Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Circé
Expert spécialisé

Re: dissertations des ES/S

par Circé le Mar 5 Juil 2011 - 17:14
@syrinxx a écrit:Je suis dans le sujet d'invention et c'est vraiment croustillant, alors, je ne résiste pas:
Marie (la femme aux bandages) raconte à sa mère qui la soigne qu'elle s'est blessée en trébuchant sur du verre, lors de l'émeute; Mais heureusement, elle est montée dans les appartements de la reine et a trouvé des bandages et de la pommade pour soigner sa blessure.
Là elle rentre chez elle se faire soigner par sa mère, après avoir fêté la victoire avec les autres dans un bar....

lol! affraid

Jusque là, j'avais eu des bandeaux dans les cheveux mais je n'avais pas encore imaginé ça. et vous?

T'es sûre qu'on a pas corrigé la même copie???? Parce que j'ai eu exactement la même chose...


En tout cas, j'en ai eu une qui était un pur bonheur. Enormément de rythme au récit, entrecoupé des dialogues avec la famille, un langage de gouaille, parfois au discours indirect libre, une petite soeur qui se mêlait de la conversation pour finir sur la phrase sublime "et elle se tut car elle avait devant elle quelque chose de bien plus terrifiant que la garde nationale: sa mère." :petitdrapeau:

avatar
syrinxx
Niveau 9

Re: dissertations des ES/S

par syrinxx le Mer 6 Juil 2011 - 12:51
@Circé a écrit:
En tout cas, j'en ai eu une qui était un pur bonheur. Enormément de rythme au récit, entrecoupé des dialogues avec la famille, un langage de gouaille, parfois au discours indirect libre, une petite soeur qui se mêlait de la conversation pour finir sur la phrase sublime "et elle se tut car elle avait devant elle quelque chose de bien plus terrifiant que la garde nationale: sa mère." :petitdrapeau:
Moi aussi j'en ai eu une comme ça, mais c'est la seule au dessus de la moyenn, la gouaille très bien maîtrisée... on devinait l'accent parisien c'est rare!


avatar
syrinxx
Niveau 9

Re: dissertations des ES/S

par syrinxx le Mer 6 Juil 2011 - 12:58
Désolée de vous embêter avec ça, je suppose que vous avez tous fini. Very Happy Moi je suis en train de relire mes copies pour harmoniser mes propres notes.
Pour le sujet d'invention, une copie qui consacre la moitié de son texte à raconter le retour de la femme chez elle , avant le récit à la famille, c'est bien un hors-sujet? puisque le sujet était " Rentrée chez elle...."
Et si la copie vous met quelques lignes sur le retour ou le cadre du récit (le moment où elle s'installe pour parler", vous sanctionnez?
Comment avez-vous sanctionné les erreurs d'énonciation?
avatar
ysabel
Devin

Re: dissertations des ES/S

par ysabel le Mer 6 Juil 2011 - 13:12
chez nous on accepte une mise en situation mais qq lignes seulement. J'ai sanctionné comme HS tous les travaux qui consacraient plus de 10 lignes à cela - chez certains c'est plus de la moitié du devoir.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: dissertations des ES/S

par Circé le Mer 6 Juil 2011 - 13:18
@syrinxx a écrit:Désolée de vous embêter avec ça, je suppose que vous avez tous fini. Very Happy Moi je suis en train de relire mes copies pour harmoniser mes propres notes.
Pour le sujet d'invention, une copie qui consacre la moitié de son texte à raconter le retour de la femme chez elle , avant le récit à la famille, c'est bien un hors-sujet? puisque le sujet était " Rentrée chez elle...."
Et si la copie vous met quelques lignes sur le retour ou le cadre du récit (le moment où elle s'installe pour parler", vous sanctionnez?
Comment avez-vous sanctionné les erreurs d'énonciation?

J'ai terminé ma propre harmo hier, à cause des dates de fermeture du serveur.
J'ai eu effectivement une copie qui a consacré la moitié du récit à l'arrivée à la maison (avec la description de la maison) mais j'ai pas beaucoup sanctionné parce que le sujet imposait que l'on explique que la femme rentrait chez elle...alors que bon nombres de copies commencent sans passer par cette étape...et là, j'ai lourdement sanctionné.
Bon, la seconde partie du texte était de qualité, tout était plus ou moins bien respecté donc elle/il a eu une bonne note.

Je ne comprends pas bien ta question sur les quelques lignes du retour, il fallait qu'il y ait au moins quelques lignes, du moins, pour mon aca, ce sont nos consignes.

Les erreurs d'énonciation, selon la gravité: de 1 à 4 points.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: dissertations des ES/S

par V.Marchais le Mer 6 Juil 2011 - 13:30
À propos, les collègues de lycée... Si je dévie trop du post initial, vous me le dites, j'en créerai un à part, mais justement, en fin de 3e, j'essaie de préparer mes élèves à la dissert (je trouve ça plus nécessaire que le bachotage d'un DNB que, de toute façon, tous ceux qui ont bossé un minimum auront à coup sûr) mais, n'ayant plus enseigné en lycée depuis fort fort longtemps, je ne suis pas sûre du tout de la pertinence de ce que je propose.

Accepteriez-vous de critiquer ce que j'ai proposé la dernière fois ? Est-ce que je suis à l'ouest avec la démarche que j'impose aux élèves ? Cela fait tellement longtemps que je n'ai plus corrigé ni fait moi-même de dissertation... Embarassed Embarassed Embarassed

Je précise que ce travail faisait suite à l'étude de Cinna de Corneille et que je ne l'ai donné qu'aux élèves qui demandaient le lycée (trop difficile pour les autres). J'ajoute que nous avons travaillé l'argumentation toute l'année.

Écrire :
Voici ce que, dans ses Remarques sur Cinna, Voltaire écrivait, à propos du monologue de l’acte III scène 3 :
«Ce discours est d’un vil domestique et non pas d’un sénateur romain : il achève d’avilir son rôle [celui de Cinna] qui était si mâle, si fier, si terrible au premier acte. On s’intéressait à Cinna, et à présent, on ne s’intéresse qu’à Auguste. »
Faites trois paragraphes argumentés pour dire si vous êtes d’accord avec ce jugement.

Quelques conseils de méthode.
La dissertation vous demande souvent de commenter une affirmation pour exprimer votre propre opinion sur une œuvre que vous avez étudiée. Il n’est pas question de trancher brutalement mais de discuter (c’est le sens de disserter, qui a donné dissertation).
Commencez donc par peser le pour et le contre de l’avis qu’on vous donne, et faites un paragraphe pour développer chaque partie. Argumentez en vous référant constamment au texte. Faites même des citations précises (entre guillemets bien sûr).
Voici quelques questions pour vous y aider :

1ère partie : En quoi Cinna se montre-t-il effectivement servile, plus qu’on ne peut l’attendre de la part d’un héros ? Pour répondre, envisagez sa relation avec Émilie, son attitude face à l’empereur, les sentiments qu’il exprime dans son monologue, la place qu’il se donne.
2ème partie : Cinna est-il vraiment si peu héroïque ? Est-ce seulement la faiblesse d’un homme amoureux qui le conduit à obéir à Émilie ? Peut-il y avoir de la grandeur à se soumettre ? Dans quel cas ? A quels héros du Moyen-âge son attitude peut-elle faire penser ? La reconnaissance est-elle une qualité digne d’un héros ? A quoi Cinna est-il prêt pour sauver son honneur ?

Le sujet vous demande de peser un certain jugement. Mais souvent, si vous le lisez attentivement, vous verrez qu’il peut suggérer une ouverture, un glissement vers un autre point de discussion qui permettra de sortir de l’opposition pour ou contre.
Ici, la citation finit par parler d’Auguste. On ne s’intéresse qu’à lui, dit Voltaire en manière de reproche. Mais est-ce vraiment un défaut, un raté de Corneille ? Pour répondre, appuyez-vous sur votre connaissance du contexte de l’œuvre, sur le sous-titre. Qui est le véritable héros de cette tragédie ? Sa grandeur diminue-t-elle les autres personnages ou les élève-t-elle ? Cette réflexion fera l’objet d’une troisième partie.

Pour finir :
Résumer l’essentiel de vos idées et la conclusion à laquelle vous en êtes arrivé dans un dernier court paragraphe (la conclusion).

Rédigez une introduction à votre devoir : recopiez intégralement la citation que vous devez commenter, mettez-la dans son contexte et annoncez par des questions l’ordre de vos paragraphes.

Merci à tous ceux qui voudront bien prendre le temps de me conseiller pour améliorer ce travail et mieux préparer mes élèves aux exigences du lycée.
avatar
syrinxx
Niveau 9

Re: dissertations des ES/S

par syrinxx le Mer 6 Juil 2011 - 13:32
@Circé a écrit: J'ai terminé ma propre harmo hier, à cause des dates de fermeture du serveur.
J'ai eu effectivement une copie qui a consacré la moitié du récit à l'arrivée à la maison (avec la description de la maison) mais j'ai pas beaucoup sanctionné parce que le sujet imposait que l'on explique que la femme rentrait chez elle...alors que bon nombres de copies commencent sans passer par cette étape...et là, j'ai lourdement sanctionné.
Bon, la seconde partie du texte était de qualité, tout était plus ou moins bien respecté donc elle/il a eu une bonne note.

Je ne comprends pas bien ta question sur les quelques lignes du retour, il fallait qu'il y ait au moins quelques lignes, du moins, pour mon aca, ce sont nos consignes.
Les erreurs d'énonciation, selon la gravité: de 1 à 4 points.


humhum Mince, moi je n'ai eu aucune consigne là-dessus, et comme le sujet dit: "rentrée chez elle, la femme aux bandeaux raconte.... ", j'ai compris que, ça y est, elle est rentrée (ellipse par rapport au texte Flaubert) et qu' elle commence son récit. Donc je n'ai pas sanctionné quand la copie commence directement par un récit à la première personne, du moment qu'il y a les marques du discours direct. Bon de toutes façons, c'est tellement mal écrit que ça ne change pas grand chose à la note.
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: dissertations des ES/S

par Circé le Mer 6 Juil 2011 - 13:35
Ben d'une aca à une autre, les consignes différent...ce qui ne m'étonne guère.
Après, c'est sûr tu juges d'un ensemble, si tout est mauvais, c'est mauvais, tant pis.
Je n'ai eu qu'une seule excellente note sur 18 copies.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: dissertations des ES/S

par User5899 le Sam 9 Juil 2011 - 1:33
@V.Marchais a écrit:À propos, les collègues de lycée... Si je dévie trop du post initial, vous me le dites, j'en créerai un à part, mais justement, en fin de 3e, j'essaie de préparer mes élèves à la dissert (je trouve ça plus nécessaire que le bachotage d'un DNB que, de toute façon, tous ceux qui ont bossé un minimum auront à coup sûr) mais, n'ayant plus enseigné en lycée depuis fort fort longtemps, je ne suis pas sûre du tout de la pertinence de ce que je propose.

Accepteriez-vous de critiquer ce que j'ai proposé la dernière fois ? Est-ce que je suis à l'ouest avec la démarche que j'impose aux élèves ? Cela fait tellement longtemps que je n'ai plus corrigé ni fait moi-même de dissertation... Embarassed Embarassed Embarassed

Je précise que ce travail faisait suite à l'étude de Cinna de Corneille et que je ne l'ai donné qu'aux élèves qui demandaient le lycée (trop difficile pour les autres). J'ajoute que nous avons travaillé l'argumentation toute l'année.

Écrire :
Voici ce que, dans ses Remarques sur Cinna, Voltaire écrivait, à propos du monologue de l’acte III scène 3 :
«Ce discours est d’un vil domestique et non pas d’un sénateur romain : il achève d’avilir son rôle [celui de Cinna] qui était si mâle, si fier, si terrible au premier acte. On s’intéressait à Cinna, et à présent, on ne s’intéresse qu’à Auguste. »
Faites trois paragraphes argumentés pour dire si vous êtes d’accord avec ce jugement.

Quelques conseils de méthode.
La dissertation vous demande souvent de commenter une affirmation pour exprimer votre propre opinion sur une œuvre que vous avez étudiée. Il n’est pas question de trancher brutalement mais de discuter (c’est le sens de disserter, qui a donné dissertation).
Commencez donc par peser le pour et le contre de l’avis qu’on vous donne, et faites un paragraphe pour développer chaque partie. Argumentez en vous référant constamment au texte. Faites même des citations précises (entre guillemets bien sûr).
Voici quelques questions pour vous y aider :

1ère partie : En quoi Cinna se montre-t-il effectivement servile, plus qu’on ne peut l’attendre de la part d’un héros ? Pour répondre, envisagez sa relation avec Émilie, son attitude face à l’empereur, les sentiments qu’il exprime dans son monologue, la place qu’il se donne.
2ème partie : Cinna est-il vraiment si peu héroïque ? Est-ce seulement la faiblesse d’un homme amoureux qui le conduit à obéir à Émilie ? Peut-il y avoir de la grandeur à se soumettre ? Dans quel cas ? A quels héros du Moyen-âge son attitude peut-elle faire penser ? La reconnaissance est-elle une qualité digne d’un héros ? A quoi Cinna est-il prêt pour sauver son honneur ?

Le sujet vous demande de peser un certain jugement. Mais souvent, si vous le lisez attentivement, vous verrez qu’il peut suggérer une ouverture, un glissement vers un autre point de discussion qui permettra de sortir de l’opposition pour ou contre.
Ici, la citation finit par parler d’Auguste. On ne s’intéresse qu’à lui, dit Voltaire en manière de reproche. Mais est-ce vraiment un défaut, un raté de Corneille ? Pour répondre, appuyez-vous sur votre connaissance du contexte de l’œuvre, sur le sous-titre. Qui est le véritable héros de cette tragédie ? Sa grandeur diminue-t-elle les autres personnages ou les élève-t-elle ? Cette réflexion fera l’objet d’une troisième partie.

Pour finir :
Résumer l’essentiel de vos idées et la conclusion à laquelle vous en êtes arrivé dans un dernier court paragraphe (la conclusion).

Rédigez une introduction à votre devoir : recopiez intégralement la citation que vous devez commenter, mettez-la dans son contexte et annoncez par des questions l’ordre de vos paragraphes.

Merci à tous ceux qui voudront bien prendre le temps de me conseiller pour améliorer ce travail et mieux préparer mes élèves aux exigences du lycée.
Bon, moi, je trouve ça très très bien. Mais contradictoire avec la phrase de présentation. Ce qu'ils en pensent, on s'en fout. Une dissertation, c'est un travail pour faire le bilan sur une façon de voir une question, pas une invitation qui leur est adressée de "nous faire part de leur avis". Donc, je changerais la présentation du début. Qui, d'ailleurs, ne correspond pas à la démarche que vous leur balisez, et que j'approuve à 100%.
Il faut insister sur le fait
- que la conclusion doit tirer une conséquence de ce qui précède (c'est la thèse soutenue du devoir) : ce ne peut pas être seulement la reprise des trois parties (ce qu'on trouve de plus en plus souvent) ;
- que les parties sont les arguments principaux de la thèse (donc de la conclusion) : elles sont donc en relation avec elle, et elles ne doivent pas reposer sur des phrases non motivées du style "on peut s'intéresser à truc", "on peut maintenant s'intéresser à machin" : je leur dis toujours : "si on peut le faire, c'est qu'on pourrait aussi ne pas le faire ; or une partie est nécessaire et donc non contingente".
Il faut corriger l'infinitif "Résumer" pour la cohérence avec les impératifs du reste du texte.
Et félicitations pour leur enseigner la 3e partie dès la 3e !! Nous, nous abdiquons sur ce point.
Ah, tiens ! J'ajoute quelque chose. Certains, dont je ne fais pas partie, invitent les élèves à "ouvrir" leur dissertation vers une autre question, à la fin de la conclusion. J'observe que les élèves ne savent pas le faire, parce qu'ils n'ont pas le recul nécessaire pour poser des problèmes. Donc, ne les y incitez pas. Ca donne souvent : "Mais ne pourrait-on pas dire qu'Auguste, au fond, aime les crêpes ?". Et là, je dis NON.

Laughing
Contenu sponsorisé

Re: dissertations des ES/S

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum