5° - Les débuts de l'Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5° - Les débuts de l'Islam

Message par brez le Dim 3 Juil 2011 - 13:00

Je suis en train de revoir cette leçon, celle de cette année ne m'a pas du tout satisfaite. J'aimerais donc avoir l'avis de collègues.
Avez-vous réussi à commencer de manière satisfaisante par les conquêtes, puis à enchaîner sur la religion ? Je compte inverser cette année, sinon les élèves sont un peu paumés. Avez-vous réussi à placer la carte du monde musulman en conclusion ? Je l'ai fait sans grande conviction et ça m'a semblé venir un peu comme un cheveu sur la soupe. Pour l'année prochaine, je compte plutôt la placer en introduction (ce qui permet de faire des rappels du programme de fin de 6°).

brez
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Nabulio le Dim 3 Juil 2011 - 19:29

Je commence par une enluminure de Damas sur laquelle un minaret est bien visible. Cette introduction permet de situer une ville dans une région abordée en 6e (Apparition du monothéisme et berceau du christianisme). Comment expliquer la présence de cette mosquée?

Leçon 1 Je pars sur l'exemple de la conquête de la Palestine et de la Syrie et l'expansion du monde musulman. Ici on peut introduire la fameuse carte du monde musulman.

Leçon 2 Je travaille sur la mise par écrit de l'Islam. Cela permet tout autant de montrer que la mise par écrit s'est faite sur une longue durée et bien après la vie du prophète que présenter les principales caractéristiques de la religion. Je termine cette leçon avec une enluminure présentant Mahomet prêchant à Médine sur un Minbar. Ce document permet tout à la fois de montrer les décalages chronologiques qui peuvent exister (Le minbar n'existait pas du temps de Mahomet) qu'introduire la partie suivante basée sur la Mosquée.

Leçon 3 Je termine le chapitre en présentant la mosquée comme symbole d'une nouvelle civilisation. Je commence par un texte (Certes postérieur à la période étudiée) d'un géographe musulman expliquant qu'on ne peut parler de ville que si elle possède un minbar. J'enchaîne sur une étude de la ville de Damas. Je montre ainsi la place centrale de la mosquée, le fait qu'elle apparaisse en même temps que la conquête arabe et qu'elle est un révélateur de la richesse de cette nouvelle culture.

Nabulio
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par JEMS le Dim 3 Juil 2011 - 20:30

Avec ma collègue d'histoire géo, nous avons monté un projet sur les cultes. Tu peux déjà voir ce lien :
http://www.curiosphere.tv/islam/


_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par brez le Dim 3 Juil 2011 - 21:17

Nabulio ==> J'ai suivi le même plan cette année. Je suis partie de la vidéo de qantara sur la mosquée de Damas qui permet de voir que sur un même site se sont succédés un temple romain, une église chrétienne et une mosquée. Ça fait le lien avec la 6ème et je pars du même questionnement que toi.

Tes élèves n'ont pas été gênés d'étudier les conquêtes d'une nouvelle civilisation avant de connaître la religion qui en est à la base ?

JEMS ==> c'est un projet type IDD ?

brez
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Nabulio le Dim 3 Juil 2011 - 22:19

Gêné est un grand mot mais c'est vrai que ce n'est pas le plus facile. J'ai donc, pour garder une logique chronologique, étudié le contenant avant le contenu, c'est à dire la mise par écrit (qui a lieu après la conquête vue dans la leçon 1) avant d'aborder les principes religieux (que je travaille très rapidement). L'image montrant Mahomet sur le minbar, en plus d'amener à la partie suivante permet de rappeler que les documents sources sont parfois des reconstructions d'un passé comme les contemporains du document le voyaient et non comme il était réellement.

Les élèves ne sont pas en plein inconnu car en 6e j'avais déjà fait des séquences sur la bible hébraïque et le nouveau testament montrant que leur écriture se fait sur la durée et (plus ou moins) longtemps après les évènements qu'ils racontent et que le passé évoqué dans ces textes n'est pas toujours très "historique". Les élèves se retrouvent ici dans la même situation.

Nabulio
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Malaga le Lun 4 Juil 2011 - 10:51

J'ai procédé de la même manière.
D'abord, les conquêtes du monde musulman. J'ai expliqué que le monde musulman est une civilisation née en Arabie au VIIème siècle qui partage une religion, l'Islam. Puis on regarde d'où partent les musulmans, où ils arrivent, de quelle manière ils font la conquête de la Syrie-Palestine. Je finis sur la carte du monde musulman.

Ensuite, on étudie les croyances de cette civilisation.

Enfin, j'ai fini avec l'organisation politique, les mosquées au coeur des villes, les apports de cette civilisation brillante...

Je craignais que les élèves soient gênés par l'ordre de la leçon mais pas du tout.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par JEMS le Lun 4 Juil 2011 - 11:32

@brez a écrit:Nabulio ==> J'ai suivi le même plan cette année. Je suis partie de la vidéo de qantara sur la mosquée de Damas qui permet de voir que sur un même site se sont succédés un temple romain, une église chrétienne et une mosquée. Ça fait le lien avec la 6ème et je pars du même questionnement que toi.

Tes élèves n'ont pas été gênés d'étudier les conquêtes d'une nouvelle civilisation avant de connaître la religion qui en est à la base ?

JEMS ==> c'est un projet type IDD ?

Non, mais c'est un projet municipal dans lequel nous nous sommes introduits. Le thème : comprendre et respecter l'autre à travers la diversité religieuse. Nous avons rencontré un responsable de chaque obédience (catholique, protestante, musulmane et juive), visité les lieux de culte...

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par brez le Jeu 7 Juil 2011 - 17:37

Je crois que le vrai problème de mes élèves cette année, c'est que pour beaucoup ils avaient eu peu d'heures d'HG l'année précédente. D'où d'énormes lacunes au niveau des religions. Je retente donc le même ordre cette année, en allégeant certaines parties.

brez
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Marie Laetitia le Mer 12 Sep 2012 - 19:21

youhou... dites, quelqu'un saurait m'expliquer le rôle de la Kaaba pour les musulmans? Lieu de pélerinage OK, mais quid du statut de la pierre noire? Est-elle vénérée? (me dites par adorée, pas possible, monothéisme oblige) Condorcet, aurais-tu par hasard le dictionnaire de Sourdel sous la main?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Celadon le Mer 12 Sep 2012 - 19:37

C'était un sanctuaire abritant des objets polythéistes remontant à Abraham, vénéré dans la région et objet de pèlerinage.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Al-qalam le Mer 12 Sep 2012 - 19:40

HaHa, ça c'est mon domaine ! Twisted Evil

Alors la Kaaba est un édicule, actuellement situé au centre la Grande Mosquée de la Mekke (le bâtiment actuel date de la période ottomane avec des changements au XXe), qui a été construit bien avant l'Islam. Dans la tradition islamique, elle remonterait à Abraham (Coran, II, 121). C'est, toujours dans le Coran, le "premier temple fondé pour les Hommes" (III, 90). La Kaaba est aussi appelée bayt Allah (maison de Dieu). Ce qui est certain, c'est qu'elle était adorée avant l'islam, à la fois par des païens et sans doute par des chrétiens, puisque certains hadiths (traditions liées à la vie du prophète) metionnent la présence d'icônes chrétiennes déposées autour avec d'autres offrandes païennes.

Matériellement, qu'est-ce ? Un édifice cubique (10x12 m) et massif, en pierre et bois, dont les angles orientés selon les points cardinaux.Elle est recouverte de la kiswa, un voile de soie – en général noire -, changé tous les ans, et qui porte la shaada (profession de foi).
Son unique porte ouvre sur une pièce vide. A l’origine, les idoles étaient accrochées à l'intérieur, mais elles auraient été détruites par Muhammad lorsque le sanctuaire a changé de destination. Dans l’angle oriental de l'édicule se trouve la Pierre Noire (al-hajar al-asawad). Elle doit être touchée durant le pèlerinage, selon un usage mis en place par le Prophète lui-même. Plusieurs traditions lui sont rattachées ; la plus connue est celle selon laquelle sa couleur est due aux péchés des Hommes. La pierre noire devrait s'ouvrir à la fin des temps.

Lors du pèlerinage, la pratique veut qu'on fasse sept fois le tour de l'édicule en touchant à chaque tour la pierre noire. On ne peut pas parler d'adoration en effet (d'autant que le Coran, très inquiet d'un retour à des pratiques idolâtres, proclame "les pierres dressées [...] son une abomination inventée par Satan", V, 90), mais le terme vénération peut être utilisé. C'est un objet qui n'a pas de fonction sacramentelle, mais qui a été mis en valeur par le Prophète, et à ce titre respecté.

La Kaaba a donné lieu à de nombreuses oeuvres d'art (clés, tissus...). Elle est un symbole de pouvoir et de prestige pour le souverain qui la contrôle.

Ca te va ou tu veux des détails sur un point ? Si tu veux, j'ai une vue axionométrique de la Kaaba dans un recoin de mon ordi.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Marie Laetitia le Mer 12 Sep 2012 - 20:13

C'est un objet qui n'a pas de fonction sacramentelle, mais qui a été mis en valeur par le Prophète, et à ce titre respecté.

c'est ça que j'ai du mal à saisir. La place exacte de la Kaaba. En fait il faut la toucher parce que le prophète l'a touchée, c'est ça? elle est intégrée dans un rituel, sans être un objet de culte en soi. J'ai compris ou bien?

Une vue axiométrique (je sais pas ce que c'est mais ça doit être bien Razz ), je prends! Merci !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Al-qalam le Mer 12 Sep 2012 - 20:32

@Marie Laetitia a écrit:
C'est un objet qui n'a pas de fonction sacramentelle, mais qui a été mis en valeur par le Prophète, et à ce titre respecté.

c'est ça que j'ai du mal à saisir. La place exacte de la Kaaba. En fait il faut la toucher parce que le prophète l'a touchée, c'est ça? elle est intégrée dans un rituel, sans être un objet de culte en soi. J'ai compris ou bien?
Oui, il me semble que tu résumes bien la chose, qu'exprime aussi ce hadtih : "[Umar, un compagnon du Prophète et calife à sa mort, dit] Je sais bien que tu n'es qu'une pierre ne pouvant causer ni bien ni mal. Et si je n'avais vu le Messager de Dieu te baiser, je ne l'aurais jamais fait moi-même". C'est un objet sans pouvoir, ce n'est pas un Dieu, mais la place qu'elle tient dans la tradition antéislamique a fait que le Muhammad l'a récupérée comme un symbole musulman, lui a prêté de l'attention, et ceci lui donne une valeur particulière. C'est un peu comparable à une relique en Occident, je pense, un objet saint mais pas sacré.

Remarque : le must, ce n'est pas de toucher la pierre, mais de l'embrasser !


Une vue axiométrique (je sais pas ce que c'est mais ça doit être bien Razz ), je prends! Merci !
AxioNOmétrique professeur Enfin une revanche sémantique des historiens de l'art ! Laughing
Fichiers joints
Intérieur Ka'ba.png Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(420 Ko) Téléchargé 22 fois

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Condorcet le Mer 12 Sep 2012 - 20:47

@Marie Laetitia a écrit:youhou... dites, quelqu'un saurait m'expliquer le rôle de la Kaaba pour les musulmans? Lieu de pélerinage OK, mais quid du statut de la pierre noire? Est-elle vénérée? (me dites par adorée, pas possible, monothéisme oblige) Condorcet, aurais-tu par hasard le dictionnaire de Sourdel sous la main?

Il est dans la chambre voisine mais Al-qalam l'a brillamment suppléé ! Je le sors de la bibliothèque en évitant de recevoir la porte sur la testa !

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Al-qalam le Mer 12 Sep 2012 - 20:48

@condorcet a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:youhou... dites, quelqu'un saurait m'expliquer le rôle de la Kaaba pour les musulmans? Lieu de pélerinage OK, mais quid du statut de la pierre noire? Est-elle vénérée? (me dites par adorée, pas possible, monothéisme oblige) Condorcet, aurais-tu par hasard le dictionnaire de Sourdel sous la main?

Il est dans la chambre voisine mais Al-qalam l'a brillamment suppléé !
Chuis trop fière lecteur Embarassed araignée

(J'ai repris ça en partie d'un cours, mais ça doit être très très influencé par Sourdel, de toute manière...)

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par User5899 le Mer 12 Sep 2012 - 20:59

@Al-qalam a écrit:Matériellement, qu'est-ce ? Un édifice cubique (10x12 m)
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Al-qalam le Mer 12 Sep 2012 - 21:00

D'accord, pratiquement cubique... (en fait, c'est même 15 x 10,5 x 12 m).

Pour un notice synthétique (en anglais) : http://archnet.org/library/sites/one-site.jsp?site_id=8801 mais ça ne détaille pas beaucoup sur la pierre noire. Par contre, il y a un plan au sol et un schéma extérieur.

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Marie Laetitia le Mer 12 Sep 2012 - 21:09

@Al-qalam a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
C'est un objet qui n'a pas de fonction sacramentelle, mais qui a été mis en valeur par le Prophète, et à ce titre respecté.

c'est ça que j'ai du mal à saisir. La place exacte de la Kaaba. En fait il faut la toucher parce que le prophète l'a touchée, c'est ça? elle est intégrée dans un rituel, sans être un objet de culte en soi. J'ai compris ou bien?
Oui, il me semble que tu résumes bien la chose, qu'exprime aussi ce hadtih : "[Umar, un compagnon du Prophète et calife à sa mort, dit] Je sais bien que tu n'es qu'une pierre ne pouvant causer ni bien ni mal. Et si je n'avais vu le Messager de Dieu te baiser, je ne l'aurais jamais fait moi-même". C'est un objet sans pouvoir, ce n'est pas un Dieu, mais la place qu'elle tient dans la tradition antéislamique a fait que le Muhammad l'a récupérée comme un symbole musulman, lui a prêté de l'attention, et ceci lui donne une valeur particulière. C'est un peu comparable à une relique en Occident, je pense, un objet saint mais pas sacré.

Remarque : le must, ce n'est pas de toucher la pierre, mais de l'embrasser !


Une vue axiométrique (je sais pas ce que c'est mais ça doit être bien Razz ), je prends! Merci !
AxioNOmétrique professeur Enfin une revanche sémantique des historiens de l'art ! Laughing

oups... Embarassed merci ! Very Happy je ne vais sans doute pas sortir ça à mes 5e, mais j'aurai appris des tas de trucs...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Marie Laetitia le Mer 12 Sep 2012 - 21:11

(n'empêche je suis en train de faire des cours qui sont sans doute une hérésie pour tout inspecteur qui se respecte...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Al-qalam le Mer 12 Sep 2012 - 21:13

Si tes cours sont corrects sur le fond, compris par les élèves et leurs apportent des connaissances essentielles, c'est bien le plus important, non ? Tu sais si tu risques d'être inspectée cette année ?

(PS. Tu m'a permis de plonger un peu dans de l'Islam, c'est juste comme ça nutella ça fait du bien ! Merci !)

Al-qalam
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Condorcet le Mer 12 Sep 2012 - 21:17

A la lecture du Dictionnaire historique de l'Islam des Sourdel, il apparaît que :
- la Ka'ba préexiste à l'Islam. Elle est un pôle religieux vers lequel tous les musulmans se tournent pour la prière et se dirigent lors du pèlerinage canonique exécuté sous ses deux formes de hadj et de umra : elle se trouve au centre des emplacements sacrés de l'Islam à la Mekke. De sanctuaire du paganisme arabe, elle devient par le truchement de Mahomet un haut-lieu de l'Islam. Le verset coranique II, 121 attribue à Abraham, la construction de l'édifice (pour bâtir le monument voulu par Dieu, le prophète serait monté sur la pierre) et les traditions populaires en font outre le centre de l'univers, le lieu de sépulture des prophètes (avec des considérations empruntées à des milieux judéo-chrétiens).
Remarque personnelle : ah, le syncrétisme ! Rolling Eyes
- la partie la plus sainte de la mosquée qui abrite la Ka'ba est l'angle oriental où s'enchâsse la Pierre noire ou al-hajar al-aswad que chaque fidèle doit toucher et baiser au cours du pèlerinage ;
- la mosquée qui abrite la Ka'ba serait aussi la sépulture d'Ismaël (fils d'Abraham) et de sa mère Agar ;
- la Ka'ba est recouverte d'un voile de soie ou kiswa orné d'une inscription où figure entre autres la profession de foi. Ses murs de pierre des montagnes voisines reposent sur une base en marbre et ses angles correspondent aux quatre points cardinaux. Ses dimensions sont de 12 m sur 10 ;
- ces usages dateraient des origines de l'Islam. Le compagnon et deuxième calife Umar ibn al-Khattâb aurait déclaré selon un hadith : "Je sais bien que tu n'es qu'une pierre ne pouvant causer ni bien ni mal. Et si je n'avais vu le Messager de Dieu le baiser, je ne l'aurais jamais fait moi-même".


Dernière édition par condorcet le Mer 12 Sep 2012 - 23:33, édité 1 fois (Raison : titre d'ouvrage mis en italiques.)

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Condorcet le Mer 12 Sep 2012 - 21:20

@Marie Laetitia a écrit:(n'empêche je suis en train de faire des cours qui sont sans doute une hérésie pour tout inspecteur qui se respecte...)

Et lui dispenserait des cours (notamment sur les médias) auxquels je suis bien impatient d'assister furieux
Suivez mon regard et regardez ces curieux personnages qui prétendent étudier les médias sans avoir recours à l'histoire des médias ! scratch

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Condorcet le Mer 12 Sep 2012 - 21:36

Le pèlerin doit :
- avant de se rendre à la Ka'ba, procéder à une ablution générale, ne plus se couper ni ongles ni cheveux ni barbe, s'abstenir de relations sexuelles ;
- choisir entre le hadj et l'umra (le Grand et le petit pèlerinage - le premier étant effectué deux mois après le ramadan et le deuxième à n'importe quelle date en dehors du hadj) ou accomplir les deux ;
- baiser la Pierre noire, déambule autour d'elle dans le sens contraire aux aiguilles d'une montre à sept reprises dont trois à allure rapide, courir entre deux monticules (cette course effectuée quatre fois dans un sens et trois fois dans l'autre commémorerait le souvenir d'Agar, servante et concubine d'Abraham, cherchant de l'eau dans le désert pour sauver son fils Ismaël) ;
- effectuer de longues stations sur le site, lapider avec sept cailloux de l'un des trois tas de pierre et sacrifier une victime (généralement un mouton) dont il mange une partie de la chair et distribue le reste, en souvenir du sacrifice d'Abraham ;
- se faire raser la tête et retourner une dernière fois à la Ka'ba pour une dernière circumdéambulation ;
- effectuer des stations dans la plaine de 'Arafa.


Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° - Les débuts de l'Islam

Message par Marie Laetitia le Mer 12 Sep 2012 - 22:27

@Al-qalam a écrit:Si tes cours sont corrects sur le fond, compris par les élèves et leurs apportent des connaissances essentielles, c'est bien le plus important, non ? Tu sais si tu risques d'être inspectée cette année ?

(PS. Tu m'a permis de plonger un peu dans de l'Islam, c'est juste comme ça nutella ça fait du bien ! Merci !)

(merci à vous deux, AQ & Condorcet ! bisous )

compris par les élèves... oui, oui. Leur apportant des connaissances, OUI et sans perdre de temps. Et en respectant la logique, enfin, en essayant.

Oui je risque d'être inspectée d'une parce que je débarque et qu'officiellement je suis T1 et venant du sup, et en plus un de mes collègues à temps partiel dans l'établissement veut demander une inspection cette année Suspect Suspect Suspect

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum