Il faudra cotiser 41,5 ans....

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par sand le Sam 9 Juil 2011 - 21:42

Pierre tu soutiens le grand capital. C'est super moche de ta part.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par gelsomina31 le Sam 9 Juil 2011 - 22:06

Cripure a écrit:CONFISCATION POPULAIRE ! SPOLIATION ! PLUS RIEN DES SITUATIONS ACQUISES ! POTEAU D'EXECUTION ! TERREUR !

pas besoin de caricature... humhum

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par gelsomina31 le Sam 9 Juil 2011 - 22:11

@Leclochard a écrit:
@condorcet a écrit:

Le plan Marshall nous y a bien aidés...

Une retraite qu'on touchait assez peu de temps finalement après une vie épuisante pour une grande partie de la population ouvrière et paysanne. On la prenait à 65 ans à l'époque, alors qu'on avait de grands risques de mourir avant 70 ans... http://www.irdes.fr/EspaceEnseignement/ChiffresGraphiques/Cadrage/IndicateursEtatSante/EsperanceVie/EsperanceVieFranceEtOCDE.htm
Si on appliquait le même calcul aujourd'hui, il faudrait partir entre 75 et 80 ans. Shocked

Tu as raison. Cependant, je reste convaincue que s'il y avait une volonté politique de sauver les retraites par répartition, la sécurité sociale et la solidarité nationale qui sont censé caractériser notre pays, tous les moyens seraient mis en œuvre.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par ysabel le Sam 9 Juil 2011 - 22:21

ça c'est une évidence !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par User5899 le Sam 9 Juil 2011 - 22:58

@gelsomina31 a écrit:
Cripure a écrit:CONFISCATION POPULAIRE ! SPOLIATION ! PLUS RIEN DES SITUATIONS ACQUISES ! POTEAU D'EXECUTION ! TERREUR !

pas besoin de caricature... humhum
Bah, je suis sérieux Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Dim 10 Juil 2011 - 0:02

@sand a écrit:Pierre tu soutiens le grand capital. C'est super moche de ta part.

Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par gelsomina31 le Dim 10 Juil 2011 - 10:04

@Pierre_au_carré a écrit:
Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Les réserves financières ne sont pas inépuisables, nous sommes d'accord. Par contre, elles sont mal employées quand elles servent à l'enrichissement individuel au lieu du bien être collectif.

Quand à la dette... ce concept est valable si on considère que tout doit être rentable. Or, la vie en elle même n'est pas rentable. Seules certaines actions économiques sont rentables. Pourquoi devrait on tout gérer selon des règles économiques? Sans aller jusqu'au gaspillage, il est possible de vivre hors rentabilité, je pense.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Dim 10 Juil 2011 - 12:42

@gelsomina31 a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Les réserves financières ne sont pas inépuisables, nous sommes d'accord. Par contre, elles sont mal employées quand elles servent à l'enrichissement individuel au lieu du bien être collectif.

Quand à la dette... ce concept est valable si on considère que tout doit être rentable. Or, la vie en elle même n'est pas rentable. Seules certaines actions économiques sont rentables. Pourquoi devrait on tout gérer selon des règles économiques? Sans aller jusqu'au gaspillage, il est possible de vivre hors rentabilité, je pense.

Euh... concrètement, un Etat il fait comment pour payer des prestations sociales sans argent ??
C'est pas une histoire de rentabilité : il dépense plus qu'il ne gagne et donc il emprunte, comme un particulier...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 9:56

@gelsomina31 a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Les réserves financières ne sont pas inépuisables, nous sommes d'accord. Par contre, elles sont mal employées quand elles servent à l'enrichissement individuel au lieu du bien être collectif.

Quand à la dette... ce concept est valable si on considère que tout doit être rentable. Or, la vie en elle même n'est pas rentable. Seules certaines actions économiques sont rentables. Pourquoi devrait on tout gérer selon des règles économiques? Sans aller jusqu'au gaspillage, il est possible de vivre hors rentabilité, je pense.

Tu n'as pas tort. Il y a des secteurs non-rentables (éducation, justice, soins médicaux). Mais à l'échelle globale du budget, on ne peut pas s'affranchir des règles de compatibilité: une dette doit être remboursée et vivre au-delà de ses moyens, c'est prendre le risque de se retrouver dans une situation intenable. La Grèce en fait l'expérience aujourd'hui. Ce qui étonnant, c'est que cette vérité simple et évidente pour un ménage ou une entreprise, beaucoup ne veulent pas l'entendre pour l'Etat.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Condorcet le Lun 11 Juil 2011 - 9:58

@Leclochard a écrit:
@gelsomina31 a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Les réserves financières ne sont pas inépuisables, nous sommes d'accord. Par contre, elles sont mal employées quand elles servent à l'enrichissement individuel au lieu du bien être collectif.

Quand à la dette... ce concept est valable si on considère que tout doit être rentable. Or, la vie en elle même n'est pas rentable. Seules certaines actions économiques sont rentables. Pourquoi devrait on tout gérer selon des règles économiques? Sans aller jusqu'au gaspillage, il est possible de vivre hors rentabilité, je pense.

Tu n'as pas tort. Il y a des secteurs non-rentables (éducation, justice, soins médicaux). Mais à l'échelle globale du budget, on ne peut pas s'affranchir des règles de compatibilité: une dette doit être remboursée et vivre au-delà de ses moyens, c'est prendre le risque de se retrouver dans une situation intenable. La Grèce en fait l'expérience aujourd'hui. Ce qui étonnant, c'est que cette vérité simple et évidente pour un ménage ou une entreprise, beaucoup ne veulent pas l'entendre pour l'Etat.

L'Etat n'est ni un ménage ni une entreprise et n'emprunte ni ne rembourse selon les mêmes règles.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Lun 11 Juil 2011 - 10:05

@condorcet a écrit:
@Leclochard a écrit:
@gelsomina31 a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Les réserves financières ne sont pas inépuisables, nous sommes d'accord. Par contre, elles sont mal employées quand elles servent à l'enrichissement individuel au lieu du bien être collectif.

Quand à la dette... ce concept est valable si on considère que tout doit être rentable. Or, la vie en elle même n'est pas rentable. Seules certaines actions économiques sont rentables. Pourquoi devrait on tout gérer selon des règles économiques? Sans aller jusqu'au gaspillage, il est possible de vivre hors rentabilité, je pense.

Tu n'as pas tort. Il y a des secteurs non-rentables (éducation, justice, soins médicaux). Mais à l'échelle globale du budget, on ne peut pas s'affranchir des règles de compatibilité: une dette doit être remboursée et vivre au-delà de ses moyens, c'est prendre le risque de se retrouver dans une situation intenable. La Grèce en fait l'expérience aujourd'hui. Ce qui étonnant, c'est que cette vérité simple et évidente pour un ménage ou une entreprise, beaucoup ne veulent pas l'entendre pour l'Etat.

L'Etat n'est ni un ménage ni une entreprise et n'emprunte ni ne rembourse selon les mêmes règles.

Oui, c'est sûr, mais quelque soient les modalités, il y a une colonne + et une colonne - pour l'Etat aussi...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 10:11

@Pierre_au_carré a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:

Toutes les dépenses ne sont pas des dépenses d'investissement : tu le sais bien avec l'équivalent des frais de co-propriété, qui sont des dépenses d'entretien. Le problème, c'est qu'il s'agit bien de subventionner un investissement privé par de l'argent public. En plus, on n'a même pas l'excuse de l'aide à l'achat de la résidence principale dans ce cas.

Euh... "Inversement" on n'est pas taxé sur les revenus que l'on a pas : comme pour les frais réels.

Il ne s'agit pas que l'Etat taxe ce qui n'existe pas, juste qu'il soit cohérent: investissement privé et personnel = zéro aide publique. Quand on achète des actions, on m'indemnise les frais de transaction ou les frais de garde. C'est normal.

Tu parles des vrais investissements locatifs qui peuvent être très avantageux, mais pas sûr qu'on y renonce vu le manque de constructions. C'est clair que les lobbies sont sacrément influents. Il n'est qu'à voir tous les dispositifs crées dans l'immobilier (Malraux, Robien, Scellier, prêt à taux zéro, déduction des intérêts d'emprunt etc..).

En même temps on a besoin que les gens investissent puisqu'il faut construire beaucoup de logement pour que le parc locatif soit plus grand.
Là, ce ne sont pas que des aides pour des intérêts personnels.

Là, tu touches la motivation -mal-fondée à mon sens- de ces aides. C'est l'idée que comme il n'y a pas assez de logements, c'est aux particuliers de devenir des bailleurs. Sauf que ça coûte fort cher aux finances publiques et que socialement, cela ne permet pas aux plus modestes de se loger. Les proprio n'ont aucun intérêt à ce que les loyers restent bas contrairement à un organisme HLM.



_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Lun 11 Juil 2011 - 10:20

[quote="Leclochard"][quote="Pierre_au_carré"][quote="Leclochard"]
@Pierre_au_carré a écrit:

Toutes les dépenses ne sont pas des dépenses d'investissement : tu le sais bien avec l'équivalent des frais de co-propriété, qui sont des dépenses d'entretien. Le problème, c'est qu'il s'agit bien de subventionner un investissement privé par de l'argent public. En plus, on n'a même pas l'excuse de l'aide à l'achat de la résidence principale dans ce cas.

Euh... "Inversement" on n'est pas taxé sur les revenus que l'on a pas : comme pour les frais réels.

Il ne s'agit pas que l'Etat taxe ce qui n'existe pas, juste qu'il soit cohérent: investissement privé et personnel = zéro aide publique. Quand on achète des actions, on m'indemnise les frais de transaction ou les frais de garde. C'est normal.

L'Etat n'investissant pas assez dans le logement, il donne de l'argent sous cette forme, indirectement pour le "confort" du locataire aussi.
Le montant de travaux n'est pas du même ordre que des frais de garde.
Et ça peut correspondre à un effort du propriétaire pour entretenir le bien. Tous ne le font pas...


Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 10:29

@condorcet a écrit:
@Leclochard a écrit:
@gelsomina31 a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Non, je parle du moyen capital. Wink
Et je ne pense pas que les réserves (financières) sont inépuisables...
Bien sûr qu'il y a des choses à faire mais je crois que beaucoup rêvent quand ils croient que ça suffirait alors qu'il faudrait telle somme pour les retraites, la sécu, les différentes missions de l'Etat...
Il n'y a qu'à remarquer que les problèmes de dette sont "universels" dans les pays européens qui ont une protection sociale digne de ce nom. Et gouvernés par la droite ou par la gauche sur 20 ou 30 ans...

Les réserves financières ne sont pas inépuisables, nous sommes d'accord. Par contre, elles sont mal employées quand elles servent à l'enrichissement individuel au lieu du bien être collectif.

Quand à la dette... ce concept est valable si on considère que tout doit être rentable. Or, la vie en elle même n'est pas rentable. Seules certaines actions économiques sont rentables. Pourquoi devrait on tout gérer selon des règles économiques? Sans aller jusqu'au gaspillage, il est possible de vivre hors rentabilité, je pense.

Tu n'as pas tort. Il y a des secteurs non-rentables (éducation, justice, soins médicaux). Mais à l'échelle globale du budget, on ne peut pas s'affranchir des règles de compatibilité: une dette doit être remboursée et vivre au-delà de ses moyens, c'est prendre le risque de se retrouver dans une situation intenable. La Grèce en fait l'expérience aujourd'hui. Ce qui étonnant, c'est que cette vérité simple et évidente pour un ménage ou une entreprise, beaucoup ne veulent pas l'entendre pour l'Etat.

L'Etat n'est ni un ménage ni une entreprise et n'emprunte ni ne rembourse selon les mêmes règles.

Il peut effectivement accroître ses revenus de sa propre initiative ou solliciter assez longtemps ses créanciers pour tenir très longtemps dans sa situation de surendettement. Pourtant, cela n'empêche pas la fait comptable principal: une dette se rembourse avec un intérêt et finit par contraindre un peu, moyennement, beaucoup la liberté de choix. Il est évident que la dette française est l'une des raisons pour lesquelles on supprime des postes dans l'éducation nationale ou on n'augmente pas les traitements par exemple.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 10:54

[quote="Pierre_au_carré"][quote="Leclochard"][quote="Pierre_au_carré"]
@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:

Toutes les dépenses ne sont pas des dépenses d'investissement : tu le sais bien avec l'équivalent des frais de co-propriété, qui sont des dépenses d'entretien. Le problème, c'est qu'il s'agit bien de subventionner un investissement privé par de l'argent public. En plus, on n'a même pas l'excuse de l'aide à l'achat de la résidence principale dans ce cas.

Euh... "Inversement" on n'est pas taxé sur les revenus que l'on a pas : comme pour les frais réels.

Il ne s'agit pas que l'Etat taxe ce qui n'existe pas, juste qu'il soit cohérent: investissement privé et personnel = zéro aide publique. Quand on achète des actions, on m'indemnise les frais de transaction ou les frais de garde. C'est normal.

L'Etat n'investissant pas assez dans le logement, il donne de l'argent sous cette forme, indirectement pour le "confort" du locataire aussi.

Mais est-ce son rôle ? On peut s'interroger. Demander à des particuliers d'assurer un service public, c'est une bêtise que ce soit dans le domaine du logement ou de l'éducation. Surtout que ça ne profite pas aux locataires modestes et que cela facilite l'enrichissement des particuliers les plus riches (les dispositifs Robien et Scellier sont par exemple conçus pour les gens qui payent pas mal d'impôts). Il n'y a là aucune justice sociale.

Dans ce contexte, ce qui est intéressant, c'est de savoir aussi que l'abattement forfaitaire a été réduit. Jusqu'en 2005, il était de 40 % et non de 30 % comme aujourd'hui.
http://www.defiscalisation-france.fr/le-regime-d-imposition-micro-foncier-txt869.html
Est-ce la pression de la dette ? En tout cas, on peut faire le pari que dans quelques années, ce sera 20 %, lorsque beaucoup de gens auront mordu à l'hameçon.



Le montant de travaux n'est pas du même ordre que des frais de garde.
Et ça peut correspondre à un effort du propriétaire pour entretenir le bien. Tous ne le font pas...


Alors pourquoi avoir supprimer l'avoir fiscal (115 euros pour un célibataire, 230 euros pour un couple) ? c'était quand même pas le même niveau. Maintenant politiquement, taper sur l'actionnaire ne nuit pas. Alors que tout le monde se sent proche du propriétaire.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Lun 11 Juil 2011 - 12:29

@Leclochard a écrit:
Dans ce contexte, ce qui est intéressant, c'est de savoir aussi que l'abattement forfaitaire a été réduit. Jusqu'en 2005, il était de 40 % et non de 30 % comme aujourd'hui.
http://www.defiscalisation-france.fr/le-regime-d-imposition-micro-foncier-txt869.html
Est-ce la pression de la dette ? En tout cas, on peut faire le pari que dans quelques années, ce sera 20 %, lorsque beaucoup de gens auront mordu à l'hameçon.

Pour le 40% devenu 30% c'est, je crois, car la grille des revenus et le barème de l'IR aussi en conséquence a été revue :
par exemple les salaires avait un abattement de 20% (calculé avant celui de 10 % ou frais réels) qui a disparu et ils ont refait le barème de l'IR en conséquence.
Les indépendants ont la possibilité d'avoir un abattement forfaitaire pour frais qui a changé aussi à ce moment là (le taux d'abattement).

A priori, ça ne peut pas descendre à 20% car la CSG + la TF dépasse déjà ce pourcentage. Bref, ce n'est pas un "cadeau", comparé aux dispositifs d'investissement.


Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Invité le Lun 11 Juil 2011 - 12:37

Je n'ai pas lu l'entièreté du topic, mais j'ai juste retenu l'idée de Thalia de G, qui affirme
Je me tire le plus vite possible (j'ai pris 1 an et huit mois avec la réforme ) et je sais que même si je continue au delà de 65 ans, je n'aurai pas mes trimestres.

Mais la question que je me pose est: Avez-vous vu la différence énorme (à mon avis) de sous qu'on perd en "se tirant le plus vite possible"?
C'est effarant. Or, je crois que quand on est en âge de prendre sa retraite, la vie n'est pas finie et qu'on a encore bien des projets, désirs etc.

Bon, positivons: Un jour à la fois !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 13:06

Nectarine a écrit: Mais la question que je me pose est: Avez-vous vu la différence énorme (à mon avis) de sous qu'on perd en "se tirant le plus vite possible"?
C'est effarant. Or, je crois que quand on est en âge de prendre sa retraite, la vie n'est pas finie et qu'on a encore bien des projets, désirs etc.

Bien d'accord avec toi. Peut-être que ces personnes ont un conjoint qui gagne bien sa vie ou qu'elles ont quelques placements. Peut-être même que certaines se remettent à travailler. Sinon, je ne vois pas comment elles réussissent à joindre les deux bouts sans se priver de certains plaisirs (voyage, restaurants..)

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 13:17

@Pierre_au_carré a écrit:
@Leclochard a écrit:
Dans ce contexte, ce qui est intéressant, c'est de savoir aussi que l'abattement forfaitaire a été réduit. Jusqu'en 2005, il était de 40 % et non de 30 % comme aujourd'hui.
http://www.defiscalisation-france.fr/le-regime-d-imposition-micro-foncier-txt869.html
Est-ce la pression de la dette ? En tout cas, on peut faire le pari que dans quelques années, ce sera 20 %, lorsque beaucoup de gens auront mordu à l'hameçon.

Pour le 40% devenu 30% c'est, je crois, car la grille des revenus et le barème de l'IR aussi en conséquence a été revue :
par exemple les salaires avait un abattement de 20% (calculé avant celui de 10 % ou frais réels) qui a disparu et ils ont refait le barème de l'IR en conséquence.

L'abattement des 20% a disparu en 2007. Je ne pourrais pas dire s'il y a un lien car les dates ne correspondent pas. l'Etat change si souvent la législation et crée tant de dispositifs...

Les indépendants ont la possibilité d'avoir un abattement forfaitaire pour frais qui a changé aussi à ce moment là (le taux d'abattement).

A priori, ça ne peut pas descendre à 20% car la CSG + la TF dépasse déjà ce pourcentage. Bref, ce n'est pas un "cadeau", comparé aux dispositifs d'investissement.

C'est un cadeau évidemment moindre que le Robien ou le Scellier dans la mesure où on n'a pas besoin d'être très imposé pour en bénéficier mais ça ne demeure pas moins une niche fiscale et comme la plupart des niches, un avantage destiné à soutenir un intérêt privé avec de l'argent public sans contrepartie.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par sand le Lun 11 Juil 2011 - 13:52

Si, la contrepartie est que ces gens mettent un logement de plus sur le marché de la location.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Pierre_au_carré le Lun 11 Juil 2011 - 14:58

@Leclochard a écrit:
C'est un cadeau évidemment moindre que le Robien ou le Scellier dans la mesure où on n'a pas besoin d'être très imposé pour en bénéficier mais ça ne demeure pas moins une niche fiscale et comme la plupart des niches, un avantage destiné à soutenir un intérêt privé avec de l'argent public sans contrepartie.

heu
Et les frais réels ou l'abattement de 10% (qui sont l'équivalent), c'est une niche fiscale ? scratch

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 15:25

@Pierre_au_carré a écrit:
@Leclochard a écrit:
C'est un cadeau évidemment moindre que le Robien ou le Scellier dans la mesure où on n'a pas besoin d'être très imposé pour en bénéficier mais ça ne demeure pas moins une niche fiscale et comme la plupart des niches, un avantage destiné à soutenir un intérêt privé avec de l'argent public sans contrepartie.

heu
Et les frais réels ou l'abattement de 10% (qui sont l'équivalent), c'est une niche fiscale ? scratch

Vu leur caractère universel, ce n'est pas une niche. Je parlerais de "niche", si l'avantage ne concerne qu'une catégorie dans un ensemble. Dans la catégorie "revenus du patrimoine" et "placement", les revenus fonciers et l'immobilier bénéficient clairement de gros avantages.
Dans cette file, on discute du problème des retraites: il me semble évident que les revenus fonciers devraient participer au financement des pensions.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudra cotiser 41,5 ans....

Message par Leclochard le Lun 11 Juil 2011 - 15:33

@sand a écrit:Si, la contrepartie est que ces gens mettent un logement de plus sur le marché de la location.

Tu veux dire que sans ces avantages des gens achèteraient un logement d'investissement pour ne pas le louer ? scratch
C'est juste des petits ou gros cadeaux aux investisseurs que les lobbies divers ont réussi à imposer aux différents gouvernements.
Si tu les supprimes, les gens arrêtent d'investir dans l'immobilier et mettent leur argent ailleurs, c'est tout.
Bientôt, on va lire que les gens deviennent proprio pour le bien des autres. Ils sont là pour rentabiliser au maximum leur investissement. On ne parle pas d'associations à but non lucratif qui chercheraient à aider les plus modestes à se loger, mais de particuliers-rentiers.



_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum