Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Duplay
Expert spécialisé

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Duplay le Ven 15 Juil 2011 - 0:31
Cripure a écrit:
@Mufab a écrit:N'empêche que vous avez hésité entre Duras et Muf...
Oui, et ce n'est pas flatteur pour vous Evil or Very Mad Du moins, de mon point de vue. (Je profite que Thrasybule semble absent, sinon je vais me faire disputer).



"C'est le fleuve. C'est le bac sur le Mékong. Le bac des livres. Du fleuve. Dans le bac il y a le car pour indigènes, les longues Léon Bollée noires, les amants de la Chine du Nord qui regardent. Le bac s'en va."

Suspect

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par User5899 le Ven 15 Juil 2011 - 0:39
Mowgli a écrit:
Cripure a écrit:
@Mufab a écrit:N'empêche que vous avez hésité entre Duras et Muf...
Oui, et ce n'est pas flatteur pour vous Evil or Very Mad Du moins, de mon point de vue. (Je profite que Thrasybule semble absent, sinon je vais me faire disputer).



"C'est le fleuve. C'est le bac sur le Mékong. Le bac des livres. Du fleuve. Dans le bac il y a le car pour indigènes, les longues Léon Bollée noires, les amants de la Chine du Nord qui regardent. Le bac s'en va."
Las ! le bac non ! mais nous nous en allons lol!
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Duplay le Ven 15 Juil 2011 - 0:46
Bon, soyons honnêtes. Comme le rappelait Pierre Desproges à juste titre, "Marguerite Duras n'a pas écrit que des conneries".

Spoiler:

"Elle en a filmé aussi."
yesyes




Dernière édition par Mowgli le Ven 15 Juil 2011 - 0:56, édité 1 fois
avatar
Lo
Enchanteur

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Lo le Ven 15 Juil 2011 - 0:55
Souvenir affreux de ma prof de philo de prépa qui nous a passé Hiroshima mon amour...

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Mufab le Ven 15 Juil 2011 - 11:26
Razz

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Marie Laetitia le Lun 1 Aoû 2011 - 11:00
Question d'accord:

"Ces petits ouvrages ne sont pas cités ici en raison de leur extrême brièveté" ou bien "Ces petits ouvrages ne sont pas cités ici en raison de leurs extrêmes brièvetés"


Mon relecteur veut me faire écrire la seconde formule mais je suis dubitative Suspect

Qui a raison ?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Angua
Doyen

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Angua le Lun 1 Aoû 2011 - 11:02
Singulier, une seule brièveté chacun... à confirmer, mais je serais de ton avis.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
avatar
Cerise
Niveau 6

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Cerise le Lun 1 Aoû 2011 - 11:04
Je suis d'accord avec vous, je mettrais au singulier aussi.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Marie Laetitia le Lun 1 Aoû 2011 - 11:04
Merci ! 2e question...

"Ces ouvrages ont sans doute été rédigés à partir de plusieurs manuscrits dont on ne connaît pas ou mal l'auteur ni la date de rédaction" ou bien "Ces ouvrages ont sans doute été rédigés à partir de plusieurs manuscrits dont on ne connaît pas ou mal l'auteur et la date de rédaction"

Moi j'avais écrit avec "ni", lui veut "et"...

(ne me dites pas de jeter mon relecteur, j'aurais un problème conjugal... Razz )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Mufab le Lun 1 Aoû 2011 - 11:06
Ces petits ouvrages ne sont pas cités ici en raison de leur extrême brièveté" ou bien "Ces petits ouvrages ne sont pas cités ici en raison de leurs extrêmes brièvetés"

Je mettrais singulier aussi : c'est une caractéristique commune, et non dénombrable.

vs :
"Ces petits ouvrages ne sont pas cités ici en raison de leurs titres."

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Cerise
Niveau 6

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Cerise le Lun 1 Aoû 2011 - 11:10
Perso, je changerais la partie "dont on ne connaît pas ou mal..."
A première vue, j'aurais été d'accord avec toi, mais quand je relis, je trouve la phrase bancale :
On ne connaît pas / On connaît mal : avec "mal", il n'y a pas de négation, c'est ça qui me gène.

"Ces ouvrages ont été rédigés... manuscrits pour lesquels on a des doutes quant à l'auteur et à la date de rédaction" ou quelque chose comme ça.
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Mufab le Lun 1 Aoû 2011 - 11:11
C'est le "ou mal" qui fait bizarre, car tu as du positif dans une négation.

= "dont on ne connaît ni l'auteur, ni la date de rédaction, ou qu'on les connaît mal."

Sinon il faut garder le "ni", à mon avis, dans ta phrase d'origine

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Mufab le Lun 1 Aoû 2011 - 11:12
Même chose que Cerise, en fait...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Celeborn le Lun 1 Aoû 2011 - 11:12
@Mufab a écrit:C'est le "ou mal" qui fait bizarre, car tu as du positif dans une négation.

Tout à fait.

En revanche, si tu tiens à garder la construction, je mettrais "et" (comme s'il s'agissait d'un "accord" de proximité -> le terme le + proche est "mal", sans négation)

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Marie Laetitia le Lun 1 Aoû 2011 - 11:18
@Cerise a écrit:Perso, je changerais la partie "dont on ne connaît pas ou mal..."
A première vue, j'aurais été d'accord avec toi, mais quand je relis, je trouve la phrase bancale :
On ne connaît pas / On connaît mal : avec "mal", il n'y a pas de négation, c'est ça qui me gène.

"Ces ouvrages ont été rédigés... manuscrits pour lesquels on a des doutes quant à l'auteur et à la date de rédaction" ou quelque chose comme ça.

OK. Mais vu que je veux faire la chasse aux "on" disgracieux... humm... "Ces ouvrages ont été rédigés à partir de manuscrits dont les auteurs et la date de rédaction sont mal connus", ça irait ?

j'ai une affreuse tendance à faire dans le style lourd et alambiqué... Embarassed dire qu'il y a quelques années j'avais un style plus simple... Sad

Merci à tous!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Cerise
Niveau 6

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Cerise le Lun 1 Aoû 2011 - 11:20
Oui, c'est beaucoup mieux comme ça.
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Mufab le Lun 1 Aoû 2011 - 11:25
OK. Mais vu que je veux faire la chasse aux "on" disgracieux... humm... "Ces ouvrages ont été rédigés à partir de manuscrits dont les auteurs et la date de rédaction sont mal connus", ça irait ?
Oui.
"incertains" ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Marie Laetitia le Lun 1 Aoû 2011 - 11:29
@Mufab a écrit:
OK. Mais vu que je veux faire la chasse aux "on" disgracieux... humm... "Ces ouvrages ont été rédigés à partir de manuscrits dont les auteurs et la date de rédaction sont mal connus", ça irait ?
Oui.
"incertains" ?

ça serait mieux ? (j'hésite)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Cerise
Niveau 6

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Cerise le Lun 1 Aoû 2011 - 11:31
Oui, c'est pas mal aussi "incertains".
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par User5899 le Lun 1 Aoû 2011 - 12:31
@Angua a écrit:Singulier, une seule brièveté chacun... à confirmer, mais je serais de ton avis.
+1, évidemment.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par User5899 le Lun 1 Aoû 2011 - 12:33
@Cerise a écrit:Perso, je changerais la partie "dont on ne connaît pas ou mal..."
A première vue, j'aurais été d'accord avec toi, mais quand je relis, je trouve la phrase bancale :
On ne connaît pas / On connaît mal : avec "mal", il n'y a pas de négation, c'est ça qui me gène.

"Ces ouvrages ont été rédigés... manuscrits pour lesquels on a des doutes quant à l'auteur et à la date de rédaction" ou quelque chose comme ça.
dont on ne connaît (ou seulement avec incertitude) ni... ni.
Ceci dit, connaître mal, est-ce connaître ? Laughing
bellaciao
Fidèle du forum

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par bellaciao le Lun 1 Aoû 2011 - 12:35
Une question que je me pose souvent ici : faut-il employer avec le conditionnel l'imparfait du subjonctif dans cette situation de communication particulière qu'est un forum ou considérer que c'est une forme d'oral et en rester au subjonctif présent ?
J'aimerais qu'il fît ou j'aimerais qu'il fasse ?
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Marie Laetitia le Lun 1 Aoû 2011 - 12:51
Cripure a écrit:
@Cerise a écrit:Perso, je changerais la partie "dont on ne connaît pas ou mal..."
A première vue, j'aurais été d'accord avec toi, mais quand je relis, je trouve la phrase bancale :
On ne connaît pas / On connaît mal : avec "mal", il n'y a pas de négation, c'est ça qui me gène.

"Ces ouvrages ont été rédigés... manuscrits pour lesquels on a des doutes quant à l'auteur et à la date de rédaction" ou quelque chose comme ça.
dont on ne connaît (ou seulement avec incertitude) ni... ni.
Ceci dit, connaître mal, est-ce connaître ? Laughing

non. On peut connaître l'auteur mais pas la date et inversement.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par User5899 le Lun 1 Aoû 2011 - 13:56
@bellaciao a écrit:Une question que je me pose souvent ici : faut-il employer avec le conditionnel l'imparfait du subjonctif dans cette situation de communication particulière qu'est un forum ou considérer que c'est une forme d'oral et en rester au subjonctif présent ?
J'aimerais qu'il fît ou j'aimerais qu'il fasse ?
Le conditionnel présent n'appelle pas le subjonctif imparfait de façon automatique. Il ne l'appelle qu'en référence à un fait passé. Ah ! Que j'aimerais (aujourd'hui) qu'il m'oubliât (hier). Mais sinon : Ah ! Que j'aimerais qu'il m'oublie !
bellaciao
Fidèle du forum

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par bellaciao le Lun 1 Aoû 2011 - 14:20
Merci pour la nuance, Cripure. Je l'ignorais. Smile
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: j'causons point bien la france, mais j'me soigne

par Celeborn le Lun 1 Aoû 2011 - 14:29
Cripure a écrit:Le conditionnel présent n'appelle pas le subjonctif imparfait de façon automatique. Il ne l'appelle qu'en référence à un fait passé. Ah ! Que j'aimerais (aujourd'hui) qu'il m'oubliât (hier). Mais sinon : Ah ! Que j'aimerais qu'il m'oublie !

Je disconviens respectueusement. Si l'on veut marquer l'antériorité du fait de la subordonné par rapport à celui de la principale, on utilisera un temps composé (qu'il m'ait oublié/qu'il m'eût oublié), et non l'imparfait du subjonctif. Grevisse affirme qu'on peut employer indifféremment le présent ou l'imparfait quand le verbe de la principale est au conditionnel présent, et que si vraiment on tient à faire une nuance entre les deux, la différence est à faire entre un irréel (je voudrais qu'il plût -> mais il fait grand beau temps) et un possible (je voudrais qu'il pleuve -> et d'ailleurs y'a de gros nuages, ça va peut-être se produire dans pas longtemps). Mais bon, il fait comprendre que c'est se livrer à des pratiques sexuelles sur de pauvres insectes volants.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum