Introduction des notions grammaticales en début d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction des notions grammaticales en début d'année

Message par arlette le Jeu 30 Juin 2011 - 9:23

Bonjour à tous

Je commence à travailler mes cours pour la rentrée car j'aurai pour la première fois une classe de 6 eme et je panique un peu.

Dans ma première séquence je voudrais appréhender des notions de grammaire et de conjugaison précises mais je ne sais pas dans quel ordre les présenter aux élèves ( elles seront en rapport avec le textes étudiés bien sûr) .
Voici les notions auxquelles je pense : le nom / les articles / la phrases verbale et non verbale / le présent.

Je voudrais partir des textes pour faire observer les notions aux élèves mais je ne sais pas comment m'y prendre . Je ne veux pas leur donner de façon abrupte une leçon sur le nom ou la phrase .
Rolling Eyes Merci pour vos conseils

arlette
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction des notions grammaticales en début d'année

Message par Clarianz le Jeu 30 Juin 2011 - 9:37

oh, moi je ne suis pas contre un peu de brutalité, stt qu'ils connaissent déjà tout ça en sortant du CM2!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction des notions grammaticales en début d'année

Message par Dinaaa le Jeu 30 Juin 2011 - 9:47

@arlette a écrit:Bonjour à tous

Je commence à travailler mes cours pour la rentrée car j'aurai pour la première fois une classe de 6 eme et je panique un peu.

Dans ma première séquence je voudrais appréhender des notions de grammaire et de conjugaison précises mais je ne sais pas dans quel ordre les présenter aux élèves ( elles seront en rapport avec le textes étudiés bien sûr) .
Voici les notions auxquelles je pense : le nom / les articles / la phrases verbale et non verbale / le présent.

Je voudrais partir des textes pour faire observer les notions aux élèves mais je ne sais pas comment m'y prendre . Je ne veux pas leur donner de façon abrupte une leçon sur le nom ou la phrase . Rolling Eyes Merci pour vos conseils


Franchement, les élèves ont BESOIN de leçons très claires et bien définies, alors tu peux leur faire repérer des mots, essayer de voir à quoi servent ces mots, en faire retrouver leur nature grammaticale mais il faudra bien à un moment leur donner une leçon et marquer à côté "A retenir" ou "J'apprends" parce que sinon, ils vont être perdus, les petits 6e ! Et fais leur confiance, ils ont déjà beaucoup de connaissances en arrivant au collège, ils ne sont pas novices en grammaire !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction des notions grammaticales en début d'année

Message par bellaciao le Jeu 30 Juin 2011 - 12:58

Tu peux faire tes leçons de grammaire sur un repérage à partir des textes étudiés, mais ce n'est pas obligatoire.
Si tu cherches vraiment un rapport, tu as des textes dans La Grammaire est une chanson douce d'Erik Orsenna qui présentent les "tribus" de mots. Autre remarque : avant d'introduire la phrase verbale / non verbale et de voir la conjugaison, il est bon de bien différencier le nom du verbe. Les 6e n'arrivent pas tous avec ce bagage-là (pardon pour les PE, je sais bien qu'ils font de leur mieux !).

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introduction des notions grammaticales en début d'année

Message par V.Marchais le Jeu 30 Juin 2011 - 13:31

Une leçon sur le nom ou le verbe n'est pas fondamentalement plus abrupte que telle ou telle étude de texte. Elle est légitime, nécessaire, un point c'est tout. Même l'inspection générale n'essaie plus de nous faire croire qu'il serait indispensable de partir des textes pour introduire la grammaire. Il faut le faire SI C'EST PERTINENT, en d'autres termes, si cela va apporter un éclairage intéressant sur le texte ou si certaines phrases du texte illustrent avec une exactitude remarquable le point de langue que l'on souhaite faire étudier.

Je te donne un exemple concret, Arlette. Si tu veux étudier le passé simple, que tu viens justement de lire un texte au passé simple qui offre suffisamment d'occurrences pour rappeler en peu de temps les principales règles, ce serait dommage de s'en priver. Voici ce que je fais en la matière :
Peut-être que j'entendis un craquement et aperçus du coin de l'œil une ombre mouvante ; peut-être que j'obéis à un instinct semblable à celui des chats : toujours est-il que, en me retournant, je vis Hands, à mi-chemin entre le bastingage et moi, son poignard à la main.
Nous dûmes hurler tous les deux à la fois quand nos yeux se rencontrèrent ; mais alors que je poussai un cri aigu de terreur, lui beugla comme un taureau furieux en train de charger.
Stevenson, L’Ile au trésor.
1. A quel temps sont les verbes en gras ?
2. Relevez-les, entourez leur terminaison et donnez leur infinitif et leur personne.
3. Que pouvez-vous en déduire sur la formation du passé simple ?

Mais je doute que travailler le COD à partir d'un texte te permette de mieux expliquer cette notion. Pour le coup, un corpus idoine est bien plus efficace. Et l'efficacité, en grammaire, doit être notre seule préoccupation - pas l'inféodation au modèle de la séquence bien ficelée ou à quelque autre modèle que ce soit. Exemple encore :
Pour commencer
Observez les phrases suivantes :
Marie dort. - Le chien aboie. - Luc attrape.- Jean nage. - Il souleva. - Je voudrais. – Le soleil brille. – Marc enlève.
1. Lesquelles de ces phrases ne sont pas correctes ? Pourquoi ?
2. Toutes ces phrases sont construites de la même manière : laquelle ?
3. Que faut-il ajouter pour que certaines phrases aient du sens ?
4. Proposez un classement des verbes employés dans ces phrases en deux groupes et justifiez votre classement.

Leçon :
Certains verbes peuvent exprimer une action complète rien qu’avec le sujet : le verbe avec son sujet suffit pour réaliser l’action. Ce sont des verbes intransitifs. Ex : pleurer, éternuer, marcher. L’action ne s’exerce sur rien : Je marche quoi ? qui ? à quoi ? sont des questions qui n’ont aucun sens.
D’autres verbes, au contraire, expriment une action qui s’exerce forcément sur un objet. Le verbe avec son sujet seul ne suffit pas à réaliser l’action : il faut aussi un objet. Ce sont des verbes transitifs (transiter signifie passer : l’action passe du sujet à l’objet, s’exerce sur l’objet). Ex : enlever : Marc enlève quoi ? Il faut le préciser.
La plupart du temps, les verbes transitifs doivent donc être complétés par un complément qui précise l’objet sur lequel s’exerce l’action : le complément d’objet. Ex : Marc enlève sa chemise.
NB : Parfois, le complément d’objet d’un verbe transitif n’est pas précisé. Ex : Il lit. Il mange. Mais je lis ou je mange forcément quelque chose, même si on ne précise pas quoi : lire et manger sont des verbes transitifs. Les questions : Il lit quoi ? Il mange quoi ? sont correctes et peuvent recevoir une réponse.

Si le complément d’objet est placé directement à coté du verbe, c’est un complément d’objet direct (COD).
Si le complément d’objet est introduit par une préposition (à, de…), c’est un complément d’objet indirect (COI).
Certains verbes se construisent obligatoirement avec deux compléments d’objet. Ex : donner quelque chose à quelqu’un.
COD + COI
Dans ce cas-là, le COI est appelé complément d’objet second (COS).

Attention : les verbes d’état sont tous intransitifs : ils n’ont jamais de COD.

Pour trouver le complément d’objet d’un verbe, il suffit de poser la question : sujet + verbe + (à, de) quoi ? Ex : Marc enlève sa chemise. Marc enlève quoi ? Sa chemise : sa chemise est le COD du verbe enlever.

Les deux pièges à éviter :
- Cherchez toujours le sujet avant le COD, pour ne pas confondre COD et sujet inversé.
- Vérifiez que le verbe est bien un verbe transitif et rappelez-vous que les verbes d’état n’ont jamais de COD.

(observations et leçon tirés de Terre des Lettres 5e)

Je doute qu'un texte permette de faire plus clair que ces phrases faites exprès. Mais on ne sait jamais.

Pour chaque notion que tu vas étudier, demande-toi :
- En quoi elles sont essentielles ;
- Ce qui les caractérise ;
- Ce qui permet de bien les cerner.
Les réponses à ces questions te permettront de décider de ce qu'il faut mettre en avant dans la leçon comme dans les exercices. À partir de là, tu verras si un texte te permet de le faire simplement et rapidement ou s'il vaut mieux que tu te construises ton propre corpus.

Pour la progression, je te renvoie au fil ouvert par Miss Térious sur le même sujet.

Bon travail - profite aussi des vacances.


V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum