablement. J'ai vraiment fait passé beaucoup de trucs sur les questions, et c'est très utile. Mais, effectivement, il faut que ça dure maximum 5 minutes.
Enfin, c'est très motivant pour une partie des élèves car c'est une petite note sans trop d'enjeu et ça permet de commencer le cours dans le silence.

Sur le fait de ne faire aucune erreur les premiers jours, c'est le risque lorsque tu en annonce trop. Il faut donc annoncer les règles au fur et à mesure et ne pas trop s'avancer sur l'échelle de sanction.
Et, oui, il faut une sacrée organisation pour ça. Pour ma part, je ne suis pas sur d'avoir encore trouvé l'outil parfait.

freak
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum